M8 précision du cadre visée du télémètre

Philippe D.
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7381
Depuis le 12 mars 2006
Nice - Monaco
Les cadres correspondent + ou - à une distance de 2 mètres et moins.

De toutes façons, les photos passent obligatoirement par le labo informatique, alors on peut recadrer.
Je préfère, pour ma part, que l'image soit un peu plus grande d'ailleurs, car cela offre la possibilité d'avoir de bonnes surprises.
Alors que si l'image était plus petite... :mrgreen2: :arrow-anim: :arrow-anim:
Jean D.
    Je répète ce qui est souvent méconnu...
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6052
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonsoir !
Eric76 a écrit :
Le problème de la précision de cadrage sur les M n'est pas lié à la parallaxe qui est bien corrigée par déplacement du cadre de visée, mais à la variation de l'angle de champ en fonction de la distance de map. (…)
Eric, nous nous comprenons sur le fond ; cette « variation de l'angle de champ » demeure toutefois assez négligeable pour affecter de façon sensible la précision du cadrage. Quant à cette précision, je répète ce qui est souvent méconnu ( :roll: ) : le cadrage ne correspond à la réalité photographiée que dans le plan de la mise au point, car c'est seulement dans ce plan que la correction automatique de la parallaxe est effective ; ainsi, l’image d’un objet situé notablement à distance de ce plan et pourtant "vu" à l’intérieur du cadre (toutefois proche du bord) peut, dans certains cas, être formée à l’extérieur de la fenêtre-image et ainsi ne pas être photographiée ! Suis-je clair ? :oops: (voir ici, en particulier le point n° 4).

Gérard Métrot a écrit :
Le cadrage de la visée sur les Leica M correspond exactement à l'image réalisée. (…)
Exact, Gérard, mais - en toute rigueur - seulement en ce qui concerne les objets situés dans le plan de la mise au point, comme je l’affirme ci-dessus.

Jean D.
« Wir werden Barnacks Kamera bauen ! » (Nous fabriquerons l'appareil photographique de Barnack !)
Ernst Leitz II (1924)
philipandre
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4522
Depuis le 28 déc 2006
France
Il me semble que l'essentiel est de savoir que:

1/ le grossissement du viseur, ne peut donner donner une idée exacte qu'avec une focale correspondant à ce grossissement
( exemple, 0.72 correspond +/- à un 28 mm ) de ce fait,
le résultat final n'a rien à voir avec une autre focale
( ceci, pour les effets de profondeur de champ et de compression
ou d'éloignement des éléments qui composent une image ... )

2/ La correction de parallaxe, est très efficace et juste,
mais, à la condition de ne pas descendre en dessous de 1.5 mètres,
car en deçà, les plans proches sont incontrôlables dans le viseur ...

3/ Il ne faut jamais perdre de vue, que le système M, aussi merveilleux
soit il, reste un système de reportage ...
en fait, de photos à faire dans des conditions idéales de distances de prises de vues ...
( soit, de 1.5 à l'infini avec un 35 ou 50 mm )
au delà de ces conditions optimales, il parfaitement normal d'avoir
des décalages dans les cadrages ...

Pour en revenir au sujet de départ, l'image correspondant au cadre du viseur, reste toujours un concept " diapo " ...
donc un léger champ plus large que l'image cadrée ...
pour compenser les caches ...

Et encore plus ...
il y aurait à dire sur la différence du format final des néga selon les focales utilisées ...
et du fait de la différence notable d'espace "inter négatif "
si les prises de vues sont faites au 50 mm ou au 21 mm ...

Les super grands angles débordent de la fenêtre interne,
et donc bouffent l'espace entre les vues ...
rien que du normal ...
il suffit de le savoir pour ne plus être surpris ...

Une règle qu'il faut appliquer à la prise de vues
pour éviter les surprises de la différence entre la cadrage " viseur "
et les résultats obtenus ...

Le système M est bien plus qu'un système photographique
et l'attachement pour un matériel mythique ...
C'est une philosophie de photographie ...

Perso, je reste convaincu de le système M est idéal si il est couplé avec du R ou un autre système réflex pour des usages pointus comme l'utilisation de téléobjectifs, d'ultra grands angles, ou de macro ou proxi photo ...

Même si cela peut être jouissif, un 15 ou 12 mm ne me semblent pas adaptés au M, au même titre que les focales plus longues que le 90 mm

AMA ...

:wink: :wink: :wink: :wink:
Quelle prétention de dire que l'informatique est récente alors qu'Adam et Eve connaissaient déjà Apple...

Bertrand T
Spécialiste
Messages : 1253
Depuis le 16 août 2006
Pays-Bas
Il n'est pas faux que le 12 mm n'est pas adapté au M, mais il se trouve que, en focale fixe, un 12 mm orthoscopique "plein cadre 24*36" n'est disponible que pour et ne s'adapte que sur M, ou dans une variante pour Nikon F qui demande le relevage permanent du miroir (et transforme donc le F en pseudo-M).
Donc, les paysagistes fous font du 12 mm au M :P

Si Voigtländer veut bien sortir un 12 mm rétrofocus en M42 pour monter sur mes Dynax, avec la même remarquable absence de distorsion que sur l'UW Heliar 12/5,6, je prends !
Philippe D.
    Re: Je répète ce qui est souvent méconnu...
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7381
Depuis le 12 mars 2006
Nice - Monaco
Jean D. a écrit :
le cadrage ne correspond à la réalité photographiée que dans le plan de la mise au point, car c'est seulement dans ce plan que la correction automatique de la parallaxe est effective (...) Suis-je clair ? :oops:

Ich nix verstehen :oops:

Pour vérifier l'exactitude du cadrage, je prends un tableau comme modèle.
Celui-ci étant plan à 2 dimensions, la mise au point faite dessus et les bords de ce tableau correspondant aux bordures des cadres de visée de l'optique utilisée.
Le résultat, sur la photo, il y a plusieurs dizaines de cm en trop tout autour. Cela ne correspond donc pas à l'image cadrée dans le viseur.
Pourquoi docteur ?
Bertrand T
Spécialiste
Messages : 1253
Depuis le 16 août 2006
Pays-Bas
En sa grande sagesse, Leica prévoit l'empiétement des caches pour diapositives que nous allons mettre autour de nos DNG…

Un autre point à améliorer pour le M8.2 :wink:
philipandre
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4522
Depuis le 28 déc 2006
France
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

J'ai fait le même type de constat avec le Nikon D100 ...

L'image visée est plus petite que le fichier final, because la couverture viseur n'est pas 100 % ... c'est la même chose pour le M8 ...

nobody's perfect :!: :!: :!:
Quelle prétention de dire que l'informatique est récente alors qu'Adam et Eve connaissaient déjà Apple...

Jean D.
    Radotage et nostalgie ?
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6052
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Merci pour cet intéressant message...
Philipandre a écrit :
(…) 2/ La correction de parallaxe est très efficace et juste,
mais, à la condition de ne pas descendre en dessous de 1,5 mètres,
car en deçà, les plans proches sont incontrôlables dans le viseur... (…)
C’est bien cela : « la correction de parallaxe est très efficace et juste »… seulement dans le plan de mise au point ! :wink: Dites-moi, si je radote…

Philipandre a écrit :
(…) il y aurait à dire sur la différence du format final des néga selon les focales utilisées...
et du fait de la différence notable d'espace "inter négatif"
si les prises de vues sont faites au 50 mm ou au 21 mm...
Les super grands angles débordent de la fenêtre interne,
et donc bouffent l'espace entre les vues ... (…)
En effet : voir l’explication ici.

Philipandre a écrit :
(…) Perso, je reste convaincu de le système M est idéal si il est couplé avec du R ou un autre système réflex pour des usages pointus comme l'utilisation de téléobjectifs, d'ultra grands angles, ou de macro ou proxi photo... (…)
De nos jours, cette opinion apparaît évidente... Souvenons nous cependant avec admiration que Leitz s’ingénia naguère à imaginer le "système Leica", extrêmement abondant, destiné à permettre les mêmes « usages pointus » avec les boîtiers à vis, puis "M", à des époques où les appareils réflex n’existaient pas encore, puis apparurent mais ne furent pas encore satisfaisants. Leitz ouvrit enfin sa gamme aux appareils réflex en 1964 avec le Leicaflex et le "système Leica" régressa considérablement (il est maintenant quasiment inexistant) ; voici belle lurette que la chambre Visoflex III et les dispositifs de mise au point rapprochée ont disparu du catalogue… mais demeurent encore utilisés !

Philippe D. a écrit :
(…) Pour vérifier l'exactitude du cadrage, je prends un tableau comme modèle.
Celui-ci étant plan à 2 dimensions, la mise au point faite dessus et les bords de ce tableau correspondant aux bordures des cadres de visée de l'optique utilisée.
Le résultat, sur la photo, il y a plusieurs dizaines de cm en trop tout autour. Cela ne correspond donc pas à l'image cadrée dans le viseur.
Pourquoi docteur ?
:? Cette hypothèse d’école décrivant un tel résultat implique, je suppose, l’utilisation d’un Leica M8 (conformément au titre du présent fil) ? Eh bien dans le cas du M8, j’ignore ce qui se passe mais cela semble fort irritant… Peut-être une non-adéquation précise du "format apparent" du cadre à la distance focale de l’objectif (le coefficient de réduction dû au format du capteur introduisant en outre une complication) ?

Philipandre a écrit :
(…) L'image visée est plus petite que le fichier final, because la couverture viseur n'est pas 100 % ... c'est la même chose pour le M8 ...
nobody's perfect :!: :!: :!:
:? La légendaire précision paraît devenir approximative… Si comme il est suggéré plus haut (à trois reprises) il suffit de recadrer, c’est à mon avis pousser l’indulgence un peu loin !

Jean D.
philipandre
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4522
Depuis le 28 déc 2006
France
Perso, pas besoin d'indulgence, car le système est ainsi fait et donc,
il convient de s'y adapter ...

Ce n'est pas une forme de soumission, bien au contraire, c'est une maîtrise de l'outil ...
ce qui est indispensable ...

Cela dit pour ce qui est des parties purement mécaniques et optiques ...
je suis plus réservé sur les faiblesses du numérique, simplement parce que une technologie très aboutie est déjà sur le marché...
mais appelons cela "le sauvetage de la marque"

Si historiquement, le système Leitz était "révolutionnaire "
la création du système réflex comblait des difficultés techniques ...
( je ne trouve pas les visoflex vraiment idéales )
c'était une logique évolution, comme le passage du vissant à la baïo M ...

Si je suis un inconditionnel du M, mais j'en connais les avantages et les inconvénients ...
D'ailleurs, il a bien plus d'avantages que d'inconvénients à la condition évidente de ne pas demander au M ce qu'il n'est pas capable de donner ...

:wink: :wink: :wink: :wink: :wink: :wink: :wink:
Quelle prétention de dire que l'informatique est récente alors qu'Adam et Eve connaissaient déjà Apple...

Jean D.
    Héritage prestigieux...
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6052
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonjour ! Philippandre, nous sommes d'accord sur le fond... trois remarques, toutefois :

« (…) le système est ainsi fait et donc, il convient de s'y adapter ... »
:shock: Pourquoi tolérer avec abnégation que le superbe bloc viseur-télémètre, qui procurait un cadrage très satisfaisant depuis le Leica IIIg jusqu’au Leica M7, devienne si approximatif avec le Leica M8 ?

« Appelons cela "le sauvetage de la marque" » : nous nous félicitons en effet du succès du M8, mais – qui aime bien châtie bien – relevons néanmoins ce qui semble constituer une anomalie de cadrage assez incompréhensible, à laquelle il paraît naturel que l’utilisateur de ce nouveau fleuron numérique, légitimement exigeant, refuse de « s’adapter » !

Enfin, d’accord pour « ne pas demander au M ce qu'il n'est pas capable de donner » (quoique si on sait l'utiliser et emploie les accessoires appropriés, il se révèle « capable de donner ») : un boîtier Leica "M" demeure avant tout un excellent appareil plutôt prévu pour le reportage, et c’est là historiquement qu’il a excellé (de même qu’antérieurement ses grands frères "à vis") ; en évoquant la chambre Visoflex, je ne prône évidemment pas le retour "à l’ancienne" mais souhaite simplement rappeler la perspective historique, qu’il est bon de connaître lorsque l’on considère le concept actuel du Leica télémétrique, fruit d’une rigoureuse et admirable évolution, tant technique qu’esthétique. Cet héritage ne permet cependant pas d’accepter que le cadrage du M8 puisse être approximatif, à l’encontre de celui de ses prestigieux aînés !

Jean D.
Philippe D.
    Re: Radotage et nostalgie ?
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7381
Depuis le 12 mars 2006
Nice - Monaco
Jean D. a écrit :
Cette hypothèse d’école décrivant un tel résultat implique, je suppose, l’utilisation d’un Leica M8 (conformément au titre du présent fil) ?
Il va sans dire. :)
Cela me donne l'impression que Leica a tout prévu pour une mise à jour matérielle future d'un ...


... capteur 1.10 pour remplacer le 1.33 :choque:
pbenotti
    Re: Héritage prestigieux...
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4049
Depuis le 18 fév 2006
Annecy !
Jean D. a écrit :
« (…) le système est ainsi fait et donc, il convient de s'y adapter ... »
:shock: Pourquoi tolérer avec abnégation que le superbe bloc viseur-télémètre, qui procurait un cadrage très satisfaisant depuis le Leica IIIg jusqu’au Leica M7, devienne si approximatif avec le Leica M8 ?
...


L'idée n'étant pas de relancer un nouveau débat sur les erreurs de jeunesse de ce superbe boîtier ...

Je rejoins complètement cet avis :shock:

:evil: l'unanimité concernant l'utilisation des cadres du M risque d'être mise à mal concernant le M8... d'autant que, comme indiqué plus haut, le fait de voir l'image immédiatement souligne d'autant plus ce problème de cadrage :x
philipandre
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4522
Depuis le 28 déc 2006
France
:wink: :wink: :wink: :wink:

Nous sommes en accords quasi total ...

Je ne reviendrais pas sur des points de détails qui ne sont que des différences de gout d'utilisateurs, des habitudes, voire des manies ...
je ne rejette rien de ce qui est Leica ... j'use ou n'use pas ...

Pour ce qui est du cadrage du M8, lors du rapide essais fait il y a quelques mois,
j'avais surtout remarqué que les cadres avaient le même comportement que le M classiques,
soit, néga avec un champ un peu plus large de la visée ... donc pour moi, rien d'anormal ...
et un vrais problème de cadrage devrait se solutionner en SAV sous garantie ( oui, je sais, c'est contrariant et même très chi ... )
mais bon !

Mais il est bien sur évident que, si ce problème est répétitif, c'est totalement inacceptable ...
" savent ils encore faire du Leica ???? du vrais ???

Que faire ??? le M8 se vends et se revends bien ...
Ils font de l'argent avec un matos pas au point ...
pourquoi se feraient ils du soucis ...

Pour les "mordus " que nous sommes, nous faisons des discours sur le sujet, mais est ce la bonne solution ... du moins, celle qui va faire que le M8 sera " enfin " un excellent appareil ...

défauts de jeunesse ???

Mouai ! un peu faiblard cet argument ...
comme je le disais plus haut, d'autres marques font de l'excellent numérique, pour bien moins cher mais ...
c'est pas du Leica alors ! ! !

mais en ce qui concerne des problèmes dans un domaine
qu'ils maitrisent depuis des décennies ...
c'est à n'y plus rien comprendre ...

Je suis perplexe ...

et une manif devant l'usine ... ça vous dit ??
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Quelle prétention de dire que l'informatique est récente alors qu'Adam et Eve connaissaient déjà Apple...

pbenotti
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 4049
Depuis le 18 fév 2006
Annecy !
philipandre a écrit :
...
Que faire ??? le M8 se vends et se revends bien ...
Ils font de l'argent avec un matos pas au point ...
pourquoi se feraient ils du soucis ...
...
et une manif devant l'usine ... ça vous dit ??
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


y serait quand même interessant de connaître la répartition des ventes pros / amateurs :lol:

à mon sens, ta proposition de manif pourrait avoir un certain poids :mrgreen2:
Alain
    reponse de leica
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 755
Depuis le 22 nov 2003
Le Puy en Velay
j'ai envoyé un mail à leica, le support M8, signalant que j'avais remarqué ce decalage, et voila la reponse officielle:
citation :
Bonjour,

oui, il est exact que la photo vue dans les cadres du Leica M8 est plus "serrée" que la photo réélle.

Dans le viseur du M8, tous les cadres des objectifs de 24 mm à 90 mm de focale apparaissent automatiquement après la mise en place d'un de ces objectifs. Toutefois comme chaque objectif possède un facteur de grossissement variable, qui change selon la distance du sujet photographié, la taille du cadre collimaté ne sera toujours exact que pour une distance bien déterminée.

Sur les appareils analogues, tels le Leica M7, Leica a décidé de placer l'exactitude des cadres sur une distance de mise au point à 2 m. Dans ce cas une diapositive sous cache représentera exactement le format de l'image projetée. La partie intérieure du cadre collimaté correspond à la limite de 0,7 m pour les distances rapprochées et le cadre extérieur le domaine de l'infini.

Pour le Leica M8 numérique, Leica a décidé de placer l'exactitude (100 %) de l'image sur la distance rapprochée de 0,7 m. Cela donne au photographe toujours l'assurance de voir à travers les cadres collimatés une image plein format, sans coupure.

Si la mise au point est faite sur un sujet se trouvant à l'infini, le photographe aura en dépendance de la focale utilisée, une image plus grande que celle vue dans le cadre collimaté. Comme en numérique existe la possibilité peu compliquée de composer (couper) l'image au moyen des logiciels de traitement de l'image, cette décision a été prise dans l'intérêt de la sécurité.

Il est vrai que les photographes habitués aux Leica M analogues doivent, avec le Leica M8, interprêter différamment la composition de l'image avec les cadres collimatés.

Sincères salutations
Attila von Gyimes
si vous voulez voir ma galerie:
http://www.summilux.net/expos/voir.php?auteur=99
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités