Soucis avec Leica R9 par temps froid

Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Bonjour,

Je suis allé récemment en Islande et j'ai eu beaucoup de soucis avec mon R9... Avec des températures allant de -10°C à -5°C l'appareil s'est bloqué plusieurs fois (miroir en haut, obturateur fermé) avant de re-fonctionner une fois réchauffé... Son autonomie n'était que de quelques minutes quand il y avait du vent, même en changeant les piles!

J'ai contacté Leica à ce sujet, pas de réponse... Pensez-vous qu'un boîtier comme le R6.2 soit une meilleure option?

Merci
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Par très grand froid les piles ne fonctionnent plus. Il faut le plus possible conserver l'appareil au chaud sous les vêtements.
Un R6 serait donc théoriquement moins sensible à cela puisque seul le fonctionnement de la cellule serait affecté.
Mais il y a aussi le problème des lubrifiants qui gèlent et peuvent altérer le fonctionnement de l'obturateur, et celui du diaphragme automatique de l'objectif.
Leica n'est pas le fabricant ayant produit le matériel le plus fiable, et comme ils ont abandonné cette gamme R, il n'est pas tellement étonnant qu'ils ne répondent pas à vos questions.
Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Bonsoir,

Merci pour vôtre réponse, mais je pense que les piles ne sont pas en cause dans ce dysfonctionnement car le témoin les affichaient pleines , de plus, je les avaient changées plusieurs fois... Difficile à dire. Par contre, ayant acheté ce boitier neuf et réputé "haut de gamme" il y a moins de cinq ans, je pense que Leica aurait pu me fournir une explication, voire une solution, au sujet de ce désagrément... Il n'empêche que je suis un grand fan du R9, surtout dans les latitudes clémentes :lol:
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
C'est peut-être parce qu'il est plus "réputé" que réellement haut de gamme que Leica a dû cesser la commercialisation.
Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Ah bon... Je pensais que c'était plutôt dû à une certaine logique économique... Mais je parlais d'avantage de la réputation du fabriquant. D'autre part, avec ses optiques, le R9 reste un boitier que j'adore et je pense qu'il est capable de prendre de magnifiques photos ... Sauf par temps froid :cry: Je viens d'ailleurs de me payer un beau R6, on verra sur le terrain!
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Cette "logique économique" vient de ce que la gamme se vendait mal, et ce de plus en plus.

Pouvant me tromper, je pense qu'elle se vendait mal pour des problème de réputation de faible fiabilité.
Depuis le milieu des années 80, aucun revendeur ne voulait prendre en revente directe ni garantir du Leica R d'occasion.
Ce n'est pas très bon pour la réputation.
Des progrès de fiabilité ont été faits avec la deuxième génération de R4, jusqu'au R7, qui malgré tout ne sont toujours pas des champions dans ce domaine, puis l'on a vu à nouveau les problèmes se présenter avec les R8.
Beaux objectifs bien calculés, boîtiers remplacés très souvent et ayant tous, malgré de beaux atouts, eu un problème, que ce soit de conception, ou de fiabilité.
Summicron2
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3759
Depuis le 19 juin 2003
Nancy, France ;
Simon DELANGE a écrit :
Bonjour,

Je suis allé récemment en Islande et j'ai eu beaucoup de soucis avec mon R9... Avec des températures allant de -10°C à -5°C l'appareil s'est bloqué plusieurs fois (miroir en haut, obturateur fermé) avant de re-fonctionner une fois réchauffé... Son autonomie n'était que de quelques minutes quand il y avait du vent, même en changeant les piles!

J'ai contacté Leica à ce sujet, pas de réponse... Pensez-vous qu'un boîtier comme le R6.2 soit une meilleure option?

Merci



Piles ou lubrifiant.

Il y a aussi le levier de remontée manuelle du miroir qui peut se bloquer. L'activer souvent.

Avez-vous contacté leica-Allemagne ou leica-France ?


A titre personnel, je n'ai pas eu de R8-9 mais j'ai encore un Flex SL (le meilleur à mon avis) et j'ai eu : R3, R4, R5, R6. Pas de pb particulier. Contrairement à certaines insinuations malveillantes, c'est du matos fiable, même si à partir du R3, la base du boitier est devenue Minolta (Il suffit de voir le dos du R4 et le dos du Flex pour conclure à une chute de qualité). Si Leica a arrêté, c'est parce que c'était un produit qui demandait beaucoup d'investissement (Passage à l'AF et au numérique intégré) pour une faible rentabilité à cause de la bataille sur les prix chez canonikon ("produit à pb" selon le Boston Consulting group).
Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Ben je pencherais plutôt pour l'électronique car le témoin de charge des piles était au max et je les ai changé... L'appareil se bloquait tout simplement. Contacté Leica France, pas de réponse, je vais essayer une nouvelle fois chez Leica Allemagne...
Summicron2
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3759
Depuis le 19 juin 2003
Nancy, France ;
Simon DELANGE a écrit :
Ben je pencherais plutôt pour l'électronique car le témoin de charge des piles était au max et je les ai changé... L'appareil se bloquait tout simplement. Contacté Leica France, pas de réponse, je vais essayer une nouvelle fois chez Leica Allemagne...



Leica-Allemagne répondra.

Vous pourriez aussi contacter Norbert Rosing, un pro qui utilise son R9 dans les pays très froids:

http://www.rosing.de/en/contact/
Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Merci pour le lien, je vais aller voir...
PASQUIER
Habitué
Messages : 923
Depuis le 23 oct 2009
BOURGES
Du temps des vissants, il y a eu une version K qui utilisait un lubrifiant adapté au froid.
Est ce que la plage de températures d'emploi est précisée dans le manuel d'utilisation du R9 ?
Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Bonjour,

Non, je n'ai pas trouvé de limites de température d'utilisation... Dans le cas du R6 ou du R6.2, la brochure stipule bien -20°C/+60°C je crois, mais ce n'est pas toujours le cas suivant les modèles...
bob_j
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 103
Depuis le 13 juin 2007
Diverses, Afrique surtout
Même avec du matériel Russe, l'incident se produit... bon, surtout lorsque la température descend en dessous de celle de congélation il faut bien l'avouer.

A noter les points suivants :

1 – Plus le système d'obturation est sophistiqué, plus il y a de risque de blocage ou même de casse aussi avec un Leicaflex et son rideau, tout devrait rentrer dans l'ordre, sinon même un vénérable R3 acquis à trois francs six sous tiendra vaillamment le choc des photos du moins jusqu'à ce qu'il faille prêter attention au givrage de la chose afférente au soulagement de vessie.

2 – L'humidité est autrement une sacré farceuse et je peux même vous en révéler l'une des sources : l'opérateur qui ne maîtrise plus sa respiration en prise de visée longue donc jouissive et oublie même d'être en demi apnée au moment du tir, pardon déclenchement.

3 – Vent plus humidité, température effective basse, condensation, givrage... telles facéties de mère nature font bien tomber l'aéroplane pourtant si savamment pensé pour l'humain civilisé devant ignorer les doutes de la percée tactique, alors pourquoi ne perturberaient-elles pas des mécaniques dites de pointe même si elles ne jouissent qu'au 1/8000 de seconde en abondance de lumière et rapidité de l'acte.

Est donc d'importance l'équilibrage thermique lorsque celui relatif au diluant à Pastis naturel ou exhalé est rompu.

On ne peut dès lors parler de manque de fiabilité, mais de défaut du modernisme technologique : l'augmentation des cycles par seconde, pardon Hertz, des fréquences d'horloge enfin pour augmenter la performance et diminuer consommation et température implique souvent espacement entre pistes réduit donc sensibilité accrue à l'hygrométrie alors qu'il en faut plus pour émouvoir du soudé « a mano » sur substrat céramique.

Réflexions sur la catégorie climatique... tout venant : 0/70°, industrie : -40/85°, « mil » : -55/125°, ne vous affolez pas, nombre de matériel pourtant de dernière classification, particulièrement Américain, tombe plutôt dans le travers du tout-venant question composants, victime de la sacro-sainte rentabilité sans doute, celle qui fait les géants de l'industrie du consommable, fait à l'utilisateur prononcer le mot de P.J.E. Cambronne et envoyer aux cent mille diables le pourtant gentil potentat adversaire du réchauffement climatique.

Un truc qui vaut ce qu'il vaut pour savoir d'où viendra la panne : il existait déjà de mon temps des bombes de produit givrant neutre d'application précise pour justement déceler les problèmes thermiques, chez KF il me semble.
Simon DELANGE
Avatar de l’utilisateur
Messages : 8
Depuis le 19 fév 2015
Honfleur
Merci, je pense qu'il va quand même faire un petit tour chez le réparateur car il ne s'est pas vraiment remis...
Marc S.
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 296
Depuis le 16 juin 2004
Caen
Bonjour

Pourrez-vous nous tenir informés du diagnostic et d'une éventuelle réparation? Je passe au R8 après la panne de mon vieux R4s2, que j'utilisais régulièrement par temps froid. Par conséquent, j'aimerais bien connaître l'origine du dysfonctionnement.

Cordialement
Marc
Suivante

Retourner vers Leica R : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités