Années 30 - Art Déco - Bauhaus !

Filament
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 14707
Depuis le 2 nov 2003
Montpellier
Coignet, merci pour tes explications, mais par rapport à ta dernière photo, on dirait plutôt une prison, en tout cas c'est l'impression que j'en ai.
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
Les logements sont bien entendu ouverts sur l'autre façade, côté jardin.
J'ai volontairement choisi cette image, pour rappeler que les modernes, quelles qu'aient été leurs intuitions, leur aspects géniaux parfois, leur soucis de s'émanciper des traditions, d'utiliser des matériaux nouveaux, de révisiter les formes, et de construire pour des catégories de personnes pour lesquelles on ne construisait alors pas (classes pauvres, et moyennes inférieures)…
…et bien ont aussi été les inventeurs, instigateurs, volontaires pour certains ou involontaires pour d'autres, des grands ensembles des années 50 à 70 dont on ne sait plus toujours très bien quoi faire aujourd'hui.
Ils ont servi de caution intellectuelle à des opérations d'urbanisme dévastatrices…
…au souvenir desquelles on doit aujourd'hui souvent, à mon regret, un repli frileux devant l'innovation réelle, et l'idée de modernité.

Un peu délicat, un peu polémique. Mais je ne vois pas comment on peut aborder ces années passionnantes de l'avant-guerre sans l'être un peu.
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
Maintenant, une grande question :
le Leica est-il bauhaus ?


Avez-vous déjà remarqué qu'il n'est constitué que de courbes et tangeantes ?
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
Et voila pourquoi le Leica est pérenne !
Merci Coignet.
D'après mon guide* (je ne voudrait pas paraître plus cultivé que je ne le suis), c'est bien André Lurçat :
(Bruyères, 1984 - Sceaux, 1970)
" C'est entre les deux guerres mondiales que l'activité de cet architecte français fut la plus féconde; il fut alors un acteur important du 'mouvement moderne'.
Depuis son groupe scolaire de l'av. Karl Marx à Villejuif (1933-34) jusqu'à son activité d'urbaniste — à la libération, il fut urbaniste en chef de la reconstruction dans le Nord de la France — sa vision de l'architecture comme art social fut manifeste. Entre 1937 et 1937, il s'était établi en URSS"
Les maisons groupées de la photo, font partie d'un ensemble de 70 maisons, isolées ou groupées en ligne, réalisé dans le cadre du Werkbund de 1930 à 1932.
"Le Werkbund, créé à Munich en 1907, était une association destinée à promouvoir la qualité du travail artisanal, par une mise en œuvre de matériaux modestes, sous une forme architecturale répondant à de nouvelles exigences de vie. Son programme, basé sur l'économie des moyens, visait à procurer aux masses laborieuses un habitat imprégné de 'culture bourgeoise'. Une douzaine d'architectes autrichiens, sous la direction de Josef Franck, œuvrèrent aux côtés d'une importante participation étrangère où l'on trouve, entre autres les noms de Lurçat pour la France, Häring pour l'Allemagne, Grünberger et Neutra pour les E.-U. d'Amérique et Rietveld pour les Pays-Bas."
À propos de la participation de Lurçat, il est dit aussi : "Façade quasi aveugle du côté nord et ponctuée de tours qui renferment les cages d'escalier. Façade côté jardins traitée au moyen de fenêtres en longues bandes horizontales".

* Le guide, "16 promenades dans Vienne", fait partie d'une petite collection "Découvrir l'architecture des villes" de Casterman.
À l'origine de cette collection, il y avait des guides édités, par photocopie, à l'occasion des voyages d'étude de l'ISA St-Luc à Bruxelles.
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
Merci Lison.

Je disais Lurçat de mémoire ; je me doutais bien qu'en tant qu'enseignant, vous deviez avoir des sources…
J'hésitais entre Lurçat et Neutra (homophonie…) mais il semblait plus logique que ce fût Lurçat.

La définition du Werkbund que vous citez est parfaite.
Green
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 333
Depuis le 6 juin 2005
Belgique picarde
Je vous écouterais écrire pendant des heures, quelle bonne idée ce fil, où la culture du leica côtoie celle de l'architecture.
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Dans la série Perret j'ai eu la chance de rentrer aujourd'hui dans le Palais d'Iena qui abrite aujourd'hui le Conseil Economique et Social. La colonnade de l'aile principale et l'escalier, quelle splendeur ! Malheureusement, une assemblée plénière se tenait dans l'hémicycle que je n'ai donc pas vu.
Evidemment je n'avais pas d'appareil photo, je ne vais quand même pas scanner les brochures...
Mon hôte, voyant mon intérêt, m'a offert le petit livret sur le Palai d'Iena, paru aux éditions du Patrimoine.
Un de ces 4 nous ferons une promenade Perret dans le 16ème, je prendrai mon boitier (quoique l'archi au 35, c'est un peu dur...).
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
LaurentT a écrit :
(quoique l'archi au 35, c'est un peu dur...).
Je ne suis pas d'accord. Photographier de l'architecture, ce n'est pas faire rentrer tout le bâtiment dans le cadre, sauf besoin particulier (documentation, inventaire).
Quasiment toutes les photos d'architecture que je montre sont faites au 35 ou au 50.
D'ailleurs, il faudra que je trouve à nouveau un 35… C'est vraiment une belle focale.
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Coignet a écrit :
Quasiment toutes les photos d'architecture que je montre sont faites au 35 ou au 50.
D'ailleurs, il faudra que je trouve à nouveau un 35… C'est vraiment une belle focale.


Certes oui, mais je ne suis pas architecte... :(
C'est pour ça que c'est dur !
Sans recul le 35 fait rapidement fuir les verticales sans vraiment élargir le cadre. On n'a donc ni le beurre, ni l'argent du beurre...
Le 50 en revanche je suis bien plus à l'aise (et même plus long).
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
Il est vrai que ce n'est pas pour rien que j'ai un 21 et un 19…
Mais les photos que je fais avec sont descriptives et documentaires. Ce n'est pas ainsi que j'arrive à faire passer le plus de choses, "photographiquement" parlant.

Je pense même que la contrainte de la faible ouverture angulaire permet de rendre sur les photos une impression plus proche de la réalité, même sur des bâtiments imposants. Il faut trouver "l'angle d'attaque" qui va rendre une perception.
Ces photos du stade de Munich sont faites au 50mm.
C'est souvent par fragment que l'on appréhende l'architecture, et rendre ses fragments pour donner à comprendre l'ensemble est très intéressant.
Il y a néanmoins un bon outil un peu spécialisé pour cela, c'est l'optique à décentrement.
Les photos de la Villa Savoye du début de ce fil sont faites avec un 35 à décentrement, (et un peu de soin).
LaurentT a écrit :
Sans recul le 35 fait rapidement fuir les verticales sans vraiment élargir le cadre.
Je trouve la photo de Perret que tu as postée ici, excellente, justement, avec ses fuyantes bien exploitées.
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
Coignet a parfaitement raison quand il dit : "Je pense même que la contrainte de la faible ouverture angulaire permet de rendre sur les photos une impression plus proche de la réalité, même sur des bâtiments imposants. Il faut trouver "l'angle d'attaque" qui va rendre une perception."
J'ai présenté trois photos qui pourraient illustrer cela, sauf qu'elles sont faites à partir d'immeubles sans intérêt architectural ;-(
(Pour les deux premières, c'est une "peau" de verre qui camoufle la médiocrité du "Charlemagne", un immeuble de la CE et la troisième est un immeuble de bureaux un peu m'as-tu vu ?)

http://www.summilux.net/forums/viewtopic.php?t=559
http://www.summilux.net/forums/viewtopic.php?t=560
http://www.summilux.net/forums/viewtopic.php?t=2028

Par contre, il est moins facile qu'il y parait de produire des "documents" montrant l'ensemble d'un bâtiment.
D'abord, il faut tenir compte de l'orientation, pour en déduire une heure propice à la prise de vue.
Quelle que soit l'orientation, mieux vaut un ciel légèrement voilé pour éviter les trop grands contrastes ou une dominante pour les faces orientées au nord.
Il y a aussi le manque de recul ou l'ombre portée par les bâtiments voisins, le feuillage et l'ombre des arbres en été ou le soleil trop bas en hiver, les voitures garées, la prise de vue à la volée, au milieu de la chaussée, entre deux passage des voitures, etc.
Choisir un film peu sensible, pour une meilleure définition, mais des ouvertures faibles pour une grande profondeur de champ ou pour l'utilisation d'un objectif à décentrement (1 : 8 minimum).
Enfin, vous vous apercevez que "le droit à l'image" vous empêche d'utiliser un trépied ! (le décentrement à main levée au milieu de la circulation, c'est palpitant)
La galère, je vous dit. Et tout ça pour produire de "bêtes documents" !
(C'est pour cela que je me suis si volontiers débarrassé de tant de "documents" obtenus péniblement.)
Mais, ce fil semble me redonner goût à l'ouvrage et je me promets de vous monter quelques exemplaires d'architecture des années 20 et 30 situés à proximité de chez moi, car mon devoir filial réduit considérablement mon rayon d'action en ce moment.
À bientôt, avec des images, j'espère.
PL
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
Lison a écrit :
À bientôt, avec des images, j'espère.
PL
Je les attends avec intérêt (je dois même pouvoir écrire : "nous les attendons").
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
En attendant, pour ceux que cela intéresse, vous trouverez à l'adresse ci dessous une des rares photos de l'INTERIEUR du "Palais Stoclet", cité plus haut (elle date de 1920).
http://www.regions.be/Rubriques/Bruxell ... 7066.shtml

Pour avoir une idée de l'extérieur :
http://www.eurobru.com/monum040.htm
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
Comme dit plus haut, je suis contraint de ne pas m'éloigner de chez-moi et je ne dispose que de deux fois deux heures fixes par jour.
C'est ce qui a déterminé mon choix pour ces trois maisons Modernistes situées au SO de Bruxelles.
La première est due à l'architecte Michel Pierre-Amaury et date de 1935-36.
(récemment restaurée par l'arch. Bernard Baines.)
Les deux autres sont de l'arch. Delville Raphaël et datent de 1930.
D'autres suivront si cela vous intéresse sur le plan photographique ou architectural.
Je considère que la lumière (trop) dure convient relativement bien à ce type d'architecture, mais la réduction fait perdre des détails (la diapositive et le scan original permettent d'apercevoir plus de détails dans les ombres, comme par exemple la mezzanine de la seconde maison.

R6.2 ; PC Super Angulon f/2,8 ; 28 mm (Oui, décentré à fond, il vignette. mais j'estime que c'est peu de chose par rapport à la convergence des verticales).
Prises de vues à main levée avec décentrement et dépoli quadrillé (j'attends avec impatience le nouveau verre de visée avec quadrillage ET microprismes avec stigmomètre).


Suite à mon 'post' précédent (en page 2) :
- la première (très "Le Corbusienne") a été photographiée depuis le milieu de la rue, entre deux passage des voitures ;
- la seconde l'a été un dimanche car elle est en travaux et une grosse camionnette est généralement garée devant l'entrée du garage. Dommage que les ouvriers aient laissé une planche devant la fenêtre du premier ;
- la troisième est prise depuis la rue par dessus la haie. Dommage que les occupants aient baissé les volets ;
- pour une autre, que vous ne verrez pas, rendez-vous était pris avec le soleil, mais on avait sorti les poubelles.
Par contre, un jour où j'ai collaboré avec un "pro", c'était autre chose : il a fait évacuer les voitures par la police (!)





Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14871
Depuis le 5 nov 2003
75001
En effet, ces éclairages francs qui donnent de belles ombres, corrrespondent bien au sujet, et le bleu très saturé du ciel en rajoute !
Rapidement, juste après la découverte, je trouve la deuxième petite maison particulièrement élégante, dans sa manière de jouer de deux plans de façade, en en créant un troisième.
J'imagine que la première comporte un atelier d'artiste ?

C'est aussi une belle démonstration de l'intérêt du 28 à décentrement.
J'ai fait les photos de la Villa Savoye avec une optique Schneider à décentrement, mais ce n'était que le 35.
Utilisées avec discrétion, ces optiques sont de beaux outils.
PrécédenteSuivante

Retourner vers Architecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités