Chargement d'un Leica II (modèle "D" ou Couplex)

mathieu messager
    Chargement d'un Leica II (modèle "D" ou Couplex)
Messages : 29
Depuis le 9 août 2009
FRANCE
Bonjour,

quelqu'un de mon entourage souhaite offrir à son fils un Leica II de 1932 (très bon état cosmétique d'ailleurs) pour ses 30 ans. Possédant un Leica IIIc, je ne m'étais jamais posé la question du chargement de l'appareil. Or, en voyant ce Leica II, il apparaît qu'il faille le charger avec une bobine de film spéciale (les films que l'on trouve sur le marché - Ilford et autres - sont trop volumineux pour rentrer dans l'appareil).
Quelle est donc la démarche à suivre, pour du noir et blanc?
Achat d'une bobine spéciale? (comme indiqué sur le mode d'emploi)
Comment charger cette bobine et avec quel film?

Merci pour vos éclaircissements.

Mathieu M.
invite2

Message supprimé à la demande de son auteur.
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 9321
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Ablon :?:
Jean-Pierre Dep
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1463
Depuis le 14 mai 2007
Belgique-Namur
Bonjour Mathieu,
Alors là, il y aurait une explication..... si les bobines actuelles sont trop grosses pour y entrer, c'est que ce sympathique modèle II, n'a pas encore été transformé pour les accepter.
C'est une petite pièce qui se démonte du côté bobine qui à l'origine était pour les bobines rechargeables, fournie ensuite gratuitement par Leica pour les nouvelles technologies à savoir les films " de marque".


Vérifie ce qui est entouré en mauve, en attendant sur ce fil l'arrivée des "Jean" plus savants :lol:
Pour le film, N&B, couleur, tout ce que l'on veut !
JP
Vaincre ses peurs, c'est s'offrir le monde.
Lao Djipé
---------------
FLIC AIR
Jean
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2012
Depuis le 17 août 2003
Bordeaux
Jean-Pierre Dep a écrit :
Alors là, il y aurait une explication..... si les bobines actuelles sont trop grosses pour y entrer, c'est que ce sympathique modèle II, n'a pas encore été transformer pour les accepter.
C'est une petite pièce qui se démonte du côté bobine qui à l'origine était pour les bobines rechargeables, fournie ensuite gratuitement par Leica pour les nouvelles technologies à savoir les films " de marque".


Il n'y a aucune transformation à faire. Tous les films du commerce et depuis toujours sont acceptés par tous les boîtiers Leitz.
Jean
Bertrand S
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3813
Depuis le 20 mai 2005
Lyon
Et puis bricoler la partie entourée en mauve peut empêcher de fermer le boitier par la suite
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish placé par Primo Levi en tête de Si c'est un Homme
Jean-Pierre Dep
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1463
Depuis le 14 mai 2007
Belgique-Namur
Jean a écrit :
Jean-Pierre Dep a écrit :
Alors là, il y aurait une explication..... si les bobines actuelles sont trop grosses pour y entrer, c'est que ce sympathique modèle II, n'a pas encore été transformer pour les accepter.
C'est une petite pièce qui se démonte du côté bobine qui à l'origine était pour les bobines rechargeables, fournie ensuite gratuitement par Leica pour les nouvelles technologies à savoir les films " de marque".


Il n'y a aucune transformation à faire. Tous les films du commerce et depuis toujours sont acceptés par tous les boîtiers Leitz.


Je veux bien passer pour un "bricoleur", et ne me vexerai pas, voici une documentation qui elle date de l'époque où les Leica s'adaptaient au progrès.... :mrgreen:



Je n'interviendrai plus sur ce sujet.... bonne soirée :cool:
Vaincre ses peurs, c'est s'offrir le monde.
Lao Djipé
---------------
FLIC AIR
Jean
    Chargeurs Leitz
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2012
Depuis le 17 août 2003
Bordeaux
Je ne suis pas de ceux qui veulent avoir raison à tous prix. Il s'agit ici de donner un renseignement utile à Mathieu.

Voilà 60 ans exactement que j'utilise un Couplex de 1932 à qui j'ai donné des centaines de films à exposer: Agfa, Kodak, Guilleminot, Perutz, Lumière etc.. Je précise que ce Couplex a exactement la même configuration interne et inférieure que celui présenté par Jean-Pierre.
Je n'ai jamais eu le moindre problème avec ces films du commerce en cartouches, de forme standard n'ayant subi aucun changement au fil des ans. Les films Kodak et Ilford actuels ne posent aucun problème non plus.

Dans les explications données par Marcel Natkin auxquelles il est fait référence il s'agit des chargeurs D et B Leitz qui permettaient d'utiliser du film au mètre moins onéreux.
Et je pense que Natkin se trompe en associant cartouches et chargeurs Leitz.

Que l'ami de Mathieu présente un film 135 actuel et il verra bien. Je précise que je suis tout à fait prêt à accepter que le Couplex qu'il songe offrir à son fils ait une particularité que j'ignore.

Je ne sais pas tout, le Ciel m'en préserve, mais je soumets ici mon expérience personnelle avec les quelques Leica à vis que je possède.
Jean
Bertrand S
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3813
Depuis le 20 mai 2005
Lyon
Je pense que pour avancer de manière constructive sur cette question, une photo de l'intérieur du couplex est nécessaire
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish placé par Primo Levi en tête de Si c'est un Homme
invite2

Message supprimé à la demande de son auteur.
Jean D.
    Pont de verrouillage
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6098
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonjour !
Romu a écrit :
:D :arrow:
Il ne faut pas sourire trop vite… Le sujet s’avère complexe ; j’en discuterai avec mon homonyme bordelais devant :
  • ce livre de Marcel Natkin ("La photographie sur petit format - Le Leica", 1933, éditeur Marcel Servant) dont également la rédaction du paragraphe considéré ne me paraît pas limpide,
  • le chapitre intitulé « Die Leica I A und ihr Zubehör » par Angela von Einem dans « 25 Jahre Leica Historica » (2000),
  • un chargeur "B" (FILCA) ou "N" (IXMOO/14006),
  • un Leica II "Couplex".
Angela von Einem écrit (page 15) que le nouveau "pont de verrouillage" (Verriegelungsbrück, entouré en mauve par Jean-Pierre) est apparu sur le boîtier n° (circa) 16090, c’est-à-dire un Leica I (dit "modèle A") fabriqué en 1929 ; a priori, tous les "Couplex" devraient donc posséder ce pont.

Jean D.
Jean-Pierre Dep
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1463
Depuis le 14 mai 2007
Belgique-Namur
Bonjour Jean,
Je ne tiens pas ma promesse de ne plus intervenir sur ce fil, pour te proposer d'inclure à ces nombreuses références le mode d'emploi du Leica Couplex aux pages 10 et 11.
Je joins l'adresse où l'on peut lire celui-ci : http://glangl1.free.fr/PDF/Leica-Couplex-II.pdf
Bonne et sagace lecture.
Avec mes salutations respectueuses.
JP
Vaincre ses peurs, c'est s'offrir le monde.
Lao Djipé
---------------
FLIC AIR
Jean
    Pont "V3"
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2012
Depuis le 17 août 2003
Bordeaux
La vérité est souvent à mi distance.

En fait l’information de mon homonyme parisien sur les conclusions d’ Angela von Einem, dont je ne peux comprendre les écrits ignorant tout de la langue allemande, est capitale pour notre analyse.
Je joins à ces quelques lignes une photographie du pont de verrouillage fixé sur le Couplex que je possède, et il est alors facile de constater que c’est une forme intermédiaire entre le V1 et le V2 laissant alors passer les chargeurs et cartouches de tous types. Appelons-le « V3 ».

Pont "V3" depuis 1929 vu ici sur un Couplex de 1932.



Ponts V1 et V2 sur "LE LEICA" de Marcel Natkin reproduit à partir du mode d'emploi du Couplex.



Le pont de verrouillage de semelle est modifié dès le numéro de série 16090 en 1929 sur le Leica I Modèle A. C’est ce nouveau pont de verrouillage, ce « V3 », signalé par Angela von Einem que l’on retrouve ensuite sur tous les boîtiers Leica, et qui est différent de celui de substitution appelé V2 et proposé par Leitz pour les modèles antérieurs à 1929.

Il n’y a aucune raison donc d’infirmer les conclusions de Jean D. sur la compatibilité avec tous types de cartouches 135 pour tous les Couplex.

Il est alors paradoxal de retrouver ces consignes de changement de pont sur le mode d’emploi du Couplex datant de 1932 !

Quoiqu’il en soit que Mathieu soit rassuré il n’y aura aucun problème pour le chargement du Couplex avec les films 135 actuels.
Jean
Jean-Pierre Dep
    Re: Pont "V3"
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1463
Depuis le 14 mai 2007
Belgique-Namur
Jean a écrit :
La vérité est souvent à mi distance.

Quoiqu’il en soit que Mathieu soit rassuré il n’y aura aucun problème pour le chargement du Couplex avec les films 135 actuels.


C'est là qu'est l'os !
Si V1 est une constante
Posons que V2=V3
Substituons V1 par V2, alors l'équilibre est atteint, la bobine passe.
Si V3 est peu probable, alors V2 domine et V1 disparaît

"Et pourtant elle tourne" :mrgreen2:
Vaincre ses peurs, c'est s'offrir le monde.
Lao Djipé
---------------
FLIC AIR
Jean D.
    Un problème ardu...
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6098
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonjour !
Jean-Pierre Dep a écrit :
(…) Je ne tiens pas ma promesse de ne plus intervenir sur ce fil (…)
:content: Mais grand bien nous fasse, et merci pour le lien vers ce très intéressant "Mode d'emploi du Leica Couplex de Leitz" !

Mon homonyme bordelais a écrit :
(…) Il est alors paradoxal de retrouver ces consignes de changement de pont sur le mode d’emploi du Couplex datant de 1932 ! (…)
En effet !
La forme du chargeur Leitz (dit « châssis Leica, modèle B », code FILCA) étant cylindrique, le pont V1 (plus saillant que les "nouveaux" ponts V2 et "V3") n'empêche pas de le glisser dans son logement. L’abandon du pont V1 pour le pont de substitution V2 (ou probablement sa légère variante "V3"), survenu en 1929 selon Angela von Einem, permet de toute évidence de laisser passer les "lèvres" saillantes de la « cartouche-magasin Agfa » qui a défini la forme de la cartouche du film 135 utilisée jusqu'à nos jours.
Leitz avait conçu le Leica pour être utilisé avec son chargeur (au mécanisme à chicane remarquablement ingénieux évitant le recours aux "lèvres" garnies de feutre des cartouches apparues ultérieurement) et considéra peut-être, lors de leur apparition, que les cartouches Agfa étaient moins sûres (en raison de l'étanchéité à la lumière et au risque de rayures dû au feutre). Ce pourrait être l'explication : les premiers Couplex auraient été livrés avec le pont V1 (d'autant que l'utilisation des cartouches Agfa n'était pas encore très répandue) et le pont V2 était disponible gratuitement sur demande, puis le pont "V3" aurait été monté en série.
En cette hypothèse, je suppose que le Couplex évoqué par Mathieu Messager pourrait être l'un des premiers, encore équipé du pont V1... Mais cette hypothèse ne tient guère, car pourquoi le nouveau "pont de verrouillage" aurait-il été monté sur le Leica I à partir de 1929 et non sur le Leica II "Couplex" dès son apparition ?
Comme l’a souligné Bertrand, il serait bon que Mathieu publie sur ce fil une photo de détail de ce Couplex analogue à celle figurant sur la page précédente afin que nous puissions constater si ce boîtier est équipé d’un pont V1...

Jean D.
Suivante

Retourner vers Leica à vis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités