Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris

punkrocker
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5557
Depuis le 9 août 2008
trop loin de la Bretagne...
Paris, ce samedi 08 juin 2024.

Avisé d'une exposition commune de Bernard Plossu et Ralph Gibson, rien que ça, à la galerie Bigaignon à Paris, dans le Marais, j'ai réussi à me motiver pour aller y faire un tour.

Je ne connaissais pas cette galerie, vaste et lumineuse. Un bel écrin pour les artistes.

Ce qu'en dit le galeriste :

"Dans un face-à-face sans précédent, l’exposition « Gibson / Plossu » rassemble pour la première fois les travaux de deux des plus grands photographes de leur génération. À l’occasion de cette rencontre inédite, les deux artistes ont chacun réalisé une sélection personnelle de tirages issus de leur propre fonds photographique, offrant ainsi une mise en perspective de deux carrières qui ont marqué l’histoire de la photographie contemporaine.

[...]

S’ils ont chacun révolutionné la photographie contemporaine en faisant des choix artistiques audacieux, ils se rejoignent également par leur amour du livre auquel ils ont accordé une place privilégiée comme support d’expérimentation et de diffusion pour leurs projets respectifs. Bernard Plossu, l’homme aux 300 livres, l’a en effet très tôt intégré dans son processus de création et presque chacun de ses projets fait l’objet d’une édition. Pour Ralph Gibson, alors que son premier opus « The Somnambulist » constitue en 1970 l’une des formes les plus accomplies du livre d’artiste, une œuvre d’art à part entière qui lui permettra d’affirmer sa signature visuelle, il a continué, série après série, à maîtriser l’art de l’édition, et publié quelques uns des livres les plus marquants de ces cinquante dernières années.

Les images de l’exposition « Gibson / Plossu » résonnent en nous comme de vieux souvenirs figés dans le temps, des fragments visuels qui révèlent toujours plus de poésie. De ces deux mondes photographiques bien distincts surgissent des entrelacs, des échos entre leurs travaux, leurs regards sur la ligne et la matière, leurs façons de frôler l’abstraction sans jamais y tomber, dans une maîtrise absolue de la lumière et de ses contrastes."




Et donc, des œuvres importantes exposées. Gibson présentait une forme de mini retrospective accompagnant son livre "Self exposure"



Toujours une émotion de découvrir ces tirages.





Je ne sais pas si des summiluxiens étaient présents mais j'ai vu beaucoup de Leica en bandoulière.

Plossu présentait une déambulation surbanaliste à travers des presque grands tirages quand on connait sa passion de petits formats,



Et cerise sur le gâteau, je découvre que j'ai débarqué en plein vernissage. Pas de champagne ni de mignardise, beaucoup mieux que ça...





Parfois, l'inattendu nous offre des moments qui nous rendent un instant l'âme plus légère.
ah tiens, je suis sur flickr
"+1" de la part de : amansjeanphilippe, FRISCO, stephane_marco, wots
FRISCO
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 4698
Depuis le 20 nov 2008
CARRÉMENT À L'OUEST
Tu as été vernis :wink: :applaudir:

Merci pour ce partage
LE PLANAR C'EST LE PANARD
punkrocker
    Re: Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5557
Depuis le 9 août 2008
trop loin de la Bretagne...
Oui Yann, vernis on peut le dire :content-anim:
ah tiens, je suis sur flickr
Topolino
Avatar de l’utilisateur
Messages : 65
Depuis le 29 oct 2022
Lyon
Bonjour,
J'y suis allé cette semaine en fin d'après-midi. Merci beaucoup à Punkrocker pour cette indication. Moi non plus je ne connaissais pas du tout cette galerie, agréable, spacieuse et bien éclairée en effet, où l'on est très bien accueilli et qui dispose d'une librairie assez intéressante.
Aucun Leica en bandoulière, et, du reste, personne d'autre que mes deux collègues et moi-même dans les lieux, tout le temps qu'a duré notre visite. Il faut dire qu'il y avait du football aux terrasses voisines.
Le choix des photos de Gibson (vendues 5000 euros le tirage) est cohérent avec l'ensemble de son oeuvre. Hormis une nature morte franchement bas de gamme d'une découpe de portage dans une boîte en carton, c'est du très bon, nombre de ses images parmi les plus célèbres et les meilleures sont là. Les tirages sont très beaux.
Une bonne relance probable pour les ventes de son bouquin "Self Exposure" en effet.
Les photos de Plossu, récentes (quasiment toutes prises en 2007 je crois bien), sont en revanche, de mon point de vue, parmi les plus faibles qu'il ait produites (et à vrai dire je n'avais jamais vu ces photos). La magie de la candeur poétique n'opère plus du tout. "Surbanalisme" assumé ou pas, cette fois c'est vite regardé et encore plus vite oublié d'autant que les tirages (pas si grands que ça) sont très médiocres. C'est étonnant que ce choix-là ait été fait pour l'exposer en duo avec Gibson. On en aurait presque de la peine pour lui, dans le contexte de la disparition récente de son épouse. Ou alors, c'est volontairement pensé pour être déprimant ? Peut-être... Est-ce pour cela que le galeriste les vend seulement 2100 euros pièce ?
Autant acheter - sur place ou dans une autre bonne librairie - la nouvelle édition du "Photo Poche" qui lui est consacré et permet de contempler certaines de ses pépites dont les deux vaguelettes de ressac jumelles (à ce propos, la maquette et l'impression molle de la reprise de cette collection iconique m'ont bien déçu, je regrette les beaux noirs de l'ancienne).
Et aller voir la rétrospective que lui consacre la galerie Camera Obscura, jusqu'au 27 juillet (268 boulevard Raspail dans le 14ème).
tenmangu81
    Re: Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3405
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Je rejoins tout à fait l'avis de Topolino : les photos de Plossu paraissent ternes et sans intérêt par rapport à celles de Gibson qui, elles, valent vraiment le détour.
J'irai faire un tour à Camera Obscura !
Robert
    Rep : Re: Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 17967
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
tenmangu81 a écrit :
Je rejoins tout à fait l'avis de Topolino : les photos de Plossu paraissent ternes et sans intérêt par rapport à celles de Gibson qui, elles, valent vraiment le détour.
J'irai faire un tour à Camera Obscura !


Il y a quelques belles choses et des photos que je n'avais jamais vues dont une prise aux USA, magnifiquement tirée et qui ne figure pas dans cette série :
https://www.galeriecameraobscura.fr/art ... index.html

J'aime bien celle-là aussi : https://www.galeriecameraobscura.fr/exp ... 9_jpg.html

https://www.summilux.net/forums/viewtop ... 8&t=109141

Le "Photo Poche" est un bon résumé, très abordable :cool:

Je vais aller voir Gibson :vivesummilux:
tenmangu81
    Re: Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3405
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Je suis allé à Camera Obscura. Les tirages sont splendides, en effet, rien à voir avec ceux présentés à la galerie Bigaignon. Et j'ai acheté le Photo Poche "Plossu", qui prend moins de place (ma bibliothèque est pleine...).
punkrocker
    Re: Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5557
Depuis le 9 août 2008
trop loin de la Bretagne...
Nous sommes d'accord, la série présentée à la galerie Bigaignon, un travail récent de Plossu, fait pauvre en comparaison de la sélection d'oeuvres majeures de Gibson. Peut être que l'expo retrospective en cours en parallèle chez Camera Obscura explique en partie cela. Pour autant, ce n'est pas surprenant si on essaye de suivre la trajectoire et les choix de Plossu. Son oeuvre est multiple et complexe et souffre très peu du spectaculaire, elle est parfois et même souvent, assez impénétrable pour nous qui aimons les images qui parlent. Elle s'apprécie dans une globalité il est vrai difficilement décelable dans la série de Bigaignon.

Si je ne me suis pas enthousiasmé pour cette présente série plossuesque (même si deux tirages m'ont paru assez significatifs de son travailà ce vernissage de hasard, pour moi, reste un moment photographique particulièrement sympathique.

Je vous incite, tout comme Robert, à vous rendre à la galerie Camera Obscura, et pour ceux que les tirages Fresson font frissonner (merci Robert) je vous convie à vous rendre au festival de la Gacilly où apparait une belle retrospective des couleurs charbonneuses de Plossu.
ah tiens, je suis sur flickr
Clic
    Rep : Re: Ralph Gibson et Bernard Plossu à la galerie Bigaignon - Paris
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2148
Depuis le 25 juil 2003
Besançon
tenmangu81 a écrit :
Je rejoins tout à fait l'avis de Topolino : les photos de Plossu paraissent ternes et sans intérêt par rapport à celles de Gibson qui, elles, valent vraiment le détour.
J'irai faire un tour à Camera Obscura !



Les photos de Plossu ne sont pas faites au Leica, voilà la raison. :mrgreen2: :langue: :arrow-anim:
"Lorsque vous photographiez des gens en couleur, vous photographiez leurs vêtements.
Mais quand vous photographiez des gens en noir et blanc, vous photographiez leurs âmes"
Ted Grant
punkrocker
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5557
Depuis le 9 août 2008
trop loin de la Bretagne...
Que voulez vous faire avec un pauv' Nikkormat et son 50mm ? :mrgreen2:
ah tiens, je suis sur flickr
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 17967
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
Je suis donc allé ce matin à la rencontre de cette exposition assez inattendue a priori, associant deux octogénaires célèbres.

Gibson est bien représenté par une série typique de son style. Dont acte et rien de nouveau à cet Ouest là, toujours bien cadré et dé-contextualisé, sauf dans le cas d'une photo.
Les tirages, argentiques, sont corrects.

J’ai été beaucoup plus intéressé par les photos de Plossu que je n’avais jamais vues. Il y a mêmes des photos droites !
Curieusement, elles sont moins « grisouilles » que d’habitude. Cette série n'est pas si récente et a été publiée dans un livre, épuisé, "l'heure immobile".
M. Bigaignon ne se souvenait plus si elles avaient été tirées par Guillaume Geneste récemment, qui aurait peut-être réhaussé le contraste :lol: , ou par feu Françoise Nuñez.

In fine, je trouve l'expo chez Camera Obscura plus cohérente et intéressante en qui concerne Plossu (tout seul).

Accessoirement, la librairie, avec un choix "curaté" (sic), cette fois, par Christian Le Dorze, est plutôt intéressante.
La réserve adjacente mérite aussi la visite et j'ai remarqué un coffret de Thierry Urbain (Babylone II)
(https://www.thierry-urbain.com)

Retourner vers Livres, sites, expositions et événements

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités