Diapos, scan ou repro avec un apn ?

PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Bonjour,

Je ne sais pas si un fil du genre est déjà initié !

J'ai l'intention de numériser les diapos Kodachrome et Extachrome.

Deux solutions:

- soit je les photographies au rapport 1/1 avec mon Canon 5D Mark II muni du Macro Elmarit 60 R
- soit j'achète un bon scanner.

Mais je m'y connais pas du tout en scanners !

En faite je souhaite à la fois conserver au mieux le contraste des dispositives, et surtout pas l'augmenter car déjà fort, mais aussi avoir une bonne résolution permettant de grands tirages A2 par exemple.

Sinon quels sont les formats que font les scanners, JPEG ou autres ?

Je travaille que sur LR.

Que me conseillez vous ?

Merci de vos conseils.

Pierre
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 8457
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Pierre, bienvenu dans ce monde de la repro de diapos.

J'avais commencé déjà en 2007-2008 avec beaucoup de déboires pour reproduire mes chers Kodachrome.

Première déception ( "déboire" ) avec le Nikon Coolscan V ED qui a été acheté pour sa fonction "Kodachrome".
J'ai suivi un petit stage de "scan" avec Eric qui m'avait fait comprendre beaucoup de choses qui m'échappaient.

Beaucoup de progrès mais toujours déçu par les "scans aux petits oignons" qui ne représentaient pas les diapos projetées.
Donc je ne cherchais plus à "reproduire mes diapos au mieux", car déception garantie, mais "copier au mieux ses subtiles richesses".

Voir ce fil, en passant ...

En conclusion provisoire :
- un Nikon Coolscan V ED est le mieux adapté pour ce travail, mais demande beaucoup de modestie et surtout un temps d'apprentissage,
chaque scan reste long et assez laborieux et ne dépend pas de la vitesse de l'ordinateur, les fichiers sont en TIFF environ 120MO en 14 bits
pour 4000 DPI (env. 5700 x 3700 pixels )

- j'ai aussi essayé plusieurs essais de "copie par apn" depuis mon Canon EOS 5D en 2006 jusqu'à mon récent M10, en passant par les 36MB du Sony A7R
avec des différents systèmes et optiques Focotar 50mm , Apo-Macro-R 100mm, Macro-Elmarit-R 60mm, S-Planar 60mm macro 1/1 direct, Pentax macro50/100 divers, etc.
les résultats sont corrects sans plus mais ceci a l'avantage de vitesse pour une série
encore une fois, il faut rester modeste
a- les poussières sont envahissantes
b- les couleurs sont plutôt aléatoires (même au flash ! ) et souvent peu fidèles et après scan il demande beaucoup de travail de labo num.
c- je garde ce système pour le n&b car le système anti-poussière (ICE sur le V-ED) du scanner est inopérant, donc égalité

...
Je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette quête :content-anim:
pour moi, il n'y aura pas de système universel (comme tout ce qui touche à la photographie :!: ).

Arnaud
"+1" de la part de : arnaudL
tenmangu81
    Re: Diapos, scan ou repro avec un apn ?
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1686
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Bonjour Pierre,

J'ai fait ça avec le scanner à plat (Epson) que j'utilise surtout pour les négas N&B ou couleur. La diapo est beaucoup plus difficile à traiter, et j'y ai passé beaucoup de temps avec mes 24x36. Et les résultats n'étaient pas toujours au rendez-vous.
J'ai scanné récemment du film inversible 6x6 (Fuji Provia 100) avec plus de bonheur, je ne sais pas pourquoi, sauf dans certains cas où la colorimétrie était un peu difficile (des dominantes, par exemple). La reprise en post-traitement était alors fastidieuse et peu satisfaisante.
Je scanne en TIFF, même si le logiciel de scan que j'utilise (SilverFast) permet en théorie de sortir des "RAW" 16 bits en dng. Scanner en jpeg ne permet pas de récupérer au mieux les scans. Quant aux poussières, je n'utilise pas le système ICE, un peu aléatoire. s'il faut contrôler ensuite, autant tout enlever avec Photoshop.

Bon courage, mais c'est toujours une découverte que de reprendre ses anciennes diapos !!
Robert
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Merci Arnaud et Robert pour vos réponses bien développées.


C'est quand même pas si mal tes reproductions de kodachrome, Arnaud, en tout cas le beau rendu argentique est resté présent.

Arnaud, quand tu as fais les copies avec un pan, as-tu essayé une lumière très diffuse avec plexi blanc translucide et avec une source déjà diffuse comme un tube fluo ?
C'est un peu comme cela que je verrai pour la source lumineuse afin de limiter au mieux la progression du contraste. Et cette source lumineuse serait au possible assez puissante qui selon moi devrait également limiter le contraste.

J'ai tellement de belles diapos, il faut que je me mette à les numériser :smile:

Je pense que pour le moment je vais le faire avec mon apn Canon 5DII.
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 8457
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Lumière diffuse, oui.
J'ai une table lumineuse avec laquelle je triais mes Kodachrome, lumière diffuse de néon sur dépoli, calibré à 5000 °K.
C'est là que j'ai commencé à "copier à l'apn", mais les couleurs sont aléatoires, même en fixant la balance de blanc en manuel à 5000 °K, par exemple.
Sans doute avec les raies de couleurs des lampes au néon :!:
Les résultats sont plus consistants avec un panneau à LED, si l'on trouve le xx °K qui va bien.

En dernier, j'utilise pour le n&b un soufflet Pentax avec un adaptateur "copie film" devant l'objectif, puis dépoli, éclairage LED ou flash.

En diapos, c'est le Nikon Coolscan V ED plus un ordinateur dédié, écran calibré, quand je souhaite le maximum de "fidélité" même si c'est encore loin des originaux.

Bon courage, et fais beaucoup d'essais sans te décourager surtout.
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Ok merci Arnaud, avant de chercher un scan, je vais bricoler un banc de reproduction.
Ce qui est sur c'est que je dois y arriver, il le faut absolument ! :grin:
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
julius23
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1097
Depuis le 25 mars 2014
aubusson
banc de repro c'est bien Peter !

Les kodachrome je peux pas te dire, je n'ai fait que de l'ekta.

Table lumineuse à LED avec une température de lumière stable, ce qui est important avec le banc de repro, c'est le parallélisme capteur/néga. Donc support stable obligatoire, une colonne d'agran fait bien le job, et le passe-vue est efficace pour tenir bien plat le néga (et aussi pour garder toujours l'image bien au milieu du capteur).

Tu peux éloigner un peu le porte diapo de ta tablette, ça pourra atténuer un peu le contraste.

Certains laissent découvert le reste de la tablette pour favoriser le flare et ainsi diminuer le contraste de la repro.


Quelques petites exemples :

Songeur by Julius Froidu, sur Flickr
Patriote by Julius Froidu, sur Flickr
DSCF6261-2 by Julius Froidu, sur Flickr

la vie en rouge by Julius Froidu, sur Flickr
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Merci pour tes conseils julius23,
Joli travail
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
Avant de me lancer à bricoler un banc de reproduction de mes diapositives avec mon 5DII+Macro Elmarit 60+Elpro 2, juste pour voir ce que deviennent les couleurs et contrastes, j'ai photographié celles-ci à main levée à un rapport relativement proche du 1/1. La source lumineuse est naturelle d'un ciel clair nuageux reflétant sur une planche peinte en blanc.

Les images sont pas très nettes, c'est normale vu la technique :grin: et le parallélisme n'est pas bien respecté.
Traitement dans LR5. Les images en couleurs ne sont quasiment pas corrigées, j'ai juste à peine augmenté les hautes lumières.

Voilà ce que cela donne :


Diapos, R3+Elmarit 90 R V2





Diapos, R3+Cron 50 E55




Vos avis merci
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
tenmangu81
    Re: Diapos, scan ou repro avec un apn ?
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1686
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Pour un premier essai à la volée, c'est déjà très réussi. Les couleurs sont très belles, et bien représentatives de la Kodachrome.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
PeterR
    Rep : Re: Diapos, scan ou repro avec un apn ?
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
tenmangu81 a écrit :
Pour un premier essai à la volée, c'est déjà très réussi. Les couleurs sont très belles, et bien représentatives de la Kodachrome.


Merci Robert, Oui les couleurs sont assez proche de la kodachrome originale. Je suis donc assez satisfait de cet aperçu.
Reste maintenant à me faire ce banc de reproduction. Je viens d'acheter un soufflet Leitz sur ebay, cela devrait m'aider dans mon bricolage :content:
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
julius23
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1097
Depuis le 25 mars 2014
aubusson
top Peter !!

Mon set-up a longtemps été composé avec la colonne d'un durst F60 : colonne pas trop haute, la vis de fixation de la tête d'agrandisseur est au pas photo (le gros, je me souviens jamais de la dimension exacte), et du coup on peu fixer directement dessus une machoire à la norme arca, ça permet de laisser à demeure une semelle sous ton APN et donc de retrouver exactement la position parallèle ;)

Maintenant, j'ai un banc de repro kaiser et je laisse dessus un soufflet macro avec un 80mm d'agrandisseur (Componon S), il ne me reste plus qu'à fixer mon apn fuji sur la bague d'adaptation déjà en place.

Attention à la tablette lumineuse, comme tu va reproduire de la couleur, la température doit être stable ;)
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
julius23 a écrit :
top Peter !!

Mon set-up a longtemps été composé avec la colonne d'un durst F60 : colonne pas trop haute, la vis de fixation de la tête d'agrandisseur est au pas photo (le gros, je me souviens jamais de la dimension exacte), et du coup on peu fixer directement dessus une machoire à la norme arca, ça permet de laisser à demeure une semelle sous ton APN et donc de retrouver exactement la position parallèle ;)

Maintenant, j'ai un banc de repro kaiser et je laisse dessus un soufflet macro avec un 80mm d'agrandisseur (Componon S), il ne me reste plus qu'à fixer mon apn fuji sur la bague d'adaptation déjà en place.

Attention à la tablette lumineuse, comme tu va reproduire de la couleur, la température doit être stable ;)


Merci Juilius23 pour tes conseils. Pour la source lumineuse et vis à vis de la couleur, je pense que mon choix sera finalement toujours avec une sur ce lumineuse naturelle comme lors de mon essai.

Mon idée: :content-anim:

Dès que je reçois mon soufflet Leitz que j'ai acheté sur ebay, je verrai pour monter cela sur une colonne d'inclinaison à 60° par rapport à l'horizontal. Ainsi par le biais d'un réflecteur blanc très réfléchissant (matière encore à trouver), placé orthogonalement à l'axe de la colonne et donc du système optique et distant d'environ 30 cm derrière la diapositive, je récupérerai au mieux la lumière venant du ciel d'une manière diffuse et homogène. Il n'y aura donc pas de dérives de couleurs comme peuvent avoir effectivement toutes sources lumineuses artificielles.

A utiliser en milieu de journée avec un ciel clair.
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
tenmangu81
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1686
Depuis le 7 jan 2012
Paris
PeterR a écrit :
La source lumineuse est naturelle d'un ciel clair nuageux reflétant sur une planche peinte en blanc.


julius23 a écrit :
Attention à la tablette lumineuse, comme tu va reproduire de la couleur, la température doit être stable ;)


Oui, c'était la question que je voulais te poser, Pierre. Comment ajustes-tu la balance des blancs, si nécessaire ?
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

Mon site
PeterR
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6625
Depuis le 30 jan 2009
Alsace
tenmangu81 a écrit :
PeterR a écrit :
La source lumineuse est naturelle d'un ciel clair nuageux reflétant sur une planche peinte en blanc.


julius23 a écrit :
Attention à la tablette lumineuse, comme tu va reproduire de la couleur, la température doit être stable ;)


Oui, c'était la question que je voulais te poser, Pierre. Comment ajustes-tu la balance des blancs, si nécessaire ?


En faite Robert, avec la lumière naturelle, l'apn s'en sort très bien en le laissant de lui même faire automatiquement la balance des blancs.
Si besoin en post traitement il est alors très facile de corriger le défaut qui devrait rester mineur. Il devrait pas normalement avoir des zones de dérives dans cette technique.
Dans mon essai le 5DII a bien fait cette balance automatique des blancs comme tu peux le voir sur mon essai.

Il est donc pourvoi hors question d'utiliser une source lumineuse artificielle car sensible à produire des zones de dérives à moins que l'on confectionne une sphère d'Ulrich plus condensateur sur lumière de tungstène !
" Qui comme la pierre bavarde au fil du chemin se faisant, peut apporter le silence au promeneur ! "
Suivante

Retourner vers Labo numérique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité