Au cœur du Luberon : le fort de Buoux (XIIIe s.)

Coignet
    Au cœur du Luberon : le fort de Buoux (XIIIe s.)
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14861
Depuis le 5 nov 2003
75001
Le fort de Buoux a été bâti au XIIIe siècle.
Sur un plateau totalement séparé du reste du massif par des falaises, le fort a accueilli un village relativement important, au milieu d'une vaste zone non habitée : les terres alentours ne sont pas cultivables, c'est aussi le "pays de la soif" !

Au XIIIe siècle, deux fortifications se succédaient, délimitant le domaine seigneurial. Le village se contentait de la protection naturelle du plateau relativement inaccessible lorsqu'il est sous bonne garde.
Pendant les guerres de religion, une nouvelle enceinte a été bâtie, englobant le village.
L'ensemble a été abandonné dès le début du XVIIe siècle, et, comme toujours, a servi de carrière. Il en reste de simples vestiges, mais quels vestiges !

Depuis des kilomètres à la ronde, le fort est aujourd'hui indiscernable. Peut-être autrefois, lorsque son donjon se dressait encore, pouvait-on le percevoir.

Aujourd'hui, il faut vraiment être parti à la rencontre du massif pour découvrir juste au dernier moment que le haut du sentier donne réellement accès à une zone touchée par l'homme.

[1]

On en trouve la confirmation lorsqu'en pleine nature sauvage, un emmarchement taillé dans la roche se présente, et donne directement accès au porche d'entrée.

[2]

La muraille du XVIe siècle est discrète et modeste, on entre sur le site par une simple porte.

[3]

La première enceinte du XIIIe siècle est extraordinaire : d'une grande rigueur de dessin, implantée directement sur la roche qui a été taillée pour créer des douves et rendre l'ensemble infranchissable, elle est rythmée de longues meurtrières verticales, inquiétantes, si l'on imagine des soldats en arme, mais aussi étonnamment graphiques.

[4]

Au pied de cette enceinte, les parties les plus importantes du village : la maison commune (dont il ne reste que des vestiges en partie enfouis), et des installations de garde taillées dans la roche.

[5]

Particulièrement impressionnants, les silos de réserve de nourriture sont également taillés dans la roche.

[6]

Passons la deuxième porte…

[7]

Puis la troisième !

[8]

Depuis les vestiges du donjon, on comprend la force de cette implantation…

[9]

Les fondations sont la roche elle-même, taillée en escalier pour recevoir les rangs de la maçonnerie.

[10]

Les vestiges montrent une architecture d'une certaine noblesse, simplicité, rigueur, à l'image des lieux !

[11]
porte d'une petite maison seigneuriale

[12]
vestiges de l'église

A bientôt !

[13]
debout sur le mur du donjon

:iboitier: Leica R4 :iobj: super-elmar 15 (vues 3, 5, 6, 8, 9 et 13) et summicron 50 :ifilm: fuji portra 160
gautier
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 14132
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
Magnifique série, bien présentée :D
jeb
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1264
Depuis le 10 nov 2004
Suisse
Oui, très intéressant et impeccablement cadré et présenté. Ah, dis donc, ce 15, c'est pas un cul-de-basse-chope… Mais ces admirables voûtes méritaient bien une telle optique. C'est réellement frappant.
Invité

Message supprimé à la demande de son auteur.
Jean D.
    Taille de pierres
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6122
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonsoir, bravo pour ces superbes images !
citation :
Les fondations sont la roche elle-même, taillée en escalier pour recevoir les rangs de la maçonnerie
(photo n° 10) Effectivement : merci pour la leçon d'architecture !
On admire aussi (photos n° 11 et 12) l'assemblage des pierres de ce calcaire très dur, soigneusement taillées pour venir épouser le dessus de l’arc (cintré ou ogival).

Jean D.
Polo
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 1653
Depuis le 7 mars 2006
Bourbonnais
Merci de nous faire découvrir avec talent cet endroit méconnu, qui plus est, avec de lumineuses photos!
Polo
PAT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2344
Depuis le 11 nov 2004
SANARY 83
Très belle série de photos :applaudir:
J'y suis allé il y a une trentaine d'années, en Août , par une chaleur caniculaire et avais été enthousiasmé par le fait d'habitations riches en histoire dans un endroit si sauvage.

Tes photos me donnent envie d'y retourner :D

PAT
marielle
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2825
Depuis le 4 juin 2004
Paris
J'aime beaucoup !
Et tout particulièrement la 2è, ce grand escalier taillé dans la roche !
Les couleurs sont très belles ! C'est extraordinaire comme la pierre se marie bien avec le ciel bleu.
Merci pour cette belle promenade photographique qui donne envie de partir tôt le dimanche matin pour pique-niquer là-haut !

Sans compter que j'apprends beaucoup (j'ai tout à apprendre) en architecture grâce à toi !
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14861
Depuis le 5 nov 2003
75001
Merci à tous pour vos remarques et commentaires, ça fait plaisir de savoir qu'on a été suivi !
de plus, trouvant la corde sensible, marielle a écrit :
Sans compter que j'apprends beaucoup (j'ai tout à apprendre) en architecture grâce à toi !
Tes commentaires vont droit au but ! J'essaie d'avoir un regard transmissible sur l'architecture, et en particulier sur l'architecture qui ne semble pas (ou plus) en être. Si, par mes envois sur ce forum, j'arrive à faire —ne serait-ce que deux ou trois fois— plus que montrer : faire ressentir cette force du langage laissé par ceux qui ont longuement taillé, creusé, empilé, charrié, organisé, sué, pleuré, rêvé, joué, se sont protégés, abrités… qui ont dressé la matière vers le ciel, tenté de défier les limites et le temps !
hé bien, j'aurais atteint mon but.
Si en plus mes photos vous plaisent, il y aura un doublé, car j'aime plaire :wink:

Vous aurez aussi droit de temps à autre à de l'architecture contemporaine, comme ici (stade de Munich). Vous aviez tous fait un bon accueil à ce sujet à l'époque, c'est ce qui m'a décidé à me lancer de temps à autre dans des séries autour d'un site.

J'ajoute, en réponse à Marielle, et à l'adresse de tous, que nous apprenons, je crois, tous les uns des autres ici, en faisant ce travail de préparation d'un sujet ou d'une image, soumis au regard et à la (nécessaire) critique des autres.

N'oubliez pas le monastère troglodyte de Saint-Roman !! :D Il est vrai que c'est moins "pur" que Buoux, mais c'est assez étonnant.
Chabada
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6435
Depuis le 11 oct 2005
Paris / Saint Martin
Coignet dans le fil qu'il rappelle a écrit :
oui, mais pas pour ce type de sujet, qui entre à merveille dans l'angle du 50. J'aime de plus en plus cette focale, et suis aussi très attiré par le 75 ou le 80. Je photographie beaucoup d'architecture au 90.
J'avais fait le choix de voyager léger, je n'avais emmené que le 50, ce que je fais souvent.


Le 90mm, ouais mais le 90/6 alors
:wink: :roll:
Filament
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 14967
Depuis le 2 nov 2003
Montpellier
Coignet a écrit :
J'essaie d'avoir un regard transmissible sur l'architecture, et en particulier sur l'architecture qui ne semble pas (ou plus) en être.

Coignet, tu as parfaitement réussi, tes photos et les commentaires qui vont avec sont très parlants. :)
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14861
Depuis le 5 nov 2003
75001
Chabada a écrit :
Le 90mm, ouais mais le 90/6 alors
:wink: :roll:
:lol: :roll:
mais Chabada tronque à dessein la citation, car l'auteur de ce fil impérissable, exactement avant le passage cité a écrit :
un 12, oui, ou un 15, ce sera suivant l'opportunité, oui, mais pas pour ce type de sujet […]

Tu remarqueras que j'ai bien dit que le 50 est ma focale de base… et que de ce point de vue rien n'a changé.
J'utilise le 90 pour des travaux spécifiques, que je ne présente pas ici (ils seront édités, je vous ferai savoir lorsque ce sera fait).
En ce moment, j'explore les possibilités "narratrices" du 15mm (je ne l'ai pas acheté pour faire joli sur une étagère), et je commence à bien appréhender l'engin, me semble-t-il, en particulier parce que j'arrive à trouver des points de vue dans lesquels il se fait oublier.
Je n'ai jamais caché mon intérêt pour les très grands angles (j'ai aussi un 19, mais il est en ce moment de sortie sans moi —le 90 aussi d'ailleurs).
Je pense réellement qu'on peut décrire, appréhender, rendre, mettre en scène de l'architecture avec une seule focale : un 35 seul, un 50 seul. Et je fais réellement souvent cet exercice lorsque je voyage longtemps (ce qui m'épargne physiquement) : l'appareil photo est un bloc-note avec ses contraintes. L'été dernier, je suis ainsi parti 3 semaines en Allemagne et Autriche, avec un seul 50mm.
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14861
Depuis le 5 nov 2003
75001
Jean D. a écrit :
On admire aussi (photos n° 11 et 12) l'assemblage des pierres de ce calcaire très dur, soigneusement taillées […]
Celle-ci est intéressante aussi ; je ne l'avais pas montrée car la lumière n'est pas très bonne :

[14]

c'est la porte d'entrée dans l'ancienne maison commune ; surgissant des décombres, un superbe arc en plein cintre, avec clef et claveaux à crossette !

Pour les amateurs de détails de belle construction, j'ai aussi ceci :

[15]

À la croisée du transept des ruines de l'église (voir photo [12] plus haut).
On voit nettement les belles pierres de taille du parement, et la fourrure intérieure du mur, constituée de cailloux non dégrossis, dans un bain de mortier de chaux.

Et encore ceci : une vue en géométral de l'assise du donjon, avec sa maçonnerie de gros moellons dont les assises sont taillées dans la roche :

[16]

Ce donjon, vous en avez vu le dessus, photo [13], mais je vous avais épargné sa silhouette franchement décapitée…

[17]

Fin de la visite ! :wink:

Toujours :iboitier: Leica R4 :iobj: super-elmar 15 (vue 17) et summicron 50 (vues 14, 15 et 16) :ifilm: fuji portra 160
jean-pierre P.
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2313
Depuis le 5 nov 2005
Nord
J'admire depuis quelques jours tes images de BUOUX sans oser réagir tellement ces images me parlent...

Pas loin en contrebas la vallée de l'AIGUEBRUN est un véritable paradis de lumière de végétal d'eau et de fraîcheur !
PAT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2344
Depuis le 11 nov 2004
SANARY 83
jean-pierre P. a écrit :
...

Pas loin en contrebas la vallée de l'AIGUEBRUN est un véritable paradis de lumière de végétal d'eau et de fraîcheur !


D'accord sur tout ce qui a été dit précedemment, sauf sur le paradis de végétal d'eau et de fraîcheur.
Y ayant fait le mariage de mon fils en Aout 92, je n'ai pas eu cette sensation de fraîcheur..... :wink: ( c'est un euphémisme)

PAT
Suivante

Retourner vers Architecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités