flash SF 20

pierrec
    flash SF 20
Avatar de l’utilisateur
Messages : 58
Depuis le 9 fév 2006
Boulogne Billancourt
Je n'ai jamais réussi à faire fonctionner ce flash en TTL avec un M7. Malgré, je crois, une lecture attentive du mode d'emploi.
En mode auto, sur les trois diaphs, c'est impeccable. Mais en TTL, on a l'impression qu'il est toujours plein pot et l'exposition varie selon la distance, cramé pour les sujets rapprochés et sous ex pour les plans à 3/4 mètres.
J'ai sauté un paragraphe ou mon flash est en panne ?
Merci pour vos réponses.
rederon
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 807
Depuis le 13 juin 2003
Saint-Cloud
Bonjour pierrec,
En mode TTL, c'est le boitier qui donne au flash la sensibilité du film utilisé (indépendamment de l'information qui a pu être donnée manuellement au flash dans les autres modes).
As-tu essayé de débrayer le mode DX pour voir si le phénomène se reproduisait ?
Si le comportement est différent en mode DX et en mode "sensibilité manuelle", cela voudrait dire que le boitier ne fournit pas la bonne information au flash.
Stéphane
Eric76
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3768
Depuis le 15 avr 2005
Seine Maritime
Il faudrait vérifier si le flash est bien positionné sur la griffe, car si les contacts supplémentaires TTL plus petits que le central ne sont pas bien en face de ceux du boitier, la fonction TTL ne pourra pas fonctionner.
Sur certains boitiers neufs (toutes marques), j'ai constaté que quelquefois les ressorts de la griffe sont durs et qu'il faut forcer un peu pour mettre le sabot correctement sur la griffe.
rederon
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 807
Depuis le 13 juin 2003
Saint-Cloud
Eric76 a écrit :
Il faudrait vérifier si le flash est bien positionné sur la griffe

Sur le SF20 (et SF24D), il y a un détrompeur mobile qui descend verticalement dans le trou de la griffe porte-flash lorsqu'on visse la molette du flash.
Ainsi, si on arrive à "visser" le flash sur le boitier, c'est forcément que le flash est bien positionné dans la griffe.

Ceci posé, je confirme ce que dit Eric76, il faut forcer pour que le sabot se positionne correctement dans la griffe.
Stéphane
Eric76
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3768
Depuis le 15 avr 2005
Seine Maritime
rederon a écrit :
Eric76 a écrit :
Il faudrait vérifier si le flash est bien positionné sur la griffe

Sur le SF20 (et SF24D), il y a un détrompeur mobile qui descend verticalement dans le trou de la griffe porte-flash lorsqu'on visse la molette du flash.
Ainsi, si on arrive à "visser" le flash sur le boitier, c'est forcément que le flash est bien positionné dans la griffe.
...


Ce n'est pas un détrompeur, mais une tige métallique qui rentre dans un trou coté griffe et bloque mécaniquement le sabot en position. Mais pour rester compatible avec les griffes non-équipées de ce trou, la tige est montée sur ressort et pouvoir visser la bague du flash ne garantit pas sa position correcte sur la griffe :?
Invité

Message supprimé à la demande de son auteur.
rederon
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 807
Depuis le 13 juin 2003
Saint-Cloud
Cela peut en effet fonctionner comme cela Beda41, mais il est normalement inutile de préciser le diaphragme en mode TTL puisque le flash va mesurer en direct la quantité de lumière qui pénètre par l'objectif.

Ce que j'ai constaté (et c'est ce qui est indiqué dans le mode d'emploi), c'est que même si le bouton du flash est sur la position TTL, le mode TTL ne s'active qu'après avoir enfoncé le déclencheur à mi-course.
Et l'autre condition sine qua non, c'est bien entendu de sélectionner une vitesse supérieure ou égale à la vitesse de synchro.

Mais si pierrec a suivi à la lettre les indications du mode d'emploi, il est peut-être face à un bug. Soit lié au flash lui-même, soit lié au boitier qui ne transmet pas la bonne information DX.
Si ces quelques manip ne permettent pas de mettre directement en cause le flash ou le boitier, il faudra faire l'essai du flash de pierrec sur un autre boitier, et l'essai d'un autre flash sur le M7 de pierrec.
Stéphane
Invité

Message supprimé à la demande de son auteur.
rederon
    Re: SF 20
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 807
Depuis le 13 juin 2003
Saint-Cloud
BEDA41 a écrit :
je vous propose de bien relire avec attention le manuel du SF 20 page 51, le troisiéme paragraphe "avec le leica M6 TTL "
Si vous ne reportez pas la bonne valeur de diaph, l'image sera ou noire ou cramée et bonne de temps en temps, si la corrélation vit/diaph est en adéquation avec la valeur affichée par défaut.

Bonsoir Beda41,

Ca y est, j'ai relu le manuel ! :)

Il y est écrit ceci pour le M6TTL (page 51) :
"Pour obtenir la portée de l'éclair sur l'écran ACL, il faut reporter sur le flash l'ouverture du diaphragme réglée sur l'objectif."
Et page 53, on lit ceci :
"La portée maximale de l'éclair pour l'ouverture de diaphragme reportée automatiquement [ils ne précisent pas, mais c'est pour le R8 ou le R9 équipés d'objectifs à ROM] ou manuellement [M6TTL, M7, mais aussi Rx TTL sans ROM] peut être lue sur l'écran ACL."

Ce que je comprend, c'est que dans le cas du M6TTL et du M7, on peut optionnellement indiquer l'ouverture de l'objectif au flash, si on veut connaître à titre indicatif la portée maximale de l'éclair.
Mais je comprend aussi que l'on pourrait s'en passer si le sujet est suffisamment près pour ne pas avoir à ce soucier de ce paramètre (avec un flash de nombre guide 20 et à 100 ISO, on peut éclairer un sujet situé à 2,5 mètres à f:8 ou à 5 mètres à f:4, etc...).

C'est d'ailleurs là tout l'intérêt d'un flash TTL : quelles que soient la vitesse et l'ouverture, le flash dose la quantité de lumière strictement nécessaire à la prise de vue.
Mais en général, avec un M dont le domaine de prédilection est l'objectif standard avec des sujets rapprochés, on dépassera rarement la portée maximale du flash.
Quoi qu'il en soit, le mode TTL ne devrait jamais cramer l'image.
Au pire, si le sujet est vraiment trop loin par rapport à la portée maximale de l'éclair, l'image sera trop sombre, mais elle ne devrait jamais être cramée.

Auparavant, j'avais un R7. Le boitier n'était pas capable de communiquer l'ouverture au flash (comme dans le cas du M6TTL et du M7). Je n'ai jamais eu besoin d'indiquer manuellement l'ouverture au flash en mode TTL. Je ne pense pas que cela soit différent pour le M6TTL et le M7.

D'ailleurs, avec mon M6TTL, je n'ai jamais utilisé le SF20 qu'en mode TTL sans jamais lui indiquer l'ouverture. Et mes photos au flash ont toujours été correctement exposés (dans la mesure où le sujet était suffisament proche pour être couvert par l'éclair).

Je persiste donc et je signe : En mode TTL, on n'a rien d'autre à faire que de sélectionner le mode TTL sur le flash, de sélectionner une vitesse adaptée (supérieure ou égale à la vitesse de synchro, ce qui est valable aussi pour tous les autres modes), et à shooter ! 8)
Stéphane
Invité

Message supprimé à la demande de son auteur.
pierrec
Avatar de l’utilisateur
Messages : 58
Depuis le 9 fév 2006
Boulogne Billancourt
Je suis très étonné de la rapidité et de la qualité de vos réponses. Merci. Je vais reprendre tout ça samedi avec un film diapo. Compte tenu des délais actuels de développement, je vous donnerais le résultat dans une bonne semaine.
Une chose m'étonne toutefois, c'est de mettre la vitesse au 1/50. Or quand le flash est sur l'appareil, il passe de auto à la vitesse de synchro automatiquement. Donc, en théorie, inutile d'indiquer manuellement une vitesse. D'ailleurs, ça se passe comme ça aussi sur mon vieux Pentax LX.
Bref, je teste tout ça et vous tiens au courant.
Encore merci.
rederon
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 807
Depuis le 13 juin 2003
Saint-Cloud
pierrec a écrit :
Une chose m'étonne toutefois, c'est de mettre la vitesse au 1/50. Or quand le flash est sur l'appareil, il passe de auto à la vitesse de synchro automatiquement. Donc, en théorie, inutile d'indiquer manuellement une vitesse.

Oui, c'est normal sur le M7 si tu es en mode semi auto (priorité ouverture). Dans ce cas, dès que le flash est mis en marche, la vitesse va se positionner par défaut sur la vitesse de synchro (c'est à dire le 1/50).
Sur le M6 TTL, c'est différent puisqu'il n'y a pas de mode semi auto, donc on doit positionner manuellement la vitesse.
Cependant, si tu veux utiliser ton flash en lumière d'appoint, je te conseille de sortir du mode semi auto et de mettre une vitesse plus lente que le 1/50. Tu obtiendras des effets intéressants.

Pour revenir à ton problème, tu peux d'ores et déjà vérifier (sans pour autant griller un film) si l'indication de la sensibilité du film est correctement transmise au flash par le boitier :
Lorsque le flash est allumé et que le mode TTL est activé, l'écran ACL du flash doit t'indiquer la sensibilité du film (si cette information n'est pas affichée par défaut, tu peux appuyer sur le bouton "ISO" du flash).
Fais le test en mode DX, puis en mode "ISO manuel".
En mode DX, l'écran ACL devrait indiquer la sensibilité réelle de la bobine du film.
En mode "ISO manuel", l'écran ACL devrait indiquer la sensibilité sélectionnée (indépendamment du film qui est chargé dans le boitier).
Si ce n'est pas le cas, y a problème. :(
Stéphane
Invité

Message supprimé à la demande de son auteur.
rederon
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 807
Depuis le 13 juin 2003
Saint-Cloud
Une dernière précision : la production du SF20 a été arrêtée avant la sortie du M7. Ceci explique pourquoi le mode d'emploi du SF20 ne tient pas compte des particularités du M7.
Le SF20 est maintenant remplacé par le SF24D.
Stéphane
pierrec
Avatar de l’utilisateur
Messages : 58
Depuis le 9 fév 2006
Boulogne Billancourt
D’abord merci à tous. Grâce à vous tous, je crois que le problème est réglé.

D’abord, je suis passé du mode DX à l’affichage manuel de la sensibilité. Instantanément, l’affichage de la vitesse auto dans la viseur est devenu stable au lieu de danser... (Compte tenu du mode de chargement du M, les picots qui « sentent » la sensibilité de la cartouche sont obligatoirement un peu « mous ». S’ils étaient trop fermes, nous ne pourrions plus entrer ou sortir la cartouche. Il suffit donc d’un peu de sueur pour fausser le contact).

Il faut effectivement forcer un peu pour mettre le flash en place dans la griffe et pouvoir le visser correctement.

J’ai mis la vitesse au 1/50 manuellement. Il y a peut-être, électroniquement parlant, une différence entre le 1/50 manuel et celui obtenu par l’allumage du flash quand le boîtier est sur « auto ».

Réglage du flash en TTL.

Prises de vue à F :2, 5,56 et 16 contrôlées par un flashmètre et, miracle, le flasmètre m’a indiqué, à chaque déclenchement que le bon diaph était 2, 5,6 et 16. Donc, en principe, c’est tout bon. Si ce n’était pas le cas, je vous tiendrais au courant.

Tout cela est un peu folklo… et on peut reprocher à Leica, quand le M7 est sorti, de ne pas avoir ajouté une simple feuille dans les boîtes de flash pour indiquer le fonctionnement avec ce nouveau boîtier. Ce n’est ni totalement celui des R ni celui du 6 TTL.

Encore une fois, merci à tous pour vos réponses.
Pierre
Suivante

Retourner vers Leica M : divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités