Bourgeons de thuya

Jean-Yves
    Bourgeons de thuya
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Les amis : j'ai récemment acquis une Visoflex I avec un viseur-prisme à 45° et son soufflet pour faire de la "macro sur table". Je n'avais jamais essayé la macro : on attrape vite le virus. Tenez-vous bien : c'est le Leica If qui est derrière la Visoflex (le boitier idéal : pas besoin de viseur ni de télémètre). Je n'ai pas encore d'objetcif dédié, j'ai donc fait des essais avec... mon Elmar 5cm F:3,5 ! vous prépare un digest de mes premières récoltes de graines, fleurs, épis etc... En attendant voilà un bourgeon de thuya, exposé au pif (7 secondes à F:22 : ne me demandez pas pourquoi 7 secondes, mais ça a marché...). Le champ est de 5 mm (dans la longueur de l'image), ce qui fait un rapport de grandissement de ... beaucoup. La fermeture à F:22 de l'Elmar est appréciable dans ces conditions (malgré une encore trop petite PDC). La photo est prise en intérieur, lumière du jour latérale + lampe halogène additionnelle. Le fond est constitué par un papier blanc A4 suspendu à 5 cm de l'objet. L'objet est porté sur un fil de fer plié en forme de potence.


"La perfection des outils et la confusion des objectifs sont deux grandes caractéristiques de notre temps." Albert Einstein.
odenty
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 535
Depuis le 12 avr 2005
Hautes Pyrénées
Vive la Visoflex!!! :wink: :wink: :wink:

Bon, je suis rassuré: je ne suis pas seul à avoir du mal avec la profondeur de champ en macro! Et en plus, là, c'est avec un 50mm, qui normalement a une PDC supérieur à celle du 90 que j'utilise habituellement...
Jean-Yves
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Oui, tu as raison : à F:22 on est au taquet et la PDC est de l'ordre du millimètre ! C'est à peu près l'épaisseur de l'objet, et encore, le 'rameau' était un peu voilé... On est clairement aux limites du système (sauf à passer à une plus longue focale)...
"La perfection des outils et la confusion des objectifs sont deux grandes caractéristiques de notre temps." Albert Einstein.

Retourner vers Macrophotographie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités