quel posemetre de laboratoire choisir ?

perlinpinpin
    quel posemetre de laboratoire choisir ?
Avatar de l’utilisateur
Messages : 88
Depuis le 26 juin 2004
St julien de Crempse pres de Bergerac en Dordogne
bonjour a tous ...
bon, (etant debutant)je ne maitrise pas encore bien mon pose metre a main ,ce qui provoque des irregularitée dans mes negatifs,or les bandes test a chaques fois me font perdre beaucoups de temps.Es ce que l'enploi d'un posemetre de laboratoire est intéressant, si oui que choisir ?, si non avez vous des conseils a me donner ... merci
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18728
Depuis le 11 mai 2004
Paris
perlinpinpin,

quand tu dis:
"posemetre de laboratoire"

tu veux parler
- d'un "analyseur" pour aider à déterminer le temps depose
- ou d'un compte-pose ? (plus fiable que le tien ?)
:wink:

Amicalement
Dealer de matériel Leica :leica: etc
Préparation d'originaux postproduction raw scan
Quelques photos sur ce lien
MMP
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 360
Depuis le 11 avr 2004
Sainte Victoire
D'après tes indications, je comprends que certains de tes négatifs sont difficiles à tirer car mal exposés. Une bonne maîtrise de l'exposition à la prise de vue t'assurera un tiers du boulot sous l'agrandisseur. Ensuite, un développement conduit au poil pour obtenir un négatif présentant un contraste parfaitement équilibré t'assurera un tiers supplémentaire. Ce sont les deux étapes essentielles du tirage car les seules sur lesquelles l'on ne peut revenir après coup (ou alors avec un travail particulièrement fastidieux sous l'agrandisseur :evil: ).

Pour le dernier tiers, un posemètre de laboratoire me paraît totalement inutile (gadget même car nuisible à un véritable travail d'interprétation des valeurs du tirage :twisted: ). 20 ans que je fais du labo, je n'en ai jamais ressenti le besoin, même avec des négatifs tordus. Il vaut mieux investir dans un objectif d'agrandisseur haut de gamme ainsi que dans un compte pose pro (avec pédale de commande). Et ensuite, ajoute un margeur 4 lames à ton équipement .
:wink:
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18728
Depuis le 11 mai 2004
Paris
MMP,
.............. :D .............YES !........... :D
Je vois que tu comprends plus vite !!!
Brillament exposé !!! :D
Tout d'accord avec toi ! :wink:

Amicalement
Dealer de matériel Leica :leica: etc
Préparation d'originaux postproduction raw scan
Quelques photos sur ce lien
perlinpinpin
Avatar de l’utilisateur
Messages : 88
Depuis le 26 juin 2004
St julien de Crempse pres de Bergerac en Dordogne
dido, oui je voulais dire un analyseur
mmp, ok mais suis je obligé de passer par les bandes test ,ni ya t-il plus simple?
amicalement
MMP
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 360
Depuis le 11 avr 2004
Sainte Victoire
Non & 3 000 000 000 de fois non :!: :twisted: :wink:

Aucun tirage (sauf exceptions rarissimes qui feront confirmer la règle) ne nécessite qu'un seul et unique temps de pose pour l'ensemble. Une bande de test, à pratiquer au format de l'image finale que l'on veut travailler (cela me paraît indispensable, les bandes ridiculement petites sous prétexte d'épargner du papier ne font que délivrer des indications incomplètes, font perdre du temps, ou conduisent à des tirages imparfaits, et sont, finalement, du gaspillage). Ce n'est que par une analyse détaillé de ce test (une fois sec pour éviter l'effet flatteur d'un tirage mouillé, ainsi que le léger décalage de densité qu'il provoque) que tu pourras déterminer les temps de poses requis par les différentes parties de ton image et en tirer toute l'étendue des valeurs.

Il n'y a pas de mystère en n&b, un bon tirage nécessite du temps, et encore du temps et toujours du temps (pas vrai Dido ? - au passage profite que dans ces parages tu rôdes pour t'envoyer salut of Mars :wink: ).

Alors courage frère :!: :wink:
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18728
Depuis le 11 mai 2004
Paris
perlinpinpin,

Pour les bandes test, plus on "avance",
moins on en fait,

ou on en fait toujours autant ,
mais on est ,encore plus "difficile"

Dans tous les cas c'est INCONTOURNABLE !
(je crie c'est pour manifester ma certitude en la matiére !)

les analyseurs/posemétres , pour le labo,
(sauf des très chers et, certains déstinés au tirage pour la couleur)
c'est comme les obj à miroirs,
quand, on les a , on les revend ! :wink:

Amicalement
Dealer de matériel Leica :leica: etc
Préparation d'originaux postproduction raw scan
Quelques photos sur ce lien
jean-marie
Avatar de l’utilisateur
Messages : 58
Depuis le 9 juil 2003
Pau (64) / Paris XIX
Bonjour

Tout à fait d'accord avec MMP. En fait, il faudrait plutot que tu t'astreignes à une certaine discipline lors de la prise de vue. Je m'explique:
Imaginons que tu partes du principe que tu vas faire tes mesures de lumière en mode INCIDENCE (avec la dome ou la lamelle en place).
Ca te donne une valeur d'IL.
Maintenant, rien ne t'empêche (bien au contraire) de doubler ou tripler la prise de vue avec des valeurs complémentaires (+ ou - 1, par ex) TOUT en PRENANT des NOTES sur le POURQUOI de TES CHOIX.
Une fois rentré, ta bobine développée (avec tjrs le même process) tu pourras comparer et JUGER SOUS l'AGRANDISSEUR de l'expo initiale et de tes corrections .
C'est comme ça que tu progresseras, tout en faisant des économies (le surplus de pelloche et de chimie est largement compensé par l'économie de la cellule de labo (SUPER GADGET) et tu apprendra à 'sentir' la lumière, la composition, la PHOTO, QUOI !!! :D :D :D
Si tu comptes sur l'inspecteur GADGET pour récupérer tes erreurs et ton mauvais jugement à la prise de vue... :cry: ce sera la GROSSE DESILLUSION PHOTOGRAPHIQUE à terme.
Maintenant, ce que j'en dit...
Allez, j'irai même plus loin, si tu en arrives à exposer un certain nb de bobines par semaine, t'auras presque plus besoin de posemètre, sauf de temps en temps pour mesurer un contraste ou valider une hypothèse.
Elle est pas belle, la vie ??
Courage, et surtout, penses aux notes !

Jean-Marie
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18728
Depuis le 11 mai 2004
Paris
MMP,

j'avais pas vu ton post ! :D

tout pareil, ...............(en couleur, aussi!)
Pas mieux (comme aux cartes!) :wink:

Grand MERCI, pour ton "salut of Mars"

et, je suis bien d'accord quand tu dis:
"Il n'y a pas de mystère en n&b, un bon tirage nécessite du temps, et encore du temps et toujours du temps (pas vrai Dido ?)"

Reçoit,
s'il te plait,
mon confraternel "salut of vénus"

Amicalement
Dealer de matériel Leica :leica: etc
Préparation d'originaux postproduction raw scan
Quelques photos sur ce lien
MMP
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 360
Depuis le 11 avr 2004
Sainte Victoire
Jean Marie j'abonde (je n'aurais pas si tôt osé). Avec la pratique, tu pourras abandonner le posemètre pour 90% de tes prises de vue. Tu analyseras la lumière d'un coup d'oeil, et même détermineras à l'avance la gamme des gris de la scène qui sous tes yeux glisse innocente (gamme de gris que tu auras mémorisé et que restitueras sous l'agrandisseur) :wink:

C'est t'y pas beau le b&n :?:
jean-marie
Avatar de l’utilisateur
Messages : 58
Depuis le 9 juil 2003
Pau (64) / Paris XIX
Juste une chose, en complément de MMP et DIDDO:

L'analyseur/Posemètre/cafetière/jukebox: bien beau, mais en plus il faut l'ETALONNER (oui, Mossieur), en fonction de CHAQUE PAPIER: c'est CHI...NT, pas tjrs fiable, où mesurer ? (ah ben oui, il faut encore faire des choix de mesure, on en sort pas, monsieur, on en sort pas).
LA BANDELETTE:
- TOUTE ETALONNEE PAR NATURE
- PAS CHERE
- JAMAIS EN PANNE
- WYSIWYG (on voit ce que l'on obtient)
- EDUCATIVE...
Pfeuuu... comment s'en lasser de cette maitresse aussi docile et qui ne rechigne jamais.

Jean-Marie
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18728
Depuis le 11 mai 2004
Paris
jean-marie,

C'est bien vrai ! :D

j'adore quand tu dis:
"LA BANDELETTE:
- TOUTE ETALONNEE PAR NATURE
- PAS CHERE
- JAMAIS EN PANNE
- WYSIWYG (on voit ce que l'on obtient)
- EDUCATIVE...
Pfeuuu... comment s'en lasser de cette maitresse aussi docile et qui ne rechigne jamais. "
Amicalement
Dealer de matériel Leica :leica: etc
Préparation d'originaux postproduction raw scan
Quelques photos sur ce lien
Richard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9789
Depuis le 27 mai 2003
bigoudénie en Pen ar Bed (29120)
pour ma part j'utilise focometer.....
Et quand on s'en sert de façon intelligente on gagne en temps...Je pense que cette utilisation ne me réussit pas trop mal, je pourrais aussi m'en passer mais comme il fait compte pose....
Pour que cet ustensile soit efficace il faut que le traitement de vos négas soit tjs identique et que vous utilisiez tjs le même papier, car il s'étalonne en fonction de votre façon de tirer etc....
Vous avez les marques Jobo (encore fabriquée), et en occasion les Philips PDT 022 et la rolls le Leica Focometer, les trois étant couplés à un compte pose. Mais il est illusoire de penser que c'est l'outil magique ; il me permet que de faire mes bandes test en fonction des zones de l'images quasiement bonne dès la première, après il ne reste plus qu'à assembler les masques diff"rents....
C'est une autre façon de travailler qui n'est pas à négliger malgré tout.
"c'est avec le coeur que l'on fait des photos"
"la photo c'est le regard"
Willy Ronis

http://www.summilux.net/r_system/fondsRV.htm

http://www.summilux.net/expos/voir.php?auteur=19&page=2
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 18728
Depuis le 11 mai 2004
Paris
Richard,

c'est vrai aussi,
c'est des "solutions à combien d'€ ?"
le Focometer ?, je n'ai pas idée ?

on "gagne" 2/3 bandes,
et de tout manière on "fini" a la bande test !

Amicalement
Dealer de matériel Leica :leica: etc
Préparation d'originaux postproduction raw scan
Quelques photos sur ce lien
jean-marie
Avatar de l’utilisateur
Messages : 58
Depuis le 9 juil 2003
Pau (64) / Paris XIX
Je m'emporte, je m'emporte, mais.......
Comme beaucoup de couillons qui ont commencé tout seuls, j'ai mon LightMaster à la cave, éh oui, je dois le confesser, mais j'ai dû m'en servir 1 mois, à l'époque, pour comprendre mon illusion , puis ma dés-illusion, et enfin revenir à ces chères (au sens noble) bandelettes.
Donc, Perlipinpin : pas de honte à faire un état de ton savoir, de demander de l'aide et à se corriger. Le plus dur est fait !! (là, je me passe moi-même la pommade, doué, hein ???)
Tu verras, tu verras, les bandelettes ça deviendra comme... une mise en bouche, le cuistot qui goûte sa sauce sur le feu, juste pour vérifier... Un amuse-gueule, un échauffement avant que le maitre n'officie.
Si on est moins lyrique, on donnera dans le genre laborantin bio: négatif... positif... positif...
Mais le résultat sera là, et c'est bien ça l'important et... la jouissance, hein ? ce qu'on veut c'est un positif (tirage) qui soit ban..nt et qui corresponde à l'idée que l'on se faisait de cette photo là ?

Jean-Marie, repenti du LightMaster..
Suivante

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités