Leica CL (type 7323) et la concurrence

Marc14
    Quels boitiers pourraient concurrencer le CL ?
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Bonjour,

Malgré son patronyme, le CL est un petit jeune au regard de l'offre Leica dans son ensemble.
Je suis donc assez surpris de voir que malgré cela il est déjà proposé à la vente en occasion sur ce site notamment, avec plus ou moins de succès du reste.
C'est qu'il entre en concurrence avec d'autres boitiers, comme pratiquement tous les appareils photos, à l'exception du M probablement.

Mais lorsque l'on parle de concurrence pour un boitier Leica, il y a différentes façons de considérer la chose :
- Le budget : En kit zoom transtandard, il se négocie aux environs de 3500€. On peut donc voir ce que la concurrence propose à ce prix là (notamment en FF). Mais aussi Leica en occasion dans d'autres configurations.
- Le capteur :
- APS-C type TL2 pour rester Leica, ou d'autres marques telles que Sony (6500), Fuji (Xpro2), etc... qui proposent toutes des optiques d'un très bon niveau.
- M4/3, avec par exemple des boitiers comme le Panasonic G9 ou l'Olympus E-M1 MarkII, lesquels équipés de cailloux de type 12-40 Olympus, 42,5 Panasonic ou 75 Olympus donnent des résultats assez bluffants.

Cela pose aussi la question de la place que le CL a (ou aurait) dans votre équipement. Peut-il ou pourrait-il être votre boitier principal ?
Et pourquoi le préférer aux autres choix offerts par un marché riche en produits permettant de faire de très belles images ?
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
gillesdebda
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 645
Depuis le 11 avr 2013
Bois d'Arcy, Yvelines
Pour ma part, ayant un Q depuis 2016, et pour rester cohérent dans mes choix, j’ai opté pour le CL avec le APO-Vario-Elmar 55-135 en complément du Q.
Ce CL est un petit boîtier, léger et très bien fini et sans la panoplie de boutons en tout genre comme sur les boîtiers équivalents des autres marques.
De même le FW du CL est très proche de celui du Q, tout au moins dans son approche utilisateur.
Bien sûr, on peut penser et même dire, que c’est payer fort cher pour avoir cette cohérence Q et CL, alors que les concurrents du CL proposent des matériels peut être meilleurs que le CL et probablement bien moins chers.
Mais dans ce cas on perd la cohérence d’utilisation. Ce qui n’est pas rien dans un usage courant.
Comme d’habitude c’est une question de choix et comme toujours l’herbe du pré du voisin est souvent plus verte.
On m'a dit de manger des pommes. Alors j'ai acheté un Mac.

CL, Q
Apo Vario-Elmar-TL 55-135, CRON-TL 23

Vends Leica TL 23mm 950€
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
En l'occurrence, CL + Q auraient pu être remplacés par SL, certes, moins compact, mais permettant toutes les combinaisons possibles non ?
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
gillesdebda
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 645
Depuis le 11 avr 2013
Bois d'Arcy, Yvelines
Certes mais en beaucoup plus lourd avec des optiques bien plus encombrantes et un prix du boîtier nu défiant toute la concurrence ...
D’avoir 2 boîtiers me donne plus de souplesse et je choisis celui que j’embarque en fonction de mes sorties et Randos.
On m'a dit de manger des pommes. Alors j'ai acheté un Mac.

CL, Q
Apo Vario-Elmar-TL 55-135, CRON-TL 23

Vends Leica TL 23mm 950€
Pascal Reydet
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1462
Depuis le 20 nov 2010
Dijon
J'ai un CL avec quelques optiques M (et Voigtlander) ainsi que les 18 et 23 TL. Je suis totalement conquis! Je n'utiserai plus de M numérique. Car, pourquoi faire compliqué quiand on peut faire simple? Par rapport au M9, la qualité d'image en basse lumière est incroyablement meilleure. Le capteur est très performant et ne brûle plus les hautes lumières. L'autofocus va vite, se plante parfois mais peut facilement se débrayer. L'objet est compact, léger, magnifiquement construit et de notre temps.

C'est vraiment le numérique Leica que j'attendais depuis longtemps. Certes, c'est un APS-C mais à part pour certains portraits, j'y trouve un avantage en ce qui concerne la profondeur de champ (je peux toujours utiliser le Summarit 1,5 pour le bokeh...)

Bref, je fais des photos avec. La housse cache la pastille rouge. Le truc est discret. Parfait!

Je pense que l'on peut obtenir de très bons résultats avec les Fuji. Mais bon, je reste un peu snob et je préfère le dessin épuré de ce petit Leica. :mrgreen:

J'ajoute qu'il est devenu mon unique boitier numérique (je ne compte pas l'iPhone que j'aime utiliser pour sa spontanéité et la simplicité de sa mise en oeuvre). Mais il est vrai que je fais majoritairement de l'argentique. Ceci étant, je viens de terminer une série longue avec ce CL dont j'expose actuellement un extrait de 24 photographies à Dijon. Le rendu des images est parfait.
"+1" de la part de : CHIPO
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Merci pour ce témoignage.
Je comprends parfaitement que l'on préfère le CL au M.
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
rbus
    Re: Leica CL (type 7323) et la concurrence
Membre des Amis
Messages : 289
Depuis le 29 oct 2009
paris
Après plusieurs mois d’utilisation, je suis conquis par le CL.
La qualité d’image, la compacité, la fiabilité de la mesure d’exposition, la montée en sensibilité, la possibilité d’utiliser les objectifs M et la qualité des objectifs dédiés sont ses qualités principales et égales ou surpassent celles de mon M240.
Par contre le format APS-C et ses conséquences sur la profondeur de champ, j’aime parfois les images faites à pleine ouverture avec le summilux de 50 ou de 35, et surtout les limites du viseur électronique redonnent l’avantage au M dans certaines circonstances.
La faible autonomie et quelques bizarreries ergonomiques du CL sont aussi à déplorer.

Ce sont ces différences que j’ai essayé d’exposer et d’illustrer dans le fil « le CL n’est pas un petit M ».

A l’usage et en ce qui me concerne les 2 cohabitent très bien avec un ratio d’utilisatIon 2/3 1/3 en faveur du CL.
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
En fait, quelques (rares) voix de professionnels s'élèvent CONTRE la supposée domination du FF.
Cela ne veut pas dire que les FF ne servent à rien, mais leur propos est de dire que les inconvénients (poids, prix, pour le boitier et les optiques) ne permettent pas la même souplesse et donc au final la même efficacité que des formats tels que l'APS-C voire même le M4/3
https://leblogphoto.net/2017/03/28/la-b ... in-format/

J'avoue qu'au regard de ma petite expérience des 3 formats, je suis assez surpris par le plaisir que j'ai à photographier avec un simple GX8 pour peu que l'on sélectionne les meilleurs objectifs... ainsi que des résultats obtenus.
Et je me demande aujourd'hui : pourquoi plus ?

Le CL me semblerait donc être une option intéressante et "auto suffisante" par son gabarit et certaines optiques disponibles, même si j'ai toujours été refroidi par l'absence de stabilisation ou d'écran orientable sur ce boitier.

Au final pour moi, le concurrent le plus pertinent du CL pourrait être le M4/3.
Panasonic a notamment développé une panoplie de longues focales (genre 100-400 f:4-6,3 de moins d'1kg) qui ouvrent des horizons interdits aux FF. Sans parler d'Olympus et sa gamme pro à ouverture 1,2 très compacte etc...
Mais force est de constater que c'est un choix que peu font, notamment les Leicaïstes. Et certainement pour d'excellentes raisons.

Ceux qui comme toi ont fait le choix du CL ont-il à un moment envisagé le format M4/3 ?
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
rbus
Membre des Amis
Messages : 289
Depuis le 29 oct 2009
paris
Mon cahier des charges au départ était le suivant :
Un boîtier capable d’utiliser mes objectifs M, plus compact, plus léger et moins « précieux » que mon M240.
Pour pouvoir l’emporter plus facilement et donc plus fréquemment lors de mes déplacements.
Et ceci sans perte de qualité trop ostensible.
Je ne souhaitais pas changer de système, par conservatisme ou snobisme peut-être, mais surtout et avant tout car je veux conserver un M télémétrique, boîtiers qui de tout temps m’ont donné le plus grand plaisir à utiliser, et m’ont permis mes images préférées .

Donc pour faire court, les candidats se sont rapidement résumés aux Sony A7 et au CL.
Des considérations objectives (taille, poids, ergonomie, cohérence) et subjectives (esthétique, ergonomie) m’ont conduit à choisir le CL.

Concernant le débat à propos du format, débat ancien je me souviens des échanges entre partisans du moyen format et ceux du 24*36, Blad vs Nikon par exemple, je crois qu’il ne faut jamais perdre de vue que l’appareil est un outil et qu’il ne peut être apprécié qu’en fonction de l’usage qu’on veut en faire. Le FF du M240 associé à un summilux de 50 me permet d’avoir un rendu que je recherche pour certaines images et que l’APS-C du CL ne me permet pas d’obtenir. À l’inverse le CL offre un facteur de conversion et une plage de netteté, toutes choses égales par ailleurs, plus grande. Encore une fois seule l’usage auquel je le destine va me faire apprécier l’un plutôt que l’autre.
Pascal Reydet
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1462
Depuis le 20 nov 2010
Dijon
Marc,

J'ai eu le premier micro 4/3 à objectifs interchangeables, le Panasonic GF1. J'en rêvais depuis longtemps. A l'époque, j'ai conservé le gros Canon 1Ds mais je ne l'utilisais pratiquement plus. C'est le Panasonic qui m'a donné envie d'aller vers Leica. J'ai remplacé tout ça par un M9.

J'ai toujours regretté d'avoir revendu ce GF1. il était très bon. J'ai essayé quelques modèles postérieurs sans grande passion. Plus de pixels mais des rendus... je ne sais pas comment dire... plus mous! Le micro 4/3 est suffisant mais pour une taille à peine supérieure l'APS-C fait mieux!

Bref, ça me semble un bon compromis (profondeur de champ, taille, poids, sensibilité,...). Avec le recul, cette affaire de "plein format" est assez surfaite. Au nom de quoi le film cinématographique, base du format 35mm devrait être-t-il être un standard en photographie numérique? Les performances électroniques des APN d'aujourd'hui autorisent les formats plus petits. Profitons-en! La seule limite est celle de la profondeur de champ qui augmente lorsque la taille des capteurs diminue.

Bref, le CL me convient. Les images sont vraiment belles, la sensibilité suffisante, l'ergonomie bien pensée avec les deux molettes, la finition bien au dessus de la concurrence (de ce point de vue, les Sony sont quznd même pas mal).

Je suis d'accord, des optiques un peu plus compactes et lumineuses seraient les bienvenues. Et un zoom équivalent à 24-70, avec une ouverture constante 2,8 et de belle construction pourrait être intéressante également (en ce qui me concerne, je préfère les focales fixes).

Mais bon, ça me va. Je ne me pose plus de question...
rbus
    Re: Leica CL (type 7323) et la concurrence
Membre des Amis
Messages : 289
Depuis le 29 oct 2009
paris
Je partage totalement votre opinion quant à la prétendue supériorité en numérique du format 24*36 sur les autres formats.
Remarquons au passage le glissement sémantique qui parle maintenant de plein format ou Full Framecomme s’il s’agissait d’une norme absolue (« plein » versus « Demi-format » ou « 4/3 » par exemple), alors qu’à l’epoque de l’argentique on parlait de petit format pour le 24*36 !

Aux limites près des possibilités optiques des objectifs, pouvoir séparateur notamment et de l’efficacité des capteurs il y a beaucoup d’avantages à réduire le format.

Mais le poids de l’histoire (et la taille de la main humaine...) font du du 24*36 une norme très présente aujourd’hui.
Pascal Reydet
    Rep : Re: Leica CL (type 7323) et la concurrence
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1462
Depuis le 20 nov 2010
Dijon
rbus a écrit :
Je partage totalement votre opinion quant à la prétendue supériorité en numérique du format 24*36 sur les autres formats.
Remarquons au passage le glissement sémantique qui parle maintenant de plein format ou Full Framecomme s’il s’agissait d’une norme absolue (« plein » versus « Demi-format » ou « 4/3 » par exemple), alors qu’à l’epoque de l’argentique on parlait de petit format pour le 24*36 !

Aux limites près des possibilités optiques des objectifs, pouvoir séparateur notamment et de l’efficacité des capteurs il y a beaucoup d’avantages à réduire le format.

Mais le poids de l’histoire (et la taille de la main humaine...) font du du 24*36 une norme très présente aujourd’hui.


Très judicieuses remarques. Ce nouveau standard est d'abord le fruit du marketing. Il faut sans cesse renouveler le matériel et le premier objectif des fabricants a été de faire passer tous les photographes numériques de l'APS-C au graal, le "Plein Format". Ensuite, il a fallu faire revenir à la compacité avec l'idée d'un second boitier (et hop, bingo!) Je sais tout ça car j'ai été une victime effrénée et consentante de ces politiques commerciales... Aujourd'hui, l'offre est calée. La qualité est bonne, voire très bonne partout. Il faut donc regarder objectivement l'usage les résultats. Et là, on voit bien que la différenbnce entre APS-C et le 35mm est ténue, voire inexistante. Les différences se font dans les traitements d'image et la qualité du capteur. De ce point de vue, il me semble quie le CL se débrouille bien. Mais je connais mal la concurrence.

Autre chose en passant. J'ai découvert la gamme Voigtländer. Le 35mm 1,4 est excellent en APS-C et constitue un 50mm à grande ouverture pour un prix très en deça des Leica. L'APSC "tue" les défauts dans les angles (si toutefois cette optique en a).

Ces derniers temps, je me suis séparé de pas mal de matériel pour me concentrer sur celui qui me rend le meilleur service. Je deviens enfin sage! Et le CL est au coeur de cette sagesse...
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
En fait, je suis arrivé au M4/3 un peu par opportunisme.
Je voulais un téléobjectif complémentaire de mon lux 50 sur un M240.
J'ai d'abord repris un 90AA car je l'avais énormément apprécié dans une vie antérieure avec un M6. Mais mes problèmes de MAP se sont accentués et le 90 restait souvent dans la besace.
Je l'ai revendu. Et avec cette somme, j'ai acheté un GX8 et un 75 Olympus f:1,8. Les résultats se sont avérés plus qu'honorables !

Dans un second temps j'ai revendu le M et acheté un A7RIII. Les innombrables problèmes rencontrés avec ce boitier, le SAV et le service client Sony m'ont conduit à rapidement revendre ce boitier et les (très bons) objectifs que j'avais dessus.
Je me suis donc retrouvé avec mon seul GX8, ma femme utilisant le XT2.
J'ai mis dessus un 25 f:1,4. Et à ma grande surprise, j'ai beaucoup de plaisir à photographier avec cet ensemble là.

Il n'y a plus le "je ne sais quoi" de fierté, peut-être d'orgueil, que je pouvais ressentir à utiliser un M, c'est indéniable. Et le rendu n'est pas exactement le même, notamment en intérieur.
Mais j'avoue que cet ensemble a beaucoup d'avantages fonctionnels et que les clichés qu'il offre sont même très bons.

De ce fait, aujourd'hui j'interroge beaucoup mes choix antérieurs (et donc mes choix futurs...).
Je crois en effet que l'APS-C est un excellent compromis. Et j'aurais très certainement craqué pour un CL s'il avait été conçu avec un capteur stabilisé et un dos orientable parce que j'aime son ergonomie et son gabarit.

Pourtant, la taille des optiques (à qualité équivalente) est toujours à l'avantage d'un M4/3.
Si je compare le 16-55 f:2,8 Fuji avec le 12-40 f:2,8 Olympus, on a 50% de poids et 100% de taille en plus.
Leica n'a pas cru bon de proposer ce type de zoom, et c'est fort dommage.
Je garde une préférence sans partage pour le 50mm (équivalent FF) discret dans tout ce qui est photo de rue, ce que ne propose pas le CL.
Mais pour le voyage, un unique équivalent 24-80 est royal.

En fait, je ne peux pas dissocier le boitier des objectifs disponibles dans sa monture.
Depuis toujours ce sont les objectifs qui me font choisir le boitier et non l'inverse. A l'exception du M peut-être, et encore...
Et de ce côté, le CL est le plus mal loti de la famille APS-C et M4/3.
C'est un comble pour une marque comme Leica.
D'où ce fil qui me permet de mieux comprendre vos choix.
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
gillesdebda
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 645
Depuis le 11 avr 2013
Bois d'Arcy, Yvelines
De mon côté j’ai craqué pour le CL pour être cohérent avec le Q.
L’absence de stabilisation et de dos orientable n’est, pour moi, pas un critère suffisant. En effet, j’avais désactivé la stabilisation sur mon Fuji XT1 et sur mon Nikon D700 et par ailleurs je n’ai jamais utilisé l’ecran orientable du XT1.
On ne peut pas vraiment dire qu’il manque des objectifs pour le CL, sachant que moyennant une bague adéquate, on peut monter des objectifs en monture M et je ne vais pas m’en priver.
Pour l’instant j’avoue que le CL est vraiment sympa, pratique, petit et léger. Avec dessus le APO 55-135, optique remarquable au passage, il est très agréable et bien équilibré car je lui ai ajouté un Demi-étui LIMS avec poignée intégrée.
Voilà mon retour d’experience et je regrette vraiment pas cette acquisition.
On m'a dit de manger des pommes. Alors j'ai acheté un Mac.

CL, Q
Apo Vario-Elmar-TL 55-135, CRON-TL 23

Vends Leica TL 23mm 950€
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Disons que de ma fenêtre, si c'est pour avoir une MAP manuelle, autant garder le M.
Or le manuel focus est précisément le point qui m'a fait quitter ce boitier par ailleurs très agréable à utiliser.
Mais le CL est visiblement pétri de qualités si j'en crois les retours d'expérience.
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
Suivante

Retourner vers Leica T, TL & CL

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités