DMR et balance des blancs

Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
PaulD a écrit :
Mais je vous surprend à parler d'évolution, au futur : le DMR, comme d'autres ont DEJA dépassé le meilleur des rendus d'un moyen format !!!
J'en ai pleinement conscience.
Je voulais parler d'un autre type d'évolution, de la "portabilité" et de l'ergonomie : du Leica numérique de l'avenir que je rêve aussi compact que mon R4, avec la puissance du DMR actuel, un "poil" plus de rapidité, et un format 24x36… Il ne me semble pas idiot de rêver qu'un tel boîtier soit possible dans quelques courtes années, accompagné de quelques cartes mémoires à la place des pellicules.

Votre dernière photo, des mélèzes pris par le givre, est d'une délicatesse remarquable.
Pierre
Vieux briscard
Messages : 3355
Depuis le 26 fév 2004
peut on vraiment être d'accord avec Paul D qui parle de "rendu", notion subjective ?... en termes de piqué, peut-être. Mais, j'ai tendance à penser que sur un écran limité en résolution, il est difficille de voir la différence, pour bien faire, il faudrait comparer tirage contre tirage. J'ai fait cela avec le 35 M asph, et la même vue avec un Blad au 60 mm, l'avantage en terme de piqué est au Blad, pourtant, on entend souvent que leica en 24 x36 rivalise avec le moyen format.
En terme de rendu, on ne voit, hélas, peu d'image au DMR, mais je trouve qu'un défaut du numérique est l'absence de douceur des images, la brutalité du passage de zone nette à zone floue, à ce niveau là, en terme de rendu, cela est loin du moyen format ! Mais, je reconnais que sur les images postées sur ce fil, ce défaut paraît trés bien maitrisé sur le DMR et tant mieux !
Toujours sur le DMR, un regret, même si ce qui est rare est cher, pour toutes les autres marques lorsques les produits vieillissent et un an en numérique c'est dix en argentique, baissent les prix, leica augmente ! déjà qu'il y en a peu. Plus on fait d'économies, plus il faut en faire ! plus la dia reste rentable !
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
J'ai envie de dire que si Leica rivalisait vraiment avec le moyen format, le moyen format n'existerait plus. C'est matériellement impossible, taille de 24x36 oblige.
Le DMR permet d'obtenir des images d'une résolution de rêve, et en effet, les problèmes de dureté du passage de la zone de netteté au flou semblent traités d'une manière pas encore vue sur un capteur de 24x36.
Lorsqu'on obtiendra ce type de qualité en plein format (24x36), avec moins de poids dans le sac, et une facture un peu allègée, le numérique Leica sera incontournable !
Et je suis convaincu que c'est dans peu de temps, au vu de la rapidité des progrès dans ce domaine.
Pierre
Vieux briscard
Messages : 3355
Depuis le 26 fév 2004
tu as peut-être raison, mais incourtournable pour qui ? au vu des photos numériques qui se balladent un peu partout, je ne suis pas certains que la "qualité" soit ce qui est le plus recherché !
le "rendu " est subjectif, et sans parler de piqué, une image moyen format et numérique seront différente, c'est dans cette différence que se trouve souvent la qualité que nous apprécions. beaucoups comptent en nombre de lignes etc... en termes de piqué, de netteté apparente, ce qui est différent, que les couleurs soient nulles, ou bavent peu importent ! il suffit de voir la presse, en dépit des progrés réalisés. je consultait un récent numéro de le revue Voiles et Voiliers, pas trop difficille de voir ce qui vient du numérique, je ne suis pas certain que ce soit le même niveau de qualité qu'il y a 20 ans, même si il y a plus de photo spectaculaires.
De plus, tant que leica en numérique est à ce point une niche, le coût est quand même trés élevé par rapport aux autres marques, ce qui handicape doublement : il y en a peu on en voit peu, c'est cher, peu de personnes achètent, on en voit peu et les goûts se forgent ailleurs...
Je regrette que le DMR ne soit pas plus performant en basse lumière, et surtout si peu disponible et pas postionné autour des 3.000 euros. Là, je pense que j'aurai cassé ma tirelire. mais 50 % de plus, c'est énorme pour un amateur, surtout que l'on peut penser qu'il est moins durable qu'un M ou un SL2 :wink:
PaulD
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 394
Depuis le 12 sep 2005
Llivia
Pierre,
Ce qui me navre dans le sujet numérique ( polémique ?!) c'est sont souvent ceux qui en parle avec une approche argentique... Si c'est trop cher, trop lourd, trop de bouton, trop jaune et blabla.
Il y aurait des pages à découdre au sujet du DMR, ET comme le précise si bien Coignet, personne n'a traité le signal du capteur et son "rendu" comme Leica. Cette histoire de la cassure du plan net c'est juste bon pour occuper les gens qui regardent en arrière.

Je suis de ceux, qui, aprés avoir essayé les "rendus" des vaisseaux amiral Full frame ailleurs (suivez le regard...) ont vite tout revendu pour approcher une autre dimension... Et vous savez quoi, y a pas un jour où ce qui sort de la boite à coucou ne me laisse sur le cul !!!
Quel plaisir de SAVOIR que le raw bien exposé ne nécessitera que 2 petites minutes d'éditing/optimisation avant l'archivage définitif, quand, ailleurs, il faudra sortir toute l'artillerie antibruit, correcteurs chromatiques et autres packs " qui vous laissent les lignes plus droites que dans la réalité vrai".
Pour qui vit de la production photo, le DMR est une aubaine et de l'oxygène. Le produit, à l'instar de l'aura de la marque ne jouera pas le jeu du produit de supermarché qui change de firmware tout les 2 mois.
Et c'est tant mieux. En ce sens, ce produit est bel et bien dans la philosophie de la marque et en même temps je ne crois pas qu'il faille s'attendre à une vitesse de renouvellement technologique : z'ont pas fini d'amortir la R & D du dos chez Leica.

( eh DIDO, si le DMR était aussi bon que le 350D, ça se saurait !javascript:emoticon(':wink:')

Aujourd'hui, comparer un fichier au X asph n'a plus de sens.
Ce qui a du sens c'est de savoir ce qu'il faut mettre dans son sac à dos par 10 heures de marche et 1500 m de dénivelé.
Il va de soi, que mon r6.2 est, encore, irremplaçable : par sa compacité et pour tout le plaisir que j'ai à ce qu'il soit le complice de mes solitudes.

Mais ça va aller trés vite, n'en déplaise à certains : le MD qui se profile fera des ravages. Les autres regarderont le boitier si cher et devenu si inutile ( zallé voir le prix des bobines...) sur le coin de la cheminée.


( Un fil à part entière : combien de propriétaires de boitiers Leica l'achètent pour faire des images...)


Avec vous.
amateurs worry about the equipment, professionals about the light...
Pierre
Vieux briscard
Messages : 3355
Depuis le 26 fév 2004
Paul D
Bien sur que ceux qui font de le photo depuis quelques temps viennent de l'argentique et sauf à être totalement rigide ou fermé à la nouveauté s'interressent au numérique, regardent, comparent, tentent de comprendre, et soit sautent le pas, soit non.
c'est justement parcque amateur, possesseur de leica, on est sensible à un "certain rendu " que l'on ne saute pas à pied joint sur les num d'autres marques, et c'est parceque amateur, nous n'avons pas le même usage qu'un professionnel qu'une somme de 4800 euros représente un investissement trés important, même si on gagne correctement sa vie. Du coup, évidemment, on patiente, et on pose des questions. Bien sur l'intérêt chez leica c'est la perrenité.
je ne pense pas que ce soit regarder en arrière que d'apprecier les heures sous l'agrandisseur ou une belle diapo, et je pense que tout cela est trés complémentaire !
Je n'ai pas voulu vous navrer, seulement, je m'interroge, comme tout le monde un jour ou l'autre, j'utiliserai sans doute du numérique, mon seul souhait est d'avoir autant de plaisir qu'en argentique !
Vous lire fait plaisir, en effet, il est trés bien que des pro de l'image trouvent un vrai plus à utiliser leica, car sinon, sujet déjà abordé par ailleurs, cette marque ne sera plus que celle de quelques nostalgiques et collectionneurs.
Aussi, merci de nous montrer vos images au DMR, et regrets de n'en pas voir plus !
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Pierre a écrit :
tu as peut-être raison, mais incourtournable pour qui ?
Pour ceux qui veulent faire de la photo très précise et très "léchée", par exemple.
Car si on y va comme ça, la haute qualité des meilleurs opticiens (c'est volontairement que je n'écris pas "Leica", car il y en a d'autres qui font de belles choses) n'est en effet pas incontournable pour le grand-public, maintenant en argentique, comme dans le futur en numérique.
Pour des gens comme moi, qui aiment la précision, et qui apprécient le travail que l'on peut faire sur une image en numérique, notamment en couleur. Je le fais pour l'instant par l'intermédiaire de mon scanner de négatif, mais le jour ou un boîtier me donne le même confort que mon argentique actuel, je saute et je prends le nouveau train.
Comme je l'écrivais hier en haut de cette page : confort, rapidité, légèreté, qualité. Tout ce que me donne mon petit R, mais en numérique.
PaulD
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 394
Depuis le 12 sep 2005
Llivia
Tout à fait OK Pierre... Et je peux vous assurer que vous en aurez du plaisir et de la passion en Leica numérique.

A chaque tâche , son outil : quand vous touchez au DMR et que vous maitrisez ses petits caprices, la vie en DIA est moins belle et la prise de vue/ergonomie pas plus différentes ( Ceci dit le temps d'adaptation à la machine me fait croire que nous sommes gravement formatés "à la japonaise"! )
Croyez-moi sur parole...Le tour de force de la marque au point rouge c'est d'avoir signé ses images MEME en numérique.( sans faire allusion aux p....n d'optiques !) Et ce n'est pas une façon de se convaincre du bien fondé de l'investissement.

Mais vous êtes sage d'attendre et de questionner.
Jusque là, j'espère que mes modestes contributions vous aiderons à approcher ce nouveau moyen de faire des images.

Bien cordialement.
amateurs worry about the equipment, professionals about the light...
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
N'ayant jamais, par exemple, téléchargé la moindre "musique", je suis sans doute un cas atypique :oops:
En effet, n'ayant ni réellement besoin, ni vraiment envie du numérique, si je "double" volontiers mes clichés par des fichiers, je suis peu enthousiasmé à l'idée de les "remplacer" par des Mo. 8)
Aussi, si j'avais quelque milliers d'Euros, je préférerais plutôt m'acheter des optiques d'exception comme, par exemple, le 15 mm qu'un DMR.
Mais je vous suis de loin, avec intérêt, pour le cas où le film disparaîtrait inopinément. :lol:

http://www.photim.net/nci/discu.php3?co ... 075740DP88
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Lison a écrit :
N'ayant jamais, par exemple, téléchargé la moindre "musique", je suis sans doute un cas atypique :oops:
Je suis exactement dans le même cas. Mais je suis très intéressé par les premiers pas d'un nouvel outil.
Peut-on parler de premiers pas, alors que la majorité des images sont faites avec des appareils numériques ? Oui, je le crois, car pour l'instant, la "portabilité" et la maniabilité sont inférieures. Mais lorsqu'on voit poindre les premiers résultats d'une grande qualité, on commence à se poser la question.
Ainsi, j'ai, longtemps après l'apparition des premiers logiciels de dessin, continué à la planche classique, calques, équerres, crayons… Puis un jour, il a été évident que de "faire le pas" vers de "dessin dématérialisé" devenait intéressant.
On devrait remercier les défricheurs, grand public qui achète du petit matériel pas très au point et décevant, professionnels qui acceptent de payer le prix fort pour tester les nouveautés.
Car c'est en vendant que les sociétés peuvent financer leurs recherches, dont on peut, je crois, attendre beaucoup.
C'est certainement, pour Leica, l'occasion de la relance, si le M numérique tient ses promesses, et si dans pas trop longtemps, ils peuvent proposer un reflex 100% numérique, et 100% 24x36…
Summicron2
    tout à fait
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3749
Depuis le 19 juin 2003
Nancy, France
Je suis sûr que le M numérique va faire un tabac et, comme Leica va vendre en même temps, les objectifs qui vont avec, cela va faire rentrer des sous.

Pour le R, l'avenir est beaucoup plus clair. Si Leica a recruté un ingénieur pour plancher sur un AF, c'est un signe : on va vers des objectifs AF. Il était temps ! Un R10 numérique et AF, c'est le succès assuré.

Enfin, Leica cultive sa niche et ne cherche pas à galvauder sa réputation comme Carl Zeiss qui, à force de changer de monture, devient "la fille de tous les garçons" :oops: :lol:
Pierre
Vieux briscard
Messages : 3355
Depuis le 26 fév 2004
Espérons simplement que les changements liés à l'autofocus n'engendrerons pas de trop gros changements concernant la monture et que la compatiblité des objectifs actuels non autofocus soit garantie avec un nouveau boitier autofocus, ainsi qu'un verre de visée classique permettant une map aisée avec.
Pour une marque comme leica, la perennité et à travers le respect du client qui a déboursé une somme importante me paraît essentielle.
pascal_meheut
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 9 fév 2005
Lison, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai acheté le DMR : le risque que le film disparaisse (au moins en couleur).

Pour le moment, on trouve sans pb des dias excellentes et on peut les faire développer pour pas cher chez Gorne. Mais pour combien de temps ?

Alors, même si j'étais ravi du résultat et que je l'apprécie tjs autant, j'ai préféré commencer à me familiariser avec le numérique. Ce qui n'empèche pas de continuer à faire du film.

P.S: si l'info de Dominique est vraie et que Leica sort un numérique AF, compatible avec les optiques actuelles, c'est une vraie bonne nouvelle.
pascal
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 410
Depuis le 2 fév 2005
haute savoie
bonsoir,
j'ai récemment fait faire des agrandissements à partir de fichiers jpeg fine du DMR ,par des amis informaticiens sur le dernier traçeur HP (A1 ) , de taille 30x40 et tous ont étés étonnés du résultat avec cet engin.(moi y compris)
A ce sujet jai fait parvenir comme convenu à Dido 25 PDV en DNG sur cd et je n'ai pas de nouvelle (avec origine, objo, sensibilité ,ouverture)
finalement je ne m'en sert pas plus qu'avant en argentique (je ne mitraille pas) je trouve vraiment son ergonomie bien faite .
Eric Bascoul
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 18616
Depuis le 11 mai 2004
Paris
oui,
merci beaucoup Pascal :D

après le compte rendu que je t'avais envoyé,
je n'ai hélas pas eu le temps de m'y pencher vraiment à nouveau dessus :cry:
dés que j'aurai fini les travaux que j'ai en cours,
je posterai, comme tu m'as permit, des extraits de tes belles images.
pour vraiment les ausculter soigneusement, j'ai besoin de temps.
dealer de matériel Leica :leica: etc - préparation d'originaux postproduction raw scan - quelques photos sur ce lien
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica R : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités