Depuis un balcon...

Georges
...c'est bien ce que je voulais dire: pour cesser d'être "un nullos", il ne
faut s'accorder aucune complaisance.

La photographie argentique est longue à maitriser, peu importe le boitier -dans un premier temps- l'individu doit apprendre, sans aucune béquille.

D'ailleurs, Faros, vos compositions sont sympas, et la lumière de la mer suffisait bien aux peintres...

---------

Oui, Juan Carlos, nous sommes rentré dans une époque de confusion et de méconnaissance.

J'aime beaucoup vos images "du petit matin", et bien que je n'utilise plus de reflex depuis longtemps, j'apprécie la Leica touch des cailloux R.

----------

Belles prises de vue pour tous dans un monde humain moins moche en 2004.
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Georges, en toute amitié je ne suis pas d'accord. Depuis l'origine le progrès de la technique a toujours été dans le sens d'aider l'opérateur et de corriger ses erreurs (posemètre, film en rouleau, ...), tout en interprétant la réalité (latitude d'expo, grain, couleur, ...). Seule l'image compte : le fragment de réel capturé par le photographe. Le négatif n'est pas un objet sacré.
Les puristes peuvent faire de la chambre, mais en 24x36, on peut s'accommoder de retouches, numériques ou non. Tout est une question de mesure...
amitiés
Renaud
Messages : 43
Depuis le 20 déc 2003
Toulouse
Pour moi le travail de labo est une poursuite de la prise de vue où s'exprime aussi la créativité et le talent. Recadrer un néga, noircir un ciel, renforcer un contraste un peu mou...n'est pas un crime et fait parti du jeu. Le but étant d'étre satisfait du tirage final. Qu'importe les moyens employés, si celui qui a pris la photo trouve l'image qu'il souhaite à la fin.
villegas juan carlos
    depuis un balcon
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2631
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
LaurentT,
En toute amitié, moi aussi. Quand je veux “créer” une image, je me mets à peindre; d’ailleurs très mal mais cela m’amuse.
Par contre, quand je fais une photo, j’essaie de capter en un instant une certaine harmonie. Cela peut être une lumière, des formes géométriques, une émotion, et pourquoi pas la couleur (Faros). J’accepte le progrès technique, d’ailleurs je m’en sers. Mais améliorer le résultat de la prise, j’aime pas.
Rassurez-vous, je ne prétends pas en faire un dogme. Ma seule “prétention” est de coller mes clichés (depuis vingt ans) sur de vieux albums. Et depuis quelques mois de les poster exclusivement sur ce site pour vous les montrer.


Renaud,
Moi aussi je renfonce un contraste au labo. Ce que j’aime surtout pas, c’est la retouche numérique.(soyez indulgent, j’ai 48 ans).
Bref, comme l’a déjà écrit Faros, ce qui compte c’est le talent. Et presque toutes les photos postées sur summilux sont d’une grande qualité (sauf les miennes, bien entendu!)
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
Xxxxx
Habitué
Messages : 430
Depuis le 5 nov 2003
Une idée me vient en vous lisant: pourquoi quelqu'un qui n'aurait aucun talent à la prise de vue se révèlerait-il un magicien de Photoshop ?
Ca me paraît totalement impossible. les qualités de "vision" on les a ou on ne les a pas.

:?: :?: :?:

Qu'en pensez-vous ?

Juan,
Ne faites pas le modeste !!!
Il faut s'efforcer de "marcher à sa juste hauteur " comme disait je ne sais plus qui.
villegas juan carlos
    depuis un balcon
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2631
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
Faros,
Je ne fais pas le modeste. Par contre, je crois être plutôt modeste. Mais cela n'a aucune importance.(encore la fausse modestie!).
Pour ce qui est de vos clichés, vous avez beaucoup plus de talent( c'est sans arrière pensée) à la prise de vue que comme magicien de photoshop.
Vous avez lu mes post sur vos photos?

mes amitiés
Juan C. Villegas.
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
Filament
    Re: depuis un balcon
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 14852
Depuis le 2 nov 2003
Montpellier
villegas juan carlos a écrit :
Ce que j’aime surtout pas, c’est la retouche numérique.(soyez indulgent, j’ai 48 ans).


Lorsque l'on est jeune, 30 ans (depuis 5 ans) et qu'on aime bien l'informatique, mais que par contre on ne dispose pas d'un vrai laboratoire photo, en clair lorsque l'on ne fait pas de tirage papier, l'informatique est très pratique pour améliorer la prise de vue. Bien sur après c'est à chacun de se mettre des barrières pour ne pas tomber dans la "tricherie" ou alors il ne faut plus appeler cela une photo mais, disons, une création artistique.

Amicalement
Xxxxx
Habitué
Messages : 430
Depuis le 5 nov 2003
Juan,

J'ai lu vos post et je vous remercie de votre indulgence...
Je suis modeste aussi :wink: :wink: Et puis on est toujours le mauvais de quelqu'un ou le génie d'un autre non ?
Pour ma part, en photo, je me contente de me faire plaisir, à la prise de vue surtout et avant tout.
Si d'autres personnes averties apprécient ce que je fais, ça me fait plaisir bien entendu. :D

Je crois que Fil a trouvé : l'informatique d'aujourd'hui c'est le vieux Durst d'autrefois.Qui n'a jamais fait de tirages N et B en masquant un peu le ciel pour le contraster ?
Et puis je défie qui voudra me contredire, de parvenir à faire une bonne photo Photoshop avec une mauvaise photo de départ...
Qui veut se lancer en nous montrant le point de départ et le point d'arrivée?
Je vais essayer dès que j'aurai un peu de temps, pour voir.
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Suite à une panne de mon canon eos1, la plupart de mes diapos de vacances à la Réunion ont été surexposées. Pour ne rien arranger, il y a eu une panne de machnie e6 quand trois de mes films étaient dedans. Résultat : certaines dias gravements rayées ou marquées.
Photoshop m'a permis d'en sauver la plupart : correction de la sous-exposition, suppression des marques. Une partie de ces images sauvées, est sur ma galerie. 10 ans plus tôt c'était poubelle.
Merci le progrès...

De plus, un scan enregistré en jpeg ne donne pas toujours une "bonne" image éditable sur le net, là aussi un minimum de photoshop ne fait pas de mal. On peut aussi l'utiliser en lieu et place d'un filtre orange en N&B, ou d'un kodak wratten 81 ou 82, etc...
En revanche, je ne pratique jamais le recadrage. Mal cadrée, pour moi, la photo est loupée. Il m'est en revanche arrivé d'enlever un micro-détail (panneau, antenne ou fil, ...), à l'époque des grands aînés (HCB et Cie) ces choses n'existaient pas. Plus anecdotiquement, j'ai enlevé des personnages d'une plage pour la faire croire déserte, mais c'était un gag...
herisson
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1237
Depuis le 18 juil 2003
Le Mans
Bonsoir,
Il me semble que vous avez tous raison.
1- Faire une photo parfaitement exposée, cadrée, retouchée ou non, contenant suffisament de sens et celui que l'on veut mettre en exergue, c'est un chef-d'oeuvre. Mais il y a aussi une question de compréhention et de l'ensemble. Le chef d'oeuvre n'est pas la photo respectant les normes de critiques de Chasseur d'Image. En revanche, HCB, Capa, Bischoff, Koudelka, Kertész, Ronis... ont en pondu pas mal, ce qui nous empeche d'en faire à notre tour on ne peut pas les copier ! Merde, j'aurai du naître plus tôt ! :lol:
2- Quelques photos respectent les normes communes, de cadrage, de sujet, d'exposition, de sens... Ce sont de bonnes photos, voire de très bonnes, admirables. Mais elles n'ont pas leur petit truc. Elles peuvent être retouchée ou non, ce ne change pas leur valeur. Souvent, non faisons ce genre de photos.
3- Puis il ya les photos ratées, qui, retouchée ou non sont toujours ratées...

La retouche n'intervient que si on la voit : Aller chercher un livre d'Hcb, trouvez une photo complètement retravaillée au tirage, et demandez à votre épouse ce qu'elle en pense. Elle aime ou non, mais ne cherchera pas à savoir si il ya bidouille ou non. C'est tout.

Votre avis ?
villegas juan carlos
    depuis un balcon
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2631
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
Hérisson,
Cela a été une "lectio magistralis". Rien à ajouter.
Enfin, si...une question.
Quelles sont les limites du bricolage acceptable?

L'informatique d'aujourd'hui(le vieux Durst d'autrefois)?
Celle de demain?
Quand on sera débordé par la technique, on pourra tout accepter?

Drôle de question pour un dimanche soir.
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
herisson
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1237
Depuis le 18 juil 2003
Le Mans
Hello,
Je pense que l'agrandisseur de Papy et les Photoshop du jeunot sont du même tonneau. Je bosse comm Directeur Artistique et chargé de Communication, et j'ai l'habitude de tripatouiller des photos. Les améliorer pour qu'elles collent à un sujet n'est pas gênant, comme le recadrage dans un magazine ou une revue. Par contre, au niveau expo, une trop grande retouche nuit au photographe.
L'acceptable est ce qui est fait depuis toujours : le brûler-déboucher, comme l'augmentation de contraste, la réduction. N'oubliez pas que le fait d'exposer différent à l'agrandisseur les sujets ou les éléments d'un photo en modifie son sens, celui que le photographe a voulu saisir et qui n'est pas apparu correctement au développement -pour des raisons techniques le plus souvent.

On a alors deux constantes : une constantes 'artistique' qui est regard et le symbole du geste photographique -différent et plus ou moins exercé suivant la personne-, et la constante technique, qui nous fait souvent défaut.
Suivant, notre mode de penser, on privilégie la technique ou l'artistique. La technique est la mode. Il y a 40 ans, avant qu'il n'y ai plétor de marques et de modèles, on se fichait de savoir quel appareil avait pris le cliché. Aujourd'hui ont demande : quel boîtier, quel film, quel développement, et non plus qu'as-tu ressenti, pourquoi ?...
Le trucage ou "correction juste", correction qui ne remets en avant que ce que l'on voulait photographier, est jeté aux orties, C'est mal, car celà fait fi de la manière de photographier et de la manière de ressentir le sujet. A l'inverse, poussé à l'extrème, le bidouillage dans Photoshop est sur le même niveau artistique que les déformation de Kertész, les collages de Man Ray... (du moins quad c'est de bon goût, ce qui est loin d'être le cas la plupart du temps).

Suis-je dans le juste ? votre avis, Messieurs ?
alain.b
    question de sujet
AMHA tout est acceptable, tout est respectable, tout est admirable ... mais question de vocabulaire:
- où commence et s'arrête la photo?
- où commence et s'arrête l'informatique?
Rien ne me donne plus de joie qu'une photo sortie "brute de décoffrage" du M et pour laquelle je n'envisage rien de plus. Hélas entre mes lunettes, mon viseur 0,85 et un certain laxisme qui me fait concentrer sur le sujet en négligeant les bords ... OUI je recadre assez souvent à l'ordi, mettant un petit poil de lumière, contraste en plus ou moins ... au delà, non: je ne sais pas, mon ordi est trop essoufflé ... et je m'en tappe.
S'il faut passer plus de temps devant l'écran que le M en mains ... je ne joue plus.

Alain
Xxxxx
Habitué
Messages : 430
Depuis le 5 nov 2003
"S'il faut passer plus de temps devant l'écran que le M en mains...je ne joue plus."

Voilà ce qu'il fallait dire, c'est exactement ce que je pense, le vrai plaisir, c'est l'appareil en mains que je le prends.
Le reste c'est de l'assaisonnement, mais le corps de la recette, le vrai goût du plat est déjà donné...!
Pardon pour cette métaphore culinaire juste après les Fêtes :wink:
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
L'amateur passe plus de temps sans son appareil qu'avec. La plupart des pros actuels ou passés ne font pas de tirage, ni de photoshop. Ils shootent, et ne regardent pas trop la quantité de films grillés. Les expos sont parfois mauvaises (HCB, spécialiste des photos mal exposées dixit ses tireurs) ou alors ils font du bracketing "ceinture et bretelles" (mon EOS 1 a cette fonction en automatique...).
Tout mon contraire : comme la plupart des amateurs, la photo ne constitue qu'espilon de mon emploi du temps. Sur cet espilon, l'édition prend le maximum (j'ai arrêté le labo N&B pour cette raison, remplacé par photoshop et jet d'encre). Quant à la prise de vue, mon budget film étant limité (soumis aux arbitrages familiaux!), je suis très parcimonieux.

Pour moi, ce qui vaut, c'est l'image, pas le clic sur le déclencheur. Et les occasions de faire de belles images sont rares, l'opportunité de les saisir encore plus. Donc ça ne me dérange pas de peu utiliser mon appareil. Je préfère caliner ma famille plutôt que mes optiques... De plus je me trouve toujours l'air stupide quand je me promène un boitier à la main...
PrécédenteSuivante

Retourner vers Divers (photos)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités