Morvan et Sluban en Corse

Règles du forum "Ventes conclues et annonces anciennes inactives" :
Ce forum est réservé à la consultation des annonces terminées.
guibs76
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1287
Depuis le 6 jan 2012
Rouen
Moi je n'ai aucun doute sur l'utilité de ces stages, et avec le cadre en plus.
Mais même si le prix me semble justifié et logique cela s'adresse à une certaine catégorie de personne qui a les moyens ou a ceux qui font le choix de faire cela plutot de que partir en vacancess par exemple.
fabrice deutscher
    C'est pas du gâteau
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5271
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
Merci Maryse, merci Yannick.

Guillaume, si j'en conviens volontiers, je ne sais que te dire pour soulager ta déception.

Bis repetita, pour cause de changement de page :
À l'attention de ceux qui s'interrogeraient encore sur le bien fondé d'un workshop, Master Class, stage photo -peu importe comment on le nomme-
j'ai rédigé un article sur le sujet : de l'intérêt du workshop.

Bonne lecture,
Fabrice
-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
SBOOI.fr | bookstore | instagram | facebook
jackf
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 13 juin 2007
Nantes
citation :
Montrer ses images sur le web n’est pas d’une grande aide :
le plus souvent nous ignorons à qui nous avons affaire.

En effet et de l'autre côté quand on découvre des images on ne sait pas non plus
quelles sont les intension et les motivations de l'auteur, son parcours etc...
à partir de là on ne juge une production qu'à partir de ses propres critères.
Dans un environnement professionnel ou dans le cadre d'un enseignement
les choses sont généralement beaucoup plus claires.

citation :
Dans ce cadre, la critique peut se montrer [exagérément] négative ;
mais s’entendre dire que ce n’est pas parfait -et là, j’édulcore généreusement- ou qu’untel n’aime pas, n’est pas suffisant…

ça sent le (mal) vécu :wink: Enfin le pire c'est quand même l’indifférence et l’absence de commentaires même négatifs.
Généralement je constate plutôt l'inverse, sur les forums les critiques sont je trouve plutôt très complaisantes
et la règle tacite consiste souvent à ne commenter uniquement ce que l'on apprécie.
"La carte n'est pas le territoire"
fabrice deutscher
    On en discute, et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5271
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
jackf a écrit :
En effet et de l'autre côté quand on découvre des images on ne sait pas non plus
quelles sont les intentions et les motivations de l'auteur, son parcours etc...
à partir de là on ne juge une production qu'à partir de ses propres critères.
Dans un environnement professionnel ou dans le cadre d'un enseignement
les choses sont généralement beaucoup plus claires.

CQFD.

En aparté : je travaille à la création d'un environnement propice à la critique objective ; on en [re]parlera...

jackf a écrit :
ça sent le (mal) vécu :wink: Enfin le pire c'est quand même l’indifférence et l’absence de commentaires même négatifs.
Généralement je constate plutôt l'inverse, sur les forums les critiques sont je trouve plutôt très complaisantes
et la règle tacite consiste souvent à ne commenter uniquement ce que l'on apprécie.

Cela repose sur un constat ; pas uniquement personnel, Jack, où en l'espèce ce sont davantage mes choix 'artistiques' qui ont été malmenés, voire considérés comme impurs ^^
Effectivement, je te rejoins sur ce point : la complaisance confine à la stagnation.
-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
SBOOI.fr | bookstore | instagram | facebook
jackf
    Rep : On en discute, et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 13 juin 2007
Nantes
fabrice deutscher a écrit :
où en l'espèce ce sont davantage mes choix 'artistiques' qui ont été malmenés, voire considérés comme impurs ^^

Mais c'est le destin de tout grand artiste maudit que d’être critiqué et incompris par son époque. :mrgreen2:
"La carte n'est pas le territoire"
fabrice deutscher
    Rep : On en discute, et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5271
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
jackf a écrit :
fabrice deutscher a écrit :
où en l'espèce ce sont davantage mes choix 'artistiques' qui ont été malmenés, voire considérés comme impurs ^^

Mais c'est le destin de tout grand artiste maudit que d’être critiqué et incompris par son époque. :mrgreen2:

Je ne me vois pas comme ça. Devrais-je ?
-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
SBOOI.fr | bookstore | instagram | facebook
jackf
    Rep : On en discute, et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 13 juin 2007
Nantes
fabrice deutscher a écrit :
Je ne me vois pas comme ça. Devrais-je ?

Pas du tout, enfin tu te vois comme tu veux :wink:

Je voulais dire que le le fait d'avoir une production parfois critiquée peut être aussi un un très bon signe,
tout dépends de qui viennent les critiques en fait.
La popularité en matière artistique est bien souvent une malédiction capable de bloquer toute évolution.

Prends des photos pas trop connues de Bernard Plossu et postes les sur un forum photo,
je parie d'avance qu'elles ne seront pas accueillies avec beaucoup d'enthousiasme.
"La carte n'est pas le territoire"
JOEL
    Rep : On en discute, et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3042
Depuis le 14 déc 2013
meurthe et moselle
jackf a écrit :
fabrice deutscher a écrit :
Je ne me vois pas comme ça. Devrais-je ?

Pas du tout, enfin tu te vois comme tu veux :wink:

Je voulais dire que le le fait d'avoir une production parfois critiquée peut être aussi un un très bon signe,
tout dépends de qui viennent les critiques en fait.
La popularité en matière artistique est bien souvent une malédiction capable de bloquer toute évolution.

Prends des photos pas trop connues de Bernard Plossu et postes les sur un forum photo,
je parie d'avance qu'elles ne seront pas accueillies avec beaucoup d'enthousiasme.

LA POESIE DE Plossu n est certes pas toujours comprise
j ai pour me séparer du jugement des autres,toute la distance qui me sépare de moi .Antonin.Artaud
fabrice deutscher
    Rep : On en discute, et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5271
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
Nous sommes bien d'accord, Jack.

Mais ce que l'on devrait s'attendre d'une critique, c'est avant tout qu'elle soit objective. Y tendre tout du moins.
C'est-à-dire détachée des goûts personnels de son auteur. Rare sont ceux capables d'y parvenir, je pense et le déplore.

En ce qui me concerne, rien n'est plus désagréable que de voir mon travail vilipendé par des pithécanthropes ne jurant que par la sacro-saint gamme de gris ; en l'espèce, il ne s'agit pas de critique, mais de l'expression d'une incompréhension, d'une négation de la possibilité que plusieurs photographies puissent exister.

[Ne dis pas de mal de Plossu, il va prochainement diriger une de nos Master Class...]

-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
SBOOI.fr | bookstore | instagram | facebook
laurent-ma
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2380
Depuis le 31 août 2012
Saint Louis Alsace
Fabrice deutscher n' a pas tort du tout. Faire une critique objective est compliqué.
Sur ce forum j' ai remarqué de suite qu' il était difficile de critiquer une image, soit parce que la trop haute estime que l' artiste a de lui ne lui permet pas d' accepter une critique, soit parce que le critiqueur n' a pas compris l' image, soit parce qu' il est pas copain avec l' artiste, soit parce qu' il est pas à la hauteur, soit parce qu' il est pas artiste donc il peut pas comprendre...etc..

bref, la grande susceptibilité de chacun qui règne sur le forum fait que plus personne n' ose ouvrir ça gueule pour la critique constructive, donc quand c' est bon on dit oui, sinon on dit rien.

De plus nous sommes tous chez Leica, enfin sauf les tricheurs, donc forcément on fait tous de bonnes images :lol: évidement, sauf ceux qui possède un M240 :mrgreen: oui oui, le problème est bien réel et commence ici. Comment faire une critique sur une photo numérique alors que la vrai photo d' artiste Leica est argentine....ok à la limite le M8....bon allez le M9,.... à l' extrême le MM mais pas plus ...passe encore le 5d mais j' arrête là

Enfin voilà, le partage de photo sur le net est difficile, et ne vaudra jamais une sortie de ce genre dans la vrai vie.
J'aime pas les photos
Papa
JOEL
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3042
Depuis le 14 déc 2013
meurthe et moselle
laurent-ma a écrit :
Fabrice deutscher n' a pas tort du tout. Faire une critique objective est compliqué.
Sur ce forum j' ai remarqué de suite qu' il était difficile de critiquer une image, soit parce que la trop haute estime que l' artiste a de lui ne lui permet pas d' accepter une critique, soit parce que le critiqueur n' a pas compris l' image, soit parce qu' il est pas copain avec l' artiste, soit parce qu' il est pas à la hauteur, soit parce qu' il est pas artiste donc il peut pas comprendre...etc..

bref, la grande susceptibilité de chacun qui règne sur le forum fait que plus personne n' ose ouvrir ça gueule pour la critique constructive, donc quand c' est bon on dit oui, sinon on dit rien.

De plus nous sommes tous chez Leica, enfin sauf les tricheurs, donc forcément on fait tous de bonnes images :lol: évidement, sauf ceux qui possède un M240 :mrgreen: oui oui, le problème est bien réel et commence ici. Comment faire une critique sur une photo numérique alors que la vrai photo d' artiste Leica est argentine....ok à la limite le M8....bon allez le M9,.... à l' extrême le MM mais pas plus ...passe encore le 5d mais j' arrête là

Enfin voilà, le partage de photo sur le net est difficile, et ne vaudra jamais une sortie de ce genre dans la vrai vie.

vous etes tout a fait sur la bonne voie
qu es ce que la critique objective d une photographie ?
Nous sommes tellement different les uns des autres,tellement de frontieres de l intellect ou l abstraction nous sépare.....
j ai pour me séparer du jugement des autres,toute la distance qui me sépare de moi .Antonin.Artaud
jackf
    Le làcher prise c'est bien ausssi ;-)
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3620
Depuis le 13 juin 2007
Nantes
fabrice deutscher a écrit :
Mais ce que l'on devrait s'attendre d'une critique, c'est avant tout qu'elle soit objective. Y tendre tout du moins.
C'est-à-dire détachée des goûts personnels de son auteur.

J'ai un peu de mal avec le mot "critique objective" comme quand j'entends parler d'objectivité en matière de journalisme.
"détachée des goûts personnels" (pour une partie de la critique) c'est déjà plus intéressant, je vais expliquer pourquoi.

fabrice deutscher a écrit :
Rare sont ceux capables d'y parvenir, je pense et le déplore.

Par quel miracle quelqu'un qui n'a pas été formé à l'analyse formelle, à la lecture d'image
ou qui n'a pas suivi de cours ayant attrait à l'esthétique en serait-il capable spontanément ? (la "formation" pouvant aussi être autodidacte)
La partie "objective" d'une critique s'appuie sur différents éléments formels qui constituent une sorte de "grammaire de l'image" :
Point de vue, cadrage et composition, plans dans l'image, contrastes, valeurs, couleurs, lumière, planéité ou perspective, rythmes
et des éléments propres à la photographie ou au cinéma comme le type de focale, mise au point/prof de champs, flou / net etc...

Ensuite viennent différents éléments narratifs déjà beaucoup plus sujet à interprétation ou manipulation, surtout si l'on ajoute
du texte ou des légendes comme c'est fréquemment le cas.

Puis dans la perception globale d'une image ou d'une production, vient aussi toute la part d'interrogation, de ressenti,
d'association d'idées, de symbolique personnelle, de souvenirs, d'imaginaire et de poésie qui se situent totalement
en dehors de toute objectivité et que certains qualifieront de subjective.
C'est aussi à partir de cet espace imaginaire que se construit l’œuvre en dehors de la volonté de l'auteur,
par le regard du spectateur qui interprète, complète et reconstruit l'image ou la production perçue.

Donc rien que pour ces deux derniers points une critique ne peut être à mon sens objective.
En prendre conscience aide beaucoup à relativiser les choses et permets de considérer certaines critiques
comme un simple avis, un simple point de vue, rien de plus.
On peut aussi être très amusé par une critique négative (ou positive)
car certaines interprétations sont parfois assez surprenantes et peuvent aussi éclairer une zonne (d'ombre ?)
que l'on n'avait pas perçu.

fabrice deutscher a écrit :
En ce qui me concerne, rien n'est plus désagréable que de voir
mon travail vilipendé par des pithécanthropes

Il n'y a pourtant pas de quoi éprouver autant de désagrément, mais il faut bien distinguer son travail de sa personne,
c'est une chose assez difficile pour tous ceux qui ont une pratique artistique (qu'elle soit professionnelle, amateure, géniale ou médiocre).
Je ne me pose pas en modèle, j'ai simplement vécu dans mes formations et mon parcours professionnel
des jugements réguliers sur mes productions supposément artistiques, et quand on est perçu comme génial
un jour et nul la semaine suivante, ça apprends assez rapidement à relativiser et surtout
à dissocier toute forme d'égo liée à sa production.

fabrice deutscher a écrit :
[Ne dis pas de mal de Plossu, il va prochainement diriger une de nos Master Class...]


Je ne dis rien (de bien ou de mal) sur Plossu, c'était était juste une illustration de ce qui pouvait ne pas être "populaire" sur un forum,
un téton ferme cerné de dentelles et éclairé par une lumière rasante sera toujours infiniment plus vendeur. :cool:
"La carte n'est pas le territoire"
fabrice deutscher
    Rep : Le làcher prise c'est bien ausssi ;-)
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5271
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
jackf a écrit :
J'ai un peu de mal avec le mot "critique objective" comme quand j'entends parler d'objectivité en matière de journalisme.
"détachée des goûts personnels" (pour une partie de la critique) c'est déjà plus intéressant, je vais expliquer pourquoi.

Il me fallait bien un mot, de préférence à l'opposé de subjectif ; c'est d'ailleurs bien pour cela que je développe ensuite.

jackf a écrit :
Par quel miracle quelqu'un qui n'a pas été formé à l'analyse formelle, à la lecture d'image ou qui n'a pas suivi de cours ayant attrait à l'esthétique en serait-il capable spontanément ? (la "formation" pouvant aussi être autodidacte) (...) que l'on n'avait pas perçu.

L'objectivité consiste a aborder les choses avec la plus grande neutralité possible, analyser, mener une réflexion et la présenter.
Expliquer son ressenti, reformuler au besoin pour plus de clarté.
Une critique construite est toujours 'plus facile' à recevoir et permet d'en retirer quelque chose, à l'inverse des sentences : 'c'est de la merde' ou ' :applaudir: ' qui n'apportent ni matière à réflexion, ni levier de progression.

Ce mode de réponse est à la portée de quiconque veut s'en donner la peine, AMHA.
Il en effet bien plus simple de ne rien dire, s'horrifier de la présence de pétouilles, de dérives, ou à l'opposé d'applaudir à tout va.

jackf a écrit :
(...) mais il faut bien distinguer son travail de sa personne (...)

Dans l'idéal, mais tout le monde n'a pas la chance d'être schizophrène.

jackf a écrit :
Je ne dis rien (de bien ou de mal) sur Plossu, c'était était juste une illustration de ce qui pouvait ne pas être "populaire" sur un forum,
un téton ferme cerné de dentelles et éclairé par une lumière rasante sera toujours infiniment plus vendeur. :cool:

Yep. Je rebondissais, plus ou moins adroitement, pour glisser un teasing du programme à venir ^^
-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
SBOOI.fr | bookstore | instagram | facebook
fabrice deutscher
    Inane forum
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 5271
Depuis le 2 juil 2009
Paris 3e
N'y a-t'il pas d'autres photographes sur ce site que guibs76, Yannick O., Jackf, JOEL, laurent-ma ?
Avant d'intervenir, il convient de lire ceci.. ^^





-
Take the picture and run [Allan Stewart Konigsberg].
SBOOI.fr | bookstore | instagram | facebook
amateurdarts
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2373
Depuis le 13 déc 2005
Au pied de Belledonne
Certainement plein, mais c'est peut-être simplement une question de priorité. :wink:
La plupart du temps, l’appareil photographique m’encombre ; je ne sais pas comment le porter, cela fait des plis sur ma chemise et dégrade mon allure...
PrécédenteSuivante

Retourner vers Ventes conclues et annonces anciennes inactives

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : cirta, Majestic-12 [Bot] et 9 invités