Exposition 'Enfants de l'Agent Orange'. Par Nikita Erphène

Règles du forum "Travaux des summiluxiens" :
Avez-vous un travail qui vous tient à cœur et dont vous voulez faire part, comme une exposition, ou une publication ? :content:
Souhaitez-vous proposer vos photographies à la vente ? Présentez-les ici.
Geminus
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 626
Depuis le 23 nov 2009
Paris
Bonjour!

Dans le cadre d'une exposition collective de mon club photo, j'y expose quelques images de mon projet pilote sur les enfants victimes de l'Agent Orange réalisé au Vietnam en 2018/2019. Avec le concours de deux associations, j’ai pu visiter quelques centres d’accueil pour ces enfants au Sud et au Nord du Vietnam.


Pour rappel, il s'agit du premier grand éco-génocide du XX siècle. L'Agent Orange est un nom donné à un herbicide employé par l’Armée américaine pendant la guerre du Vietnam, entre 1961 et 1971. Fabriqué par les gros groupes américains spécialisés dans les biotechnologies agricoles dont Monsanto (acheté il y a quelques années par l'allemand Bayer) et Dow Chemical, ce défoliant très toxique est répandu par avion au-dessus des forêts du Vietnam, du Laos et du Cambodge. Il contient de la dioxine qui est responsable de plusieurs maladies chez les militaires assurant sa propagation mais surtout chez les civils. Au total, entre 2,1 et 4,8 millions de personnes sont directement affectées dont 500 000 enfants.

Depuis 1991 on constate l’augmentation des maladies relatives à l’Agent Orange. En tout, un groupe de 28 maladies et symptômes relatifs à la dioxine. De nombreux travaux scientifiques (comme ceux de l’Université de Sherbrooke) ont montré que l'effet cancérigène de la dioxine est lié à sa capacité de perturber des cellules humaines.

Aujourd'hui encore, l'Agent Orange fait parler de lui et on assiste à la troisième génération des victimes. Des milliers d’enfants présentent des malformations congénitales, des paralysies, des formes extrêmes de nanisme, des années après la fin des combats.



L'exposition aura lieu dans la Mairie du 13 arrondissement à Paris, du 7 au 18 septembre, place d'Italie, 75013.
Encore une fois, je tiens à remercier deux summiluxiens (qui ont souhaité rester anonymes) qui ont trouvé des mots justes pour présenter ce travail.

Voici le flyer de l'exposition:




Quelques photos pour illustrer le sujet.

1.
Faute de personnel, certains enfants passent leurs journées enfermés dans les cages. Ils auraient un comportement dangereux pour les autres enfants. On ouvre les cages pour leur donner à manger ou faire des soins.








2.
Les enfants paralysés. Sur la troisième photo on voit deux jeunes gens dont celui à gauche avec un fil à ses pieds qui va de la cage. La traduction a été plus que sommaire lors de ma visite mais si j'ai bien compris, certains enfants peuvent être aussi attachés.











3.
Dans des pièces à part, on trouve de tout petits enfants comme celui sur la photo.





4.
Dans la chambre. Un lit simple, un placard. Sur la deuxième photo on voit un jeune pensionnaire qui passe son temps à remplir sur les murs de sa chambre de gribouillages.








5.
Dans ces centres il y a aussi des personnes trisomiques qui s'occupent d'autres enfants.





6.
Ce garçon qui présente un handicap physique a toute sa tête. Il a été envoyé dans une école normale mais renvoyé au centre au bout de deux semaines à cause des moqueries de ses camarades de classe.





7.
Il y a une école dans le centre. Les élèves sont classés non pas selon leur âge mais selon leurs capacités. Ce jour là il y avait une personne parlant anglais et j'ai pu discuter avec des institutrices.





8.
Scènes de vie.








9.
Ce garçon qui m'a beaucoup observé, et finalement m'a accompagné jusqu'à la sortie du centre.




Merci d'avoir regardé ce post,
Nikita.
"+1" de la part de : cedric-paris, dadati, José, Lévo, Paul, Robert
Jujuparis
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1302
Depuis le 11 fév 2008
Erbil
Bonjour Nikita,

Vos images sont poignantes et constituent un remarquable témoignage.
"Des ombres s'échinent à me chercher des noises." (Alain Bashung & Jean Fauque)
tilu
    Re: Exposition 'Enfants de l'Agent Orange'. Par Nikita Erphène
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 373
Depuis le 14 nov 2009
Le Crotoy (baie de somme)
merci pour ces images et ce témoignage poignant

Quand les responsables de ces massacres (qui donnent des leçons d'humanité à la planète entière) seront-elles traduites devant les tribunaux et jugés devant l'Histoire, pour ces crimes odieux commis au nom de l'anticommunisme?
Geminus
    Rep : Re: Exposition 'Enfants de l'Agent Orange'. Par Nikita Erphène
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 626
Depuis le 23 nov 2009
Paris
Bonjour!
Désolé d'avoir pris le temps de répondre à vos message, mea culpa.
Je suis en plein voyage en Russie et je passe souvent quelques jours d'affilée sans me connecter à, internet.

Jujuparis a écrit :
Bonjour Nikita,

Vos images sont poignantes et constituent un remarquable témoignage.



Merci pour le commentaire, Jujuparis.
Ce sont les mots que j'ai entendu le plus à propos de cette série. Certaines personnes ont du mal à voir la série en entier parce que les images emmènent beaucoup de douleur.

tilu a écrit :
merci pour ces images et ce témoignage poignant

Quand les responsables de ces massacres (qui donnent des leçons d'humanité à la planète entière) seront-elles traduites devant les tribunaux et jugés devant l'Histoire, pour ces crimes odieux commis au nom de l'anticommunisme?



Bonsoir tilu,
malheureusement, et vous vous en doutez bien, je ne puis vous répondre. Aux Etats-Unis, les responsables de ces entreprises n'ont pas été inquiétés et, par ailleurs, n'auraient jamais pu être tenus pénalement responsables de ces massacres, les dirigeants des sociétés étant bien protégés par les lois américaines...
Mais le vrai problème dans la société vietnamienne est que ce sujet reste une sorte de tabou dont les gens ne veulent pas parler. Ces jeunes victimes souffrent non seulement de leur handicap lié à la guerre mais également de l'indifférence, voire une certaine intolérance, de la société envers les personnes handicapées en général.
dadati
    Re: Exposition 'Enfants de l'Agent Orange'. Par Nikita Erphène
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 804
Depuis le 14 mars 2017
68220
Je découvre ce fil avec un peu de retard. Je reste sans voix, je ne sais que dire en plus de l'avis de Jujuparis.
Même si nous avons surement tous lu ou vu des reportages citant l'agent orange et sa toxicité, ce sujet prouve une fois de plus que la photographie est un témoignage fort.
Malheureusement, même si les responsables peuvent être un jour inquiétés ou poursuivis, une dépollution est sans doute impossible vu l'ampleur des zones d'épandages.
Geminus
    Rep : Re: Exposition 'Enfants de l'Agent Orange'. Par Nikita Erphène
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 626
Depuis le 23 nov 2009
Paris
dadati a écrit :
Je découvre ce fil avec un peu de retard. Je reste sans voix, je ne sais que dire en plus de l'avis de Jujuparis.
Même si nous avons surement tous lu ou vu des reportages citant l'agent orange et sa toxicité, ce sujet prouve une fois de plus que la photographie est un témoignage fort.
Malheureusement, même si les responsables peuvent être un jour inquiétés ou poursuivis, une dépollution est sans doute impossible vu l'ampleur des zones d'épandages.


En effet, la dépollution n'est pas une tâche facile. Depuis des années, les Américains nettoient les terrains où se trouvaient leurs bases ainsi que les terres polluées. Il faut se rappeler que l'Agent Orange est une poudre et les soldats remplissaient les bombes manuellement. C'est au contact avec ce produit qu'ils ont développés des cancers.

La superficie par contre est très importante, il y a beaucoup de lacs dans cette région qui sont aussi pollués et des milliers de personnes continuent de vivre sur ces terres, depuis plusieurs générations. La prochaine fois que je retourne au Vietnam, j'essaierai d'aller voir quelques-unes de ces familles.
rax
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3237
Depuis le 27 juin 2015
Lille
Quel reportage ! A couper le souffle. Il y a tout : le thème, l'intensité des images, le juste cadrage.
Et malgré cela, qu'il est difficile de vendre un tel reportage à un magazine par exemple : on vous répondra systématiquement poliment que ce n'est pas dans la ligne éditoriale. Tant pis, cela restera un petit bijou du forum ainsi que du lieu de l'exposition.

Je me souviens d'avoir couvert un reportage de plusieurs jours dans un hospice de personnes âgées : chaque jour, j'en ressortais nerveusement vidé. J'imagine que dans votre cas, Nikita, vous n'avez pas dû non plus en ressortir indemne... Bravo en tous les cas car un tel reportage n'est pas donné à tout le monde, cela demande énormément de courage et de sang froid (pour continuer à cadrer juste alors que nos émotions nous envahissent).
Geminus
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 626
Depuis le 23 nov 2009
Paris
rax a écrit :
Quel reportage ! A couper le souffle. Il y a tout : le thème, l'intensité des images, le juste cadrage.
Et malgré cela, qu'il est difficile de vendre un tel reportage à un magazine par exemple : on vous répondra systématiquement poliment que ce n'est pas dans la ligne éditoriale. Tant pis, cela restera un petit bijou du forum ainsi que du lieu de l'exposition.

Je me souviens d'avoir couvert un reportage de plusieurs jours dans un hospice de personnes âgées : chaque jour, j'en ressortais nerveusement vidé. J'imagine que dans votre cas, Nikita, vous n'avez pas dû non plus en ressortir indemne... Bravo en tous les cas car un tel reportage n'est pas donné à tout le monde, cela demande énormément de courage et de sang froid (pour continuer à cadrer juste alors que nos émotions nous envahissent).


Bonjour!

Merci pour le commentaire. Il m'est très difficile d'en parler, en effet.
J'ai ressenti comme un courant électrique parcourir mon corps quand j'au vu des enfants dans les cages. Imaginez une pièce avec plusieurs cages le long des murs... Je suis resté immobile pendant quelques minutes, je ne pouvais qu'observer et je me demandais comment je pouvais les photographier. Je ne voulais les prendre en photo du haut, je me suis donc mis à genoux devant eux pour être à leur niveau.

J'étais accompagné par la direction du centre et ils me pressaient légèrement pour passer à d'autres pièces. Le peu de temps que j'ai pu y rester, je ne faisais que regarder, et en fin de compte j'ai fait très peu de photos.

Encore une fois d'accord. j'ai présenté le projet à plusieurs associations d'envergure et partis politiques, groupes d'amitié franco-vietnamien au Sénat et à l'Assemblée nationale qui s'occupent des questions enfance, handicap... aux divers magazines... à des galeries qui présentent des projets documentaires.... Une centaine de mails restés sans réponse. Au mieux, on m'a conseillé de faire des photos des immigrants. Sinon, aujourd'hui il faut une actualité politique pour montrer ces images... Ces centres vivent des dons privées ce qui permet non seulement d'améliorer les conditions de vie de leurs pensionnaires mais surtout payer les interventions chirurgicales. Cela permet à certains enfants de devenir au moins autonomes dans leurs besoins.

Mais je n'ai pas abandonné ce projet :!: J'ai voulu y retourner cette année mais la crise sanitaire en a décidé autrement. J'irai donc l'année prochaine.
Geminus
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 626
Depuis le 23 nov 2009
Paris
Geminus a écrit :
rax a écrit :
Quel reportage ! A couper le souffle. Il y a tout : le thème, l'intensité des images, le juste cadrage.
Et malgré cela, qu'il est difficile de vendre un tel reportage à un magazine par exemple : on vous répondra systématiquement poliment que ce n'est pas dans la ligne éditoriale. Tant pis, cela restera un petit bijou du forum ainsi que du lieu de l'exposition.

Je me souviens d'avoir couvert un reportage de plusieurs jours dans un hospice de personnes âgées : chaque jour, j'en ressortais nerveusement vidé. J'imagine que dans votre cas, Nikita, vous n'avez pas dû non plus en ressortir indemne... Bravo en tous les cas car un tel reportage n'est pas donné à tout le monde, cela demande énormément de courage et de sang froid (pour continuer à cadrer juste alors que nos émotions nous envahissent).


Bonjour!

Merci pour le commentaire. Il m'est très difficile d'en parler, en effet.
Imaginez une pièce avec plusieurs cages le long des murs... Je suis resté immobile pendant quelques minutes, je ne pouvais qu'observer et je me demandais comment je pouvais les photographier. Je ne voulais les prendre en photo du haut, je me suis donc mis à genoux devant les enfants pour être à leur niveau.

J'étais accompagné par la direction du centre et ils me pressaient légèrement pour passer à d'autres pièces. Le peu de temps que j'ai pu y rester, je ne faisais que regarder, et en fin de compte j'ai fait très peu de photos.

Encore une fois d'accord. j'ai présenté le projet à plusieurs associations d'envergure et partis politiques, groupes d'amitié franco-vietnamien au Sénat et à l'Assemblée nationale qui s'occupent des questions enfance, handicap... aux divers magazines... à des galeries qui présentent des projets documentaires.... Une centaine de mails restés sans réponse. Au mieux, on m'a conseillé de faire des photos des immigrants. Sinon, aujourd'hui il faut une actualité politique pour montrer ces images... Ces centres vivent des dons privées ce qui permet non seulement d'améliorer les conditions de vie de leurs pensionnaires mais surtout payer les interventions chirurgicales. Cela permet à certains enfants de devenir au moins autonomes dans leurs besoins.

Mais je n'ai pas abandonné ce projet :!: J'ai voulu y retourner cette année mais la crise sanitaire en a décidé autrement. J'irai donc l'année prochaine.
Pelican72
Messages : 5
Depuis le 13 sep 2019
Istres
Bonsoir Geminus,

Toujours difficile de trouver de justes mots ; je trouve cette série percutante mais profondément humaine.
En tout cas, un grand merci pour ce partage - et cette transmission.
Bravo pour votre travail et votre engagement.

Cordialement,

P72
Prix 2020
    Re: Exposition 'Enfants de l'Agent Orange'. Par Nikita Erphène
Membre des Amis
Messages : 49
Depuis le 5 sep 2020
Toulouse
Bonjour à tous,

Le Prix Summilux.net 2020 a été lancé il y a 20 jours et seulement peu de candidatures nous ont été transmises pour le moment. Selon le règlement, les participations sont ouvertes jusqu'au 31 octobre inclus. Alors comme le temps passe vite, n'oubliez pas de transmettre vos dossiers en vous référant au règlement pour connaître la démarche à suivre. Je précise que le Prix est ouvert à toutes les personnes ayant un compte actif sur le forum du site http://www.summilux.net, compte ouvert avant le 15 juillet 2020.

Faites vous plaisir et partagez vos plus beaux dossiers avec nous !

Bien à vous !
frederic-bouchahda
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 187
Depuis le 10 nov 2019
epinal
geminus votre travail est remarquable
je ne m'etais jamais rendu compte de cet agent orange ..
j'aurais bien aimer voire cette expo
cedric-paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6494
Depuis le 20 oct 2013
Genéve
Bravo pour ce reportage Nikita et félicitations pour l'exposition :applaudir:

Le grand musée de la guerre du Vietnam à Hoh Chi Minh Ville consacre tout un étage aux conséquences de l'utilisation de l'agent orange, et les employés qui vendent les ouvrages dans la boutique du musée sont des victimes, nées avec ces malformations. On ne raconte pas assez les conséquences catastrophiques à long terme de cette sale guerre.

Des publications étrangères, américaines notamment, pourraient être intéressées à le publier. Ce sont les premiers concernés.

Et, vraiment, vous devriez proposer ce dossier au Prix Summilux.net.
Fac quod optime facis
Geminus
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 626
Depuis le 23 nov 2009
Paris
frederic-bouchahda a écrit :
geminus votre travail est remarquable
je ne m'etais jamais rendu compte de cet agent orange ..
j'aurais bien aimer voire cette expo


Bonjour Frédéric.

Merci pour le commentaire!!
PS. Désolé de ne vous répondre que maintenant, j'ai dû rater la notification de Summilux.

cedric-paris a écrit :
Bravo pour ce reportage Nikita et félicitations pour l'exposition :applaudir:

Le grand musée de la guerre du Vietnam à Hoh Chi Minh Ville consacre tout un étage aux conséquences de l'utilisation de l'agent orange, et les employés qui vendent les ouvrages dans la boutique du musée sont des victimes, nées avec ces malformations. On ne raconte pas assez les conséquences catastrophiques à long terme de cette sale guerre.

Des publications étrangères, américaines notamment, pourraient être intéressées à le publier. Ce sont les premiers concernés.

Et, vraiment, vous devriez proposer ce dossier au Prix Summilux.net.


Oui, en effet, le sujet est bien présenté dans ce musée. Par ailleurs, vu mon passé soviétique nourri de la propagande communiste, c'est la seule partie du musée qui m'ait vraiment intéressé.

Pour répondre à votre invitation de le présenter au Prix Summilux, je ne l'ai pas fait parce que le projet est réalisé avec un petit Ricoh GR2.

Retourner vers Travaux des summiluxiens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités