Réglages HCB

Bruno arrivé
Messages : 15
Depuis le 11 août 2019
Villefagnan
Bonjour,
Passionné par HCB et son approche (non seulement photographique) mais aussi de vie, je me demande
en regardant les vidéos le concernant (la discrétion du chat bondissant) quels étaient les réglages et distances qu'ils
utilisaient à coup sur... on parle du 1/125 s
merci
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 9251
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Durant des années de recherches, tellement je cherchais à "comprendre HCB", ma conclusion personnelle après des centaines d'heures de lectures,
concernant les réglages HCB :

- il n'existe pas de réglages HCB
- sachant qu'il se moquait des réglages "techniques", encore moins "noter" ou annoter ces valeurs
- il s'adaptait à chaque situation avec le matériel qu'il avait en mains, et durant des décennies, tout ceci évolue heureusement
- ne l'oublions pas HCB était avant tout un artiste ...

- en parallèle, les coups de pinceaux de E. Delacroix sont toujours des énigmes en cours d'études (qui ne finiront jamais ...)
plus ici (pour Jacob ...)
...

- pourquoi faire ?

Arnaud

PS
je trouve que la technique sert l'image comme ce portrait de Giacometti

ce lien-ci
celle-ci est "pure hasard" ou "le hasard en photo" ?

composition, dynamisme, et bien plus encore (je pense que la "technique pure" ne peut aider dans ce cas ...)
Ekreviss
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1467
Depuis le 29 juin 2003
Suisse
a.noctilux a raison; il n'existe pas de "réglages HCB".

Un bon boîtier (télémétrique !) et un bon 50 feront l'affaire.

Ensuite, il s'agit plutôt d'une attitude et d'un placement vis-à-vis de son sujet.

Il faut avoir le sens du cadrage en tête et se placer vis-à-vis de son sujet de manière à ce que le cadre soit rempli en fonction des lignes géométriques qui le composent. Ne pas hésiter à bouger un maximum (parfois quelques dizaines de centimètres comptent), de bien remplir son cadre (ne pas être trop loin), ce qui implique une certaine discrétion ainsi qu'une certaine dextérité.

C'est tout mais ça ne vient pas du jour au lendemain. :grin:

Bonnes photos,
Ekreviss
PASQUIER
Habitué
Messages : 930
Depuis le 23 oct 2009
BOURGES
Sans oublier la lumière qui fait qu'une image est plate ou attractive.
Du coup, on peut sans difficulté imaginer réaliser une bonne image au pif, pour peu qu'on ait le bon équilibre graphique et une belle lumière.
L'étape d'après, c'est quand la scène présente en plus un intérêt.
Pour certains, l'étape ultime serait qu'en plus il y ait une perfection technique ( mise au point micrométrique, piqué, velouté de la profondeur de champ, microcontrastes choix parfait entre ouverture-sensibilité-vitesse...).
Là ou ça dérape, c'est quand on martèle que la perfection technique prime sur tout le reste, que ce qui se vendra demain est mieux que ce qui se faisait hier...
HCB avait bien raison de se concenter sur les images et pas sur les boutons de son boitier, même si'il devait y avoir beaucoup de déchet au développement.

Retourner vers Leica à vis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités