Leica IIIf... c'est beau !

Jean-Yves
    Leica IIIf... c'est beau !
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Les amis, mon Leica IIIf vient d'arriver... je n'en crois pas mes yeux : il est de 1954 mais il est ... comme neuf :o :o :o

C'est le plus bel appareil photo que j'ai jamais eu entre les mains...
Et pourtant j'ai un MP...

Je suis :D :D :D :D :D

Merci à Jean D. qui m'a fait craquer. Il a eu raison.

A bientôt les première photos de l'Elmar 3.5 RS

JY
Jean-Yves
    galop d'essai
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Première manip, à froid :

Le boitier est petit dans la main, pour moi c'est encore mieux qu'un M de ce point de vue. Très compact et un peu plus léger. La finition est fabuleuse, on a l'impression d'avoir un prototype entre les mains. :)

Ce bijou, objectif replié, tient dans la poche comme un compact numérique. C'est vraiment entre un M6+cron rigide et le Minox35. Idéal à mon sens.

Le chargement est difficile en revanche pour qui vient du M ; l'interaction entre le positionnement du film et le calage de l'obturateur : on avait oublié !! Et puis également le fait qu'il faut remettre à zéro le compteur de poses ! :roll:

L'obturateur a un bruit mécanique plein de détails ; c'est carrément de la polyphonie avec des entrées différées ! :wink: Moi qui cherchais discret, le III est de ce point de vue beacoup moins silencieux qu'un M. Mais demande-t-on à une Bentley de l'être ? :D

La gestion des vitesses longues sur une molette séparée du barillet central n'est pas un problème ; contrairement à quand je conduis, je change très peu de vitesse... :lol:

Après un moment de flou, le réarmement s'avère plutôt ludique ; une molette à tourner, ça change aussi du M. Mais ce n'est pas si malpratique.

Le télémètre est très difficile à 'trouver'. Il ne tombe pas naturellement sous l'oeil. Le champ est minuscule et peu lumineux, mais le grossissement étant important, la mise au point est très précise. C'est là que le M a été une évolution géniale : tout dans un unique viseur...

Le viseur est vraiment petit, avec un dégagement oculaire limite, mais avec le viseur externe SBOOI, c'est plutôt fantastique...

Première séance de pose ce soir, avec du TMax 100, film que je n'utilise d'ahibitude jamais... parce qu'il est trop fin ! Mais là je veux voir... Demain, quelques vues au Jardin des Plantes. Rendez-vous en fin de semaine avec les images :D

JY
Fox
Habitué
Messages : 517
Depuis le 6 juin 2003
Belgique
Salut Jean-Yves,

C'est vrai qu'un Leica à vis, ça change du M! Vive le dépaysement...

J'ai la chance d'avoir un vénérable Leica III millésimé 1939 (toute une époque "La drôle de guerre"!).
Le plus étonnant dans ces boîtiers, c'est leur poids important malgré leur compacité.
Autrement dit, ils ont une "densité" incroyablement élevée.
La première fois que ma femme l'a pris en main, elle m'a dit "il vaut mieux ne pas le laisser tomber sur le pied"!

Il m'est arrivé un truc bizarre la dernière fois que je l'ai utilisé.
Après avoir pris une photo, j'ai manoeuvré le barillet des vitesses avant de réarmer. (Voyant que le barillet indiquait une vitesse farfelue, j'ai eu le réflexe de le remettre en place... oubliant qu'il suffisait de réarmer pour que tout rentre dans l'ordre. Distraction dans le feu de l'action...)
Cette fausse manoeuvre a eu pour conséquence qu'il a fallu tourner le bouton d'avancement du film plus que de coutume pour armer l'obturateur.
Pas normal!
Comme j'étais au tout début du film : j'ai rembobiné sans entrer le film dans sa cartouche / réaccroché le film / passé le nombre de vues prises en masquant l'objectif.
Tout est rentré dans l'ordre.
Moralité : jamais toucher le barillet des vitesses avant de réarmer! :evil:

Amitiés, Fox
Jean-Yves
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Salut Fox,

Oui, il m'est arrivé la même chose en chargeant le film. La rotation du barillet des vitesses est déroutante au début. Et il y a surement des subtilités de la relation entre le mécanisme de transport du film et de réarmement de l'obturateur que je ne vais pas maîtriser avant longtemps... :?

Jean D. nous fera parvenir ses lumières - mais je crois qu'il n'est pas là en ce moment - :D

Et aussi tous les petits détails qui nous font dire que le M a été une sacrée amélioration ! La canette d'amorçage du film, le calage des perforations dans la roue crantée (bonjour quand on est dans la pénombre) etc...

Mais c'est magique quand même... :D

Une chose que j'aime également : ce dos monobloc. Je n'ai jamais compris l'intérêt majeur du dos ouvrant du M4> car en fait je n'ai que n'ai que très rarement besoin de mettre mes doigts dans cette fenêtre pour ajuster le film... Le dos monobloc est sécurisant... Mais c'est psychologique, je sais. :)

Bref, on aime le Leica à vis... :D
Fox
Habitué
Messages : 517
Depuis le 6 juin 2003
Belgique
Oui, Jean-Yves, un Leica c'est toujours magique! :wink:

Personnellement, je pense que le dos ouvrant du M offre un plus non négligeable.
Il n'est pas rare que j'ajuste le film par la fenêtre lors du rechargement.

D'ailleurs, pour charger le Leica III, je n'hésite pas à retirer l'objo, à ouvrir l'obturateur en pose T , à ajuster le film par la chambre.
D'accord, cette manoeuvre n'est pas très pratique sur le terrain mais dans la chaleur d'un salon cossu, c'est tout bon! 8)

En tout cas, on a fait plus facile que le Leica à vis en matière de chargement du film! :twisted:
mektoub
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3045
Depuis le 25 fév 2004
Wallonie
merci Jean-Yver pour ce compte-rendu précieux pour les futurs possesseurs de ce boîtier, et merci aussi à Fox biensûr, tout cela est très utile

Tout cela donne envie de franchir le pas !
Filament
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 14898
Depuis le 2 nov 2003
Montpellier
Je n'ai pas remarqué si cela avait déjà été ecrit sur ce fil, mais n'oubliez pas de ralonger la bande amorçe du film, sur une petite dizaine de cm. Normalement c'est écrit sur la plaque de fond, à moins que ce ne soit plus valable sur les "moins anciens" Leica à vis, mon IIIa date de 1935.
Fox
Habitué
Messages : 517
Depuis le 6 juin 2003
Belgique
Fil : Je confirme qu'il vaut mieux ralonger l'amorce. (C'est surtout vrai pour les films Kodak. Etrangement, les Fuji sont avalés plus facilement...).

Mektoub : photographier avec un Leica à vis, c'est un peu comme rouler le dimanche avec une voiture de collection (qui a dit une 404?! :D ). Un pur plaisir... égoïste!

Amitiés, Fox
Jean-Yves
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2909
Depuis le 13 nov 2004
Lille, Paris
Deux jours que je pratique... c'est fabuleux... mais je dois être un peu dérangé...
Amitiés
JY
Motz
    c'est vrai que c'est beau un IIIf
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 270
Depuis le 8 déc 2004
Paris
Bonsoir à tous et d'abord merci d'exister. Je suis tombé par hasard sur le forum et depuis quinze jours, j'ai du le parcourir de bout en bout tellement il est intéressant.
Merci aussi pour ce post qui m'a fait craquer sur le IIIf, IIIf que je viens d'acheter ! Si çà c'est pas du coup de foudre çà madame ! Demain le premier film ...

Benoit
Jean D.
    SBOOI et SBLOO
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6098
Depuis le 24 jan 2004
Paris
Bonjour ! J'ai découvert ce fil un mois après son dernier message : je suis heureux de constater la joie éprouvée par plusieurs nouveaux adeptes du Leica à vis ! :D

Jean-Yves a écrit :
Les amis, mon Leica IIIf vient d'arriver... je n'en crois pas mes yeux : il est de 1954 mais il est ... comme neuf :o :o :o
C'est le plus bel appareil photo que j'ai jamais eu entre les mains...
Et pourtant j'ai un MP...
Je suis :D :D :D :D :D
:o Du vécu ! Un témoignage sur l’émerveillement causé par la découverte d’un splendide petit appareil âgé d’un demi siècle ! Jean-Yves et Fox nous ont "fait l’article" avec enthousiasme et des élans presque lyriques !

A propos de leurs remarques sur le volet du Leica "M" (= le dos ouvrant)… Ce volet est bien pratique pour :
  • Vérifier le bon chargement du film, l’aider éventuellement (surtout avec les M3 et M2, qui ne possèdent pas le dispositif de chargement rapide instauré avec le M4).
  • S’assurer de la propreté de l’arrière de la chambre noire (fenêtre et rails), du débiteur denté et de la périphérie du presse-film.

Fox a évoqué la pause T (et non "pose" :wink: ) : notons que cette pause (distincte de la pause B), bien utile dans certains cas, a été abandonnée sur les Leica "M", comme d’ailleurs sur tous les appareils photo... :?

Filament a écrit :
n'oubliez pas de rallonger la bande amorçe du film, sur une petite dizaine de cm. Normalement c'est écrit sur la plaque de fond, à moins que ce ne soit plus valable sur les "moins anciens" Leica à vis
Alain, cela reste valable sur l’ensemble des Leica à vis.

Bienvenue aussi au club, Benoît ! Motz a écrit :
Merci aussi pour ce post qui m'a fait craquer sur le IIIf, IIIf que je viens d'acheter ! Si ça c'est pas du coup de foudre ça madame ! Demain le premier film ...
Encore une victime innocente ! :roll:

Pour en rajouter sur l’émerveillement je recommande d’utiliser les viseurs Leitz à miroir (cadre lumineux collimaté), véritables prouesses de l’optique, d’une extrême beauté (ces viseurs se dénichent notamment sur Ebay)… J’ai déjà vanté sur ce site leur qualité qui demeure inégalée, en particulier ici (bas de la page) et . Parmi plusieurs modèles, voici ceux qui me paraissent les plus utiles (apparus en 1951) :

Le viseur pour objectif de distance focale 50 mm, référence SBOOI (= 12015) :


Le viseur pour objectif de distance focale 35 mm, référence SBLOO (= 12010), ici la première version (ancien logo aux "lentilles stylisées") :


Bien à vous,

Jean D.
« Wir werden Barnacks Kamera bauen ! » (Nous fabriquerons l'appareil photographique de Barnack !)
Ernst Leitz II (1924)
rustik
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 484
Depuis le 30 mai 2003
Sud Gironde
Leica IIIa + summaron,

c'est charbonneux mais j'aime bien !

rustik
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 484
Depuis le 30 mai 2003
Sud Gironde
Fox
Habitué
Messages : 517
Depuis le 6 juin 2003
Belgique
Pour Jean D :

Pose T ou Pause T?

Définition de "Pose" dans le dico : Exposition de la surface sensible d'une pellicule à l'action des rayons, en photographie (Temps de pose).

A mon sens, c'est "pose T" et non "pause T".
Un leicaïste-grammairien-distingué peut-il confirmer? :D

Allez, je prends la pose et je pense à autre chose! :wink:

Amitiés, Fox
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
À propos d'amorce, je me suis trompé de fil :cry:
voir :
http://www.summilux.net/forums/viewtopic.php?t=68
Suivante

Retourner vers Leica à vis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités