"262 morts"

ddesbleds
Habitué
Messages : 457
Depuis le 9 juil 2003
La Réunion
Merci pour ce sujet. Bien qu'exilé à la Réunion, j'ai vécu en Picardie puis dans le Pas-de-Calais, et ai toujours été fasciné par l'histoire du bassin minier, qu'il soit belge ou français. Ces régions que d'aucuns trouvent "difficiles" sont riches du passé des hommes qui les ont façonnées. A l'instar de la Lorraine, de la région stéphanoise, et j'en oublie.
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7000
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Demain le 8 août, il y aura 60 ans que tout cela s'est produit.
L'événement est commémoré sur le carreau de la mine et dans la région durant trois jours.
Paradoxal
yousse
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1848
Depuis le 6 sep 2005
Belgique, Mons
Déjà 10 ans que tu as initié ce fil !!!! :shock: :shock: :shock: Le temps passe ... beaucoup trop vite.
"Il est impossible de sortir de votre peau pour rentrer dans celle de quelqu'un d'autre .... La tragédie d'un autre n'est pas la même que la vôtre." Diane Arbus
cedric-paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 4565
Depuis le 20 oct 2013
Europe, surtout Genève
Merci de ce sujet et de ces témoignages. Voici un petit objet-témoin symbolique:




L'an dernier on pouvait encore visiter la mine de Hatfield, prendre le grand ascenseur (ou plutôt "descenseur") qui semble aller au centre de la terre, et ramener en souvenir ces "token" de cuivre, aussi appelé "pit check", que l'on peut garder sur son porte-clefs. Ce petit objet de la taille d'une pièce de monnaie et portant un numéro propre à chaque mineur était échangé contre une lampe au début de chaque journée, et accroché à la place de la lampe, (cf photo de la salle des lampes par Paradoxal). L'intendant le redonnait au mineur lorsque celui-ci remontait. Cela permettait de savoir à tout moment, en cas de problème, qui était encore au fond.

Le travail était dur dans ces mines, mais la fermeture des mines a été encore plus dure pour les mineurs. Incroyable de penser que la dernière mine française de charbon n'a fermé qu'en avril 2004 en Lorraine, et l'année dernière en Angleterre.
Carpe Noctem
Fan de La Poste (Colissimo) et de PayPal
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7000
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Merci yousse.
Merci cedric-paris.

Au sujet des fermetures de mines de charbon, un formidable film anglais existe, il s'appelle "Les Virtuoses" (Brassed Off).

Et toujours sur le même sujet... je suis allé samedi dernier visiter une mine de fer en Lorraine. Sacrée coïncidence :smile: !
Des heures dans le noir, la poussière et le froid !
Là aussi, le système des médailles était utilisé pour savoir si tout le monde était sorti de la mine.
Paradoxal
FRISCO
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3530
Depuis le 20 nov 2008
CARRÉMENT À L'OUEST
Je découvre cette série émouvante.

Comme d'habitude avec Paradoxal nous sommes habitué à un travail de qualité :applaudir:

J'ai un temps travaillé dans le naval nous avions un peu le même dispositif que nous appelions le marron.

Nous devions tourner notre marron rondelle de métal portant un numéro étant propre à chacun, soit sur la face verte (présent)= à bord, soit sur la face rouge (absent) = à terre.

En fin de journée nous retournions notre marron si un restait sur vert ca permettait de savoir qui aurait pu resté à bord sans raison accident éventuel. C'était un très très gros bateau ;)
LE PLANAR C'EST LE PANARD
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7000
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Salut FRISCO !
Merci ! :content:
Paradoxal
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7000
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Bonjour à tous.




Reportez-vous à la première photo de la première page de ce fil.

C'est une photo du carreau de la mine prise en 1956 par Camille Detraux.
Photographe de presse à Charleroi, il fut le premier sur place lors de la catastrophe.
Les photos qu'il prit firent le tour du monde.

J'ai appris récemment que Camille vivait toujours. Il a quasi 90 ans. Bon pied, bon œil.
L'esprit clair, physiquement très vif, facétieux même, il m'a épaté.
Oui, j'ai eu la chance de le rencontrer au Musée de la Photo de Charleroi où il expose.
Il a voulu tout de suite me montrer comment il procédait avec son appareil car
il avait amené à cette occasion son vieux Rolleicord, celui du reportage de 1956 !

Il est resté photographe durant toute sa vie professionnelle. Respect...




1.



2.



3.



Camille Detraux devant une de ses photos les plus connues.

4.


:iboitier: MP, :iobj: Summilux 35 na, :ifilm: Tri-X




:leica:
Paradoxal
yousse
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1848
Depuis le 6 sep 2005
Belgique, Mons
Respect!
"Il est impossible de sortir de votre peau pour rentrer dans celle de quelqu'un d'autre .... La tragédie d'un autre n'est pas la même que la vôtre." Diane Arbus
stefaren
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 896
Depuis le 1 sep 2008
Paris
Paradoxal, un grand merci pour le sujet et les derniers photos avec Camille Detraux. La photo c'est d'abord une histoire humaine.
“I don’t have messages in my pictures…The true business of photography is to capture a bit of reality (whatever that is) on film.” – Garry Winogrand
Robert
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 11680
Depuis le 21 déc 2006
Ile de France
Je dirais même plus, total respect :smile:
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7000
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
yousse, stefaren et Robert : merci à vous.
Paradoxal
Précédente

Retourner vers Reportages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités