Question de béotien : sensibilité en argentique.

summilord
Habitué
Messages : 309
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Les films noirs et blanc sont beaucoup plus tolerants en surexposition qu'en sous ex. C'est pour cela qu'il faut exposer pour les ombres et pas pour les hautes lumières. On peut rattraper des hautes lumières un peu cramées mais pas des ombres bouchées.
Le fait d'exposer à 200iso une 400 surexpose le film de 1diaph. Cela donne un nega très facile à tirer. Dans ce cas le temps de développement doit être le même qu'à 400iso
"+1" de la part de : dadati
jbo
    Re: Question de béotien : sensibilité en argentique.
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 240
Depuis le 3 août 2018
Arcueil
Merci pour ces précisions.
"Ne demande jamais ton chemin, tu risquerais de ne jamais te perdre".
igemo
Spécialiste
Messages : 1294
Depuis le 18 oct 2005
Paris
summilord a écrit :
Le fait d'exposer à 200iso une 400 surexpose le film de 1diaph. Cela donne un nega très facile à tirer. Dans ce cas le temps de développement doit être le même qu'à 400iso



300% d'accord! Et pourtant le livret d'emploi des produits Ilford déconseille fermement d'exposer leurs films à une sensibilité autre que celle annoncée sur l'emballage. Autrement dit : un film 400 DOIT s'exposer à 400.
Bon il est vrai qu'une Hp5 donne déjà de très bons résultats à 400 alors qu'une Tri-x exposée à la sensibilité normale (400 iso donc) va donner un néga moche et creux, avec très peu de matière dans les ombres (amha).
"Film is archival because all it takes for you to see what is on it is some light".
Cholentpot
Envol
Messages : 61
Depuis le 31 août 2015
Sens
Il y a une raison simple pour laquelle Ilford déconseille de sur exposer les films. Ilford n'utilise pas la même méthode que Kodak pour mesurer la sensibilité des films. Ce qui est vrai pour la Tri X ne l'est pas pour la HP5.
Par ailleurs Ilord a développé une littérature abondante pour expliquer sa méthode et donner les indications permettant à l'amateur d'obtenir des négatifs parffaitement exploitables.
Alors avant de commencer des expérimentations hasardeuses, mieux vaut auparavant épuiser les conseils d'Ilford et de déterminer ainsi sa propre méthode.
Telcantor
Régulier
Messages : 120
Depuis le 5 mai 2017
Bruxelles
Par ailleurs, il me semble que la sensibilité réelle de la TriX est de 320 iso, quoi qu'il soit écrit sur la boite.
Donnez, bonnes gens, donnez. Au NPA, à LFI, ou aux Restos du Coeur, à Emmaus, à qui vous voulez... Donnez d'une main une part de ce que vous prenez de l'autre, ça vous épargnera de devoir vous regarder en face.

Dormez, les gens, dormez. Ca ira
summilord
Habitué
Messages : 309
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Pour la HP5 je m'abstiendrai de tout avis. Je n'utilise que la TriX depuis que j'ai 18 ans (c'était hier...) avec juste quelques mois d'infidélité à la sortie de la Tmax pour revenir très vite à mes premières amours. Par facilité en reportage, je l'utilise souvent à 400iso pour gagner 1 diaph mais quand je le peux, je l'expose à 200 et le negatif est top (pour indication developpement 9 minutes Xtol 1+1 à 20° agitation 30sec au départ puis 4 retournements toutes les 30 sec)
igemo
Spécialiste
Messages : 1294
Depuis le 18 oct 2005
Paris
summilord a écrit :
Pour la HP5 je m'abstiendrai de tout avis.


C'est dommage car votre avis m'intéresserait beaucoup. Peut-être en MP?
"Film is archival because all it takes for you to see what is on it is some light".
Cholentpot
summilord
    Re: Question de béotien : sensibilité en argentique.
Habitué
Messages : 309
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Pas de problème pour le mp mais la hp5 je ne connais vraiment pas
clicclac
    Rep : Re: Question de béotien : sensibilité en argentique.
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7063
Depuis le 27 août 2006
Extrème Orient Breton.
summilord a écrit :
Pas de problème pour le mp mais la hp5 je ne connais vraiment pas


La HP5 a maintenu ses caractéristiques, la Tri X a nettement perdu en sensibilité.
ad augusta per angusta.
summilord
Habitué
Messages : 309
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
C'est vrai que la trix a évolué au fil des années, je n'ai pas trop ressenti de perte de sensibilité mais le grain s'est modifié, c'est sur, aujourd'hui il est plus fin et moins marqué que jadis. L'emulsion, aussi, elle s'est fragilisée et a une plus forte tendance à "tuiler" au sechage
igemo
    Rep : Re: Question de béotien : sensibilité en argentique.
Spécialiste
Messages : 1294
Depuis le 18 oct 2005
Paris
clicclac a écrit :
La HP5 a maintenu ses caractéristiques, la Tri X a nettement perdu en sensibilité.


Sentiment partagé.
Exposez une tri-x à 400 et vous aller obtenir un néga pauvre en nuances = avec des basses lumières bien vides. Pas ce pb avec la Hp5 : une expo à 400 vous donnera un néga bien plein, bien "charnu"!
Et je trouve que la tri-x est de plus en difficile à développer : si on agite trop peu le néga est sous-dév. Et si l'on agite plus fortement on peut facilement basculer du côté du sur-dév (avec des hautes lumières blindées, horribles...).
Avec de la Hp5 une agit ferme donne des négas bien contrastés mais jamais sur-dév.

(je prends comme base un dév avec du D-76 1+1 à 11min - ou 13 pour la Hp5 - et à 20°C).
"Film is archival because all it takes for you to see what is on it is some light".
Cholentpot
summilord
    Re: Question de béotien : sensibilité en argentique.
Habitué
Messages : 309
Depuis le 25 juin 2009
94 Thiais
Opposer 2 films aussi bons que la HP5 ou la TRIX c'est comme si on disait que Peugeot c'est mieux que Renaud ou le contraire. les caracteristiques sont différentes c'est tout. En ce qui me concerne la TRIX me convient parfaitement et si mes photos ne sont pas bonnes, ce n'est pas la faute du film mais de celui qui le charge et le développe.
Je le developpe dans l'Xtol à 1+1,
Précédente

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité