Garder au frais ses films

ludoyama
    Garder au frais ses films
Messages : 14
Depuis le 7 oct 2005
Taiwan
Salut a tous,

Est ce que un film expose se congele bien: je veux dire, est ce que on peut le garder au frais pour l'empecher qu'il se degrade, et combien de temps?
J'imagine que avant de congeler le film il faut bien etre sur qu'il soit "sec", j'entend par la sans humidite residuelle qui se condenserait lors d'un passage au frais.

Qu'en est-il des precautions vis a vis de la temperature pour les films non exposes?

Ludo
MMP
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 360
Depuis le 11 avr 2004
Sainte Victoire
Une fois exposé, si l’on ne peut traiter le film dans l’immédiat, il faut le stocker au frais. Mais en tout état de cause, un traitement rapide est souhaitable, l’image latente se détériorant, même si cela demeure imperceptible, dès la prise de vue.

Pour les films vierges, il convient de les stocker au congélo dans leur emballage d'origine. Les sortir quelques jours avant utilisation en les mettant au réfrigérateur pour un retour "doux" en température, puis les sortir quelques heures avant utilisation pour éviter toute condensation. (Bien que dans l’urgence il me soit arrivé de passer quasiment direct du congélo au M sans dommages particuliers – dans ce cas, on se dit qu’on était aux pôles…)
ludoyama
Messages : 14
Depuis le 7 oct 2005
Taiwan
MMP, merci!

Est-ce que la conservation au frais augmente la longevite d'un film non expose?
MMP
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 360
Depuis le 11 avr 2004
Sainte Victoire
Les deux facteurs de dégradation d'une émulsion non exposée :

- la poursuite du processus de maturation au delà de son niveau optimum,

- les rayonnements.

La congélation bloque la maturation des émulsions. La garantie de conservation est illimité, en tout cas à l’échelle d’une vie humaine.

A priori, le congélo. est plongé dans le noir une fois refermé. Donc pas de rayonnements lumineux directs. Mais il faut savoir que les rayonnements cosmiques (je n’ai plus le nom exact en tête) eux y pénètrent et sont susceptibles d’altérer également les émulsions photosensibles. Des chercheurs US ont calculé la perte de sensibilité occasionnée par ces rayonnements. Le résultat était de quelques Iso sur le siècle, donc pas de quoi recourir à un emballage plombé (qui stoppe les rayonnements). Mais là aussi, à l’échelle de nos vies, guère de souci… : - )
Pierre
Vieux briscard
Messages : 3355
Depuis le 26 fév 2004
les films NB se conservent trés bien, en tout cas, avant expo. Dans une foire photo, j'aiacheté un lot de film en 120 périmé, et le vendeur en a rajouté certain car là ils étaient invadables : avant 90, voir avant 80...de la FP4, hier soir, plus du DMR, j'ai doublé des vues au blad, 2 pellicules, une trés trés vieille et l'autre au moins 10 ans, la première malgé un traitement un peu poussé, cela se voit, mais c'est largement exploitable, la seconde qui date de 96 nikel !

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités