D 76, TX : le process de Jules Steinmetz

jean-pierre P.
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2312
Depuis le 5 nov 2005
Nord
vnr a écrit :
...
Eh bien, pour moi les résultats sont là, j'obtiens la densité, le grain, les nuances et le contraste que j'ai toujours vus sans jamais pouvoir les reproduire. ...
Un exemple ici :
http://caridadeguillaume.free.fr/index.php?showimage=805
...


Désolé mais si le négatif est aussi bon que tu le dis, c'est que le scan, lui, n'est pas à la hauteur: les noirs manquent singulièrement de densité, les blancs sont un peu cramés. Bref l'image est trop grise.
Abdoulaye L.
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2077
Depuis le 13 jan 2007
Strasbourg
jean-pierre P. a écrit :
vnr a écrit :
...
Eh bien, pour moi les résultats sont là, j'obtiens la densité, le grain, les nuances et le contraste que j'ai toujours vus sans jamais pouvoir les reproduire. ...
Un exemple ici :
http://caridadeguillaume.free.fr/index.php?showimage=805
...


Désolé mais si le négatif est aussi bon que tu le dis, c'est que le scan, lui, n'est pas à la hauteur: les noirs manquent singulièrement de densité, les blancs sont un peu cramés. Bref l'image est trop grise.


Pas chez moi ! C'est à travailler mais ni cramé ni bouché, débuts de noirs profonds dans les lunettes, et les hautes lumières sont assez bien maîtrisés. Encore faut-il connaître les conditions de prises de vue pour être objectif.
vnr
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 143
Depuis le 28 juil 2009
Paname
jean-pierre P. a écrit :
vnr a écrit :
...
Eh bien, pour moi les résultats sont là, j'obtiens la densité, le grain, les nuances et le contraste que j'ai toujours vus sans jamais pouvoir les reproduire. ...
Un exemple ici :
http://caridadeguillaume.free.fr/index.php?showimage=805
...


Désolé mais si le négatif est aussi bon que tu le dis, c'est que le scan, lui, n'est pas à la hauteur: les noirs manquent singulièrement de densité, les blancs sont un peu cramés. Bref l'image est trop grise.


Ton écran est-il calibré ? Le mien oui et j'ai une image équilibrée, avec quelques HL grillées mais ça c'est le scan... V500...

En revanche, j'ai tiré cette image en format lecture, 13*18 et en fait, je me retrouve avec un néga très contrasté (800 iso + jules) avec des HL dures à faire venir (haut de la tête du singe et de la femme) et des noirs qui bouchent vite. Donc, j'ai pris un grade 1, j'obtiens une image assez équilibrée, comme sur le scan et le rendu me plaît. Mais, je m'attendais à un tirage plus facile, en grade 2 avec peu voir pas de masquage en 13*18 ! En méthode classique 1+1, j'ai rarement du masquage à faire alors que là...

D'où ma question, ais-je mal fait quelque chose dans l'applicationde la méthode ? Hormis le fait qu'il faisait très chaud et que mes bains sont certainement montés rapidement en témpérature, j'ai scrupuleuseument suivi la méthode présentée ici. J'ai comme feeling que ces temps sont quand même très longs pour du stock mais apparemment ça marche chez certains, donc ça devrait marcher chez moi !

Des idées ?

PS : conditions de PDV : ménagerie du jardin des plantes, sous une tonnelle vers 12h, tx800 + hexar Rf + summicron 50mm f2 à f2.8 méthode jules
vnr
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 143
Depuis le 28 juil 2009
Paname
fotd a écrit :
La méthode Jules donne des néga péchu qui réveille les ambiances molles (qui se tire à 2 et se scan bien). Pour du paysage avec des nuages bien dessiné, il vaut mieux se tourner vers les classiques avec un révélateur dilué mais il faudra tirer à 3. Tirer à 2 signifie que ton dev est adapté à 1 prise de vue. C'est difficile d'envisager tout un néga à grade 2 avec des contrastes du sujet très distincts.


Par péchus, tu veux dire avec un fort contraste (HL très blanches et noirs très noirs) ? J'avais cru comprendre justement que les néga étaient plus équilibrés qu'en dilution (les HL ayant le temps de venir) et plus faciles à tirer. En ce qui me concerne, même si le résutat me plaît, je n'ai jamais eu autant de travail de masquage que sur ce néga trop contrasté ! Peut-être est-ce dû aux 800 iso ?
vnr
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 143
Depuis le 28 juil 2009
Paname
Merci pour toutes ces infos, je vais plancher... Peut-être cette méthode va bien à 200 et 400 surtout, je ferai des essais.

A plus :wink:
Stef.B
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 194
Depuis le 9 mars 2010
Paris
Bonjour,

j'ai utilisé la méthode Jules cet été. J'ai un bémol concernant la régénération. Au bout de 3 ou 4 séries, le révélateur s'épuise et la quantité de révélateur neuf remis n'est pas suffisante pour maintenir des résultats optimum ensuite.

J'avais fait 2 films de la même scène (Expo -3, -2, -1, 0, +1, +2, +3 diaph).
Le premier film a été développé avec le révélateur neuf, le deuxième après 3 ou 4 séries. Il y a une perte flagrante dans les ombres qui correspond à 1 ou 2 diaphs par rapport au premier film.
Attention donc.

Le grain est marqué mais agréable comme un traitement poussé, normal vu le temps de développement. Celui-ci est peut-être à un diminuer un peu, autour de 9/10 mn et pas 11 ou 12 mn comme conseillé (à voir plus précisément dans le futur).
vnr
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 143
Depuis le 28 juil 2009
Paname
Bonjour,

Je continue mon retour d'expérience sur cette méthode. Je voulais tirer quelques images avant de savoir si j'allais continuer avec ou on. Je viens donc de tirer 4 barytés 20x30 hier soir avec des néga 120 et 135 développés en JS. Et, cette fois-ci, agréable surprise avec des images qui viennent très facilement et quasiment sans masquage. Il y en a même une qui est sortie parfaite (à mes yeux) en 15s à f:8, G2, sans masquage. Pour les autres, juste des retenues ou montées de ciel très rapides et sans problèmes (des opérations de l'ordre de 3 ou 4 s, sauf un coin de ciel à 60 s).

Comme tout tirage, la facilité vient du contraste du néga à la base et toutes les images sont différentes de ce point de vue. Mais, à image égale, cette méthode semble effectivement en faveur d'un néga dense, plein d'information, ce qui facilite ensuite le tirage. Il faut peut-être effectivement raccourcir les temps pour des optiques (ou situations) très contrastées.

C'est du tout bon on dirait.

La suite bientôt :wink:
jackf
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3607
Depuis le 13 juin 2007
Nantes
Stef.B a écrit :
Bonjour,
j'ai utilisé la méthode Jules cet été. J'ai un bémol concernant la régénération. Au bout de 3 ou 4 séries, le révélateur s'épuise et la quantité de révélateur neuf remis n'est pas suffisante pour maintenir des résultats optimum ensuite.

Je suis assez d'accord (bien que pour moi ce n'est pas au bout de 4 pellicules que ça se dégrade mais plus tard, mais tout dépend du volume de D76 avec lequel on travaille).
C'est pour cette raison qu'a présent j'utilise du vrai régénérateur [D76-R] et non pas du simple D76 de base et ce n'est pas pour rien que le régénérateur est commercialisé.

L'avantage de cette métode c'est que le négatif est développé à fond
et qu'il couvre des expositions allant de 200 à au moins 1200 ASA pour de la TriX
et que le résultat est vraiment bon.

L'inconvénient c'est qu'il faut filtrer souvent si on veut éviter les photos maculés de taches noires.
Stef.B
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 194
Depuis le 9 mars 2010
Paris
J'utilise une cuve de 5 films (capacité 1,5 litre).
D76-R est peut-être la solution, je me suis aussi posé la question.

Mais vu le faible prix du D-76, je me demande si ça vaut vraiment le coup de régénérer (vu que "l'amélioration" du révélateur dans le temps ne semble pas constatée). Donc :
- 1ère série à 10 mn (développement moins poussé que dans la méthode proposée)
- 2ème à 11/12 mn
- 3ème à 12/13 mn pour compenser l'épuisement du révélateur.

Rien qu'avec ça, on arrive à traiter au moins une quarantaine de films avec 5 litres.

Limite n'utiliser que 2 fois le révélateur avec allongement du temps de 10% et ça revient pas bien cher et cela évite les désagréments genre épuisement, tâches noires (problème non constaté chez moi mais je n'ai pas laissé trainé le révélateur des semaines).
teiki arii
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2133
Depuis le 3 mai 2008
Perpignan
Stef.B a écrit :
Le grain est marqué mais agréable comme un traitement poussé, normal vu le temps de développement.
Bonsoir,
ce n'est pas mon cas. Le grain est très fin et surtout pas crispé, magnifique. Il ne faut pas utiliser de bain d'arrêt... :wink:
"De mes passions je n'en vis pas, mais je les vis pleinement..."
:iboitier: :leica:-R en mesure spot :iobj: :leica:-R :ifilm: Tri-X --+-- :iboitier: Pentax K-1 (MKII) :iobj: :leica:-R & Sigma Art 35
Stef.B
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 194
Depuis le 9 mars 2010
Paris
C'était sans bain d'arrêt ;)
Comparé à l'Xtol, le grain est bien plus marqué mais joli, c'était ma remarque.
Une bonne raison de préférer le D76 à l'Xtol d'ailleurs.
peaudesmots
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 471
Depuis le 2 jan 2007
Aurillac
jackf a écrit :
Stef.B a écrit :
Bonjour,
j'ai utilisé la méthode Jules cet été. J'ai un bémol concernant la régénération. Au bout de 3 ou 4 séries, le révélateur s'épuise et la quantité de révélateur neuf remis n'est pas suffisante pour maintenir des résultats optimum ensuite.

Je suis assez d'accord (bien que pour moi ce n'est pas au bout de 4 pellicules que ça se dégrade mais plus tard, mais tout dépend du volume de D76 avec lequel on travaille).
C'est pour cette raison qu'a présent j'utilise du vrai régénérateur [D76-R] et non pas du simple D76 de base et ce n'est pas pour rien que le régénérateur est commercialisé.

L'avantage de cette méthode c'est que le négatif est développé à fond
et qu'il couvre des expositions allant de 200 à au moins 1200 ASA pour de la TriX
et que le résultat est vraiment bon.

L'inconvénient c'est qu'il faut filtrer souvent si on veut éviter les photos maculés de taches noires.


Salut :)
Retour d'expérience moi aussi : sur la méthode elle-même après hésitation j'ai continué cette méthode parce qu'elle me procure des négatifs bien équilibrés, contrastés et avec des ombres bien détaillées. Et je suis tout à fait content des résultats obtenus.

Par contre je me suis fait piéger en régénérant :cry: dans ma dernière série de 7 pellicules développées 2 par 2 (sauf la 1°) : j'ai ajouté après chaque développement de deux 36 poses, environ 10% de révélateur neuf. Les deux dernières ont été nettement plus douces (mais tout à fait honnêtes cependant).

J'aimerais bien que Jackf m'en dise plus sur les taches noires : j'ai eu effectivement quelques taches légères que j'avais attribué à des bulles :idea:
"Dans toutes les photographies c'est bien du temps qu'il s'agit : du temps qui glisse entre les doigts, entre les yeux, du temps des lumières et des émotions, du temps, qui jamais plus, ne sera comme avant." Jeanloup Sieff
Nagui
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 418
Depuis le 14 fév 2006
Londres
Bonsoir,
ben voila moi aussi je m'y suis mis, merci pour ce partage d'expérience.



M7 50mm HP5+
D76 stock 12 mn

Nag,
vnr
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 143
Depuis le 28 juil 2009
Paname
Avez-vous déjà utilisé cette méthode pour une TriX pousée à 3200 ? quel temps avez-vous utilisé ?
geargies
Régulier
Messages : 163
Depuis le 14 mars 2007
RP
Pour de la triX à 3200 je développe 17 mn avec du Xtol 1+1 ( 9 mn à 400 et 11 mn à 800 , 14 mn à 1600) tu peux faire une analogie . (30s de retournements et ensuite 4 toutes les 30s att! Même quand je retourne "fort" c'est souple et doux; j'ai des petits bras ;-)
où vais-je? où cours-je? dans quel état j'erre??
PrécédenteSuivante

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités