Surexposer en Portra 400 ?

fd
    Rep : Re: Surexposer en Portra 400 ?
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 289
Depuis le 5 fév 2007
San Jose. Californie
Emil75 a écrit :
Je me demande tout de même si on ne peut pas apprendre à travailler avec la cellule interne de notre boitier en lumière réfléchie, à pallier à ses imperfections de lecture...


On peut faire la mesure sur la palme de la main et ouvrir 1 stop. C'est ce que je faisais avant d'avoir un M2, depuis je trimballe toujours une cellule externe.
Emil75
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 39
Depuis le 5 déc 2020
Paris
a.noctilux a écrit :
Donc, commencer dès maintenant ...si possible :cool: .

Il y a quelques années, j'ai découvert Exposure Mat

J'ai imprimé, et l'ayant toujours eu dans un premier temps pour utiliser avec mon Leica III "tout neuf" , de l'époque.
J'ai même ajouté les "vitesses" sur la fiche (1/20, 1/40, 1/200) étant donné que les vissants ne peuvent pas fournir des vitesses intermédiaires.
( précision superflue après que je me suis rendu compte que si l'on a bien compris le principe, les demi-vitesses sont inutiles ! )...

C'était amusant, et après discussions avec des Summiluxiens, j'avais imprimé et distribué quelques "fiches coulissantes".

un aperçu



(en anglais ... )

On s'en sert durant un certain temps, ensuite une fois "intégré/en tête", on s'en passe pour la vie.
Premier pas vers la liberté, en quelque sorte :wink: .

...
lien vers un autre fil posemètre


Passionnant !
cedric-paris
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 6729
Depuis le 20 oct 2013
Genéve
a.noctilux a écrit :
C'est basé au départ sur "Sunny 16", mais en l'utilisant, le principe est plus universel (à intégrer en le pratiquant).
On peut utiliser le "principe" à différentes situations et pas seulement les beaux jours, "sunny 16"

L'important dans ce principe et cet outil est ce que pointe Arnaud: la pratique. Avec de la pratique, la règle du f16, qui ne se limite pas aux beaux jours, s'applique de même. Le principe est de retirer des valeurs en fonction de la luminosité du jour. Un jour ensoleillé l'EV de base pour une bonne expo en 400ASA sera calé sur f16 et 1/400, avec un ciel partiellement couvert: 11 pour la même vitesse, quand le ciel est plus couvert: 8, quand c'est très couvert : 5.6. Si on veut une vitesse prédéfinie ou une ouverture spécifique, on calcule de tête l'équivalence de l'ouverture ou de la vitesse correspondante à partir de l'EV de base (par ex. f16). Il est vrai que ça s'intègre plus vite avec toujours la même pellicule (TMax 400 pour moi, ce qui permet d'intégrer des automatismes), mais on peut aussi ouvrir d'un diaph si on met de la 200... Au début, on peut contrôler avec une appli de smartphone, et puis on s'aperçoit que cela vient assez vite et que les écarts sont acceptables. Un bon labo pourra exploiter une pellicule un peu surex ou sous ex.

La portra est du négatif couleur, peut-être un peu moins tolérante que le N&B. Je n'essaierai pas avec de l'inversible. Sinon il y a aussi le plaisir d'utiliser une Weston au lieu de l'appli smartphone.
If you don't make mistakes, you aren't really trying. Coleman Hawkins
JohnK
    Re: Surexposer en Portra 400 ?
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 176
Depuis le 5 nov 2014
Lausanne
L'inversible est très sensible à la sur exposition et à la sous exposition. Cela couplé à son prix, je n'essaierai pas la règle du F16 ou l'exposuremat (qui est une extension de la règle du F16, si j'ai bien compris ?).
Sur de la couleur en C41 générique (sous entendu pas portra), c'est aussi assez facile, la surexposition est facilement encaissée donc dans le doute, je choisis le diaph le plus lumineux. Dans mon expérience, la portra, en tant que film "pro", est moins souple et nécessite plus de précision.
Pour le N&B, on peut être encore plus souple en faisant du stand dév.
Mais globalement, même en évaluant la lumière "à l’œil", j'essaie toujours d'exposer à la valeur ISO native. Igemo a très bien expliqué la raison de faire ainsi.
"+1" de la part de : cedric-paris
Emil75
    Re: Surexposer en Portra 400 ?
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 39
Depuis le 5 déc 2020
Paris
Et du coup, en intérieur vous faites comment ? Toujours avec un film moyennement sensible (400 iso), pour que vos noirs ne soient pas gris et bruités ?
rax
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3413
Depuis le 27 juin 2015
Lille
Je décale le curseur des noirs vers la gauche dans LR ! :ravi:
"+1" de la part de : Emil75, JohnK
a.noctilux
    Rep : Re: Surexposer en Portra 400 ?
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 9473
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Emil75 a écrit :
Et du coup, en intérieur vous faites comment ? Toujours avec un film moyennement sensible (400 iso), pour que vos noirs ne soient pas gris et bruités ?


Se rappeler EV 5 et ensuite improviser suivant la "luminosité de l'intérieur" fenêtre ou non, lampe puissante ou non.
Bien sûr, au début il vaut mieux se faire aider par une cellule externe | qui se plante de toute façon, en cas de fort contraste (face/dos à la fenêtre ou lampe), en utilisant la fonction incidente devant le sujet.]
En plus la cellule ignore si l'on veut un contre-jour ou sujet bien exposé, tout repose sur l'interprétation de la scène et du sujet.
Pas facile mais pas impossible.

Par expérience la cellule incorporée à l'appareil ne m'apprend rien sauf à la suivre "bêtement" sans réfléchir.

J'insiste sur le fait que ceci n'applique qu'à moi, rien d'universel et je n'en discute pas si d'autres méthodes sont employées.

...
Mon apprentissage m'a aussi servi pour ne plus suivre les indications de la cellule de mes M numériques, quand l'exposition difficile se présente.


J'en rajoute un peu ...

Les recettes, comme en cuisine, on a beau connaître les recettes d'un grand Chef cuisinier,
mais on n'aura jamais son savoir-faire accumulé par ses propres expériences.
"+1" de la part de : cedric-paris, Emil75, nelsongedalof
mikebrand
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3672
Depuis le 25 avr 2005
Byron Bay, NSW
Emil75 a écrit :
Salut à tous,

Je viens de faire développer ma péloche en labo pro (Processus à Paris), et je me rends compte que j'ai sous exposé mon film (pas de beaucoup, mais assez pour que les couleurs soient éteintes, plates, et surtout qu'un fort désagréable bruit numérique apparaissent sur tous mes noirs). Bref, le scan est à jeter.

J'ai tendance à exposer correctement en général, mais depuis que je suis passé au Leica MP et à sa mesure centrale, j'ai l'impression qu'il vaut mieux sur-ex un peu. Un ami m'a même dit qu'il réglait son iso sur 320 (voire 250 en intérieur) avec un Potra 400 + sur ex d'un ou deux stop.

Quelle est votre expérience par rapport à cela ?

Le matos en question :
- Leica MP
- Summicron 35
- Portra 400

Merci !
Emil


C'est balot..

Je travaille ts mes films comme ceci.. 125 iso @50 ou @64, 400 iso @200, et 800 iso @400.
Un portra peut prendre facilement 2-3 stops + ou - et délivrer de bonnes images..
"+1" de la part de : Emil75
Franck D
Messages : 51
Depuis le 27 sep 2016
Annemasse
a.noctilux a écrit :
Non Cédric, ce n'est pas "Sunny 16".
C'est basé au départ sur "Sunny 16", mais en l'utilisant, le principe est plus universel (à intégrer en le pratiquant).
On peut utiliser le "principe" à différentes situations et pas seulement les beaux jours, "sunny 16".

Quelques exemples : ( à apprendre sur le tas, évidemment ! ):
- film 400 ISO
a - rainy day = EV 10 je me rappelle et je viens de vérifier sur mon premier Exposure Mat ... 1/200 et f/4
b - night home, interior = EV 5 1/50 f/1.4 ( sur M ) ou sur vissant+Cron 1/20 f/2 a été utilisé avec succès.

- quand j'utilise Neopan 1600 ou Tmax à 1600 ISO
b' - EV 5 donne 1/50 f/2.8 ou en "vissant" 1/100 f/2

Donc très simple, que des rapports à "intégrer" et bien sûr se limiter les types de films/ISO :smile: .

Si on se lance, ceci nécessite un certain effort à fournir (avec des déceptions au début :cry: ),
mais ce qui est bien c'est une seule fois à apprendre pour tout ...et comprendre le simple principe.


C'est un peu ce qu'on trouvait avant dans les boites Kodak, Il y avait 4 ou 5 situations classiques de lumière en extérieur. Pour en revenir à la question initiale (Portra 400 un peu fade à 400 iso), il serait peut être bon de vérifier le fonctionnement de la cellule. Le creux de la main peut servir de gris moyen et la rêgle du Sunny 16 doit se vérifier (le météo est bonne en ce moment).
Franck D
Leica M3 -- Elmar 50/2.8
rax
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 3413
Depuis le 27 juin 2015
Lille
Franck, je me suis souvent servi du creux de la main pour mesurer la lumière : il faut augmenter la mesure d'un stop, sinon vous serez en sous-ex. Mais oui, il s'agit d'une bonne méthode.
Précédente

Retourner vers Labo argentique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités