Comment avez vous découvert le M

pipolaki
Avatar de l’utilisateur
Messages : 54
Depuis le 9 oct 2011
Paris
Pour ma part, j'ai franchi le pas à 30 ans.. le jour de mes 30 ans plus précisément..

Avant cela, pour débuter la photo, étudiant, j'ai bossé quelques mois comme pion dans des collèges pour m'offrir un petit Canon A40.. 3 millions de pixels, en 2002, c'était déjà quelque chose.

Puis un petit Canon G9, sur lequel on pouvait s'amuser à passer en manuel afin d'apprendre l'interaction des différents paramètres entre eux. Mes premiers émois photographiques..

La vie active et ses voyages d'affaire aidant, j'ai pu passer au reflex rapidement, avec un D300 et me constituer aux quatre coins du monde le parc optique dont j'avais toujours rêvé (35/2, 50/1.4, 85/1.4, 105/2.8, 300/2.8 et quelques zooms..).

Les ultralumineux m'ont offert de nouvelles perspectives en matière de profondeur de champs et de gestion de la lumière... mais les déplacements sont devenus un calvaire, à cause du poids et de la dimension du matériel à emporter, et je me suis aperçu au cours de mes voyages asiatiques (Inde, Laos, Cambodge, Thaïlande, ...) que ce genre de matériel provoque une sorte de choc des cultures entre le photographe et la population. J'ai donc réduit peu à peu mon parc optique et me suis concentré sur les focales les plus "efficaces" selon moi, le 35 (équivalent 50) qui est mon objectif fétiche et le 85 (équivalent 135) pour les portraits serrés.

Évidemment, au cours de mes années d'apprentissage, comme tout amateur de beau matériel, j'ai suivi avec attention la production des différentes marques et ai toujours été fasciné par le système M et ses objectifs mythiques.

Et enfin, pour mes 30 ans, j'ai eu la magnifique surprise que ma compagne et mes amis m'offrent un M6 de 1985 et son indispensable Cron de 50..

Objets merveilleux, nouvelle approche de la photo, de par le système de visée, les commandes manuelles, l'aspect uniquement mécanique et ... la pellicule... Je passe de très bon moments à essayer de dompter la bête et à tenter de comprendre les subtilités du développement en C41..

Bref, un autre univers..

Prochaine étape, le Cron de 35 pour être disposer d'un choix de focales lors de mes voyages..
Fift
Vieux briscard
Messages : 3525
Depuis le 15 juin 2010
Paris
pipolaki> Visiblement, on a fréquenté les mêmes endroits (Panthip plaza à Bangkok par exemple ?) :lol: .

... et on a aussi un parcours assez similaire (bon, moi, je suis chez Canon mais ça ne change rien, n'est-ce pas ?).

En complément du 50 qui reste ma focale fétiche, j'ai opté pour un 28 car je trouvais le 35 trop proche et quelques fois trop long en intérieur. J'ai inauguré mon premier "vrai" voyage avec uniquement ces deux focales cet été et je pense avoir trouvé quasiment le couple idéal.
pipolaki
Avatar de l’utilisateur
Messages : 54
Depuis le 9 oct 2011
Paris
Ah.. non, je ne connaissais pas l'adresse..

Pour les boutiques, j'ai arpenté les rues de Taipei et Séoul, à l'époque bénie de mes voyages pour le boulot...

La Thaïlande et les destinations plus exotiques, c'était en vacances avec Madame qui apprécie modérément le lèche vitrine... :cool:

Pour ce qui est de 35 vs 28, je me laisse le temps de réfléchir. Ce qui m'embête avec le 28, c'est qu'en temps que porteur de lunettes, le cadre soit un poil trop large pour mon M6 et moi..

Et puis, le Cron de 35 me fait autant envie par ses qualités techniques qu'en terme de rendu et de couverture d'angle.. Le 28 viendra peut - être plus tard, qui sait.. :lol:
chris-tophe
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 225
Depuis le 28 sep 2011
bordeaux
Anonymous a écrit :
Moi c'est la littérature qui m'a vraiment mis le pied à l'étrier. Avant, je connaissais de nom. On en parlait dans la famille, mais le jeune ado que j'étais ne jurait que par un vieux zénith XP 12. Puis je suis tombé sur "Les aventures de Boro, reporter photographe" de Franck & Vautrin. C'était parti, ça ne s'est plus jamais arrêté.

:wink:
exactement pareil pour moi ; c'est grace à Borovitch :)
Couplex
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2424
Depuis le 25 nov 2010
Lyon
Ben j'ai passé de nombreuses années à penser sincèrement qu'il n'y avait que Nikon au paradis des boîtiers (F2), endoctriné à l'insu de mon plein gré par Chenz le regretté... Il faut dire aussi que mon environnement leïcaiste de l'époque était particulièrement réac et ringard...
Et puis il y eut HCB (aujourd'hui j'en suis bien revenu) et d'autres, et la découverte physique de l'objet.
Et aujourd'hui je prends vraiment mon pied avec un vissant, essence du Leica, allez comprendre...
Ad vissam aeternam
alchemist
Régulier
Messages : 170
Depuis le 26 jan 2007
Picardie / Pays-Bas
parce que j'aime la mechanique...

Cdt.

-paul
mistral_mars
Avatar de l’utilisateur
Messages : 53
Depuis le 24 avr 2011
Marseille
Moi j'ai rêvé secrètement de Leica pendant de nombreuses années mais tout en étant un peu réfréné par les prix, d'une part, et par le côté élitiste et fétichiste du monde des Leicaistes qui avait tendance à m'agacer. A force d'utiliser des rangefinders grand public j'ai même réussi à me persuader que la télémétrie c'était nul et je me suis donc enfoncé dans mes convictions "reflex". Et puis un jour un ami s'est offert son premier M6, me l'a prêté… Et j'ai pris une grosse claque ! Depuis je suis obsédé par le M. Dans la foulée, et toujours dans mon entourage, je découvre M8, M9, CLE… Un autre ami se met à acquérir M6, M7, M3… Tout ça commençait à bien m'agacer et me filer le virus ;-)

Cette année je devais finalement m'offrir un M6 pour fêter dignement mes 40 ans et puis j'ai préféré m'acheter un kit R8 + optiques (j'étais déjà Leicaiste depuis quelques années mais en RE et R7). La raison l'avait momentanément emporté sur la passion mais je me disais qu'en vendant un ou deux objectifs que je n'utiliserais pas, je pourrais peut-être me payer ne serait-ce qu'un boîtier M6 ou M7.

Et finalement l'autre jour, j'ai craqué - à moindres frais - et fais donc mon entrée officielle dans le monde "M" avec un Leica CL dont je suis immédiatement tombé amoureux et qui ne me quitte plus. Mais le jour viendra où moi aussi j'aurai mon M6 ;-)
jeanlet
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 490
Depuis le 23 oct 2011
PARIS
Bonjour,

Je n'ose faire part ici de mon expérience tant elle est faible et récente.
Mais je dis juste Bravo pour ce sujet qui est bien intéressant.

Je suis content d'entrer humblement dans ce monde de passionnés, et je me suis délecté de tous ces récits d'amour et de fidélité à cette marque de si longue date.

Bravo à tous.

:)
Victor Bel
    Le pied dans le M
Avatar de l’utilisateur
Artiste
Messages : 1905
Depuis le 19 mars 2008
Paris
Bonjour,

C'est intéressant de savoir qu'est-ce qui peut nous amener à utiliser tel ou tel appareil.
En général je ne me pose pas trop la question sauf avant une séance importante où je me dis que je ne peux pas me tromper, il faut que le matériel soit adapté.




Pour ma part, j'ai toujours préféré utiliser les Nikon et Rollei (flex ou 35), Les Leica ne me faisaient pas trop fantasmer. On m'avait prêté un M6 et je trouvais ça super mais globalement j'etais satisfait de mon matériel et rien ne justifiait que j'investisse dans un Leica.
Un jour par hasard, un ami m'a confié un vieux IIIc et son Elmar 50 du même jus pour que je le lui règle un peu.
Pour moi c'était une vraie relique, limite hors d'usage.
Après avoir fait de mon mieux, j'ai mis un film et ai testé ce vieux coucou à un repas de famille en faisant ce portrait de mon frère entre deux plats, que j'ai ensuite recadré carré (atavisme du Rolleiflex ?)
Je trouvais le portrait sympa mais quand même très rétro et je lui ai en offert peu après un tirage 20x20, viré sépia.
Il en fut très content, le posant un temps sur son bureau.












---



Trois ou quatre mois après, il vient me voir et me dit:
- Je t'offre un Leica pour ton anniversaire, choisis en un.
- Je crois que tu n'as pas idée du prix d'un Leica.
- Pas un Leica trop cher quand même..
- Mais il n'y a pas de Leica pas cher ! (tout ce que je voyais me semblait hors de prix)
- Cherche un peu et dis moi ce que tu trouves.


J'ai regardé les petites annonces et par la chance du débutant, j'ai trouvé un M7 à 900 euros que vendait urgemment un photographe
(avec qui je me suis lié ensuite), ce qui au moment du début des M7, était vraiment bon marché.
Il avait bien servi, était bigné mais bon. Aucune importance.
Mon frère me dit OK et me l'offrit.
Je trouvais peu après un Summicron 50 et en avant, j'avais un Leica !
Mais je ne m'en servais encore que très peu, j'etais flatté par le bel objet et la ligne (moins belle qu'un Rolleiflex quand même...) mais sortais toujours mes Nikon et Rollei sans vraiment penser au Leica.
Pour moi, c'était plutôt du luxe, comme une sorte de décoration...




Quelques temps plus tard, j'arrive à arracher une séance de nu sur laquelle j'avais beaucoup misé, étant le point d'orgue d'un projet au long cours que j'avais commencé depuis plus de 6 mois (et qui devait durer trois ans en fait, mais je ne le savais pas encore). Une séance en intérieur sans éclairage annexe et dans un sombre rez-de chaussée sur cour un après midi pluvieux.
Toutes les conditions optimales en somme...

J'ai pris mon sac avec mon Nikon et ses meilleures optiques, mon Rolleiflex 2.8 et un petit compact numérique Contax U4-R faisant office de Polaroïd.
Avant de partir, je regarde le Leica et je me dis:
"A quoi bon le prendre, j'ai du 135 en Nikon et du 120 en Rollei, il va faire double emploi."
Après une hésitation, je regarde mon sac et vois un petit espace vide...
... allez hop, je me le mets dedans et en avant.

Je fais la séance avec les moyens du bord (un halogène pourri qui était sur place) et ca se passe plutôt bien, je suis assez content de ce que j'ai.
Puis avant de finir, il restait un peu de temps, je sors le Leica et fais un film pour le plaisir, principalement quelques portraits de près puis boucle la séance.

Une fois développé le tout, je suis extrêmemnt surpris.
L'ensemble est a peu près ce que j'en attendais mais la surprise vient de ce dernier film Tri-X: Tout est MIEUX.

Je ne comprends pas trop.

Je retravaille les scans des films, le Rolleiflex donne un grain superbe mais l'esthétique me semble prendre le pas sur l'image, Le Nikon est super aussi mais il manque une présence, je suis un peu déstabilisé et je finis par me rendre malgré moi à l'évidence que les meilleures images viennent toutes de ce M7, qui m'offre par exemple ce simple portrait:




















Est-ce que ça venait de l'appareil, de l'optique, du rapport au sujet, de moi, du ciel ou de la lune?
Je n'ai pas trop cherché à interpréter pourquoi ça marchait mieux mais j'ai compris une chose simple qui s'est vérifiée:
Ce Leica me donnait plus de bonnes images par film.


En pur pragmatique, j'ai conclu un accord tacite:
Dorénavant on ferait route ensemble.


Victor
La réponse est oui
Rive Gauche
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1942
Depuis le 2 juin 2008
Petit Montrouge
C'est toujours un plaisir de lire tes interventions, Victor. :D
"Et demain matin, avec quelle facilité je me lèverai à cinq heures pour aller à ton enterrement. Je suis toujours si gentil aux enterrements."
sepia
Avatar de l’utilisateur
© Enki Bilal
Messages : 729
Depuis le 4 fév 2011
Paris
@ Victor
Les 2 photos sont très belles.
Mais en plus de votre talent de photographe, vous avez également un réel talent pour raconter des histoires.
En général, je zappe sur les posts trop longs, mais là j'ai tout lu jusqu'au bout pour connaître la suite et la fin de cette histoire.
clicclac
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7034
Depuis le 27 août 2006
Extrème Orient Breton.
Victor : Beau portrait de "Dark" Darc :D
ad augusta per angusta.
jeanlet
    Re: Le pied dans le M
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 490
Depuis le 23 oct 2011
PARIS
Victor Bellaich a écrit :

Dorénavant on ferait route ensemble.


Victor


La phrase de fin est superbe.

ps : Les photos sont vraiment bien.
Daniel à son top !
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14866
Depuis le 5 nov 2003
75001
page 2 de ce fil, Bernard a écrit :
chabada a écrit :
Finalement, M a fait du mal à N, au regard des différents témoignages...

moi j'ai encore 2 N... un F2 acheté à Coignet et un FM2 depuis 1984...ou 83 je ne sais plus

C'est amusant de lire ça 6 ans et demi plus tard.
J'ai depuis racheté mon F2 à Bernard, et revendu mes Leica.
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 7259
Depuis le 25 mai 2003
France d'en haut là ou est la mer
ben j'ai toujours mon FM2 … qui sort de temps en temps avec le 2,5/ 105 que j'ai eu à Coignet ( en pièces détachées mais remonté depuis ) :lol:
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité