Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH

Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Merci pour cet article magnifiquement illustré et expliqué, qui me permet de comprendre ou préciser certaines notions qui m'étaient restées floues (sans mauvais jeu de mot).

J'ai noté en particulier ces points, que j'avais certes plus ou moins identifiés avec le 135 f:2,8 Zeiss, mais sans les conceptualiser :

Les optiques fixes a grande ouverture "écrasent tout" à partir de ƒ1,8, quel que soit leur prix ("effet rideau"). Ouvrir à ƒ1,8, ƒ1,4 ou ƒ1,2 permet d'obtenir davantage de lumière. Mais d'un point de vue restitution optique (lisibilité des détails et sensation de "3D"), on se trouve largement au delà des limites de l'objectif.
(...) A f1,2 il n'y a aucune progressivité et le passage de net à flou se fait d'un seul coup.
La solution consiste à fermer l'optique à f4 (par exemple) pour retrouver une progressivité correcte. Sur les très bonnes optiques (Canon 100 f2, Canon 135 f2, Canon 50 f1.2, on peut aller jusqu’à f3,2 voire f2,8 ou f2).
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
gautier
    Fake News
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 12378
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
À propos d’ouverture, lire aussi « Fausse Donnée : En studio, il faut fermer à f/8 » (ou, plus généralement, les différents chapitres de Fausses Données).
alain.besancon
    Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9872
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Merci ..... ça fait du bien de le lire à nouveau ....... mais quand on n'est plus très jeune comme certains :razz: , n'est-ce pas un peu "enfoncer une porte ouverte" :question: :idea:

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Cet article vient à point pour alimenter le débat sur "la course à la plus grande ouverture".
Ce Noctilux en est un exemple, mais les Sigma ARTE sont eux aussi concernés de mon point de vue.

Ce type d'ouverture extrême fait parfois rêver, mais dans la pratique il comporte plusieurs gros handicapes :
1- Le prix
2- Le poids
3- La capacité à utiliser cette grande ouverture (rendu, MAP manuelle notamment).

En clair, un objectif à ouverture maxi f:2 ou f:2,8 est souvent une meilleure alternative pour les focales jusqu'à 135.
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
alain.besancon
    Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9872
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
De ma fort modeste expérience, ça dépend aussi du capteur:
- sur M8, "demi-format" il est aisé d'utiliser une grande ouverture (mon Nokton 1,1/50 mm)
- alors que sur M9, plein format, c'est difficile voire risqué et là, effectivement, je ne me risque guère en dessous de f:2,8

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
En fait, l'article auquel nous faisons référence n'évoque pas les problèmes de MAP liés à une ouverture < f:1,8, mais ceux de l'esthétique dans la transition "net / flou", pour la partie "netteté" de son article ; et la capacité d'un objectif à discerner les détails même dans les zones floues, pour la partie "piqué".
J'avoue avoir été sensible à ce raisonnement car les exemples présentés sont très éloquents.

Ceci dit, il y a ici même des aficionados du 50 noctilux qui ne partagent probablement pas l'avis d'O. Chauvignat.
Et à titre personnel je me réjouis toujours qu'il n'y ait pas de pensée unique !
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
alain.besancon
    sauf ...
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9872
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
citation :
Et à titre personnel je me réjouis toujours qu'il n'y ait pas de pensée unique !

Oui, moi aussi je m'en réjouis .... sauf, et j'ai bien connu ça en médecine, quand tu es un petit, obscur, "illustrement inconnu" ... tu peux bien dire ce que tu veux, sous le prétexte que tu es inconnu et ne fais donc pas référence .... ce n'est pas "vérité" quand bien même ce n'est pas catalogué d'erreur.
La pensée n'est donc pas unique mais gommée, ignorée ... voire étouffée par les médias, revues qui ne veulent pas prendre le risque de contrarier les "ténors".
Je m'exprime infiniment plus sur un plan général que sur un plan personnel et j'insiste sur ce point.

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Difficile d'échapper aux paradigmes...
De très nombreux grands esprits en ont fait les frais au fil de l'histoire, en se heurtant aux autorités en place, quelles soient scientifiques, religieuses ou politiques.
Aujourd'hui, et pour ce qui concerne ce fil, les dictats viennent du marketing : ce qui fait vendre c'est le rêve.
Avec son corollaire : "Le bonheur, c'est toujours pour demain..."

Leica aurait tout aussi bien pu décliner ses derniers Summicron TL en monture M.
Mais voilà un 75 f:1,25 et un 90 f:1,5.
Je ne vois pas bien comment ces objectifs pourront être utilisés à PO sur un M.
Mais ça ne ferait pas saliver les clients Leica friands d'objets d'exception que de dire ce qui semble être une vérité, à savoir : la meilleure solution serait un 75 ou un 90 f:2,8

Pourtant, le 50AA ne disait pas autre chose.
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
Nicci78
    Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3239
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Donc toute cette course à l'armement ne servirait à rien ?
Je résume, il vaut mieux avoir un Moyen format numérique ou argentique, un flash puissant et/ou un trépied. Histoire de ne pas monter trop haut en ISO.
Et se limiter à f/3,2 quelque soit le format. Dur pour le 1 pouce et le m4/3, qui se retrouvent avec d'énorme profondeur de champ.
En bref on a rien de fait de mieux que la photo en studio depuis 50ans...

Cela explique donc l'intérêt d'un moyen format comme le S et encore ce 30x45 est un poil petit. L'auteur shoot plutôt avec un capteur numérique équivalent au bon vieux 645

Mais bon, on est toujours pas dans le même budget :
Un S (typ 007) + Summicron-S 2/100mm = 25 944€
Un SL (typ 601) + Noctilux-M 1,25/75mm + M-Adapter-L = 18 150€

Le Noctilux n'est finalement pas si cher, si on veut un effet rideau de folie. :wink:
Leitz Camera Wetzlar :leica: CL + Q2 + Ultravid 8x20
Marc14
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Pour ce qui est du MF, on est dans un monde à part, des outils professionnels et non plus grand public. La tolérance est donc extrêmement faible.
Il est clair qu'un Blad avec ses objectifs à obturateur central, son dos à 100MP etc... est pour ainsi dire sans concurrence.

Mais tout le monde ne peut pas s'offrir et n'a pas l'usage de ce genre d'équipement, par ailleurs lourd et encombrant.

La course à l'armement c'est donc également chercher à offrir ce qu'il y a de mieux dans la limite de ce que les clients peuvent s'offrir ou veulent s'acheter. Cela concerne les performances du boitier et celles des objectifs.

Il y a 3 sortes de course à l'armement selon moi :
Celle de type Leica 50AA : l'excellence sans compromis.
Celle de type Leica 50 f:0,95 (le 75 f:1,25 se situerait ici) : repousser les limites de l'optique.
Et celle de type Sony-Zeiss 55 f:1,8 (ou Sigma 50 f:1,4) : tutoyer les sommets au meilleur prix.

Du reste, il est assez frappant de constater que le boitier qui a fait le plus parler de lui ces derniers temps, c'est l'entrée de gamme de la série A7, l'A7III, et non l'A9 ou l'A7RIII.

Chaque stratégie a sa légitimité et son public. Et le 75 f:1,25 trouvera le sien c'est certain.

Pour autant la qualité extrême de l'image dans sa globalité répond quant à elle à des principes intangibles, qui rencontrent ou pas ces courses à l'armement.
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
Nicci78
    Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3239
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Je pense surtout qu’il faudra regarder avec attention, en 2019, les prochaines versions du X1D et du GFX.
Avec un AF vraiment rapide et surtout un meilleur viseur pour le X1D, ces moyen-formats hybrides pourraient être redoutable pour Leica. On parle ici de tarifs et tailles similaires au système SL. (Boîtier + optiques)
Leitz Camera Wetzlar :leica: CL + Q2 + Ultravid 8x20
Blowupster
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 5409
Depuis le 5 juin 2007
Genève Suisse
Un Noctilux 75mm me fait baver par sa prouesse technique, en même temps je ne suis pas convaincu par les portraits pris à des ouvertures trop grande (disons plus ouvert que 4). Je peux dire que je suis à l'aise entre 5.6 et 11 pour des portraits tirés en 20x30cm ou plus grand. Pour détacher du fond, j’utiliserai une plus longue focale.
Pour moi, à 8-11 la netteté nez yeux oreilles est parfaite (naturelle) quelque soit la focale; une longue focale élimine la netteté du fond.
Par contre des prises de vues avec une ouverture de 0.95 ou 1.25 pour des images postées en 800px sur internet ça en jette !

Parmi les annonces Sumiluxiennes, j'avais trouvé un Blad H3D-22 + 80mm pas trop cher mais moche il y a presque 2 ans; ça a été une révélation. J'ai complété avec un 210mm (équivalent 135mm) pour un effet 3D en faisant des portraits en pied.
J'espère trouver d'occase un H4D avec un dos 60mpix qui est plus large
Nicci78
    Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3239
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Tant mieux. Amuse toi bien avec ton Blad.
Leitz Camera Wetzlar :leica: CL + Q2 + Ultravid 8x20
Nicci78
    Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 3239
Depuis le 22 mai 2014
IdF
Je pense que la théorie d’Olivier Chauvignat est un faux problème ici. Est-ce vraiment un problème avec les meilleurs optiques Leica ? Un test s’impose.
On achète un Noctilux 75mm pour la beauté de son Bokeh. Et sur ce point ça semble totalement réussi.
Une profondeur de champ aussi réduite à cette focale est impossible en MF.
Leitz Camera Wetzlar :leica: CL + Q2 + Ultravid 8x20
Marc14
    Rep : Re: Leica Noctilux M 75mm f/1.25 ASPH
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1668
Depuis le 6 nov 2008
(Ile de) France
Nicci78 a écrit :
Je pense que la théorie d’Olivier Chauvignat est un faux problème ici. Est-ce vraiment un problème avec les meilleurs optiques Leica ? Un test s’impose.
On achète un Noctilux 75mm pour la beauté de son Bokeh. Et sur ce point ça semble totalement réussi.


Le propos d'O Chauvignat est en substance :
"Trop peu de PDC tue l'harmonie du portrait", d'une part, et
"Seule une excellente optique saura restituer les détails dans la zone de flou" d'autre part.

Cela ne remet donc pas en cause les qualités du Noctilux 75. Mais ça peut inciter à y regarder à 2 fois avant d'utiliser la PO si l'on veut conserver une certaine harmonie à l'image.

Le risque avec cette ouverture hors norme est le même qu'avec une Porsche GT3 : on peut être tenté de l'utiliser à tort et à travers "parce que ce serait dommage d'acheter ce genre de jouets et de ne pas les utiliser à fond".
"Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : objectifs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité