Dilemme de choix : M240 ou fuji xpro3

N.Rui
Messages : 34
Depuis le 25 juin 2019
Paris
Tout est dans le titre. J'ai un M2 et un M6 + 2 optiques M. Je compte revendre le M6, garder le M2 et m'acheter un boitier numérique avec l'argent.

J'hésite entre rester dans le système leica ou migrer chez Fuji. Précision: le numérique sera dédié à la couleur. Je garde le M2 pour le noir et blanc.

Niveau budget, c'est kif-kif (un X Pro 3 + un équivalent 50mm = 2000 euros environ; 2500 avec 2 optiques ; un m240 d'occasion = 2500/2700 euros et j'ai déjà les objos)

Avez-vous des avis susceptibles de m'éclairer, notamment sur le fait que le M240 commence à dater ?
tenmangu81
    Re: Dilemme de choix : M240 ou fuji xpro3
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2024
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux systèmes. Je ne connais pas le X-Pro3, et ne peux émettre un avis que sur ses spécifications.

Leica : optiques fabuleuses, boitier M240 très fiable (j'en ai un depuis plus de 5 ans), très simple d'utilisation, proche d'un boitier argentique. C'est un 24x36. Montée en sensibilité limitée (3200 acceptable, 6400 limite). Il n'est pas protégé des intempéries. Il donne des images RAW (dng) très équilibrées et faciles à traiter. On peut en tirer ce qu'on veut. les jpeg sont de qualité médiocre.

Fuji : trop de boutons et trop d'options pour moi. C'est un APS-C. Attention au traitement, car je ne suis pas sûr que Lightroom développe correctement les fichiers issus d'un capteur X-trans. Il est protégé des intempéries, et la montée en ISO est plus que suffisante. Les jpeg boitier sont réputés être excellents.

En bref, ce sont deux philosophies différentes. Donc choix difficile !
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
lsn
    xpro3 et basses lumieres
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 113
Depuis le 19 nov 2014
niort
J'ai testé et le probleme pour moi c'est quand tu dois monter les isos et aussi la faible profondeur de champs due au capteur aps-c
Celui qui sait qu'il ne sait rien sait déjà beaucoup plus de choses que celui qui ne sait rien et qui ne le sait pas... Goethe
tenmangu81
    Rep : xpro3 et basses lumieres
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2024
Depuis le 7 jan 2012
Paris
lsn a écrit :
J'ai testé et le probleme pour moi c'est quand tu dois monter les isos et aussi la faible profondeur de champs due au capteur aps-c


Un capteur APS-C a une profondeur de champ plus importante que celle d'un capteur 24x36, non ?
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
kikiraider
    Rep : xpro3 et basses lumieres
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2252
Depuis le 12 oct 2014
on the road again from Lyon sud
tenmangu81 a écrit :
lsn a écrit :
J'ai testé et le probleme pour moi c'est quand tu dois monter les isos et aussi la faible profondeur de champs due au capteur aps-c


Un capteur APS-C a une profondeur de champ plus importante que celle d'un capteur 24x36, non ?

ben oui !
Christian
J’M le CL JE SUIS PROF !!!
rbus
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 346
Depuis le 29 oct 2009
paris
Stricto sensu et toutes choses égales par ailleurs la profondeur de champ d’un capteur diminue avec sa taille...

Mais et je me permets de me citer (par flemme de tout réécrire...)

En effet il pourrait paraitre paradoxal que la profondeur de champ diminuât quand la taille du capteur se réduit.
C'est pourtant bien le cas, conséquence directe de la nécessité d'agrandir d'un coefficient plus important l'image ainsi formée, et donc de réduire le cercle de confusion.

Ceci est vrai évidemment toutes choses égales par ailleurs et avec la même optique.
L'angle de champ se réduisant à mesure que la taille du capteur diminue il faut pour récupérer le même cadrage:
-soit s'éloigner du sujet (en modifiant la perspective au passage, mais c'est un autre sujet)
-soit changer de focale de telle manière que l'angle de champ soit identique à celui obtenu avec la focale et le capteur initiaux.

Nous avons tous remarqué, et cela se démontre mais ce n'est pas le sujet ici, que lorsque nous nous éloignons du sujet la profondeur de champ augmente ce que nous visualisons très bien sur l'échelle de distance d'un objectif, échelle qui n'est pas linéaire.
Or l'effet d'accroissement de la profondeur de champ par l'augmentation de la distance au sujet est plus "important" (variation hyperbolique) que la réduction de profondeur de champ par la diminution (variation linéaire) de la taille du capteur.

"Le bilan est donc globalement positif" , comme aurait dit un célèbre homme politique du XXème siècle, en faveur de l'accroissement de la profondeur de champ à cadrage et ouverture égaux lorsqu'on diminue la taille du capteur.

Le raisonnement est le même si au lieu de garder le même objectif et de s'éloigner, on change d'objectif pour récupérer un angle de champ identique. Il faudra diminuer la focale et à distance égale la profondeur de champ augmentera cette fois encore de manière plus importante que la diminution engendrée par la réduction de la taille du capteur.
kikiraider
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2252
Depuis le 12 oct 2014
on the road again from Lyon sud
rbus a écrit :
Stricto sensu et toutes choses égales par ailleurs la profondeur de champ d’un capteur diminue avec sa taille...

Mais et je me permets de me citer (par flemme de tout réécrire...)

En effet il pourrait paraitre paradoxal que la profondeur de champ diminuât quand la taille du capteur se réduit.
C'est pourtant bien le cas, conséquence directe de la nécessité d'agrandir d'un coefficient plus important l'image ainsi formée, et donc de réduire le cercle de confusion.(..)

"Le bilan est donc globalement positif" , comme aurait dit un célèbre homme politique du XXème siècle, en faveur de l'accroissement de la profondeur de champ à cadrage et ouverture égaux lorsqu'on diminue la taille du capteur.
(...)

Ou là là !
Je suis absolument persuadé que ta démonstration est à la hauteur de ta compétence, mais pas de la mienne !!!
Pour faire simple tu confirme ou tu infirme ce que nous pensons :le capteur plus petit favorise l’augmentation de la profondeur de champs ?
Peux tu mettre le lien vers ton post initial ?
Pour moi ce la me parait logique et je vais de ce pas (du fond de mon lit du samedi matin ) replonger dans des bouquins pour mieux comprendre
Christian
J’M le CL JE SUIS PROF !!!
Couplex
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2538
Depuis le 25 nov 2010
Lyon
N.Rui a écrit :
Tout est dans le titre. J'ai un M2 et un M6 + 2 optiques M. Je compte revendre le M6, garder le M2 et m'acheter un boitier numérique avec l'argent.

J'hésite entre rester dans le système leica ou migrer chez Fuji. Précision: le numérique sera dédié à la couleur. Je garde le M2 pour le noir et blanc.

Niveau budget, c'est kif-kif (un X Pro 3 + un équivalent 50mm = 2000 euros environ; 2500 avec 2 optiques ; un m240 d'occasion = 2500/2700 euros et j'ai déjà les objos)

Avez-vous des avis susceptibles de m'éclairer, notamment sur le fait que le M240 commence à dater ?

Je crois que tu as tout dit.
M2 + X-Pro 3 c'est mon option actuelle.
Je suis un inconditionnel des M argentiques (et vissants...). Pour les Leica numériques je ne vois aucun intérêt à surpayer des boitiers électroniques sans caractéristique convaincante (hors la pastille rouge...) et, de toute façon, voués à une obsolescence rapide.
Les optiques c'est un autre sujet. Les Leica sont excellentes, manuelles et chères, les Fuji sont excellentes, AF et abordables, à toi de voir.
Et puisque tu envisages le Fuji pour la couleur, au contraire du Leica tu pourras choisir dès la prise de vue en jpeg entre plusieurs types, selon tes goûts (Astia, Provia, Velvia, etc)
En revanche acheter un M240 "qui commence à dater"...
Ad vissam aeternam
"+1" de la part de : kikiraider, Piga
tenmangu81
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2024
Depuis le 7 jan 2012
Paris
rbus a écrit :
"Le bilan est donc globalement positif" , comme aurait dit un célèbre homme politique du XXème siècle, en faveur de l'accroissement de la profondeur de champ à cadrage et ouverture égaux lorsqu'on diminue la taille du capteur.

Le raisonnement est le même si au lieu de garder le même objectif et de s'éloigner, on change d'objectif pour récupérer un angle de champ identique. Il faudra diminuer la focale et à distance égale la profondeur de champ augmentera cette fois encore de manière plus importante que la diminution engendrée par la réduction de la taille du capteur.


Je suis globalement d'accord. Il y a deux effets qui se conjuguent, mais si on veut obtenir le même angle de champ avec un capteur plus petit, il faut diminuer la focale, d'où il résulte une augmentation de la profondeur de champ, qui l'emporte.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
N.Rui
Messages : 34
Depuis le 25 juin 2019
Paris
Merci Couplex, ces remarques vont dans le sens de ce que j'avais en tête. Je ne suis pas forcément un inconditionnel du full-frame car à mon sens ça n'a pas trop de sens, not. avec les capteurs modernes.

Vu que tu es utilisateur du Xpro3, peux-tu m'en dire un peu plus sur le viseur? Je suis pas hyper fan de la visée numérique donc je me dirigeais aussi vers le xpro aussi parce qu'il offre une visée optique, séduisante sur le papier ; mais qu'en est-il à l'usage?
Zoup
Messages : 61
Depuis le 10 août 2010
Belgique - Namur
Après avoir essayé pas mal d'appareils, j'en suis arrivé à la conclusion que leurs différences techniques, quoique bien réelles, n'influencent qu'à la marge le résultat final, ou uniquement dans des conditions extrêmes, rarement rencontrées.
Reste un facteur différenciateur majeur, c'est l'ergonomie. Pour ma pratique personnelle, Leica est loin devant. Mais c'est vraiment lié, à la personne, et à la pratique photographique.
jm92
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 666
Depuis le 20 août 2014
CHATILLON
Pour ma part le xpro3 sans hésiter (surtout si tu as déjà un M en argentique). J'ai un x100f et M6. Le x pro3 est léger (je trouve le M240 trop gros), les couleurs sont superbes, la montée en iso est top. Tu peux utiliser l'autofocus ou en manuel pour la street.. Moi non plus je n'étais fan de la visée numérique et au final je l'utilise de plus en plus. On voit directement l'exposition de la photo. J'ai eu un M9, les fichiers étaient tops mais trop de bugs, trop lent, et au final il m'a coûté un bras avec le changement de capteur.
"+1" de la part de : lemoustic
rbus
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 346
Depuis le 29 oct 2009
paris
Si on veut faire la même photo avec 2 appareils qui ne diffèrent que par la taille de leur capteur c'est celui qui aura le capteur le plus petit qui aura la plus grande profondeur de champ en effet.
Ce que je voulais rappeler c'est que la cause première n'est pas la taille du capteur mais le choix de l'optique nécessaire pour compenser la variation de taille du capteur.


Et on peut faire d'excellentes images quelle que soit la taille du capteur. De très mauvaises aussi.

J'ajouterai pour revenir au sujet que le M240 est un boitier formidable, simple comme un M, avec un bon capteur qui produit des fichiers assez malléables , un bon viseur et une grande autonomie.
Et que si vous conservez un M argentique, il est peut-être judicieux de choisir le M240, pour avoir une ergonomie homogène et un seul parc d'objectif.
"+1" de la part de : kikiraider
tenmangu81
    Re: Dilemme de choix : M240 ou fuji xpro3
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 2024
Depuis le 7 jan 2012
Paris
Je souscris tout à fait à ce que dit rbus.
Et j'ajouterai que ce qui fait les bonnes photos n'est pas l'appareil..... mais le photographe, et que le bon boitier est celui avec lequel on se sent bien : rien ne vaut un essai préalable avant de se lancer.
"Les masses sont de plus en plus éclairées, mais les lumières sont de plus en plus basses".
Jean Grenier

http://robertfarhi.fr
Babar de Saint Cyr
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 132
Depuis le 24 mars 2018
Parc du Chateau de Versailles
Les possesseurs de X100 & X-Pro utilisent le viseur clair. Sinon ils auraient acheté un X-E qui n'a pas de viseur clair et qui est moins cher. CQFD.

Avec ses jpegs aux petits oignons et ses simulations de film, le Fuji permet de passer moins de temps derrière l'ordinateur.

En cas de panne, pour le M240 c'est Wetzlar, pour le X-Pro3 c'est Bois d'Arcy dans les Yvelines.
"Si nous utilisions la violence, nous n'aurions plus rien à défendre."
(Dalaï Lama)
Suivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités