Page 9 sur 11

Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: mardi 28 janvier 2020 - 21:30
par Laurentß
Tiens, nous sommes de plus en plus nombreux à se poser la même question https://petapixel.com/2020/01/28/i-crea ... imulation/

D’ailleurs, cet article me laisse penser que j’aurais dû m’attaquer au b&w, avant la couleur, étant donné que je ne maîtrise pas les couleurs tout court…

Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: jeudi 30 janvier 2020 - 12:10
par tenmangu81
Je ne me pose plus la question de la "simulation" de films argentiques. Il est vrai que le film dégage un je-ne-sais-quoi, une poésie qu'il est difficile de décrire. On peut cependant retrouver cette atmosphère à partir du numérique, sans chercher à retrouver la Tri-X ou l'HP5 pour autant. Les outils développés par les logiciels du commerce permettent aujourd'hui d'obtenir le résultat escompté que mérite telle ou telle photo. C'est une partie de la création photographique, presque au même titre que la prise de vue.

Rep : Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: jeudi 30 janvier 2020 - 15:11
par Polo
tenmangu81 a écrit :
C'est une partie de la création photographique, presque au même titre que la prise de vue.

Je partage cet avis, en prenant son temps..., on peut maîtriser les paramètres de couleurs (entre autres) et arriver à créer des effets personnalisés adaptés à tel ou tel types de vues. Mais il faut temps et patience, en notre époque pressée et stressée, cela peut être un luxe.
Polo

MessagePosté: jeudi 30 janvier 2020 - 16:43
par Richard
tenmangu81 a écrit :
C'est une partie de la création photographique, presque au même titre que la prise de vue.


...et au même titre que la partie labo / tirage...

MessagePosté: jeudi 30 janvier 2020 - 16:57
par tenmangu81
Richard a écrit :
tenmangu81 a écrit :
C'est une partie de la création photographique, presque au même titre que la prise de vue.


...et au même titre que la partie labo / tirage...


Absolument, pour l'avoir connue et travaillée en labo. Mais avec le recul, je m'aperçois qu'il est facile d'être un bon "bidouilleur" en développement numérique, et qu'il n'est pas donné à tout le monde, loin de là, d'être un bon tireur.....

MessagePosté: jeudi 30 janvier 2020 - 18:07
par Richard
un tireur ayant de l'expérience sera à même d'appréhender l'impression num, sous réserve de maîtriser la chaîne complète...

le principal étant de savoir "lire" son image, et d'essayer de faire passer "l'émotion" qui a occasionnée le déclenchement,

pour ma part je traite mes fichiers comme le faisait des négas sous l'agrandisseur, les fonctions soft ayant remplacées avantageusement les filtres multigrade, les mains et les masques...

Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: vendredi 31 janvier 2020 - 15:57
par Laurentß
Je ne sais pas si vous utilisez le plugin Nik Collection.
L'ancienne version gratuite était moyenne pour la simulation argentique, mais la nouvelle version (payante via DXO) est plutôt impressionnante.

J'ai essayé, sans succès, les actions Photoshop fournies dans l'article Petapixel que j'ai partagé.
Par contre, la nouvelle simulation Nik Collection intègre les émulsions les plus populaires, avec tous les réglages imaginables (grain, poussière, bordure, etc.).
https://nikcollection.dxo.com/fr/

Vous avez raison, à propos de la différence entre logiciel et chambre noire IRL.
C'est clair que triturer quelques boutons lors du traitement est largement à la portée d'un débutant comme moi, alors que l'art de la chambre noire exigerait beaucoup plus d'investissement.

MessagePosté: vendredi 31 janvier 2020 - 17:24
par Alesane
J'ai du mal à faire une comparaison entre le traitement numérique et le tirage argentique.

Il y a de la matière physique, du corps, dans l'argentique, qui créent une relation charnelle avec celui qui tire, et qui met en éveil plusieurs sens (dont l'odorat, il y a des virages qui puent...). Il y a le temps aussi qui compte dans l'argentique, temps pour développer les pellicules (que c'est agréable de redécouvir ce qu'il y a sur les pellicules quand on les a développées !) temps pour faire les planches contacts, pour faire les bouts d'essai, pour le développement, le fixage, le rinçage, le séchage...

Le processus argentique est fait de contacts physiques, charnels, d'attente et de patience, et le tout dans le "presque" noir. Désolé mais on n'a pas ça en numérique.

Par contre,

Richard a écrit :
un tireur ayant de l'expérience sera à même d'appréhender l'impression num, sous réserve de maîtriser la chaîne complète...

le principal étant de savoir "lire" son image, et d'essayer de faire passer "l'émotion" qui a occasionnée le déclenchement,


c'est vraiment ça le point de convergence entre les deux techniques.

MessagePosté: samedi 1 février 2020 - 9:47
par rax
Alesane a écrit :
Il y a de la matière physique, du corps, dans l'argentique, qui créent une relation charnelle avec celui qui tire, et qui met en éveil plusieurs sens (dont l'odorat, il y a des virages qui puent...). Il y a le temps aussi qui compte dans l'argentique, temps pour développer les pellicules (que c'est agréable de redécouvir ce qu'il y a sur les pellicules quand on les a développées !) temps pour faire les planches contacts, pour faire les bouts d'essai, pour le développement, le fixage, le rinçage, le séchage...


Quelle belle description de l'argentique ! En quelques mots, Alesane décrit parfaitement une bonne partie de ce qui fait l'attachement à cette pratique.

MessagePosté: dimanche 2 février 2020 - 2:40
par daymadi-T
Paradoxal a écrit :
Si vous recherchez un effet argentique, essayez donc le vrai argentique ! :lol:

Bonjour Paradoxal,
_ à 100% !
_ Numérique vs Argentique :" Parfois satisfaisant, jamais égalé !"


:iboitier: Leica M9_21mm/3.4 Super-Angulon_ 400 iso_File d'origine couleur/


:iboitier: Leica M9 :iobj: Leica Summicron-M 35mm f/2 (IV)

Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: dimanche 2 février 2020 - 12:21
par Laurentß
Qu’est ce qu’on doit voir sur ces photos?

On peut prendre du plaisir en argentique ET s’amuser à simuler l’effet en post.
Où est le problème?

Pourquoi souhaitez-vous imposer un point de vue contraire à la discussion ?
Peut-être que pour certains l’argentique se comprend seulement dans la chambre noire en imprimant en Baryte, comme on m’a fait la remarque plus haut.
Sauf que je suis un mécréant à scanner mes négatifs et je revendique le pêché ultime de simuler l’argentique en post.

Brûlez moi sur le bûcher si vous voulez, mais cela ne m’enlèvera pas la fierté d’être un hérétique au milieu de gens qui pensent que leur vision doit être imposée au reste du monde.

MessagePosté: dimanche 2 février 2020 - 13:13
par a.noctilux
:content:
Laurent, JE ne te brûlerai pas.

Faux débats tout ça.

Allons faire des photos argentiques ou numériques ou encore autres labos logiciels ou non :arrow-anim: :arrow-anim:

Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: dimanche 2 février 2020 - 14:07
par alain.besancon
Oui, faux débat: pourquoi ne pas s'arrêter aux avantages comme inconvénients de chaque système et profiter de voies nouvelles ou plus aisées du numérique ?

Alain

MessagePosté: dimanche 2 février 2020 - 14:46
par madras
Parce qu'il y a des extrémistes sur ce site.

Re: M10 (effet photo argentique)

MessagePosté: dimanche 2 février 2020 - 16:23
par alain.besancon
Je n'ai rien contre un certain extrémisme ... mais dans le sens du vent: plutôt que de vouloir faire comme l'argentique avec du numérique, pourquoi ne pas au contraire pousser le numérique au maximum de ses retranchements et créer des images impossibles ou presque en argentique ?

Alain