Et si on parlait des M numériques sans écran?

Touyout
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1458
Depuis le 3 août 2012
Mons
Bonjour à tous,

Le M numérique sans écran semble interpeller, intriguer et même "irriter" certains.
En effet les amoureux des boitiers anciens ne diront que le véritable M sans écran ne peut être qu'argentique et les amoureux des progrès technologiques diront que un M numérique DOIT avoir un écran.

Et si la vérité était au milieux? Si le meilleur des deux mondes ce n'était pas justement cet "OVNI" incompris par beaucoup?

Ce post n'est pas là pour irriter, il n'est pas là pour polémiquer, mais il est là pour rassembler et que les quelques "Hurluberlus" qui ont craqués pour ces appareils puissent partager leurs expériences et surtout puissent faire comprendre leur démarche et ce que ce type d'appareil peut apporter dans leurs pratiques photographiques ou leur relation à la photo numérique.

Le M60, en 2014, a ouvert le bal, suivi du MD et aujourd'hui le M10D. Leica fabrique-t-il vraiment ces appareils pour les "Bobos", pour les vaniteux ou pour les "snobs"?
Je ne le crois pas, bien au contraire.

Si vous le voulez, parlons-en...
Apple, le beau et le bon matos...
Savoir gérer ses frustrations est la plus grande qualité de l'homme civilisé.
Elmer
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 407
Depuis le 11 sep 2016
Belgique
Partant du principe que "qui peut le plus peut le moins", l'intérêt de ces boîtiers sans écran m'échappe un peu. On peut très bien se passer de l'écran si on le souhaite, et n'y avoir recours qu'en cas de besoin (LV, menu,...)
alain.besancon
    Re: Et si on parlait des M numériques sans écran?
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9899
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Ben oui, tout simplement ... trop ?

Alain
M un jour, M toujours mais aussi CL
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 8625
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Bizarre, bizarre ...

Depuis assez longtemps, étant amateur (apprenti pour être honnête :oops: depuis quelques années ) de Monochrom et M-D, je souhaitais
un M-D Monochrom :wink: , la logique même (et en plus j'y croyais :!:) pour "remplacer les deux".

Tout change (heureusement d'ailleurs), y compris mon ex-souhait depuis que j'ai adopté un M(typ 246), comme on sait un Monochrom avec écran/evf en option quand c'est nécessaire/vidéo/etc.

Donc, j'ai découvert le n&b plus filtres couleur et "rendu de gris en direct sur evf" : une véritable révélation pour "apprendre le n&b/filtres colorés sur place".

Maintenant, je trouve une autre application (passagère ou non ... ) de l'écran/evf sur un Monochrom avant/après prise de vue.

Ceci ne date que depuis quelques jours :arrow: .
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 192
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
Bonjour,

Venant de l'argentique j'ai assez rapidement été agacé par l'immédiateté du numérique et la possibilité de visualiser tout de suite le cliché pris. J'ai d'ailleurs observé qu'on passe plus de temps à regarder ses photos qu'à les prendre, ce qui dénature un peu la finalité de l'appareil : est-il destiné à prendre des photos ou à les regarder ? Je me demande d'ailleurs si le plus important n'est pas maintenant de regarder les photos plutôt que de les prendre. De ce fait, peu importe la qualité de la photo, l'essentiel est de la voir... En écrivant cela, j'ai peur de ne pas exagérer le trait, allez à Montmartre et regardez autour de vous...

L'arrivée du MD a pour moi été une révolution. Enfin un boitier qui permettait simplement de faire des photos, de se concentrer sur la prise de vue, et de visualiser plus tard, sur un écran digne de ce nom et pas sur un confettis de qualité médiocre, et après le temps nécessaire à la maturation et à la cristallisation de la curiosité. Enfin un boîtier qui réunissait le monde du numérique avec ses qualités et le monde de l'argentique avec ses qualités et... sa lenteur.

Le M10D montre que Leica persévère dans cette niche qui ne doit certainement pas être très lucrative (bye bye les économies d'échelle) mais qui remet la photo (ou le cliché, appelez-le comme vous voulez) au centre de l'acte photographique. Qui réintroduit dans cet acte l'erreur humaine (exposition cadrage, etc...) car l'absence de visualisation immédiate ne permet pas une correction immédiate.

L'article de janvier dernier de RP est intéressant à ce sujet. Plutôt que polémiquer stérilement sur l'intérêt ou non d'un faux lever d'armement, il se pose en creux la question de ce que peut apporter ce concept (absence d'écran) à l'acte photographique.

Pour moi, les deux seuls concepts intéressants en numérique sont l'absence d'écran et le monochrome. Pour le reste certains smartphones font très bien l'affaire. Combien de fabricants se sont lancés, et donc ont pris des risques sur ces concepts ? Cherchez...

Acheter un appareil sans écran relève-t-il du snobisme ? La même question peut se poser pour l'achat d'un monochrome (on fait de l'excellent N&B avec un numérique classique). La même question peut également se poser pour l'achat d'un M. La même question peut se poser pour l'achat de n'importe quel type de Leica (certains se posent ouvertement la question, allez sur d'autres fora).

En tout cas, merci Touyout pour ce fil.

Précision : je n'ai pas de MD ni de M10D, ni de M60. Mais j'envisage très sérieusement de remplacer mon M-P 240, qui est un superbe appareil pétri de réelles qualités, par un M10D. Finalement je suis peut-être snob...

Georges
"+1" de la part de : Eliot
daf
    Re: Et si on parlait des M numériques sans écran?
Habitué
Messages : 373
Depuis le 16 sep 2016
Paris
Pour faire part de mon expérience personelle:
Photographe professionnel, je travaillais ces dernières années avec des Sony a7r plein de pixel, plein de bouton, plein de menu.
Ayant laisser de côté l'argentique car l'arrivée du 2eme bébé m'a privé de labo nb.... J'ai utilisé mes Sony aussi pour mes photos perso jusqu'à l'overdose et ne plus prendre de boîtier quand je sortais.
Lorsque le MD est sorti, j'ai tout de suite compris que ce serait mon boîtier ideal pour mes photos perso. Un boîtier simple juste un diaph, une vitesse et la mise au point, bref un retour à mes "habitudes" argentique (15ans en télémétrique au m6 et makina67). Fini les menus, fini les boutons, juste l'essentiel qui permet de rester connecter à son sujet, sans distraction sans prise de tete.
A force de m'en servir et d'y trouver de plus en plus de plaisir, j'ai commencé à bosser avec, en doublon des Sony... Rapidement j'ai décidé de me séparer de mes japonais et d'acheter un 240 en complément.
Aujourd'hui, ça doit faire 2ans et demi ou 3 ans que j'utilise le MD avec le plus grand plaisir, et c'est toujours lui qui part en photo perso a 100%, le m240 restant dans le sac ou sur l'étagère.
De ma propre expérience, je ne suis absolument pas d'accord avec ceux qui pensent qu'eteindre l'écran revient au même ... J'ai essayé avec le 240, et franchement c'est pas du tout la même chose, on est toujours tenter à un moment ou un autre de se rassurer, et on s'extrait du moment. De plus il y a le toucher qui est très important, le MD tient vraiment bien en mains, alors que je n'aime pas du tout la prise en main du m240, l'écran sous les doigts, et puis on est toujours obliger de rentrer dans les menus pour les isos.
Au final, en pro je dirais que le m240 tourne plus que le md 70/30% (c'est parfois rassurant de voir ce que l'on fait quand ya des pépètes en jeu)...
Mais et c'est un gros mais, j'ai été surpris lorsque j'ai eut le m240, car au final l'écran est vraiment naze, du moins le mien est trop bleu, et surtout trop clair du coup lorsque j' utilise le liveview je me retrouve toujours avec des fichiers sous ex (même l'histogramme est dans les choux) et je trouve que le zoom pour vérifier la netteté ne fonctionne pas bien non plus, au final l'écran du m240 ne sers qu'au cadrage (shoot ou verif).
Je réfléchis actuellement à basculer sur le couplé m10/m10d pour les hauts isos, à voir
lechat78
    Une question
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 127
Depuis le 1 mars 2013
Yvelines
Bonjour à tous,
J'ai une question qui pourra peut-être apparaitre comme bête, mais tant pis : comment fait-on avec un appareil dépourvu d'écran, tel le M10D, pour faire les réglages accessibles habituellement dans le menu (au hasard : choix couleurs/N&B, ISO max, JPEG et/ou DNG, paramétrage manuel de l'objectif, formatage carte SD ......) ?
Merci.
Pierre
a.noctilux
    Rep : Une question
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 8625
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
lechat78 a écrit :
Bonjour à tous,
J'ai une question qui pourra peut-être apparaitre comme bête, mais tant pis : comment fait-on avec un appareil dépourvu d'écran, tel le M10D, pour faire les réglages accessibles habituellement dans le menu (au hasard : choix couleurs/N&B, ISO max, JPEG et/ou DNG, paramétrage manuel de l'objectif, formatage carte SD ......) ?
Merci.
Pierre

Je ne peux répondre que sur M-D(typ 262), n'ayant pas de M10-D:
-toujours enregistrement en RAW/DNG
- ISO réglable à l'arrière, au dos comme sur un MP/M7
- pas de paramétrage manuel pour les objectifs = toujours équivalent de "détection auto de l'objectif" comme sur les autres M à écran
- on ne peut formater la carte SD dans le M-D, utiliser une carte formatée par ailleurs

mais on peut rentrer la date, l'heure :!: avec une combinaison de boutons dans une séquence assez fastidieuse (on ne fait normalement qu'une seule fois)
on peut même "nettoyer le capteur" (du moins laisser l'obturateur ouvert pour le nettoyage) :cool: toujours avec une séquence d'opérations bien précise...
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 192
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
lechat78 a écrit :
Bonjour à tous,
J'ai une question qui pourra peut-être apparaitre comme bête, mais tant pis : comment fait-on avec un appareil dépourvu d'écran, tel le M10D, pour faire les réglages accessibles habituellement dans le menu (au hasard : choix couleurs/N&B, ISO max, JPEG et/ou DNG, paramétrage manuel de l'objectif, formatage carte SD ......) ?
Merci.
Pierre


La question n'est pas bête du tout. Ces réglages s'effectuent à partir d'un smartphone en wifi avec l'application Leica Fotos.

Georges
lechat78
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 127
Depuis le 1 mars 2013
Yvelines
Ah OK ! Merci Georges !
Il est vrai que le M10-D est très tentant ..... mais mon banquier n'est pas d'accord :non:
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 192
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
C.est bien le problème. Je suis en train de vendre du matériel pour pouvoir me le payer. Quand on aime...

Georges
a.noctilux
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 8625
Depuis le 9 mars 2007
Montpellier
Georges et Pierre, je vous suis dans le tarif un peu musclé du M10-D.
Mais il se vend "bien", donc bonne idée de Leica.

L'une des raisons que je ne prendrai pas un M10-D Monochrom qui risque de prendre une bonne poignée d'€ supplémentaire,
quand il va être disponible un jour (ou jamais :!: ) .

Je vous suggère un M-D (typ 262) qui reste rare en occasion, on dit qu'en cherchant bien on peut même en trouver neuf,
celui-ci reste le plus "zen" en Leica numérique, et toujours mon préféré.
M6leica
Spécialiste
Messages : 2425
Depuis le 17 mars 2012
Bruxelles
Bonsoir,

En ce qui me concerne, j'aime pouvoir vérifier la photo prise.
L'absence d'écran selon moi ne doit pas nous priver de cette fonction.

Je voudrais un M Monochrome sans écran mais avec toutes le fonctions d'un M classique.
Mon XE3 arrête l'écran los que l'oculaire est bloqué par l'oeil. A ce moment tout peut se faire en regardant à l'intérieur.

Deux avantages se dégageant d'un M construite de cette manière:

Pouvoir bien analyser la photo prise en absence de la lumière externe.
Etre mieux accepté car il ressemblerait à un M argentique.

Mon projet est simple et viable mais il n'est pas innovateur car il existe déjà.

Cordialement M6Leica(sans écran)
Alesane
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 192
Depuis le 11 juil 2013
Beauvais
[/quote]
a.noctilux a écrit :
...Je vous suggère un M-D (typ 262) qui reste rare en occasion, on dit qu'en cherchant bien on peut même en trouver neuf,
celui-ci reste le plus "zen" en Leica numérique, et toujours mon préféré.


Bonjour Arnaud,

J'y ai pensé mais il paraît plus facile de trouver l'Atlantide... Il resterait effectivement quelques exemplaires neufs en Allemagne, en France je n'en ai aucune idée. Par contre se pose le problème de l'importance de la décote immédiate à l'achat d'un M-D. Ne vaut-il pas mieux en profiter pour bénéficier des quelques avantages du M10 sur le M 262 ? En tout cas, la question du choix, si on trouve un M-D, mérite d'être posée.

Georges
michaelknight00
    Re: Et si on parlait des M numériques sans écran?
Régulier
Messages : 298
Depuis le 30 nov 2015
Haute-Savoie
J'ajoute ma petite touche : )
Avant 2017 mon setup était : M3 argentique + Sony digital.
Puis fin 2017 mon bebe est arrive, ET j'ai pu mettre la main sur un Leica digital (MD) a prix imbattable, je me suis donc lance, et mon setup est devenu : M3 argentique + MD digital. Depuis le Sony n'est plus sorti du placard sauf pour un shoot qui nécessitait 2 appareils digitaux, et le MD a meme plutôt cannibalise pour M3 pour les photos de famille (pouvoir plus "gacher" de photos, et travailler a hauts isos).
Je n'ai pas d'experience Leica "avec ecran", mais mon retour sur le MD est la simplicite generale, et le plaisir retrouve de l'instant avec un appareil digital. Plutôt que de passer son temps a regler au poil, essayer d'avoir les photos parfaites, les voir et revoir sur l'ecran, on est sur le meme processus que l'argentique : On prend une photo puis on passe a autre chose, et on profite beaucoup plus du reste.
Je ne suis pas non plus d'accord avec l'argument "on peut toujours eteindre l'ecran", car je me laisserais forcement tenter. et je rejoins un commentaire plus haut, la prise en main avec l'arriere epure, et le disque ISO est juste superbe.
Dernier point sur les ratages en terme de composition et d'expo : Je rejoins également un point cite plus haut. Si on craint cela, et bien je dirais qu'il faut se passer du telemetrique, se passer du Leica M et utiliser un appareil moderne a autofocus. Egalement d'experience, la colorimetrie de l'ecran, ainsi que l'histogramme, ne sont PAS 100% représentatifs de la realite qui sera observee sur un ecran d'ordinateur. Donc ces elements perdent quand meme pas mal d'utilite.
J'ai eu quelques ratages sur l'expo au debut, mais c'était parce qu'il m'a fallu du temps pour m'habituer a la mesure de l'appareil, mais une fois comprise, je n'ai quasiment plus eu de problèmes.
A+
Suivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités