Traces sur scan négatif - boîtier M6 - d'où ça vient ?

g00delux
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 181
Depuis le 5 oct 2013
Clermont-Ferrand/Limoges
Bonjour,

Je souhaiterais interroger la communauté pour savoir si quelqu'un sait d'où peuvent provenir les traces que j'ai reperées sur les scans des négatifs.

Contexte : je viens de me mettre à l'argentique, les photos ont été prises avec un M6 non TTL et un Biogon C 2,8/35, la pellicule est une TMax 400. C'est ma 1ere pellicule avec cet appareil.

La pellicule a été développée par un labo grand public (impossible de trouver un labo qui fasse du développement de Tmax dans ma région). Si j'ai bien compris, le labo du coin les a envoyés chez Fuji. La pellicule est périmée (2012/2013) mais a été conservée au frigo.

Les néga ont été scannés par un autre labo sur un Fuji Frontier (le 1er labo Fuji ayant oublié de les scanner malgré ma demande...) : ce 2ème labo est celui à qui je confie habituellement mes tirages numériques grand format, ils font normalement du travail propre. Je les ai interrogés sur ces marques et selon eux cela ne provient pas du scan, il me demandent de leur ramener les néga pour voir si cela vient du développement et je ferai cela à l'occasion.

Ces traces se retrouvent sur toute la pellicule à peu près au même endroit : elles ne sont évidemment visibles que sur les fonds clairs.

Alors, à votre avis d'où ca vient ? problème matériel (ce dont je doute) ? pellicule périmée? développement ? scan ?

Merci de vos retours éclairés et place aux exemples qui montrent la chose (cf. les flèches)



MOZ
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2870
Depuis le 8 fév 2013
Paris 18 la butte !
salut,

Je ne sais pas si ça aidera mais j'ai la même chose sur mes scans "Frontier" également...
C'est assez moche sur les ciels généralement.
Sur mon ex, en haut à gauche...

Par contre quand je fais moi même les scans sur Imacon X5, là, c'est nickel de chez nickel.
Ca m'apparait plus du tout :wink:
Je pense que le scan est plus à mettre en cause.

"Si tu dis couic-couic quand tu marches, les gens pensent que t’as des chaussures neuves." JCVD
Backinblack
Richard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9688
Depuis le 27 mai 2003
bigoudénie en Pen ar Bed (29120)
la pince essoreuse n'a qu'une seule place dans un labo, la poubelle...
"c'est avec le coeur que l'on fait des photos"
"la photo c'est le regard"
Willy Ronis

http://www.summilux.net/r_system/fondsRV.htm

http://www.summilux.net/expos/voir.php?auteur=19&page=2
Petit Michel
    40 ans d'usage
Membre des Amis
Messages : 693
Depuis le 15 nov 2004
La Varenne St Hilaire ou Noirmoutier
Bonjour Richard,
çà me gène un peu de te dire que ma pince à lèvres caoutchouc, paterson,utilisée avec les soins d'usage,ne m'a jamais rayé aucun film.
Je ne suis pas un pratiquant assidu,mais la statistique porte sur un quarantaine d'années .....
Ceci me permet de te saluer et d'ajouter que je ne conseillerais pas cet outil à un débutant.
Amitiés.

michel
Michel
Clic
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1904
Depuis le 25 juil 2003
Besançon
Richard a écrit :
la pince essoreuse n'a qu'une seule place dans un labo, la poubelle...



J'en suis aussi convaincu.
:content-anim:
"Lorsque vous photographiez des gens en couleur, vous photographiez leurs vêtements.
Mais quand vous photographiez des gens en noir et blanc, vous photographiez leurs âmes"
Ted Grant
g00delux
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 181
Depuis le 5 oct 2013
Clermont-Ferrand/Limoges
Merci pour vos retours.

A première vue, j'opterai donc pour le scan car je doute que sur un développement industriel, il y ait utilisation de pince essoreuse. Me trompe-je ?
Math
Spécialiste
Messages : 1825
Depuis le 26 juil 2009
Bruxelles
As tu inspecté ton négatif sous un éclairage puissant ? Si les marques sont sur le négatif, tu les verras assez facilement.
Fa.Brice
Avatar de l’utilisateur
Messages : 60
Depuis le 28 juil 2014
Québec
Personnellement mes dev N&B je les fais à la maison et mes négatifs sont nickel, pour les couleurs je passe par un lab (testé deux...) et là c'est le drame : toujours une rayure ici ou là...
--- "Buy Film Not Megapixels" ---
Dogre
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 161
Depuis le 19 juil 2014
Effectivement, une inspection attentive à la loupe x 10 par exemple peut permettre de déterminer si le problème vient du film ou du scanner.
À mon avis, cela vient de ce dernier.

Développer ses film dans son propre labo est incomparable : choix du développeur, temps adapté au fil de l'expérience, agitation personnalisée, etc…Confier un film noir et blanc à un labo grand-public est un crime… 

Pour ce qui est de l'essorage desdits films, il faut d'abord les rincer à l'eau déminéralisée et ensuite, les passer à l'essoreuse à salade dédiée à cet usage. C'est un grand tireur qui m'as appris ce truc.
phil66
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 915
Depuis le 23 jan 2013
perpignan
y a t'il une matière recommandée pour la pince essoreuse ?
merci
stevie voodoo
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 802
Depuis le 18 juin 2011
Paris
Votre pouce et index !
"Keep walking, don't smile"
Dogre
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 161
Depuis le 19 juil 2014
La moindre particule abrasive sur une pince à essorer et c'est toute l'émulsion du film qui se raye…

Pour l'essoreuse à salade, placez les films en spire diamétralement opposés dans le panier et l'essorage sera parfait et sans contact.
Fa.Brice
Avatar de l’utilisateur
Messages : 60
Depuis le 28 juil 2014
Québec
Jamais utilisé aucune pince... je rince bien mes films et je les suspend pour qu'il sèche tranquillement et aucune trace.

L'attente du séchage fait également parti du jeu de patience de la photo argentique :wink:
--- "Buy Film Not Megapixels" ---
bbjm
Avatar de l’utilisateur
Messages : 43
Depuis le 13 nov 2013
95
L'utilité de la pince dépend de la dureté de l'eau de lavage.
1 voire 2 derniers rincages à l'eau déminéralisée avec agent mouillant peuvent ne pas suffire.
La pince à néga bien propre, hein !, peut etre un bon outil s'il est bien manipulé. C'est comme tout outil ou appareil :lol:
L'essoreuse à salade donne aussi de bons résultats, perso j'y rajoute un léger coup de raclette en silicone sur la dorsale et c'est nickel :content:

Pour ces négas rayés, il ne semblent pas l'etre par frottement ou raclure puisque la zone abimée est au meme endroit sur les 2 vues mais c'est incliné.
Je suppose donc aussi que c'est au scan :???:
g00delux
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 181
Depuis le 5 oct 2013
Clermont-Ferrand/Limoges
Dogre a écrit :
...Développer ses film dans son propre labo est incomparable : choix du développeur, temps adapté au fil de l'expérience, agitation personnalisée, etc…Confier un film noir et blanc à un labo grand-public est un crime… 


Je pourrais être d'accord avec cette dernière assertion mais malheureusement je n'ai ni le temps ni le local adapté pour procéder moi-même au développement.

Et ce n'est pas faute d'avoir cherché un labo plus "artisanal" : j'ai écumé ma région sans succès pour trouver la perle rare, la prochaine fois je ferai ça par correspondance. J'ai lu sur summilux que Processus photo faisait du bon job?

En tout cas, je suis retourné voir le labo qui les a scannés, ils vont refaire le job, en espérant qu'ils ne me rayent pas définitivement les bandes :non:
Suivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités