Leica MP: est-ce qu'il y a un consensus....?

alain.besancon
    discutable
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9912
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Philippe,

Indiscutablement vos arguments sont bons, mais je ne partage pas les conclusions: l'allumage conventionnel d'une voiture avait bien des côtés prévisibles, une "feuille de route programmée" et avec des soins attentifs on s'évitait bien des soucis. L'électronique peut vous lâcher d'une minute à l'autre. Leica avait réussi cette prouesse d'allier longévité et fiabilité ce qui quelque part était une partie du contrat tascite passé avec le client et justifiant le prix; s'ils en sortaient je ne verrais AUCUNE raison d'acheter leurs produits. Je me fais plaisir avec mon numérique hautement éphémère, mais je ne concevais pas le Leica autrement que dans la durée ET la fiabilité, autre argument pour accepter, apprendre à supporter ses archaïsmes: nous vieillirons ensemble et nous nous bonifierons ensemble (du moins j'espère :lol: )
Tout un chacun nous avons, nous aurons besoin l'âge venant de stabilité, de permanence pour souffler dans cette course folle et stupide au toujours plus: je serais ravi qu'un constructeur fasse un appareil photo capable de faire le café, passer des disques et servir de GSM, j'apprécierais encore plus le M et, pour le coup, je jette les piles :wink:

Alain
Pierre
    MP et fiabilité
bonjours,
Pour moi la pastille est affaire de goût, et la modularité devrait être totale, une base et après des éléments au choix qui feront en bout de course e que l'on nomme aujourd'hui, M 6, 7 ou P ou autre. Je ne suis pas sur que ce soit si irréaliste...
concernant la fiabilité. un M ne lachera pas ou dans très longtemps, mais j'ai R 3 qui fonctionne à merveille... avec sa vieille electronique de 25 ans... Alors, la mécanique c'est bien, mais tout finit par lacher, les différences de températures, l'humidité, font aussi travailler le métal. La mécanique sera toujours réparable, mais à quel prix ?
le gros aantage du MP : c'est un leica, miseau point manuel, tout tombant sous la main avec facilité, sans aller chercher le changement de diaph dans le sous menu du bouton gauche commandé par la molette droite...car une fois que l'on a pris avec ce type d'appareil, c'est du d'avoir autre chose en main et de voir les images, surtout en montant la collonne de l'agrandiseur....
si le gaffer ou le scotch electrique ne marque pas la laque après nettoyage à l'alcool à bruler (attention à l'acétone) ou à l'essence F, il faut se mefier pour les gainages qui finissent par être marqués.
patrick
    fiabilité du Leica M6 TTL
Messages : 1
Depuis le 28 mai 2003
paris
Bonjour à tous,

Nouveau venu sur le forum, je voudrais juste apporter ma petite expérience concernant la fiabilité du M6 TTL. Dès les premiers films, j'ai eu un voile latéral sur certaines vues. Je suis retourné chez le vendeur qui m'a reçu un peu comme un chien dans un jeu de quille. "Remettre en cause le boitier, vous n'êtes pas sérieux ! enfin laissez le moi je vais voir"
Résultat une semaine après, malfaçon sur la cellule TTL dans la chambre. Réparation immédiate sans frais (il était encore sous garantie). Mais j'étais le seul au monde à avoir ce problème selon Leica. Quelques semaines plus tard j'ai rencontré un photographe qui avait le même problème sur son M6 TTL. Depuis mon M6 TTL a déroulé de nombreux films sans souci.
C'est donc un boitier fiable mais qui malgré le mythe reste mortel :lol:

patrick
Philippe
    Re : et oui & discutable
Avatar de l’utilisateur
Messages : 20
Depuis le 27 mai 2003
Bonjour Alain,

1) En réponse au sujet : et oui

Oui, je n'écoutais pas souvent mon père à cette époque. Il a dû oublié depuis. Je pense pouvoir acheter un Leica maintenant sans entendre dire : "Tu vois je te l'avais dit !". :?

Leica un mythe ? Oui c'est vrai, il ne suffit pas d'acheter le même appareil que HCB pour lui ressembler ; ça serait trop facile. Quant aux limites ? Mes focales précédentes étaient : les 24, 35, 55mc et 105 ; je ne suis donc pas un adepte des gros télés et des zooms. Je commencerai bien avec un 'cron 35/f2 et puis je verrai par la suite, peut être un 'cron 50/f2 plus tard, j'aimerais mieux un 'cron 75/f2 à la place du 50, mais ça n'existe pas ! Je ne comprends pas Leica sur ce point ; je pense qu'il manque dans la gamme un petit télé compact et assez lumineux, avec un cadre exploitable. Le 90/f2, là c'est moins sûr, le cadre me semble déjà petit et l'objectif est plutôt volumineux. Je n'arrive pas à me déterminer avec le petit télé et je ne veux pas sacrifier le confort de visée du Leica pour monter un objectif en particulier si bon soit-il, je veux pas m'encombrer non plus.

Je vois qu'il y a du camouflage dans l'air. Je ferai sans doute la même chose, il faudra juste que je fasse attention de ne pas scotcher la fenêtre du télémètre. J'en suis capable.

1/15s avec un 90 mm à main levée ? Vous avez raison de le pousser dans ses retranchements, avec un tel déclencheur et de tels cailloux, ça serait vraiment dommage de ne pas en profiter. Mais votre photo sera-t-elle nette cette fois-ci ?

2) En réponse au sujet : discutable

Oui je vous l'accorde, l'exemple de la tête de Delco n'était pas très pertinent. Mais je pense que vous avez compris où je voulais en venir. Quant à ce que vous avez dit à propos du contrat tacite qui lie Leica à ses clients, je suis sans réponse. Je comprends parfaitement et je respecte cette idée.

A+ :wink:
Philippe.
Richard
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9522
Depuis le 27 mai 2003
bigoudénie en Pen ar Bed (29120)
Pour Pierre et Alain

Au scotch ou au gaffer préférer l'adhésif Vénillia noir gauffré qui à un peu l'aspect du gainage, si le masque est réalisé avec soin il sera pratiquement invisible.
Pour éviter de ... gaffer, le MP est sur le marché  :lol:
alain.besancon
    tout siMplement
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9912
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Tout à fait d'accord, le M ne fait pas de vous un nouveau HCB (j'ai pourtant déjà le B ...) mais quand vous avez épongé une telle addition, soit vous le revendez immédiatement, soit vous vous accrochez. Hors vous ne pourrez jamais rivaliser certains boîtiers dans leurs domaines de prédilection et vous cherchez alors les siens. OK j'ai certainement pris un risque trop grand à tirer au 1/15 au 90mm mais c'était ça ou rien; là où je n'aurais pas même essayé avec un réflexe, je me suis calé, j'ai serré ... et essaies, tu verras bien. Je me connais, je vais rentrer dans une série de films catastrophiques car je vais un peu trop loin, mais comment connaître la bête autrement?
Le 1° objectif, vous avez raison ne peut être que le 35 ou le 50 (ma petite préférence) après c'est bien plus difficile après: 1,4/75 et 2/90 offrent à mon sens un peu les mêmes défauts de poids, volume, PDC très limitée, MAP délicate à courtes distances. Une bonne alternative est le 2,8/90 mais de toute façon on touche les limites raisonnables du concept télémétrique (je fais l'impasse sur le 135) d'autant que les défauts du M (éventuel flare) ne font qu'être plus gênants (je viens d'apprendre que mon 0,85 était le champion reconnu toute catégorie en ce domaine, HEU-REUX)
Vous savez que beaucoup conseillent la visée les 2 yeux ouverts et c'est un peu ça le M: regarder son sujet mais aussi l'entourage, voire soit même et sa technique. C'est vraiment marrant ce décalage avec un autre appareil: ce n'est pas difficile, c'est différent, il ne faut pas être sur l'action, il faut l'anticiper ... j'ai mis du temps à le comprendre et je ne suis pas encore débarassé des précédentes façons.
Merci pour l'adhésif noir et les dangers de l'acétone, je note.

Alain
alain.besancon
    retour SAV
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9912
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Désolé Patrick, j'avais loupé votre message: le mien aussi est reparti au SAV pendant sa garantie et je n'ai jamais su exactement ce qu'il avait, mais transit par la FNAC et je n'ai eu aucune réflexion désagréable.
Pour tous, et vous le savez certainement, la maison mère, Solms, semble très attentive et soigneuse à tout retour en usine, c'est ce que l'on lit partout.
Alain
geoide
    M6 vs 50
Messages : 5
Depuis le 26 mai 2003
Montréal
Claude, je vais avoir 50 ans cet été et je viens d'acquérir (à Montréal) un vieux M6 qui appartenait à un collectioneur :D
Je l'ai fait vérifier la semaine dernière lors de la journée LEICA, gratuitement, le boîtier et l'objectif ELMARIT-M 2.8 28mm sont en parfait état... mais j'ai craqué pour un APO-SUMMICRON-M 1:2/90 ASPH et ça ce n'était pas gratuit. :(
Je possède aussi un LEICA C1 et un NIKON F601M.
Je te souhaite bonne chance et profite de la vie.
Philippe
    Re: tout simplement
Avatar de l’utilisateur
Messages : 20
Depuis le 27 mai 2003
Bonjour Alain,

Oui pour le petit télé, j'attends d'avoir une première expérience avant de prendre une décision. Je garde toujours la possibilité de prendre EN DERNIER RECOURS un Nikon FM3A+105/f2.5 à la place d'un 'cron 90/f2 ; je préfére garder un bon confort de visée et je ne serai pas du tout perdant au niveau du prix. Donc prudence, je ne m'emballe pas.

Utilisez-vous un 35 mm avec votre viseur 0.85x ? Si oui, je serais curieux de savoir si vous voyez parfaitement le cadre du 35 mm, du premier coup d'oeil, sans avoir à fouiller dans le viseur. Car jusqu'à présent, je n'envisageais que le viseur 0.72x pour cette focale pour un confort total.

Est-ce que cette analyse est juste selon vous ou quelque peu erronée ?

Viseur : 0.72x
28 mm, il faut chercher un peu le cadre dans les bords du viseur ou coller l'oeil à l'oculaire.
35 mm, c'est l'idéal, le cadre du premier coup d'oeil.
50 mm, c'est bon, le cadre n'est pas trop petit.

Viseur : 0.85x
28 mm, pas de cadre.
35 mm, il faut chercher un peu le cadre dans les bords du viseur ou coller l'oeil à l'oculaire.
50 mm, c'est l'idéal, le cadre est assez grand.

Oui, j'ai entendu parler de la visée à deux yeux ouverts et c'est ce qui m'attire avec le Leica M pour ne pas me couper de la scène et resté en contact ; grâce à l'oculaire placé à gauche du boîtier, le champ de vision de l'oeil gauche est totalement libéré. Mais j'ai lu récemment, que c'était plus facile avec le M3 grâce son viseur x0.90 ? Mais avec le x0.85 vous n'en êtes pas très loin. Avez-vous envisagez la loupe x1,25 pour une visée à taille réelle x1.06 ?

C'est bizarre. Avez-vous remarqué, que depuis que nous sommes dans ce nouveau forum, nous avons bien du mal à démarrer un nouveau sujet ?

A+ :wink:
Philippe.
alain.besancon
    rien à ajouter
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9912
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Philippe, vous avez tout dit:
- nous avons effectivement du mal à démarrer, tous un peu désorientés, rien de grave
- j'ai commis l'erreur de commencer au 90 Apo Asph donc j'ai délibérément choisi un 0,85 et là, ce n'est pas une erreur. La loupe additionnelle n'est apparue que 1 an après, n'apporte pas toutes les convictions, donc je ne l'achèterai pas
- hélas je porte en permanence des lunettes et la visée au 35 m'oblige à chercher le cadre, mais j'ai toujours dit que c'était mineur à côté du confort supplémentaire pour le 90. Evidemment si je prenais un 2° boîtier ce serait un 0,72 pour le 35.
Je dois reconnaître que je ne suis pas un "intégriste du cadrage": bien sûr j'y suis attentif mais si l'action le commande, je me concentre sur le sujet principal et j'y vais "à la louche" surtout au 35. Le 90 n'est pas tellement mieux puisque beaucoup conseillent d'utiliser le cadre 75 quand on vise sur l'infini. Certains disent qu'ils "sentent" le cadrage sans vraiment regarder dans le viseur: au début j'ai pensé qu'ils nous la jouaient snobs et puis ... je commence à comprendre, sans en être capable car je ne me sers pas assez souvent de l'appareil mais il y a certainement du vrai.
Alain
alain.besancon
    90
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9912
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Geoide, bienvenue, bons choix, bonnes photos.
Je n'ai jamais caché mon attachement au 90 Apo Asph, mais ce n'est pas de la tarte, c'est comme une femme, il se fait désirer! Evitez de vous lancer dans le f:2,0 en dessous de 2m trop vite, vous risquez des déceptions vue sa PDC d'une 15aine de cm. Maîtrisez d'abord bien la MAP télémètrique et ensuite ça viendra. Autant ça vous semblera simple au 28 et 50, autant lui il est exigeant.
Alain
Philippe
    Re: rien à ajouter
Avatar de l’utilisateur
Messages : 20
Depuis le 27 mai 2003
Bonsoir Alain,

Oui, ce n'est pas évident. Mais, je crois savoir maintenant. Je vais démarrer avec :
Un Leica M (0.72x) + un 50 mm. Je pense que c'est le meilleurs point d'entrée, le plus sûr en tout cas.

A partir de là, je peux toujours espérer faire le trio 28/50/90 (avec loupe x1.25 pour le 90).
- Si le 28 n'est pas pratique, je passerai au 35.
- Si le 90 n'est pas pratique, je peux toujours prendre un reflex pour cette focale.
J'ai tout mon temps, je dois d'abord apprendre à bien l'utiliser.

J'ai beaucoup appris grâce à ce forum, un grand merci à tous les membres.

A+ :wink:
Philippe.
Pierre-Alain
Avatar de l’utilisateur
Messages : 15
Depuis le 23 mai 2003
Jujurieux
A mon goût, l’essentiel est de vivre une relation avec son boîtier et ses objectifs qui l’accompagne. A chaque nouveau boîtier, l’on se sent décontenancé et il faut griller quelques films avant de retrouver ses repères.

Avec le temps, le Leica devient l’extension de la vision et un viseur 0.72x ou 0.85x ne change rien car c’est la connaissance du résultat qui fait la photo.

Pour ma part, j’ai longtemps eu des difficultés avec la focale de 90mm, jusqu’à ce que je comprenne que le cadrage précis est illusoire et qu’il vaut mieux se fier à sa vision forgée par l’habitude.

Pour débuter, le choix d’un M (0.72x) et d’un 50mm est excellent ! Mon trio gagnant est le 35mm 50mm et le 90mm.

Pour ma part, je passe par des périodes… plusieurs mois qu’au 35mm, idem pour les 50mm et 90mm (en fait bien moins pour cette dernière). En photographiant régulièrement avec la même focale, on devient tellement connaisseur de celle-ci que le viseur devient presque inutile.
gautier
    Re: tout simplement
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Messages : 12564
Depuis le 21 mai 2003
Toulouse
Philippe a écrit :
prendre EN DERNIER RECOURS un Nikon FM3A+105/f2.5 à la place d'un 'cron 90/f2


N'oubliez pas que le 'cron 90 existe pour Leica R. J'ai la version non-asph et il se manipule très bien. La nouvelle version est équivalente à celle pour Leica M. Et pas de soucis de cadre :wink:
Invité
Bonjour savoy,

Oui, je pense que je ne vais pas trop me polariser sur les cadres. Car sinon, je finirai par oublier l'essentiel. De toute façon, on m'a toujours dit : "Mieux vaut cadrer trop large que trop serré". Je pense qu'avec le M, j'aurai une approche légèrement plus grand angle qu'avec un reflex ; ça me semble assez logique.

C'est pour ça que le 35 mm m'a d'emblée intéressé. Mais si je commence par lui, j'élimine du coup le 28. Et comme je sais que je prendrai un 50, un jour ou l'autre, alors autant commencer par lui et mettre en concurrence le 28 et le 35. J'aime bien le 28, car parfois je n'ai pas assez de recul. D'un autre coté, j'aime bien le 35 pour son petit coté pratique, passe partout, il est sympa et facile à utiliser, il sera peut être incontournable avec le M, je ne sais pas encore.

Une question me vient à l'esprit, doit-on obligatoirement monter un objectif pour voir les cadres dans le viseur ? Ou le levier dédié suffit-il à les faire apparaître ? Car si je pouvais faire des simulations de cadres avec un boîtier nu, je pourrais mieux choisir mon premier objectif après. Bon OK, les gens dans la rue vont sûrement me prendre pour un excentrique, mais j'assumerai...

A+ :wink:
Philippe.
PrécédenteSuivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : BORRYS47, Google [Bot] et 4 invités