Un dos numérique Epson compatible avec les objectifs M

Luc Noël
    Un dos numérique Epson compatible avec les objectifs M
Avatar de l’utilisateur
Messages : 83
Depuis le 3 mai 2004
Wallonie en Belgique
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur ce forum. Aussi, désolé si cette info a déjà été communiquée.

Je lis dans le numéro de mai 2004 de SVM Mac (revue informatique Macintosh) la nouvelle suivante.

Epson va proposer cet été un boîtier numérique R-D1 nu (prix environ 3000 euros) compatible avec les objectifs Leica moyennant un adaptateur L (certains grands-angles ne pourraient pas être utilisés à cause du facteur de conversion de focale).
Ce boîtier à visée télémétrique de 6 mégapixels a été mis au point avec la firme Cosima.

Après avoir souligné que la réponse numérique de Leica ne sera présentée que dans deux ans, l'article conclut : "Epson va profiter de son avance pour tenter de séduire les fans de Leica qui veulent amorcer le virage du numérique en gardant leurs précieux objectifs. (…) La balle est dans le camp des utilisateurs de Leica. Migreront-ils vers Epson ou patienteront-ils deux ans pour rester fidèle à Leica ? À moins que, lassés d'attendre un M numérique, leur choix se soit déjà porté sur d'autres marques."

Luc
Luc Noël
    Un site sur l'Epson R-D1
Avatar de l’utilisateur
Messages : 83
Depuis le 3 mai 2004
Wallonie en Belgique
Dans la foulée, je trouve un site avec des photos de l'Epson R-D1

http://www.dpreview.com/news/0403/04031101epsonrd1.asp


Luc
alain.besancon
    Bof
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9899
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Bienvenue sur le site; cette nouvelle était connue et j'ai envie de dire "bof": comme beaucoup, pas tous, je rêve d'un boîtier numérique recevant mes optiques Leica, mais celui-ci n'est pas un Leica ... et si on n'oublie pas la déconvenue de l'Hexar ... sûr je ne serais pas le 1° acheteur, d'autant que le prix est raide pour une définition pas très élevée.
Et c'est bien là l'éventuel drame: le 1° qui se risquera dans ce domaine a toute chance de se prendre une gamelle et, pour une fois, Leica n'a certainement pas intérêt à trop se presser .......... mais pas trop tarder non plus :? En dehors des imbéciles (ou des génies) qui ne changent jamais d'avis, je suis bien décidé à n'acheter un M numérique QUE de chez Leica .... reste à savoir s'ils pourront le sortir à un prix décent :?: et c'est un vrai problème: je crains pour eux que 3000 - 3500 E soit une barrière psychologique infranchissable, tout en étant un "deal" difficile à tenir.

Alain
herisson
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1237
Depuis le 18 juil 2003
Le Mans
Pas mal, ils ont bien fait de prendre la place sur ce créneau. Je serais bien tenté si les essais montrent que les optiques rendent bien avec le numérique (problème d'arrivée en diagonale des rayons luùmineux ?

Hérisson
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Merci pour l'info.
Très peu pour moi le RD1. Mon cron 50 deviendrait un 90... Je n'aurais plus de 35...
Quel intérêt, un format APS derrière des optiques M ?
A+
MMP
Avatar de l’utilisateur
Habitué
Messages : 360
Depuis le 11 avr 2004
Sainte Victoire
Il y a eu des informations sur cet OPNI dans les deux derniers numéros de Réponses Photo. D'aucun affirment que l'objet existera, reste à savoir quand et à quel prix. Par ailleurs, Leica se pencherait également sur un dos numérique pour le R9.

Que ceci réserve-t-il pour le devenir de la marque telle que nous la connaissons ? Bof. Je partage l'avis de Laurent T. pour les problèmes de conversion et l'intérêt d'une telle greffe derrière nos chères optiques.

D'toute façon, c'est l'argentique que j'préfèr' (à fredonner sur un air de Serge Gainsbourg).
villegas juan carlos
    Gainsbourg
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2631
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
Mais s'il s'agit de l'argentique + Gainsbourg, c'est plutôt du rolleiflex:

"Ou est ma petite amie
elle est dans mon rolleiflex..."

amicalement
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Alain,
Je ne comprends pas, ce boitier (RD1) est pour toi : tu rêves d'un tri-elmar bis 35-50-90. Et bien avec ce capteur, tu te payes un vrai tri-elmar et tu as trouvé ton bonheur.

Elle est pas belle la vie ?
alain.besancon
    pas tout à fait
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9899
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Hélas non Laurent, l'actuel Tri Elmar ne m'a jamais fait rêver car il n'encadre pas le 50 et je ne suis pas un fana du 28.
Mais patience ... j'espère que la vie a encore de bonnes surprises à m'apporter (pour les mauvaises je suis "confiant" ... :lol: )

Alain
villegas juan carlos
    je ne change pas d'avis...
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2631
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
Alain,
Je vous estime beaucoup (et vous le savez), je ne voudrais donc pas m'engager dans une discussion sans issue. Mais;
l'une des caractéristiques essentielles d'un leica M c'est sa fiabilité, ou plutôt sa "simplicité". Je me (vous) pose donc cette question; est-ce que ça vaut la peine de monter nos chères optiques sur un truc bourré d'électronique? D'autant plus que le prix à payer pour sacrifier sa "simplicité" d'utilisation sera de 3.000 euros, voire plus.

Voilà pourquoi je ne change pas d'avis là-dessus

amicalement
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
pse
    un M numérique
Avatar de l’utilisateur
Messages : 20
Depuis le 21 sep 2003
Grenoble, France
Les ingénieurs de LEICA travaillent actuellement sur un boitier numérique acceptant les optiques M.
Après avoir soutenu pendant des années que les optiques M étaient incompatibles avec le numérique (à cause de l'angle d'incidence des rayons lumineux générant des effets de vignétage bien connus sur le EOS 1 Ds muni d'optiques base de gamme), les opticiens de Leica espèrent qu'avec les CCD à microlenses ces pb seront bientôt résolu.
L'utilisation de microlenses permettraient de se soustraire à ce pb d'incidence de rayons et rendraient les optiques M utilisables.

Associés à un capteur 10 Mpxls full size (24x36 idemà l'EOS 1Ds), les crons et autres summilux vont bientôt basculer dans l'ère du numérique.

Désolé pour les afficionados de l'argentique (dont je suis) mais il va bientôt falloir se dire que le film va disparaître à plus ou moins brève échéance et que Leica est obligé de travailler sur le numérique.

Leica ne peut pas se permettre de négliger cet aspect du futur et va proposer un système M (qui a fait sa gloire) en version numérique (impératif pour survivre)!
Attention, je ne veux surtout pas relancer ici le débat Numérique/argentique (ce n'est pas la question) mais insister sur le fait que Leica est OBLIGE de presenter un système pour satisfaire une demande de plus en plus importante.

Je me permet d'insister aussi sur un aspect souvent négligé lorsque l'on parle du numérique : on voit souvent le numérique comme la possibilité de voir immédiatement ses images sur l'écran de la TV de mamie et la possibilité de stocker ses images sur CD. On néglige toujours l'aspect tirage... Aujourd'hui, tous les labo pro sont équipés de tireuses numériques qui sont faites pour gérer les fichiers numériques. Un tirage d'après ce genre de matèriel ne se distingue en rien d'un tirage optique (voire même en certains point supérieur). On peut donc faire de superbes tirage couleur, N&B d'après shoot numériques.

A ce jour le numérique est dans une période de pré-adolescence, notamment en ce qui concerne ce genre de boitier (leica M). Il va murir et offrir des possibilités attrayantes. Faisont simplement confiance à Leica pour sortir un système compatible avec nos attentes .

Philippe
Laurent A
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1752
Depuis le 19 mars 2004
Val d'Oise
Je trouve que le concept de l’Epson RD1 est complètement bancal, d’un coté il y a un dos numérique avec une batterie pour l’alimenter et de l’autre, il faut un levier pour armer l’obturateur mécanique. Je pense que ce boîtier a été conçu comme une curiosité en greffant à la va vite un dos numérique sur un Bessa. Il ne vaut pas les 3000 euros qui sont demandés. :shock:

S’il faut donner une version numérique à notre M adoré, je pense qu’il faut partir d’une feuille blanche et ne garder que la monture M. Le reste de l’appareil doit être imaginé en fonction du dos numérique, en considérant qu’un numérique est nécessairement alimenté électriquement et qu’il est sujet à une obsolescence rapide. Ce serait donc certainement une erreur de maintenir l’obturateur mécanique et le couteux niveau de qualité de fabrication Leica. Même le viseur télémétrique complexe et cher ne pourra certainement pas résister à la baisse des coûts nécessaire. Autant dire que, selon moi, le concept même du M ne pourra pas être maintenu :cry:

Je ne suis quand même pas trop inquiet dans l’immédiat concernant l’argentique. Avant que le numérique ne sorte de sa pré-adolescence, il va encore se passer du temps. Comme dans un sketch bien connu, nous pourront continuer à dire : « et l’argentique était toujours vivant ». :wink:

--
Laurent
alain.besancon
    merci
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 9899
Depuis le 23 mai 2003
Dijon
Merci Juan Carlos (et c'est réciproque) mais bon grés mal grés, je suis comme pse, il faut se préparer: un boîtier numérique recevant nos optiques serait un moyen, hélas peut être transitoire de jongler sur les 2 tableaux ........ et puis qui voudra demain attendre la fin de la pellicule, le temps de développement ...... et pour quoi faire? Une réunion familiale dans 3 mois pour regarder les clichés? Faits par des imprimantes?
N'attendons pas que le virage se prenne sans nous, commençons au plus vite pour voir, savoir, comprendre et défendre l'argentique là où c'est possible, mais pas "contre vents et marées"

Alain
LaurentT
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1950
Depuis le 9 juil 2003
Ile de France Sud
Alain tu n'as pas compris mon message.
Avec un capteur APS, donc de rapport 1,6, le tri elmar qui est 28-35-50 en 24x36 devient un 45-55-80, ce qui est, si j'ai bien lu ta prose dans un autre fil, un de tes rêves les plus fous.
Tu es donc, à l'unanimité, désigné comme le premier volontaire de summilux pour acheter un RD1 ET un tri-elmar et, de ce fait, réaliser deux rêves d'un coup : passer au "M-numérique" et au tri-elmarII 45-55-80.

Merci qui ?
Argentor
à mort les dos numériques !

les objos M ne méritent pas ça!
Suivante

Retourner vers Leica M : boîtiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités