Une forteresse Vauban : Mont-Dauphin

Coignet
    Une forteresse Vauban : Mont-Dauphin
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Depuis que PAT a créé ce fil, montrant Mont-Dauphin il y a 100 ans et aujourd'hui, j'avais envie de vous proposer une série de photos de ce curieux site. Étant dans le coin il y a 10 jours, j'ai concocté ceci, pour summilux.net, avec un Leica R4, un APO-Telyt 180, et un film Afga Vista 100.

Dans la vallée de la Durance, au sud de Briançon, dont la citadelle verrouille la vallée de Montgenèvre, un autre fort Vauban assurait une défense supplémentaire : le Mont Dauphin.

[1]

Depuis la vallée, l'ensemble vu du sud en arrivant de Gap est sévère et peu attirant ; on y pénètre depuis le nord, par une porte à l'architecture rigoureuse et soignée,

[2]

pour découvrir une ville à l'urbanisme aéré, aux larges rues ouvertes sur la montagne,

[3]

dont les alignements sont modestes, mais la conception moderne et ambitieuse,

[4]

comme cette église inachevée de 1700,

[5]

et ces bâtiments militaires de l'Arsenal, austères et rigoureux, en partie démolis par un bombardement de 1940.

[6]

En effet, les importants délaissés de cette ville inachevée ont été aménagés à la même époque que la Ligne Maginot.

[7]

Les bâtiments de la fin du XVIIe siècle sont ainsi encadrés par d'importants remblais, aux finitions peu flatteuses.

[8]

Les ouvrages d'origine les font facilement oublier.

[9]


Conçue comme une ville neuve par Vauban, Mont-Dauphin ne s'est curieusement jamais développée, et cette petite commune au patrimoine exceptionnel compte moins d'une centaine d'habitants : 87 au dernier recensement !
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
Étonnant.
Cela doit être étrange d'y habiter (avec ou sans touristes).

Je note en vue d'une hypothétique visite.
laurent mansion
Messages : 74
Depuis le 22 mai 2006
vannes
incroyable cette église inachevée :!: ce qui est choquant c'est la façon dont elle a été "bouchée" :shock:
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7402
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Je ne pense pas qu'elle fut bouchée. Si je ne me trompe pas, on construisait les cathédrales au Moyen-Age par morceaux, si je peux dire. On partait du choeur en ne construisant que lui mais en allant jusqu'au toit. Puis, quand les finances suivaient, on avançait plus avant vers le fond du bâtiment petit à petit. En cas de manque de liquidités, le sanctuaire pouvait servir tel qu'il était : terminé à moitié ou aux trois-quarts, etc. En cas d'attente trop longue, il était donc bouché comme il est dit, mais ce n'était que temporaire.
Dans le cas présent, sans doute que le temporaire devint définitif.
Ceci, je l'ai vu très bien expliqué lors d'une visite d'une exposition concernant les bâtisseurs du Moyen-Age à Dôle-de-Bretagne.
Paradoxal
Chabada
Avatar de l’utilisateur
Vieux briscard
Messages : 6372
Depuis le 11 oct 2005
Paris / Saint Martin
Les piliers de la terre du mari de Barbie Folett .
Hilarant, ce soir, je suis
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Paradoxal a écrit :
Dans le cas présent, sans doute que le temporaire devint définitif.
Oui en effet. Dans ce cas ce n'est pas médiéval. En médiéval, j'ai cet exemple extraordinaire, la cathédrale de Narbonne.

Chabada a écrit :
Hilarant, ce soir, je suis
Mais oui !
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7402
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Coignet a écrit :
Dans ce cas ce n'est pas médiéval

Oui, bien sûr puisque de l'époque de Vauban!
Paradoxal
villegas juan carlos
    avec ou sans touristes
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2630
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
Lison a écrit :
Étonnant.
Cela doit être étrange d'y habiter (avec ou sans touristes)...


Moi, j'aimerais bien y habiter, avec ou sans touristes :wink:
Bref, si c'était sans touristes ce serait encore mieux...
On n'y accepte que les photographes qu'ont un R4 autour du cou :idea:
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
Paradoxal
Avatar de l’utilisateur
Membre des Amis
Messages : 7402
Depuis le 12 fév 2006
Belgique
Concernant ce que dit Juan : "vouloir y vivre".
Dans le cas de Mont-Dauphin, on a la chance de voir la montagne alentour. Dans le cas de Briançon, c'est pareil. Je connais par contre une autre citadelle de Vauban, celle de Montmédy dans la Meuse. Ici, les habitations sont littéralement encerclées et dominées par l'enceinte qui bouche toute vue. On ne voit rien au dehors. Là, je me demande comment ne pas devenir claustrophobe. Par contre, quand on monte sur le parapet, sur la muraille, quoi, alors là, c'est le regard qui porte à des kilomètres de distance. Et c'est l'émerveillement sans cesse renouvelé.
Paradoxal
Lison
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2058
Depuis le 29 mai 2003
50°48' 45.22" N 4°19' 24.74" E (Bruxelles)
Merci pour l'info.
voir aussi :
http://www.linternaute.com/sortir/sorti ... uban.shtml
jean-pierre P.
    Re: Une forteresse Vauban : Mont-Dauphin
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2313
Depuis le 5 nov 2005
Nord
Très intéressant ton sujet ! Très instructif.
Comme d'habitude je dirais.

une remarque pourtant...
Coignet a écrit :
[7]

Les bâtiments de la fin du XVIIe siècle sont ainsi encadrés par d'importants remblais, aux finitions peu flatteuses.


Tu n'es pas très sympa avec la dame ... :wink:
Coignet
Avatar de l’utilisateur
agent technique
Messages : 14859
Depuis le 5 nov 2003
75001
Parce qu'elle est décapitée ? Parce que le texte pourrait nous faire penser qu'elle fait partie des remblais ?

J'ai hésité, en tous cas, à choisir cette vue là, mais c'est la meilleure que j'avais, dans ma série, pour montrer la surprenante cohabitation des mouvements de terrain (esthétique militaire et de défense de type Maginot) et de l'église (expression de l'urbanité pour un projet de ville).

En tous cas, je vous remercie pour vos remarques et réactions.

A Lison et Juan Carlos : bien que référencée sur les listes des Forts Vauban, Mont-Dauphin reste étonnamment peu visitée, et il ne doit donc pas être pénible d'y habiter, de ce point de vue (le groupe de la photo [2] était le seul que j'ai vu). Il est probable que le type d'habitant est en train de changer : aux anciens ruraux semblent se substituer de nouveaux arrivants, avec des activités artisanales haut de gamme, et intellectuelles. Mont-Dauphin sera dans quelques années comme Cordes ?
Polo
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 1502
Depuis le 7 mars 2006
Bourbonnais
Pour info, on peut visiter le (très) beau château de Vauban et de sa famille situé à quelques km de Vézelay (Je n'en ai pas de photos faites au Leica!).
Polo (qui aime bien les visites guidées de Coignet)
villegas juan carlos
    merci!
Avatar de l’utilisateur
Spécialiste
Messages : 2630
Depuis le 26 mai 2003
buenos aires argentine
Merci bien pour tous les renseignements,
et pour les photos, bien sûr.
La photographie est la discipline de l'évidence en un millième de seconde de délire. Bernard Plossu
http://barnackla404.blogspot.com/
Daniel
Avatar de l’utilisateur
Régulier
Messages : 209
Depuis le 6 jan 2006
Moselle
Paradoxal a écrit :
Je ne pense pas qu'elle fut bouchée. Si je ne me trompe pas, on construisait les cathédrales au Moyen-Age par morceaux, si je peux dire. On partait du choeur en ne construisant que lui mais en allant jusqu'au toit. Puis, quand les finances suivaient, on avançait plus avant vers le fond du bâtiment petit à petit. En cas de manque de liquidités, le sanctuaire pouvait servir tel qu'il était : terminé à moitié ou aux trois-quarts, etc. En cas d'attente trop longue, il était donc bouché comme il est dit, mais ce n'était que temporaire.
Dans le cas présent, sans doute que le temporaire devint définitif.
Ceci, je l'ai vu très bien expliqué lors d'une visite d'une exposition concernant les bâtisseurs du Moyen-Age à Dôle-de-Bretagne.


C'est compréhensible de procéder par morceaux, mais un peu surpremnant comme méthode de construction. Comment faisaient les architectes pour faire tenir les "morceaux", les lier ensemble et éviter les mouvements, même légers qui produisent des fissures dans les murs :?:
Il est vrai que le clocher semble avoir été couvert en toute hâte :!: :!:
daniel/a/summilux.net
Suivante

Retourner vers Architecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant cette section : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités