2732 résultats trouvés

Revenir à la recherche avancée

Aller au message

sylvain a écrit :
(...) Par contre ton gainage de MP n'est pas réglementaire Jean-Yves :wink:


Absolument réglementaire et d'origine dans le programme MP à la carte, camarade ! :)
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 19:48
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 24
Vus: 3735

Aller au message

Les photos qu'on me demande, pour voir de plus près ce matériel. Photos brutes de réflex numérique, avec seulement un poil d'accentuation. Le matériel est dans l'état, il n'a pas été spécialement nettoyé pour l'occasion. D'ou les quelques "pétouilles" qui sont des grains de poussière.

Tout d'abord, le boitier :


Le rideau est en très bon état. Cf. supra le descriptif. J'ai d'ailleurs oublié de noter que ce boitier est aussi le MUST des IIIf car il est muni d'un retardateur, ce qui n'est pas le cas de tous les IIIf. Il y a donc les IIIf, les IIIf RS (échelle rouge) et les IIIf RS ST (self-timer). Et celui-ci est donc un IIIf RS ST.... Autant dire une 406 Mi16....



Légères traces sur l'oeilleton de l'oculaire. J'en profite pour vous dire que le télémètre a été vérifié par Gérard Métrot. Le viseur et le télémètre sont clairs mais c'est difficile de faire une photo pour le montrer !



Légère trace sur le barillet d'armement et l'indicateur de sensibilité.



La semelle du Leicavit. Absolument impeccable.



Avec l'Elmar. Vue générale en position de transport avec le pare-soleil. Très pratique, l'objectif ne dépasse ainsi que de 2 cm.



En position d'attaque !



Egalement en position d'attaque sans le pare-soleil...



Après la bataille, dans la poche : position de transport sans le pare-soleil. L'objectif ne dépasse que de 3 mm du boitier....



Détail de l'Elmar rentré, pour comprendre que c'est vraiment très rétractible.... en comparaison de.....



.... l'Elmar sorti et en position verrouillée. Sur ces deux photos, on voit bien aussi le pare-soleil et le bouchon d'objectif, muni d'un joli feutre bordeaux (ça c'est moi qui le dit, ce n'est pas visible sur la photo).



Là, c'est avec le cron jaune, en position de transport. L'objectif ainsi rentré dépasse d'environ 2 cm du boitier.



On passe à l'attaque et là, ça ne rigole plus du tout car c'est quand même du grand Summicron. Pour rappeler que je vends le boitier avec son indispensable viseur externe, je l'ai monté ici. C'est donc vraiment une VRAIE position d'attaque... (sauf évidemment que la gâchette du Leicavit n'est pas sortie).



Vue latérale en position d'attaque sans le pare-soleil. Très court et très léger pour un 50...



Et la même chose avec le pare-soleil. Je le conserve en général ainsi, même dans le fourre-tout, ce qui permet d'éviter que trop de poussières ne se collent sur l'objectif (quand je n'utilise pas de filtre, le filtre s'insérant très bien entre l'objectif et le pare-soleil).



Le cron jaune est vraiment magnifique... Il y a des témoins sur le site...



Pour le Summicron 35, j'ai fait moins de photos car c'est plus classique. Ici, pour montrer que cela va très bien sur un MP chromé noir (mon chouchou).



Un détail du fût... cet objectif date de 1995, je l'ai acheté il y a deux ans et je suis certain que c'est moi qui ai fait le plus de photos avec !!



La lentille arrière, avec un petit jeu visuel sur le MP qui est derrière.



Idem avec la lentille avant.

Bon, j'arrête pour l'instant mais je peux répondre aux questions éventuelles...

Amitiés,
JY
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 16:59
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 15
Vus: 2954

Aller au message

Les photos qu'on me demande pour voir de plus près ce matériel. Photos brutes de réflex numérique, avec seulement un poil d'accentuation. Le matériel est dans l'état, il n'a pas été spécialement nettoyé pour l'occasion. D'ou les quelques "pétouilles" qui sont des grains de poussière.

Tout d'abord, le boitier :


Le rideau est en très bon état. Cf. supra le descriptif. J'ai d'ailleurs oublié de noter que ce boitier est aussi le MUST des IIIf car il est muni d'un retardateur, ce qui n'est pas le cas de tous les IIIf. Il y a donc les IIIf, les IIIf RS (échelle rouge) et les IIIf RS ST (self-timer). Et celui-ci est donc un IIIf RS ST.... Autant dire une 406 Mi16....



Légères traces sur l'oeilleton de l'oculaire. J'en profite pour vous dire que le télémètre a été vérifié par Gérard Métrot. Le viseur et le télémètre sont clairs mais c'est difficile de faire une photo pour le montrer !



Légère trace sur le barillet d'armement et l'indicateur de sensibilité.



La semelle du Leicavit. Absolument impeccable.



Avec l'Elmar. Vue générale en position de transport avec le pare-soleil. Très pratique, l'objectif ne dépasse ainsi que de 2 cm.



En position d'attaque !



Egalement en position d'attaque sans le pare-soleil...



Après la bataille, dans la poche : position de transport sans le pare-soleil. L'objectif ne dépasse que de 3 mm du boitier....



Détail de l'Elmar rentré, pour comprendre que c'est vraiment très rétractible.... en comparaison de.....



.... l'Elmar sorti et en position verrouillée. Sur ces deux photos, on voit bien aussi le pare-soleil et le bouchon d'objectif, muni d'un joli feutre bordeaux (ça c'est moi qui le dit, ce n'est pas visible sur la photo).



Là, c'est avec le cron jaune, en position de transport. L'objectif ainsi rentré dépasse d'environ 2 cm du boitier.



On passe à l'attaque et là, ça ne rigole plus du tout car c'est quand même du grand Summicron. Pour rappeler que je vends le boitier avec son indispensable viseur externe, je l'ai monté ici. C'est donc vraiment une VRAIE position d'attaque... (sauf évidemment que la gâchette du Leicavit n'est pas sortie).



Vue latérale en position d'attaque sans le pare-soleil. Très court et très léger pour un 50...



Et la même chose avec le pare-soleil. Je le conserve en général ainsi, même dans le fourre-tout, ce qui permet d'éviter que trop de poussières ne se collent sur l'objectif (quand je n'utilise pas de filtre, le filtre s'insérant très bien entre l'objectif et le pare-soleil).



Le cron jaune est vraiment magnifique... Il y a des témoins sur le site...



Pour le Summicron 35, j'ai fait moins de photos car c'est plus classique. Ici, pour montrer que cela va très bien sur un MP chromé noir (mon chouchou).



Un détail du fût... cet objectif date de 1995, je l'ai acheté il y a deux ans et je suis certain que c'est moi qui ai fait le plus de photos avec !!



La lentille arrière, avec un petit jeu visuel sur le MP qui est derrière.



Idem avec la lentille avant.

Bon, j'arrête pour l'instant mais je peux répondre aux questions éventuelles...

Amitiés,
JY
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 16:58
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 24
Vus: 3735

Aller au message

Avec plaisir, mais il faut oser aller vers le froid polaire, au nord du Nord, où les gens parlent une langue incompréhensible ! :wink:
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 15:21
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 15
Vus: 2954

Aller au message

Comme je le dis sur l'autre fil (diable, quelle gestion !), je n'ai pas de semelle simple pour le IIIf. Donc je ne peux le vendre qu'avec son Leicavit, ou le vendre sans semelle, ce qui serait assez aberrant. A moins que l'acheteur du Leicavit ne puisse fournir une semelle à l'acheteur du boitier... Sacré communauté, sacré forum ! :)
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 12:45
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 15
Vus: 2954

Aller au message

Suite à une question qui m'est posée plusieurs fois :

Je n'ai pas de semelle "simple" à monter sur le IIIf. Si je vends le IIIf sans le Leicavit, ce sera aussi sans semelle et il faudra que l'acheteur ou l'acheteuse s'en procure une par ailleurs. Ce qui me conforte dans l'idée que ce serait très dommage de séparer ce IIIf de son Leicavit...

A +
JY
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 12:21
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 24
Vus: 3735

Aller au message

Comme Philippe D. l'a fait justement remarquer, avant de se rétracter non moins justement (comme un Summicron ! :wink: ), le Cron Jaune (permettez que je l'appelle ainsi, c'est une vieille complicité entre lui et moi et, à l'instar de Brassens sourcilleux du traitement de ses chats, j'étriperai celui ou celle qui lui fera du mal), le Cron Jaune, donc, est un objectif à vis. Il date de 1951 et la monture M est mise en service en 1954 si ma mémoire est bonne... C'est donc effectivement une bague adaptatrice qui est ici montée dessus et que je n'ai pas fait attention de retirer pour la photo (cet objectif étant à demeure sur mon MP).

Revenons à ta question. Le prix dépend de l'objectif. Sans le Leicavit, le IIIf avec son viseur et l'Elmar valent 900 euros (j'inclus le viseur SBOOI dans ce prix car c'est un crime d'utiliser un IIIf sans ce magnifique viseur à miroir, qui permet de garder confortablement les deux yeux ouverts... de la photo en 3D en somme).

Si c'est avec le Cron Jaune, en revanche, le prix est de 1100 euros. Dans ces deux prix, j'inclus évidemment les pare-soleil et les bouchons, qu'on peut trouver séparément mais parfois chers dans cet état.

A +
JY
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 10:13
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 15
Vus: 2954

La grande braderie de Jean-Yves

A Lille, on appelle ça une braderie.
Partout ailleurs dans le monde, ça se traduit par "cadeau".
Non, je rigole, je vends au juste prix je pense.

De quoi s'agit-il ? De mettre en double, pour attirer davantage de clients, le même message dans les offres "M" et "à vis". Si après ça je ne me fais pas virer, alors c'est qu'il n'y a plus de police dans notre pauvre France....

Un petit justificatif : je me sépare d'une partie de mon matériel. Rassurez-vous, c'est pour racheter du Leica, et pas du récent, et encore moins du numérique. (Et paf !).
Disons que c'est pour éviter les doublons et optimiser mon matériel pour l'usage que j'en fais (de plus en plus du M, dans des conditions qui font peur à un beau matériel de collection).

Il n'y a donc pas de loup dans le sac.

----------
Summicron M 35 préasph (IV) chrome état excellent++ = 1000 euros (avec pare-soleil, bouchon d’objectif et bouchon arrière Leitz d’origine).
Plus rare, plus lourd, plus solide au bout du M que la version noire... Et qui va néanmoins très bien sur un boitier noir (comme le mien).


Summicron à vis 5 cm « jaune » état excellent = 500 euros (avec pare-soleil, filtre UV et bouchon arrière Leitz d’origine).
Légendaire, et très rare dans cet état.


Leica IIIf échelle rouge - retardateur (avec bouchon de boîtier et courroie Luigi neuve), Leicavit d’origine, Elmar f :3,5 5 cm échelle rouge avec bouchon Leitz et pare-soleil d’origine, viseur SBOOI, le tout état parfait, boîtier et objectif nettoyés et revus par Gérard Métrot = 1500 euros.
LE MUST DU PHOTOREPORTER DES ANNEES 50. Demandez aux deux Jean (Bordeaux et D.). Les images de l'Elmar son bluffantes et le Leicavit permet d'être encore plus rapide qu'au M.


Cela fait 3 lots, qu'il serait dommage de scinder, mais je peux étudier toute proposition...


Dépêchez-vous ou je sens que je vais changer d'avis...
----------

Et une petite photo (j'ai en HR sur demande) :
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 1:12
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 15
Vus: 2954

La grande braderie de Jean-Yves

A Lille, on appelle ça une braderie.
Partout ailleurs dans le monde, ça se traduit par "cadeau".
Non, je rigole, je vends au juste prix je pense.

De quoi s'agit-il ? De mettre en double, pour attirer davantage de clients, le même message dans les offres "M" et "à vis". Si après ça je ne me fais pas virer, alors c'est qu'il n'y a plus de police dans notre pauvre France....

Un petit justificatif : je me sépare d'une partie de mon matériel. Rassurez-vous, c'est pour racheter du Leica, et pas du récent, et encore moins du numérique. (Et paf !).
Disons que c'est pour éviter les doublons et optimiser mon matériel pour l'usage que j'en fais (de plus en plus du M, dans des conditions qui font peur à un beau matériel de collection).

Il n'y a donc pas de loup dans le sac.

----------
Summicron M 35 préasph (IV) chrome état excellent++ = 1000 euros (avec pare-soleil, bouchon d’objectif et bouchon arrière Leitz d’origine).
Plus rare, plus lourd, plus solide au bout du M que la version noire... Et qui va néanmoins très bien sur un boitier noir (comme le mien).


Summicron à vis 5 cm « jaune » état excellent = 500 euros (avec pare-soleil, filtre UV et bouchon arrière Leitz d’origine).
Légendaire, et très rare dans cet état.


Leica IIIf échelle rouge - retardateur (avec bouchon de boîtier et courroie Luigi neuve), Leicavit d’origine, Elmar f :3,5 5 cm échelle rouge avec bouchon Leitz et pare-soleil d’origine, viseur SBOOI, le tout état parfait, boîtier et objectif nettoyés et revus par Gérard Métrot = 1500 euros.
LE MUST DU PHOTOREPORTER DES ANNEES 50. Demandez aux deux Jean (Bordeaux et D.). Les images de l'Elmar sont bluffantes et le Leicavit permet d'être encore plus rapide qu'au M.


Cela fait 3 lots, qu'il serait dommage de scinder, mais je peux étudier toute proposition...


Dépêchez-vous ou je sens que je vais changer d'avis...
----------

Et une petite photo (j'ai en HR sur demande) :
par Jean-Yves
mercredi 12 mars 2008 - 1:11
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: La grande braderie de Jean-Yves
Réponses: 24
Vus: 3735

Aller au message

Merci à tous. Comme choisir c'est renoncer, j'ai finalement exposé 5 rouleaux de Kodak Portra 400 ton chair et 3 rouleaux de Tx (pour ne pas perdre la main). Je n'ai absolument pas eu l'impression de faire des photos "couleur" et des photos "N&B". Ceci pour abonder dans le sens de ce que disait LaurentT sur un autre fil : je n'ai pas un profil de photographe "N&B". J'ai pas mal réfléchi à cela récemment (je réfléchis à la photo dans les périodes où je n'en fais pas), notamment en lisant le bouquin de Stephen Shore "Leçon de photographie" (Phaidon). Ce qu'il dit sur la transparence supérieure des photos couleur me semble absolument évident mais je n'avais jamais pensé à la conséquence de cela : le N&B, à profondeur de champ égale, permet un aplatissement mental propre au développement des correspondances et de la géométrie (Cartier-Bresson, ça vous dit quelque chose... non, je ne vais pas recommencer ! :wink: ). On pourra revenir sur ce sujet dans un autre fil...

Le Chili est un pays superbe. Je vais de ce pas développer les négas, pendant que l'Année Internationale de la Planète Terre me laisse un répit...
Amitiés,
JY
par Jean-Yves
samedi 1 mars 2008 - 14:42
 
Forum: Comment feriez-vous pour...?
Sujet: Le point sur les films couleurs pour les nuls...
Réponses: 12
Vus: 4429

Aller au message

OK donc la tendance se confirme : exit la diapo ?!
Mais le néga moderne tolère-t-il aussi bien (?) les écarts de température de couleur ? Exemple : quand vous devez photographier dans un bar la nuit avec le même film qu'un paysage dans la journée.
C'est ce que je fais avec mon boitier réflex numérique et si je suis prêt à admettre un parti pris esthétique plus tranché avec du film, il n'en reste pas moins que le choix du film doit rester crédible... :oops:
L'avis de reporters professionnels serait intéressant...

(Rassurez-vous, je parle ici de couleur. Je ne suis pas prêt à troquer mon M et mon labo N&B contre un labo numérique... :wink: )
par Jean-Yves
mardi 1 janvier 2008 - 22:01
 
Forum: Comment feriez-vous pour...?
Sujet: Le point sur les films couleurs pour les nuls...
Réponses: 12
Vus: 4429

Le point sur les films couleurs pour les nuls...

Le cahier des charges est simple : un seul film de reportage pour tous les usages (jour, nuit), ce qui requiert un :

- maximum de latitude de pose (beaucoup de zizos)
- minimum de virage des tonalités en lumière artificielle (ou alors des jolis virages type Kodachrome ou Wong Kar Waï)

Je me fous du naturel-ton chair pattin et couffin à ce stade.
On m'avait répondu il y a quelques années avec ce cahier des charges : "de l'inversible ou rien (pour les tonalités) !"
Plus récemment on m'a soutenu qu'il ne fallait plus utiliser que du négatif (pour la souplesse).
Sans compter que ça va devenir du sport de trouver du film, je profite de la préparation d'un prochain voyage en Patagonie pour reposer la question... Histoire de faire une mise à jour des réponses....

Si je ne suis pas convaincu je prendrai de la Tx... :rollvert:
Amitiés et bonne année à toutes et à tous ! :)
par Jean-Yves
mardi 1 janvier 2008 - 19:55
 
Forum: Comment feriez-vous pour...?
Sujet: Le point sur les films couleurs pour les nuls...
Réponses: 12
Vus: 4429

Aller au message

Merci pour cette itinérance zappeuse et gourmande, digne de rantanplan ! :wink:

Comme quoi le message préexiste toujours au signe. Toute photo digne de ce nom doit être pré-conçue ! Il me semble même que c'est une des conditions du reportage... 8)

Un détail sur la lumière pluvieuse : elle est très réaliste. Et la fermeture des photos en est une conséquence. Contrairement à ce qui se passe dans le fût d'un objectif, l'oeil perçoit une image d'autant plus directive, et donc vignettée, que la lumière qui y entre est rare... :roll:

Cela dit, demandez donc à Jean D. ce que nous pensons des lumières blafardes en photographie... et vous serez surpris !!! :P
par Jean-Yves
lundi 24 décembre 2007 - 17:57
 
Forum: Voyages
Sujet: La Toussaint à Bruxelles...
Réponses: 35
Vus: 10600

Aller au message

Bertrand T a écrit :
Jean-Yves a écrit :
CE QUI EST PARFAITEMENT ETONNANT C'EST QU'ON A L'IMPRESSION D'ÊTRE NULLE PART. OU PLUTÔT QU'ON POURRAIT ÊTRE N'IMPORTE OU.

Étant allé une fois à la Réunion, je peux te dire que je reconnais parfaitement l'île dans toutes les photos que poste Philippe. (...) Peut-être faut-il y aller pour pouvoir faire le lien ?


Je connais aussi la réunion en tant que marcheur et géologue (pas tellement les gens) et c'est ce qu'il me semble...

Donc, au boulot Philipandre ! Les deux dernières séries de ce fil étaient d'ailleurs sur la bonne piste (je ne suis pas dépaysé par les laves pahohéhohé mais j'ai trouvé superbes les photos de l'usine). :)
par Jean-Yves
lundi 3 décembre 2007 - 8:02
 
Forum: Voyages
Sujet: L'île de La Réunion
Réponses: 579
Vus: 101952

Aller au message

Je ne suis pas d'accord. Je ne "vois" pas le M8 dans ces photos, je ne regarde que les photos elles-mêmes, le carnet de voyage, selon ta propre expression. A moins que le foisonnement soit lié à la découverte du matériel, impliquant le besoin impérieux de trouver un sujet, quel qu'il soit. Mais même si cela était (l'idée de faire une photo ou une série de photos par jour est contraignante mais c'est un exercice qui montre aussi bien le regard que lorsqu'on photographie sous l'effet d'un choc émotionnel), même si c'était une manière d'illustrer les capacités du M8, cela ne fait pas tomber ma remarque sur l'impression de "non-lieu" (ou "tous-lieux"). Cela vaut la peine en tout cas de se poser la question... 8)
par Jean-Yves
dimanche 2 décembre 2007 - 16:09
 
Forum: Voyages
Sujet: L'île de La Réunion
Réponses: 579
Vus: 101952
PrécédenteSuivante

Revenir à la recherche avancée