70 résultats trouvés

Revenir à la recherche avancée

Aller au message

Paul a écrit :
Comparer un risque vital de freinage à des tâches sur des images me semble hors propos.

Je comprends bien ta demande, je dis juste qu'elle ne me paraît pas réaliste. Après je ne suis pas l'avocat de Leica, et j'ai eu à subir les affres du CCD, donc je m'arrête là sur le débat.


Cher Paul,
Je crois que tu n'as pas bien compris mon propos : j'ai pris comme exemple le système de freinage, mais j'aurais pu prendre n'importe quel autre exemple de pièce dont le défaut de conception n'aurait pas entraîné un risque vital pour le conducteur d'une voiture, mais qui aurait conduit au non fonctionnement de la voiture. Par exemple, un défaut de conception des soupapes. Car, dans mon exposé, l'adjectif "vital" ne s'appliquait pas, bien sûr, à la vie de l'utilisateur de l'objet, mais à la possibilité de faire remplir à l'objet (ici, l'appareil photo, là, la voiture automobile) la fonction première (en l’occurrence, faire des photos sans taches pour le premier et rouler pour la seconde) pour laquelle il avait été conçu.
par leitzphile
mercredi 2 septembre 2020 - 17:34
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018

Aller au message

Wolf49 a écrit :
On peut comprendre l'amertume des victimes de cette fameuse course technologique sans fin.
Le budget recherche et développement dans ce domaine est considérable, et le prix des boitiers s'en ressent d'autant plus qu'ils sont fabriqués à petite échelle avec des matériaux de qualité.
On ne parle pas en millier d'unités chez Canon Nikon ou Sony... on est sur une autre échelle.
Ce qui peut choquer quand on choisit un Leica, c'est le contraste de la durée de vie entre les boitiers argentiques, chefs d'oeuvre de micro mécanique, et les boitiers numériques.
Mais chez Nikon par exemple, on peut très bien travailler avec un Nikon F de 1959 avec leurs optiques actuelles... C'est aussi le cas chez Leica, avec des optiques encore antérieures !
Je pense que l'investissement est "rentable" en terme d'optiques, il est nul en terme de boitiers. Mais c'est pareil chez les "grands" ! Essayez de revendre à bon prix un boitier de quelques années, le même problème se produira que chez Leica...
Aujourd'hui, la richesse de choix des bagues permet ce luxe inouï, d'utiliser à peu près toutes les optiques sur tous les boitiers...
Se pose sans doute parfois la question de l'optimisation, mais si vous quittez Leica, allez chez un concurrent moins cher, et montez vos optiques Leica sur son boitier !


Cher Wolf49,
Je tiens à préciser que je ne me déclare nullement victime de la course technologique sans fin.
Dans un message précédent, j'ai au contraire assumé pleinement le choix de continuer à photographier avec un boîtier technologiquement dépassé pour les quatre raisons que j'ai énoncées.
En revanche, je me déclare victime, en tant que propriétaire d'un boîtier M9, d'un défaut de conception natif de l'organe principal d'un appareil photo numérique et de l’attitude irresponsable de son fabricant. Ce qui n'est pas la même chose.
Par ailleurs, compte tenu de la mésaventure du capteur natif qui équipait le M9, vous ne pouvez justement plus parler de "matériaux de qualité". Les 6000 € demandés traduisaient précisément cette qualité de fabrication que vous évoquez, sauf qu'elle s'est révélée, dans le cas du M9, complètement illusoire. Encore une fois, les Canon ou Nikon experts et professionnels, tous commercialisés à un prix inférieur ou égal à 6000 €, ont tenu dans le temps et fonctionnement toujours parfaitement. Leur capteur n'était pas défectueux. Et leur obturateur n'a pas explosé au bout de vingt mille déclenchements comme sur certains M8 (cf. les témoignages de certains "heureux" propriétaires de cet appareil de légende (sic) sur ce même forum).
Enfin, la question n'est pas de savoir à quel prix un Canon, un Nikon, un Leica qui sont technologiquement obsolètes peuvent se vendre sur le marché de l'occasion. La question est de savoir s'ils peuvent se vendre tout court. Car une chose est certaine : le Leica M9 à capteur corrodé sera le seul appareil photo numérique à n'avoir aucune valeur sur le marché de l'occasion. C'est tout de même un comble pour une firme qui a bâti sa réputation sur la solidité et la pérennité de ses modèles !
Quant à monter ses objectifs M sur les boîtiers de la concurrence, croyez-moi, je ne vous ai pas attendu pour y penser ! Mais vous n'êtes pas sans savoir que cela ne marche pas du fait du tirage optique des objectifs M, très court, et des rayons trop incidents des objectifs grand-angles qui nécessitent d'être redressés par un réseau de microlentilles, inexistant sur ces boîtiers.
Pour le reste, je suis d'accord avec vous. Chez Leica, nous savons désormais (nous le savions déjà un peu, mais pas à ce point) qu'il faut investir dans les objectifs, pas dans les boîtiers.
par leitzphile
mercredi 2 septembre 2020 - 17:22
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018

Aller au message

Paul a écrit :
leitzphile a écrit :
Je demande (que dis-je : j'exige) qu'un appareil photo numérique vendu neuf 6000 € ne tombe pas en déshérence au bout de cinq ans pour cause de capteur HS sans laisser d'autre choix à son propriétaire qu'un upgrade extrêmement coûteux.


Le M9 ayant été commercialisé de 2009 à 2012, il me semble que c'est bien le cas.


Je pense que beaucoup de posts confondent :
1- la garantie constructeur : celle-ci est appliquée par Leica sans détour, et est conforme aux règles en vigueur -> 2 ans
2- les efforts commerciaux (hors garantie, hors obligation) que va consentir le fabricant pour gérer son image de marque
3- l'espoir de l'acheteur d'avoir un objet solide et réparable pendant un 'certain' temps

Le point 3 n'est pas une clause contractuelle, et est hautement subjectif. On peut donc se sentir outragé par la durée de vie limitée d'un produit numérique (c'est d'ailleurs un des maux de notre société de consommation), mais de là à croire que ça transforme cela en une obligation pour le fabricant...

Y a-t-il ici des personnes qui croient réellement qu'un produit électronique grand-public va rester réparable 10 ans ? Ca serait méconnaître fortement les processus de fabrication de l'électronique.
Pour que cela soit possible il faudrait revoir les tarifs et les placer à un niveau de durabilité professionnelle, et là on ne parle pas de 6000 euros.

En résumé il n'est tout simplement pas possible d'exiger de Leica (ou d'un autre) les dernières technologies et avancées de pointe en imagerie numérique, tout en leur demandant de gérer des réparations sur un temps long. Mon point n'est pas de dire qu'un M n'est pas cher (il l'est, c'est évident par rapport à la concurrence), c'est juste qu'il ne faut pas croire que ce tarif élevé permet de gérer une durée de vie améliorée. Le client paie autre chose (design, compatibilité, expérience, finition etc).


Encore une fois, Paul, je ne demande pas à Leica de "gérer des réparations sur un temps long". Je lui demande :
1) De ne pas commercialiser à 6000 € pièce des appareils dont le capteur n'est pas fiable.
2) Quand un défaut de conception sur les capteurs déjà commercialisés se fait jour à l'usage (ce qui peut toujours arriver), de rappeler tous les exemplaires en circulation quelle que soit leur date de commercialisation (donc même au-delà de la garantie contractuelle) et de changer la pièce défectueuse gratuitement, comme le ferait n'importe quel constructeur automobile sérieux.
Le comportement de Leica dans cette affaire n'est pas à la hauteur de la qualité de l'on est en droit d'attendre de l'industrie allemande et même, d'ailleurs, de l'industrie tout court.
Je rappelle tout de même une évidence (mais, apparemment, il faut rappeler ici les évidences) : le capteur d'un appareil photo numérique est une pièce vitale sans laquelle aucune prise de vue n'est possible. Comme l'obturateur, d'ailleurs. Un défaut de conception NATIF sur le capteur ou l'obturateur doit donc être corrigé, dès son apparition, par un fabricant sérieux, systématiquement et gratuitement, même lorsque la période de garantie est écoulée, sur TOUS les exemplaires en circulation (même ceux qui sont encore "bien portants") précisément parce qu'il s'agit à l'origine d'un défaut de conception.
C'est d'ailleurs tout le sens de la législation française sur les vices cachés.
Les histoires de garantie contractuelle ou d'espoir des acheteurs d'avoir un objet pérenne n'ont rien à voir à l'affaire. Il s'agit de tout autre chose, à savoir quel comportement doit adopter une firme responsable de la qualité intrinsèque de ses produits quand elle les met sur le marché et après les avoir mis sur le marché.
A titre de comparaison, il ne viendrait à personne l'idée de défendre un constructeur automobile qui refuserait de rappeler (même hors période de garantie) les exemplaires déjà vendus d'un modèle dont il se serait avéré un certain temps après sa mise sur le marché que le système de freinage souffrait d'un défaut de conception natif.
C'est pourtant ce qu'a fait Leica en refusant de changer les capteurs non corrodés pour, ensuite, depuis le 1er août 2020, refuser de changer ceux qui le sont devenus tout récemment.
par leitzphile
mercredi 2 septembre 2020 - 16:55
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018

Aller au message

charmseven a écrit :
Wolf49 a écrit :
leitzphile a écrit :
Je ne comprends pas pourquoi un appareil photo numérique devrait avoir nécessairement une durée de vie limitée. Que son obsolescence technologique soit rapprochée (et, même, très rapprochée), cela se conçoit et se comprend parfaitement. C'est la nature même de la technologie numérique qui l'exige. Mais pourquoi devrait-on considérer comme normal le fait de devoir (je dis bien "devoir") changer de boîtier tous les cinq ou six ans ? Je ne comprends vraiment pas ce genre de raisonnement. Le choix de conserver son Leica pendant vingt ou trente ans (au moins jusqu'à la mort de l'obturateur) même s'il s'avère dépassé technologiquement est un choix qui me paraît au contraire responsable et respectueux de l'environnement et des ressources rares de notre planète. C'est aussi un choix qui est raisonnable vis-à-vis de ses finances personnelles. C'est, en troisième lieu, un choix adulte : rien ne sert de courir derrière la dernière nouveauté technologique si l'appareil que l'on possède fait d'admirables photos et donne pleinement satisfaction. Et, enfin, c'est un choix qui traduit le profond respect que l'on éprouve pour l'ensemble du personnel de cette admirable firme (ingénieurs, techniciens, ouvriers qualifiés) qui ont conçu l'appareil, l'ont monté pièces après pièces, ont monté à la main, calé et réglé le télémètre (cette magnifique mécanique de précision de plus de 200 pièces), ont vérifié le bon état de fonctionnement de l'ensemble et l'ont emballé avec tout le soin que l'on connaît. Je n'aime pas le jetable et j'aime le travail bien fait, à partir de matériaux de qualité. C'est pourquoi j'aime Leica. Et c'est pourquoi aussi j'aime conserver mon matériel Leica. Je suis donc très déçu par l'aventure malheureuse du capteur CCD de Kodak qui équipe la série des M9 et dont les qualités photographiques sont pourtant indéniables et reconnues de tous.


connaissez vous un fabricant de capteur qui s'engage à livrer un capteur sur 20 ans , voir évolutif ? Le monde de l'électronique n' a rien à voir avec celui de la mécanique pour la gestion de l'obsolescence ;
entre la mécanique d'un M3 et d'un M6 , avec 30 ans d'écart , peu de variation et on est sur les bases de la micro mécanique .


Je ne demande pas qu'un fabricant d'appareil photo numérique s'engage à remplacer un capteur pendant vingt ans.
Je ne demande pas non plus qu'un fabricant d'appareil photo numérique s'engage à remplacer sur vingt ans un capteur par un autre, plus performant.
Je demande (que dis-je : j'exige) qu'un appareil photo numérique vendu neuf 6000 € ne tombe pas en déshérence au bout de cinq ans pour cause de capteur HS sans laisser d'autre choix à son propriétaire qu'un upgrade extrêmement coûteux.
C'est le moins qu'on puisse exiger, je trouve.
Les capteurs des boîtiers de la concurrence ne se sont pas oxydés. Pas même les capteurs CCD d'il y a vingt ans.
Les boîtiers Nikon ou Canon, experts ou professionnels, ont parfaitement tenu dans la durée. Pour prendre ce seul exemple, il n'y a pas eu de problème de fabrication dans la durée de la série de Canon 5 D depuis la sortie du premier exemplaire vers 2005.
J'ai toujours défendu Leica contre ses détracteurs, pourtant nombreux. Mais là, je sens que je vais verser dans le Leica bashing pour le reste de mes jours.
En tous cas, ma décision est prise : je n'achèterai plus d'appareil photo numérique neuf (en première main, donc) chez Leica.
par leitzphile
mercredi 2 septembre 2020 - 12:00
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018

Aller au message

anGy a écrit :
J'ai eu l'occasion de faire un rapide test du SL2, de le comparer à mon S1R et de glisser le SL1 dans le jeu.
La surprise est venue d'ailleurs...
En comparant, à tête reposée, les fichiers réalisés par chacun des 3 boitiers (Leica 24-90mm pour chaque appareil) on voit directement que le SL2 et le S1R sont des jumeaux de capteurs.
Sachant qu'il reste beaucoup d'étapes et de choix techniques dans la gestion du signal fourni par ce capteur j'espérais que l'expertise de Leica se remarque dans le fichier final.
Mais, de ce que j'ai pu voir lors de cette brève comparaison, c'est plutôt les fichiers du S1R qui rendent très légèrement mieux (un poil plus modelés, un poil moins mou en micro contrastes).
C'est sûrement dû au fait que je connais bien leur développement en Lightroom contrairement au SL2. Avec plus d'expérience les fichiers du SL2 donneront sans doute pareil.
Mais mieux ? je ne pense pas.


Il semblerait donc que le SL2 soit un S1R (au niveau du capteur et son firmware) en partie amélioré pour le reste (qualité de fabrication, rapport solidité-poids, viseur, etc.).
Cependant, une question me vient à l'esprit en vous lisant : Leica a placé un réseau de microlentilles autour des photo-sites des capteurs de ses boîtiers M afin de redresser les rayons des objectifs grand-angles du système M dont on connaît par ailleurs le faible tirage mécanique. Qu'en est-il sur les capteurs du SL2 et du S1R ?
Cette question me paraît importante, car si le capteur du SL2 était équipé de ce réseau et si le capteur du S1R ne l'était pas, ce serait, pour tous ceux qui souhaitent monter leurs optiques M sur un boîtier de la L-Mount Alliance, un argument décisif en faveur du SL2.
par leitzphile
dimanche 30 août 2020 - 23:42
 
Forum: Leica SL
Sujet: SL2 ou S1R ?
Réponses: 119
Vus: 13555

Aller au message

ChériBibi66 a écrit :

:iboitier: Leica M9 :iobj: Leica Summicron-M 28mm f/2 ASPH.


Bonjour CheriBibi66,
J'aime beaucoup votre photo et sa palette de couleurs semi-éteintes tirant vers le bleu. Beaux nuages en relief. Beau modelé d'ensemble. Les plans se détachent bien les uns des autres. Vous avez su utiliser les qualités intrinsèques du capter CCD de Kodak.
Bon week-end.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 16:07
 
Forum: Divers (photos)
Sujet: M9, M9-P, M-E, ...les photos
Réponses: 4440
Vus: 288703

Aller au message

Oui, effectivement, ce sont des flamands roses, pas des cygnes ! Autant pour moi... Il faut dire que je n'ai jamais été très zoologue...
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 15:31
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M240 ou M9? Pour photo en couleur. Merci.
Réponses: 62
Vus: 5345

Rep : Re: M240 ou M9? Pour photo en couleur. Merci.

Tiberius a écrit :
J'ai possédé 2 M8 et désormais un M-P 240.
Si j'ai beaucoup apprécié mes 2 M8 jamais je ne ferais un retour en arrière, même pour un M9 !
La qualité d'image des 2 est excellente, mais j'aime davantage le rendu du M240 qui offre selon moi davantage de possibilité.
Ce qui est par contre non sujet à discussion en terme de point + en faveur du M240 :
- robustesse (pas de problème de capteur ou autre)
- batterie bcp plus performante ! (c'est peu de le dire)
- plus récent et donc plus facilement réparable
- écran bcp plus conforme à ce qu'on peut attendre d'un boitier de ce prix
- le live view qui peut dépanner en cas de besoin (conditions difficiles ou utilisations d'optiques tierces)

Il y a surement d'autres points positifs qui m'échappent mais l'essentiel est là je pense.



Oui, il y a un dernier point qui vous a échappé et qui plaide pourtant en faveur de votre M-P 240 : la taille de la mémoire tampon. Avec le M9, le photographe est très vite bloqué et doit attendre trente secondes pour pouvoir à nouveau déclencher. Ce n'est pas le cas avec le M-P 240, qui dispose d'une mémoire tampon de 2 Go. Mais attention : la mémoire tampon de 2 Go n'est présente que sur le M-P et le M-E, pas sur le M 240 (qui reste à 1 Go seulement). D'où la décote de ces derniers sur le marché de l'occasion par rapport aux M-P.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 12:57
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M240 ou M9? Pour photo en couleur. Merci.
Réponses: 62
Vus: 5345

Aller au message

daymadi-T a écrit :
Richard a écrit :
il est certain qu'appliquer un "effet exotique" à vos fichiers pour effectuer une comparaison entre deux capteurs est des plus pertinents,

Bonjour Richard,
Vous avez raison, ce fil est purement "technique" et non lieu à exprimer un point de vue... "artistique"!
J'accepte votre verdict.
Je regrette cet instant égaré :oops: en espérant conserver " L'esprit Leica "

Ainsi j'essaie de revenir sur le sujet (M9 ou M240) _ que voici :


:iboitier: Leica M9


:iboitier: Leica M9


Bonjour Daymadi-T,
Pour en rester au seul aspect technique de ce file, je n'ai pas compris laquelle de vos deux photos en noir et blanc a été prise au M9 et laquelle a été prise au M240. Merci d'éclairer ma lanterne.
Bien à vous.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 12:38
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M240 ou M9? Pour photo en couleur. Merci.
Réponses: 62
Vus: 5345

Aller au message

daymadi-T a écrit :
En couleur, j'essaie d'être plus proche du naturel, mais des fois le "sur...naturel" prime ! :lol:


:iboitier: Leica M type 240 :iobj: Summarit-M 1:2.4/50


Je trouve personnellement votre photo de cygnes très réussie. Les couleurs ne sont pas naturelles, il y a de l'accentuation, mais tout cela n'est pas important, car, ce qui compte, c'est l'esthétique du résultat final. La photographie numérique permet ainsi au photographe de se transformer en artiste peintre. Pour reprendre les termes du métier, je trouve que votre palette est très originale et très séduisante. J'aime la couleur verte - bleu de Prusse de l'eau. J'aime la couleur blanche rosée des cygnes. Ces couleurs ne sont pas celles de la nature. Et alors ? Les couleurs de la nature ne sont pas nécessairement les plus belles.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 12:32
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M240 ou M9? Pour photo en couleur. Merci.
Réponses: 62
Vus: 5345

Rep : M10 Monochrome ou M10-R et objectifs

egosumquisum a écrit :
bonsoir,
une (bête) question
possesseur d'un M246, la montée en pixels a avec le nouveau Monochrome (ou avec le M 10 R d'ailleurs) ne va t elle pas poser un "problème sur certaines optiques Leica anciennes ou avec la gamme summarit?
pourquoi cette question : parce que j'envisage de remplacer mon M246 par le M 10 monochrome et je n'aurais pas trop envie de devoir remplacer mon petit parc optique (pour mon summicron 50 je ne suis pas inquiet, pour les autres...)
Merci
EGO


Remplacer votre M246 par le nouveau M10 Monochrom, au prix d'une perte sensible d'argent, ne me semble pas nécessairement une bonne idée (sauf si vous souhaitez accéder aux très hautes sensibilités), car il semble bien que le M246 soit un petit peu meilleur que le M10 Monochrom aux sensibilités moyennes :

https://www.reddotforum.com/content/202 ... -p-vs-sl2/

Quand on voit ce dont est capable le M10 Monochrom en termes de qualité d'image, et qu'on lit les résultats du test précité, on se dit que le M246 est vraiment un appareil bien né.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 12:23
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M10 Monochrome ou M10-R et objectifs
Réponses: 6
Vus: 1352

Aller au message

Je ne comprends pas pourquoi un appareil photo numérique devrait avoir nécessairement une durée de vie limitée. Que son obsolescence technologique soit rapprochée (et, même, très rapprochée), cela se conçoit et se comprend parfaitement. C'est la nature même de la technologie numérique qui l'exige. Mais pourquoi devrait-on considérer comme normal le fait de devoir (je dis bien "devoir") changer de boîtier tous les cinq ou six ans ? Je ne comprends vraiment pas ce genre de raisonnement. Le choix de conserver son Leica pendant vingt ou trente ans (au moins jusqu'à la mort de l'obturateur) même s'il s'avère dépassé technologiquement est un choix qui me paraît au contraire responsable et respectueux de l'environnement et des ressources rares de notre planète. C'est aussi un choix qui est raisonnable vis-à-vis de ses finances personnelles. C'est, en troisième lieu, un choix adulte : rien ne sert de courir derrière la dernière nouveauté technologique si l'appareil que l'on possède fait d'admirables photos et donne pleinement satisfaction. Et, enfin, c'est un choix qui traduit le profond respect que l'on éprouve pour l'ensemble du personnel de cette admirable firme (ingénieurs, techniciens, ouvriers qualifiés) qui ont conçu l'appareil, l'ont monté pièces après pièces, ont monté à la main, calé et réglé le télémètre (cette magnifique mécanique de précision de plus de 200 pièces), ont vérifié le bon état de fonctionnement de l'ensemble et l'ont emballé avec tout le soin que l'on connaît. Je n'aime pas le jetable et j'aime le travail bien fait, à partir de matériaux de qualité. C'est pourquoi j'aime Leica. Et c'est pourquoi aussi j'aime conserver mon matériel Leica. Je suis donc très déçu par l'aventure malheureuse du capteur CCD de Kodak qui équipe la série des M9 et dont les qualités photographiques sont pourtant indéniables et reconnues de tous.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 11:55
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018

Aller au message

Au vu de ce file, des photos qui y circulent et des arguments des uns et des autres, je ne parviens pas à être convaincu par la qualité d'image des boîtiers de la famille M10, à l'exception du M10 Monochrom, que je trouve au contraire époustouflant. Il me semble que Leica a un problème avec la couleur. Attendons de voir les images produite par le M10-R, qui est un M10 Monochrom doté d'une matrice de Bayer.
Par ailleurs, dès qu'une photo (en DNG) attire mon regard, j'apprends qu'elle est issue d'un boîtier de la famille des M9. Non pas que la couleur soit plus satisfaisante sur ces boîtiers que sur le M240 ou le M10, mais parce qu'il émane de la photo une "épaisseur", un relief, un modelé que l'on ne retrouve pas sur les images produites par les autres boîtiers, qui me paraissent plus plates.
Je dis tout cela sans animosité et sans vouloir le moins du monde influencer les uns et les autres. Je vous fais part simplement de ma réaction visuelle, de ma sensibilité oculaire.
Bon week-end à tous.
par leitzphile
samedi 29 août 2020 - 2:10
 
Forum: Divers (photos)
Sujet: Leica M10, les photos !
Réponses: 1311
Vus: 217981

Aller au message

Blue_lobster a écrit :
Un M9 d'occase avec un capteur de 2eme génération se vend quasiment au prix du changement d'un défectueux par Solms (1700/1800?) -> vendre le votre pour pièces 300 et racheter un M9 "sans souci" est une opération potentiellement blanche.


J'avais bien pensé à cette solution mais le prix d'un M9-P d'occasion avec capteur neuf est, au jour d'aujourd'hui, de 3500 €, non de 1600 €. En effet, les vendeurs tiennent compte de ce que leur a coûté le changement de capteur. Il n'y a malheureusement pas de miracle.
par leitzphile
mercredi 26 août 2020 - 12:27
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018

Aller au message

Soyons honnêtes : il faut aussi tenir compte, dans notre calcul du coût de l'obsolescence du matériel numérique, de l'économie de coût des consommables argentiques que l'utilisation dudit matériel nous a fait réaliser. Quand on a déclenché 100 000 fois son boîtier M9, on est largement gagnant en termes de coûts par rapport à son équivalent argentique. Il n'empêche que j’aurais préféré changer le capteur, même non corrodé, de mon M9 gratuitement avant août 2017 !
par leitzphile
jeudi 13 août 2020 - 23:39
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: M9... Nième modification du contrat garantie
Réponses: 41
Vus: 3018
Suivante

Revenir à la recherche avancée