36 résultats trouvés

Revenir à la recherche avancée

Aller au message

Derrière cette rareté en occasion il y a aussi cette surprenante disparition de ces boitiers des catalogues des fabricants. Chacun d'entre eux apportait des solutions différentes et complémentaires et surtout plus modernes au Leica. Konica avait cherché un affrontement frontal, ils ont trébuché sur quelques microns et les voilà au tapis. Cosina a joué la complémentarité avec les boitiers ltm avant de passer à la bayonette M à un sixième du prix des M7. On aurait pu penser que le prix aide à vendre, mais sans doute pas assez pour rentabiliser un produit à - pure spéculation de ma part - faible marge. Mais j'étais très surpris quand Kobayashi a lâché le morceaux définitivement. Le plus mystérieux pour moi est la disparition prématurée du ZM. A mi-chemin entre Bessa A et M7, il ne manquait ni d'allure ni d'ambition. Quand j'avais envie d'un obturateur métal, montant à 1/2000 et une mesure centrale pondérée il y a deux ans, le Bessa R3A était encore dispo neuf mais avait grimpé à plus de 800€. Finalement j'ai opté pour un ZM au même prix, en me disant que ça sera de plus en plus difficile d'en trouver ............. :mrgreen:

C'est un boitier que j'utilise avec plaisir et contrairement à une peur que j'avais au préalable, il ne me tombe pas des mains quand je passe du M6 au ZM.

En revanche, je pense que Zeiss a commis des erreurs stratégiques, technologiques, sans doute aussi de marketing et a été desservie par son partenaire industriel.

L'erreur stratégique a été de se placer en challenger de Leica et jouér la différence au détriment de la complémentarité. Deux exemples : un cadre 85 à la place d'un 90. ça a l'air de rien, mais dit tout de même "je ne fais pas comme les autres ". Et surtout le panel de contrôle du viseur. Coincé à gauche avec des LEDs ultrafins pour ne pas dire minables, c'est simple : pour moi c'est inutilisable ! Ici encore cette volonté de faire différemment à tout prix, même en moins bien ! C'est un peu comme si un constructeur de voitures passait le levier de vitesses à gauche du siège, oubliant au passage que ce n'est pas le levier qui est important mais la conduite .....Bref, en appliquant une solution avec trois diodes façon Leica/Bessa Zeiss aurait vraiment mis en valeur son viseur ( n'oublions pas que c'est grâce au ZM que Leica a passé le chiffon pour nettoyer le viseur du M) et son télémètre qui est redoutable de précision.

Et puis quel curieux choix pour le parc optique! Deux bêtes de course fabriquées en Germany aux extrémités - le 2.8/15mm et le 2/85mm (probablement mal conçu et aussitôt disparu ) et pour ainsi dire rien au milieu à part un Sonnar 50 un peu particulier. A mon sens il aurait fallu attaquer fort avec un 1.4/35 également fabriqué en Allemagne, sachant que le 35 est LA focale emblématique du M.
Zeiss aurait également pu réutiliser l'excellent 2.8/90 du Contax G à la place du super-sexy 4/85 ........

Quand à la fabrication des ZM - elle a été entaché de tellement de problèmes que certains - comme Photo Suffren - refusait de les vendre. Alors simple maladresse des concepteurs ( Zeiss) ou manque de maîtrise du constructeur ( Cosina ) on ne saura jamais. Pour ma part j'aurais bien vu un ZM2 revue et corrigé, mais l'air du temps n'avait pas les même vues !

Du coup je me contente du mien tant qu'il marche !
par kurt nagel
dimanche 19 novembre 2017 - 18:36
 
Forum: Compatibles
Sujet: Hexar/Bessa/ZI : que sont-ils devenus ?
Réponses: 28
Vus: 3863

Aller au message

Dans la famille Focomat il y a aussi le V35 !
par kurt nagel
dimanche 19 novembre 2017 - 16:28
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Conseils pour monter un labo tirage N&B
Réponses: 14
Vus: 1833

Aller au message

Bonsoir,

Il y a deux notions qui sont importantes pour moi : le confort et l'efficacité ; d'ailleurs je trouve que les deux vont bien ensemble .

Pour l'agrandisseur :

- une tête VC ( une expo constante quel que soit le grade )

- si possible une mise au point automatique ( évite un réglage et un contrôle à chaque changement d'agrandissement )

- une optique de qualité ( 5 ou 6 lentilles )

- un margeur solide 3 ou 4 lames

- un compte-pose de type "stop clock" : il vous permet de raisonner en valeur de diaph, ( si vous ré-exposez votre ciel de 1 diaph en 18x24, ça sera toujours 1 diaph en 30x40, la machine calcule les temps nécessaires ) et vous permet de bénéficier d'automatismes pour les bandelettes d'essai et de programmer toutes les étapes du tirage final.

tout ceci concourt à réduire les taches non-créatives mais fastidieuses et répétitives et laisse plus de temps pour le travail sur l'image.

Hormis le stop-clock, on trouve assez facilement du bon matériel d'occasion.

J'ai commencé à faire du labo sans tout ça - ça marche aussi - mais je me suis ré-équipé progressivement et sincèrement, à chaque fois ça a été un bond en avant. Le dernier truc qui me reste à faire, c'est de trouver une laveuse, mais malheureusement, c'est plutôt rare d'occasion et reste cher neuf.

Voilà pour mes ficelles à moi !
par kurt nagel
vendredi 17 novembre 2017 - 22:44
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Conseils pour monter un labo tirage N&B
Réponses: 14
Vus: 1833

Aller au message

Bien que je n'ai pas essayé avec la Foma, mais en regardant comment ça se passe avec d'autres 400, ID 11 et HC 110 peuvent aussi bien marcher. Tout dépend de ce que vous avez en stock..
par kurt nagel
lundi 5 juin 2017 - 18:44
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Fomapan 400
Réponses: 3
Vus: 674

Aller au message

A 400 iso j'ai utilisé les révélateurs suivants :

X-Tol 1+1 10min à 20°

Bon compromis entre grain et finesse. J'ai fait des tirages en 30x40 pour une expo, et ma foi, ça tient la route.


Bergger PMK 13min à 20°

Joli rendu des gris et des hautes lumières, mais un grain très présent. J'ai fait des tirages en 18x24, mais pas encore en 30x40. A utiliser pour un rendu "graineux"
par kurt nagel
dimanche 4 juin 2017 - 9:08
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Fomapan 400
Réponses: 3
Vus: 674

Aller au message

Bonsoir,

j'aime beaucoup la Foma 400 à la fois pour ses qualités et aussi ses défauts : elle est très douce, avec une belle gamme de gris, les hautes lumières bavent à l'occasion, le grain est présent sans être gênant pour moi.
Bref, elle a un rendu à l'ancienne qui convient bien à certains sujets.

Mais je ne commettrai pas l'erreur de la considérer comme une 400 universelle et polyvalente ( beaucoup considèrent qu'elle est plus proche de 200 que de 400 iso )

Quand je ne connais pas les conditions de lumière à l'avance et que j'ai besoin d'une marge pour exposer à 800 ou 1600 iso ou plus je me tourne vers d'autres pellicules :

HP5, RPX 400, Bergger Pancro

Toutes les trois sont solides, fiables et corvéables à merci.

Perso je n'accroche pas trop au rendu de la RPX, que je trouve un peu passe-partout. Ceci étant, c'est une pellicule tranquille, fabriquée par Ilford pour Maco.

La HP5 a fait ses preuves depuis longtemps y compris auprès des professionnels.

La bonne surprise vient pour moi de la Bergger 400. J'en ai utilisé qu'une dizaine pour l'instant, à 400, 800 et 1600 iso dans trois ou quatre révélateurs différents, mais les résultats sont très convaincants :

moins contrastée que la HP5, une belle gamme de gris, une grande finesse des détails. J'ai encore besoin de peaufiner mes réglages, mais c'est le film que vais adopter pour la suite.

Voilà, je ne sais pas où vous allez placer votre curseur coût/rendu, mais quelques essais vont être indispensables. Pour moi, au moins 5 films sont nécessaires pour avoir une idée, après une dizaine je commence à voir assez clair pour choisir.
par kurt nagel
vendredi 2 juin 2017 - 20:44
 
Forum: Labo argentique
Sujet: TX 400 & FOMAPAN 400
Réponses: 8
Vus: 2297

Aller au message

Igémo à écrit
citation :
mais c'est le café..


( pas de problème, chez moi c'était du Harrar ce midi :content: )

je suis d'accord avec vous en ce qui concerne les scènes à fort contraste et la préservation des hautes lumières : mieux vaut sur- exposer et sous-développer. Perso, dans ces situations je n'hésite pas à diminuer d'un diaph la sensibilité nominale, par exemple d'exposer une iso 100 à iso 50 et de diminuer le temps de développement d'un tiers. Mais là on part d'un temps de base déjà établi et on entre dans des réglages plus fins.

Ma remarque s'adressait plus à Alain qui trouvait sa tri-x pas assez contrasté et qui souhaite ajuster le temps de développement. Il m'est arrivé d'avoir des négas qui claquent quand on les regarde, mais ce premier wow c'est vite transformé en aïe sous l'agrandisseur. J'essaie donc d'exposer et de développer de sorte à avoir un néga équilibré qui s'agrandit convenablement en grade 2 à 3, ce qui laisse la liberté d'ajuster le tirage selon mes goûts.
par kurt nagel
dimanche 19 juin 2016 - 21:20
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Developpement négatifs
Réponses: 33
Vus: 4908

Aller au message

Pendant assez long temps j'ai pratiqué comme vous summilord. Mais j'ai fini par être lassé de brasser de l'eau au lieu de faire du développement et j'ai mis un post-it à la page 214 de mon édition du "Noir et Blanc"de Philippe Bachelier. En un coup d'oeil j'adapte le temps de développement à la température de l'eau ambiante. ( entre 20° et 24° ).

Je ne vois pas de différence sous l'agrandisseur entre un négatif développé à 20° et le même film développé à 22°. Je considère les valeurs temps/température comme équivalences et non comme un changement de process. Beaucoup de fabricants donnent des temps pour 20° et pour 24°, il existe même des révélateurs qui ne fonctionnent que à 24°.

Ceci dit, quand vous êtes en phase de calage pour trouver le temps idéal correspondant à votre chaine de travail, c'est plus pratique de rallonger ou raccourcir le temps pour la même température, mais quand vous savez que c'est 11 min à 20° vous aurez le même résultat en 10 min à 21°, etc.

Il a été dit et redit dans ce fil qu'il faut être méthodique et rigoureux et je suis entièrement d'accord avec ça. Donc toujours faire les choses de la même façon et ne changer qu'un paramètre à la fois, mais le n&b reste assez tolérant et pardonne de petites approximations ( en tout cas pour les temps et pour les températures, 22.8°, oui 23° c'est pareil )

Chose qui n'a pas encore été évoquée me semble-t-il : considérez le négatif comme une étape intermédiaire entre la scène que vous avez enregistré et le résultat que vous souhaitez obtenir après agrandissement, un négatif très contrasté peut s'avérer difficile à exploiter !

En tout cas félicitations à Alain et Alain de se remettre à l'argentique qui reste pour moi une technique très attachante, d'ailleurs j'ai un truc à finir, je file au labo ! :content-anim:
par kurt nagel
dimanche 19 juin 2016 - 15:08
 
Forum: Labo argentique
Sujet: Developpement négatifs
Réponses: 33
Vus: 4908

Aller au message

Bonsoir Mikebrand,

c'est simplement que quand je regarde une photo, que se soit en vrai ou sur écran, j'aime bien savoir avec quelle combinaison boitier/objectif/film elle a été prise, d'autant plus quand elles sont aussi belles que les vôtres. Le savoir ne change rien dans l'émotion ressentie ( ou pas ), mais ça me permet de prolonger une espèce de cogitation qui m'aide - je l'espère en tout cas - à améliorer ma propre pratique.

Fabien :

vous avez raison pour le V3 qui semble un choix idéal. Etant habitué au Cron IV 35 et 50 qui n'ont pas de distortion, je ne suis pas sûr de pouvoir supporter celle du V2/V3.
Mais avant tout, d'après ce que j'ai vu sur la toile ( même si je me méfie beaucoup des images sur écran ) le rendu du V2 me semble très moderne, presque déjà trop propre et très proche du cron. J'aime bien ce grain de folie qui se dégage du V1 ou du Sonnar ; je pense que l'imperfection de ces deux formules procure un charme inouï aux photos prises avec.

Quand au Nokton 1.5, je pense qu'il est encore plus "propre" que le le V2 pour ne pas dire "clinique" ( avec sa lentille asphérique ). J'ai eu deux optiques Voigtländer, et je les trouve trop contrastées et manquant de finesse dans les gris.

Je vais refaire un tour sur le site de Mikebrand :content-anim:
par kurt nagel
mercredi 1 juin 2016 - 22:09
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Summilux 50, fil réservé uniquement à la technique,
Réponses: 166
Vus: 27578

Aller au message

Bonsoir Fabien,

merci pour cette info ! Est-ce que vous pensez à ce site ?

http://www.hannahandjoel.com

si les photos sont magnifiques, il n'y a malheureusement pas de légende technique.

j'ai également vu des photos splendides prises avec un V1 dans un fil de vente récent, mais je suis incapable de le retrouver. Il me semble pourtant qu'il s'agissait d'un V1 mis en vente par titoufx.

Mon souci est avant tout de vérifier si le V1 me permet d'obtenir les résultats que je souhaite à PO. Encore une fois, je travaille exclusivement en argentique et un de mes sujets de prédilection sont des friches industrielles. Je préfère ouvrir le diaph plutôt que de pousser le film. J'ai néanmoins besoin d'une image nette et suffisamment contrastée au centre pour faire sortir des détails y compris à courte distance. Quand je dis image nette, je n'entends pas par là l'ultra-précision de l'asph, mais je voudrais tout de même que l'on puisse lire une plaque sur une machine ou un texte décrépi dans un atelier ...... :content:
par kurt nagel
mardi 31 mai 2016 - 21:01
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Summilux 50, fil réservé uniquement à la technique,
Réponses: 166
Vus: 27578

Aller au message

citation :
En 1959, remplacement du Summarit par le Summilux V1 qui reprendrait la formule du Summarit plus ou moins modifiée dans un nouvel habillage.


En fait, le Summilux V1 est un calcul entièrement nouveau par rapport au Summarit. Certes, le schema optique est similaire , mais outre le changement d'ouverture, la totalité des sept lentilles bénéficie de nouveaux verres, donc avec des propriétés et courbures différentes.

Je trouve que c'est une bonne idée de mettre à jour ce fil, car j'hésite actuellement entre l'achat d'un V1 ou d'un C-Sonnar en complément de mon cron 50. Comme je travaille exclusivement en argentique, j'ai beaucoup de mal à trouver des photos prises à PO sur film pour bien apprécier le rendu du V1.
par kurt nagel
mardi 31 mai 2016 - 7:50
 
Forum: Leica M : objectifs
Sujet: Summilux 50, fil réservé uniquement à la technique,
Réponses: 166
Vus: 27578

Aller au message

Vous pouvez découvrir cette belle série à l'occasion des 9èmes Rencontres Photographiques de la Ravoire ( près de Chambéry, à peine 3 heures de TGV depuis Paris :content: )

Angelo sera en bonne compagnie, puisque nous comptons parmi la quinzaine d'exposants Jean-Christophe Béchet - notre invité d'honneur - et Aurélien Le Duc, pour ne citer que ces deux là.

Vous trouverez toutes les infos sur le site argentik73.fr

Bonne visite !
par kurt nagel
mardi 19 janvier 2016 - 22:55
 
Forum: Reportages
Sujet: BELFAST DERRY-LONDONDERRY
Réponses: 6
Vus: 1648

Aller au message

Voici les coordonnées du site :

http://www.nucisleather.com

Il n'y a pas de point vente en France pour l'instant, mais le site fonctionne bien et Fernando expédie à j ou j+1.
par kurt nagel
jeudi 11 juin 2015 - 21:16
 
Forum: Leica M : divers
Sujet: Courroie Nucis
Réponses: 14
Vus: 2046

Courroie Nucis

Bonsoir à tous ( et à toutes ! )

Depuis un certain temps je cherchais une courroie cuir pour mes boitiers M4-2 et ZM. Chez les fournisseurs qui ont pignon sur rue ( de Classic Cases à Angelo Pelle, on passant par Monochrom et l'incontournable Luigi ) il y a toujours un petit détail qui m'a fait hésiter. Et puis je suis tombé par hasard sur le site de Nucis Leather. Là, j'ai craqué ! Il s'agit d'une fabrication artisanale au Portugal - cousue main - fait par un passionné au nom de Fernando. Fernando est très réactif et de bon conseil, n'hésitez pas à le contacter ( en anglais ...).

Je viens de recevoir le colis et il faut dire qu'elles sont absolument splendides ! Pour le M4-2 j'ai pris un modèle "vintage" en cuir simple et pour le ZM le modèle "simple life" qui est doublé et surpiqué avec une couture blanche que je trouve assez classieuse. En tout cas, elles sont belles, fonctionnelles ( réglables ), souples ( mais pas trop ) et d'un excellent rapport qualité/prix (fabrication européenne ), que du bonheur !

Seul bémol, je voulais vous faire saliver avec quelques superbes photos, mais je me suis aperçu que c'est très compliqué à faire ( en tout cas pour moi ), soyez donc indulgent ! Remarquez,
je pense qu'elles seront tout aussi jolies si j'inversais les boitiers. Place au photos :


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6


:iboitier: Nikon D7000 :iobj: 18.0-105.0 mm f/3.5-5.6
par kurt nagel
mardi 9 juin 2015 - 20:47
 
Forum: Leica M : divers
Sujet: Courroie Nucis
Réponses: 14
Vus: 2046

Aller au message

Bonsoir,

je cherche des adresses de professionnels capables de développer du n&b individualisé ( push/pull ) dans la région Avignon / Aix-en-Provence pour un photographe étranger qui à un projet sur Gordes.

Merci pour votre aide !

Kurt Nagel
par kurt nagel
jeudi 17 avril 2014 - 19:07
 
Forum: Bonnes adresses
Sujet: Cherche Labo pro argentique région Aix
Réponses: 0
Vus: 266
Suivante

Revenir à la recherche avancée