289 résultats trouvés

Revenir à la recherche avancée

Re: Avez-vous besoin du Q2 ? Une histoire de pixels

J'avais écrit, je crois, que ma remarque était non polémique.

J'ai exprimé une préférence dans le choix des termes pour conserver aux mots leur sens.
Mais je n'ai pas exposé une méthode. Le choix d'un objectif à un moment donné correspondant en ce qui me concerne à des choix plus esthétiques que reposant sur les caractéristiques d'optiques géométriques de celui-ci.
Personnellement je n'ai jamais utilisé de facteur de conversion pour passer du 24*36 au 6*6 ou au 4*5, d'autant que les formats n'étant pas homothétiques j'introduirais une approximation supplémentaire.
Quant au facteur de conversion de l'ouverture je n'en vois pas non plus l'intérêt.

Concernant le zoom enfin, je ne me suis jamais dit : là je suis à XXmm de focale, équivalent à YYmm en 24*36 avant de déclencher.
par rbus
dimanche 5 juillet 2020 - 16:29
 
Forum: Leica Q
Sujet: Avez-vous besoin du Q2 ? Une histoire de pixels
Réponses: 53
Vus: 4256

Aller au message

SudPigalle, Nicci78, Gautier, merci de m'avoir lu, les points de suspension qui terminaient ma précédente intervention était pour ouvrir le débat ce que vous avez bien voulu faire.

En effet il pourrait paraitre paradoxal que la profondeur de champ diminuât quand la taille du capteur se réduit.
C'est pourtant bien le cas, conséquence directe de la nécessité d'agrandir d'un coefficient plus important l'image ainsi formé, et donc de réduire le cercle de confusion.

Ceci est vrai évidemment toutes choses égales par ailleurs et entre autres facteurs avec la même optique.
L'angle de champ va donc se réduire à mesure que la taille du capteur diminuera.
Pour récupérer le même cadrage il faudra :
-soit s'éloigner du sujet (en modifiant la perspective au passage, mais c'est un autre sujet)
-soit changer de focale de telle manière que l'angle de champ soit identique à celui obtenu avec la focale et le capteur initiaux.

Nous avons tous remarqué, et cela se démontre mais ce n'est pas le sujet ici, que lorsque nous éloignons du sujet la profondeur de champ augmente ce que nous nous visualisons très bien sur l'échelle de distance d'un objectif qui n'est pas linéaire.
Or l'effet d'accroissement de la profondeur de champ par l'augmentation de la distance au sujet est plus "important" (variation hyperbolique) que la réduction de profondeur de champ par la diminution (variation linéaire) de la taille du capteur.

"Le bilan est donc globalement positif" , comme aurait dit un célèbre homme politique du XXème siècle, en faveur de l'accroissement de la profondeur de champ à cadrage et ouverture égaux lorsque qu'on diminue la taille du capteur.

Le raisonnement est le même si au lieu de garder le même objectif et de s'éloigner, on change d'objectif pour récupérer un angle de champ identique. Il faudra diminuer la focale et à distance égale la profondeur de champ augmentera cette fois encore de manière plus importante que la diminution engendrée par la réduction de la taille du capteur.

2 remarques non polémiques:
-je préfère, pour éviter toute confusion, parler de l'angle de champ d'un couple capteur-objectif plutôt que de focale équivalente. La distance focale d'un objectif est une donnée propre à sa conception optique et ne varie pas (sauf pour les très faibles distances de MAP mais c'est un autre sujet)
-la profondeur de champ varie très peu avec la focale si on reste à facteur de grandissement constant (sauf si la distance de mise au point est petite devant la longueur focale: photo rapprochée)

Et le zoom dans tout ça????
par rbus
dimanche 5 juillet 2020 - 14:03
 
Forum: Leica Q
Sujet: Avez-vous besoin du Q2 ? Une histoire de pixels
Réponses: 53
Vus: 4256

Re: Avez-vous besoin du Q2 ? Une histoire de pixels

Je vais tenter d’expliquer à mon tour la différence entre zoom et recadrage.

Revenons tout d’abord sur la notion de profondeur de champ.

C’est une notion subjective qui est caractérisée par la perception de netteté de l’observateur.
En gros, l’image sur le capteur d’un objet ponctuel qui n’est pas parfaitement dans le plan de netteté est un cercle.
Et le diamètre de ce cercle augmente avec la distance au plan de netteté.
Si le diamètre de ce cercle observé à une certaine distance est inférieure au pouvoir séparateur de l’oeil, celui-ci voit alors ce cercle comme un point et considère l’image comme nette.

En pratique pour normer ces notions on considère que le cercle de confusion acceptable pour le format 24*36 est de l'ordre de 0,003 mm. Tout objet qui aura une image inférieure à ces 0,003mm sur le capteur sera perçu comme un point sur un tirage observé à une distance égale à sa diagonale.

Si je diminue la taille du capteur d’un facteur 1,5 ( à peu près l’APS-C) le lecteur attentif comprendra que pour obtenir un tirage de même taille que précédemment, il faut que je l’agrandisse dans la proportion inverse. Et donc ce qui était net précédemment risque de devenir flou.
Pour récupérer une netteté équivalente il faut donc que je diminue le diamètre du cercle de confusion et donc je diminue la distance de mon objet au plan de netteté : la profondeur de champ diminue.

Moralité : plus le capteur est petit , plus la profondeur de champ, toutes choses égales par ailleurs, diminue…
par rbus
samedi 4 juillet 2020 - 21:57
 
Forum: Leica Q
Sujet: Avez-vous besoin du Q2 ? Une histoire de pixels
Réponses: 53
Vus: 4256

Re: Leica M10

À propos de perspective, nous savons depuis Euclide justement (dont un des postulats est que les rayons lumineux se déplacent en ligne droite, ce qui pour un milieu homogène est une bonne approximation) et sans doute avant, que la perspective est conditionnée exclusivement par le point de vue.
La focale de l’objectif pour un format de capteur donné définira un angle de champ.
Donc si pour une position donnée nous changeons de focale sur un appareil donné cela revient à recadrer l’image sans en changer la perspective.
En tant que Mistes nous sommes particulièrement bien placés pour en faire le constat lorsque nous faisons varier les cadres dans notre viseur à l’aide du levier ad hoc, nous pouvons constater que le changement de focale a pour seul conséquence de faire varier le cadre.
Sans modifier la perspective.
par rbus
vendredi 3 juillet 2020 - 22:12
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: Leica M10-R (rumeurs)
Réponses: 208
Vus: 18243

Aller au message

Bonjour,

MP
par rbus
jeudi 11 juin 2020 - 17:13
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: Boîte Leica M4
Réponses: 3
Vus: 462

Re: Summilux-M 1.4/35mm ASPH

Je réactive cette annonce.
par rbus
mardi 12 mai 2020 - 16:41
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: Summilux-M 1.4/35mm ASPH
Réponses: 3
Vus: 1403

Re: La photo au temps du coronavirus

par rbus
mercredi 1 avril 2020 - 15:30
 
Forum: Divers (photos)
Sujet: La photo au temps du coronavirus
Réponses: 423
Vus: 27000

Re: Fin de production du CL

En effet il ne sera pas le seul...
Mais si le boitier n'est plus produit rien n'empêche de continuer à l'utiliser.
New -York avant le confinement :

par rbus
vendredi 27 mars 2020 - 18:07
 
Forum: Leica T, TL & CL
Sujet: Fin de production du CL
Réponses: 20
Vus: 8685

Re: Summilux-M 1.4/35mm ASPH

Bonjour,
Très volontiers, mais le lien pour vous adresser un message ne fonctionne pas.
Vous pouvez m’envoyer votre contact par MP.
Cdlt
par rbus
samedi 14 mars 2020 - 17:32
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: Summilux-M 1.4/35mm ASPH
Réponses: 3
Vus: 1403

Aller au message

Je vends mon Summilux-M 1.4/35mm ASPH ref 11874 bon état cosmétique et très bon état optique et mécanique.
Complet : boite, étui, pare-soleil et bouchons.

Prix 2500€

Visible sur Paris.













par rbus
vendredi 13 mars 2020 - 11:57
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: Summilux-M 1.4/35mm ASPH
Réponses: 3
Vus: 1403

Aller au message

JESS a écrit :
Au contraire, c'est faiblement argumenté, surtout sur la fragilité... on est en 2020 merci.
Ce nest ni fragile, ça n'affecte en rien le rendu photo, c'est parfaitement utile sur les sujets statiques,

En réalité et d'une point de vue technique, la stabilsation sur les M va surtout se heurter à la taille de la baillonette M qui est très proche des 4 coins du capteur. Hors les stabilisation actuelles (5 axes) impliquent un mouvement (parfois important) du capteur et donc un risque de sortir du champ optique.

Les 2 meilleures alternatives actuelles à la stabilisation physique embarquée sont : la stabilisation électronique/alforithmique, mais de gros progrès sont encore à faire dans ce domaine // deuxièmement, comme pour l'actuel M10M, une montée en ISO importante tout en gardant une grande qualité de rendu photographique.


Si un jour la gamme M intègre tout ou partie des solutions techniques permettant la stabilisation ou un équivalent, nous ne pourrons que nous en féliciter.



Reprenons : c'est faiblement argumenté, pourtant vous reprenez le fait que ce n'est utile que pour les sujets statiques. Nous sommes d'accord.
Vous reprenez aussi le fait que dans l'état de l'art actuel, la stabilisation électronique/algorithmique ne donne pas de résultats satisfaisants et que par consequent le terme de l'alternative satisfaisant reste d'exploiter la montée en ISO des capteurs actuelles. C'était ma conclusion. Nous sommes d'accord.

Par contre quand vous affirmez "Ce nest ni fragile,(...)" je ne suis pas d'accord.
Un système mobile, asservi sur 5 axes est une source de fragilité supérieure à un capteur fixe. Il n'existe malheureusement pas de système infaillible, on a connu des paquebots insubmersibles qui coulaient et des avions qui ne pouvaient pas décrocher qui sont tombés. Nous sommes en 2020 certes mais il m'a échappé que c'était l'année de l'infaillibilité.

De même quand vous affirmez encore "ça n'affecte en rien le rendu photo, (...)" je crains que les lois de l'optique vous donnent tort.
En effet un système de stabilisation mécanique sur 5 axes actuel aura une élongation maximum de 20% environ de la taille du capteur. Ce qui signifie que nous allons éloigner le capteur d'une distance égale à 20% de sa plus grande dimension ( 7-8mm) de l'axe optique. Or il ne vous aura pas échappé que la qualité optique du meilleur des objectifs du marché n'est pas homogène sur tout le cercle de couverture. Et que nous déplaçons le centre du capteur vers une zone de moindre qualité (definition, aberration chromatique, distorsions diverses...)
Sans compter les problèmes d'illumination provoqués par les limites du champ de pleine lumière. Et aussi du cercle de couverture qui est plus limité encore par la pupille de sortie (et non pas par la monture pour la plupart des optiques M). Ou encore d'incidence des rayons lumineux sur le capteur ainsi déplacé.
Il serait long et fastidieux de poursuivre car je n'ai évoqué jusque là que le mouvement de translation du capteur, les mouvements de rotation (pitch et yaw) mettant à mal le parallélisme entre le plan objet et le plan image...

Dernier point qui n'est pas non plus en faveur de de la stabilisation sur un boitier M avec les techniques actuelles, celle-ci introduit parfois une petite latence temporelle au déclenchement très contraire à l'immédiateté que j'apprécie tant sur les Leica M.
par rbus
mardi 18 février 2020 - 15:22
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: Leica M10-R (rumeurs)
Réponses: 208
Vus: 18243

Re: Hasselblad X1D

Bonjour,

MP
par rbus
jeudi 13 février 2020 - 9:47
 
Forum: Ventes conclues et annonces anciennes inactives
Sujet: Hasselblad X1D
Réponses: 2
Vus: 570

Re: 3.2

Concernant l’utilisation du télémètre du M avec des objectifs R c’est impossible en raison de l’absence de rampe hélicoïdale sur ces objectifs, rampe nécessaire pour transmettre l’information de distance de l’objectif vers le télémètre par l’intermédiaire de la came visible derrière la monture à midi.
par rbus
jeudi 13 février 2020 - 8:06
 
Forum: Leica T, TL & CL
Sujet: 3.2
Réponses: 21
Vus: 1831

Aller au message

Le stabilisateur dans un M ne me paraît pas être une priorité pour les raisons suivantes :

Cela nécessite plus d’espace physique dans le boîtier, or nous apprécions la compacité du M. rappelons-nous les débats autour des millimètres gagnés ou perdus par le M10 par rapport aux M précédents numériques comme argentiques.
Cela n’est utile que sur les sujets statiques or à mes yeux ce n’est pas l’utilisation première du M qui est avant tout un boîtier fait pour les photos à la volée.
C’est une source de fragilité.
Cela affecte le rendu des photos, voir les débats sur le sujet dans d’autres fils et les préconisations de Leica pour son utilisation avec le SL2.
Cela fait du bruit.
La montée en ISO des capteurs actuels compensent largement le besoin de fermer un peu le diaphragme ou de prendre une vitesse de sécurité plus élevée. En supportant facilement 3200 ISO nous sommes 4 EV au dessus d’une Ekta Pro 200 par exemple, soit un diaph pour la vue, deux EV pour une vitesse plus élevée et encore un EV à utiliser à votre guise...
par rbus
jeudi 13 février 2020 - 7:51
 
Forum: Leica M : boîtiers
Sujet: Leica M10-R (rumeurs)
Réponses: 208
Vus: 18243

Re: leica cl

J’ajouterai « less is more ».
Être léger ne pas perdre de temps à changer d’optique mais avoir une ou deux focales bien dans l’œil.
Les nouyorquais n’aiment pas trop être braqués par un photographe. Une focale moyenne, petit téléobjectif est utile pour faire des portraits dans la rue mais aussi isoler le sujet et écraser les perspectives. Les distances sont grandes les rues sont larges et les immeubles sont hauts un grand angle de trop courte focale noie les détails.
Enfin ne pas oublier de toujours mettre le pare-soleil de jour comme de nuit. Les sources d’éclairage et les reflets sont très nombreux dans les rues de New York et peuvent générer images parasites et flare.
Et bien sur une ou deux batteries supplémentaires chargées...

Au risque de me répéter un demi-étui Leica ou autre protège et améliore la préhension du boîtier.

Bon voyage !

par rbus
mardi 11 février 2020 - 17:41
 
Forum: Leica T, TL & CL
Sujet: leica cl
Réponses: 182
Vus: 15478
Suivante

Revenir à la recherche avancée